This is not the most recent version of the article. View current version (22 AUG 2013)

Intervention Review

High-dose chemotherapy and autologous haematopoietic stem cell rescue for children with high-risk neuroblastoma

  1. Bilgehan Yalçin1,*,
  2. Leontien CM Kremer2,
  3. Huib N Caron2,
  4. Elvira C van Dalen2

Editorial Group: Cochrane Childhood Cancer Group

Published Online: 12 MAY 2010

Assessed as up-to-date: 20 JUL 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD006301.pub2

How to Cite

Yalçin B, Kremer LCM, Caron HN, van Dalen EC. High-dose chemotherapy and autologous haematopoietic stem cell rescue for children with high-risk neuroblastoma. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 5. Art. No.: CD006301. DOI: 10.1002/14651858.CD006301.pub2.

Author Information

  1. 1

    Hacettepe University Faculty of Medicine, Pediatric Oncology, Ankara, Turkey

  2. 2

    Emma Children's Hospital / Academic Medical Center, Paediatric Oncology, Amsterdam, Netherlands

*Bilgehan Yalçin, Pediatric Oncology, Hacettepe University Faculty of Medicine, Ankara, 06100, Turkey. yalcinb@hacettepe.edu.tr. bilgehanyalcin@yahoo.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 12 MAY 2010

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (22 AUG 2013)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Despite the development of new treatment options, the prognosis of high-risk neuroblastoma patients is still poor; more than half of patients experience disease recurrence. High-dose chemotherapy and haematopoietic stem cell rescue (i.e. myeloablative therapy) might improve survival.

Objectives

To compare the effectiveness of myeloablative therapy with conventional therapy in children with high-risk neuroblastoma.

Search methods

We searched CENTRAL (The Cochrane Library 2009, issue 1), MEDLINE/PubMed (1966 to January 2009) and EMBASE/Ovid (1980 to January 2009). In addition, we searched reference lists of relevant articles, conference proceedings and ongoing trial databases.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) comparing the effectiveness of myeloablative therapy with conventional therapy in high-risk neuroblastoma patients.

Data collection and analysis

Two authors independently performed study selection, data extraction and risk of bias assessment. If possible, we pooled results.

Main results

We identified three RCTs including 739 children. The meta-analysis of event-free survival showed a significant difference in favour of the myeloablative therapy group (HR 0.78; 95% CI 0.67 to 0.90), as did the meta-analysis of overall survