Get access

Medically assisted hydration for adult palliative care patients

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Many palliative care patients have reduced oral intake during their illness. The management of this can include the provision of medically assisted hydration with the aim of prolonging the length of life of a patient, improving their quality of life, or both. This is an updated version of the original Cochrane review published in Issue 2, 2008.

Objectives

To determine the effect of medically assisted hydration in palliative care patients on their quality and length of life.

Search methods

Studies were identified from searching CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, CANCERLIT, Caresearch, Dissertation abstracts, SCIENCE CITATION INDEX and the reference lists of all eligible studies, key textbooks, and previous systematic reviews. The date of the latest search conducted on EMBASE, CENTRAL and MEDLINE was November 2010.

Selection criteria

All relevant randomised controlled trials (RCTs) or prospective controlled studies of medically assisted hydration in palliative care patients.

Data collection and analysis

Five relevant studies were identified. These included two RCTs (93 participants), and three prospective controlled trials (360 participants). These were assessed independently by two review authors for quality and validity. The small number of studies and the heterogeneity of the data meant that a quantitative analysis was not possible, so a description of the main findings was included only.

Main results

One study found that sedation and myoclonus (involuntary contractions of muscles) were improved more in the intervention group (28 - hydration, 23 - placebo). Another study found that dehydration was significantly higher in the non-hydration group, but that some fluid retention symptoms (pleural effusion, peripheral oedema and ascites) were significantly higher in the hydration group (59 - hydration group, 167 - non -hydration group). The other three studies did not show significant differences in outcomes between the two groups.

Authors' conclusions

Since the last version of this review no new studies were found. However there is one ongoing, high quality study that has not reached full recruitment. There are insufficient good quality studies to make any recommendations for practice with regard to the use of medically assisted hydration in palliative care patients.

摘要

背景

於緩和照護的病患給予醫療輔助水份

許多緩和治療病患在生病過程中都會因病減少進食。處理這類病患應該給予更多醫療上的水份來達成同時延長病患生命的目標及改善病患的生活品質。

目標

來確定醫療上給予水份來達成同時延長病患生命及改善病患的生活品質的效果。

搜尋策略

這些研究搜索是從CENTRAL, MEDLINE (1966 to2008), EMBASE (1980 to 2008), CINAHL, CANCERLIT, Caresearch, Dissertation abstracts, SCIENCE CITATION INDEX及所有符合研究條件的參考文獻,主要的教科書,及先前的系統回顧.最後一次搜索的日期是2008年2月.

選擇標準

所有相關的RCTs或是前瞻性對照試驗是關於在緩和照顧的病患給予醫療輔助水份。

資料收集與分析

共有5個相關的研究被確定。其中包含2個RCTs(共有93位參與者)及三個前瞻性對照研究(共有360位參與者)。由2位審查者來評估品質及效力。較小型的研究及不同的資料無法做量化分析,所以只包含描述性的主要發現。

主要結論

一項研究發現鎮靜和肌陣攣(肌肉的不隨意的收縮)在介入群組進步更多(28給予更多水份,23安慰劑)。另外一項研究發現脫水是顯著高於在非給較多水份的群組,但一些水份滯留症狀(肋膜積水、周邊水腫和腹水)在給予更多水份的群組是明顯較高(59個給較多水群組,167非給較多水的群組)。其它三項研究在兩個群組之間沒有顯示出明顯差異的結果。

作者結論

沒有足夠良好品質的研究顯示緩和照顧患者在醫療上協助的給予更多水份可以提出實施建議。。

翻譯人

本摘要由三軍總醫院詹舜名翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

醫療上協助的給予水份的用途在緩和照顧患者,這是常用在緩和照顧患者身上,因為在他們的病症期間常常是減少水份的進食。處理這種情況包括與患者,家屬和相關醫護人員討論,也許可以在醫療上協助給予病患水份。這可使用一支小塑導管置入靜脈或皮下組織中來執行或藉由導管直接置入胃中。這種治療到底能幫助病患感到改善或活更長時間是未知的。查尋國際文獻只能發現很少數的研究是與這個主題相關。因此,我們無法很清楚地指出這種治療好處和可能的傷害。

Résumé

Hydratation médicalement assistée pour les patients adultes en soins palliatifs

Contexte

De nombreux patients en soins palliatifs réduisent leur prise orale pendant leur maladie. La prise en charge de ce problème peut comprendre l'administration d'une hydratation médicalement assistée dans le but de prolonger la durée de vie du patient, d'améliorer sa qualité de vie, ou les deux. Cette revue est une version mise à jour de la revue Cochrane originale publiée dans le numéro 2, 2008.

Objectifs

Déterminer l'effet de l'hydratation médicalement assistée chez les patients en soins palliatifs sur leur qualité de vie et leur durée de vie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons recherché des études dans CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, CANCERLIT, Caresearch, Dissertation abstracts, SCIENCE CITATION INDEX et dans les références bibliographiques des études admissibles, des ouvrages clés et des revues systématiques précédentes. La dernière recherche réalisée dans EMBASE, CENTRAL et MEDLINE a eu lieu en novembre 2010.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) ou études contrôlés prospectives pertinents portant sur l'hydratation médicalement assistée chez les patients en soins palliatifs.

Recueil et analyse des données

Cinq études pertinentes ont été identifiées. Elles comprenaient deux ECR (93 participants) et trois essais contrôlés prospectifs (360 participants). Ces travaux ont été évalués indépendamment par deux auteurs de la revue en termes de qualité et de validité. En raison du petit nombre d'études et de l'hétérogénéité des données, il n'a pas été possible de réaliser une analyse quantitative ; nous n'avons inclus qu'une description des principaux résultats.

Résultats Principaux

Une étude a observé une plus grande amélioration de la sédation et de la myoclonie (contractions involontaires des muscles) dans le groupe d'intervention (28 - hydratation, 23 - placebo). Une autre étude a observé que la déshydratation était significativement plus élevée dans le groupe ne recevant pas l'hydratation, mais que des symptômes de rétention de liquides (effusion pleurale, œdème périphérique et ascite) étaient significativement plus fréquents dans le groupe recevant l'hydratation (59 - groupe hydratation, 167 groupe non hydratation). Les trois autres études n'ont mis en évidence aucune différence significative en termes de résultats entre les deux groupes.

Conclusions des auteurs

Depuis la dernière version de cette revue aucune étude n'a été identifiée. Cependant une étude de haute qualité est en cours mais n'a pas encore obtenu un recrutement total. Les études de bonne qualité sont insuffisantes pour faire des recommandations pratiques concernant l'utilisation de l'hydratation médicalement assistée chez les patients en soins palliatifs.

Plain language summary

Medically assisted hydration to assist palliative care patients

This review is an updated version of the original Cochrane review published in Issue 2, 2008, there has been no change to the conclusions since the first version was published. It is common for palliative care patients to have reduced fluid intake during their illness. Management of this condition includes discussion with the patient, family and staff involved and may include the provision of fluids with medical assistance. This can be performed using a small plastic tube inserted into a vein or subcutaneous tissue, or via a tube inserted into the stomach. It is unknown whether this treatment helps people to feel better or live longer. A search of the international literature was only able to find a small number of studies looking at this issue. As a result, it is not possible to clearly define the benefits and harms of this treatment.

Résumé simplifié

Hydratation médicalement assistée pour les patients adultes en soins palliatifs

Hydratation médicalement assistée pour aider les patients en soins palliatifs

Cette revue est une version mise à jour de la revue Cochrane publiée initialement dans le numéro 2, 2008. Les conclusions n'ont pas été modifiées depuis la publication de la première version. Il est courant, chez les patients en soins palliatifs, de réduire leur prise de liquide pendant leur maladie. La prise en charge de ce problème comprend la discussion avec le patient, la famille et le personnel impliqué et peut prévoir l'administration de liquide avec une assistance médicale. Cela peut être réalisé à l'aide d'un petit tube en plastique inséré dans une veine ou un tissu sous-cutané, ou via un tube inséré dans l'estomac. Nous ignorons si ce traitement aide les personnes à se sentir mieux ou à vivre plus longtemps. Une recherche dans la littérature internationale ne nous a permis d'obtenir qu'un petit nombre d'études portant sur cette question. Par conséquent, il n'est pas possible de définir clairement les bénéfices et les effets délétères de ce traitement.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Ancillary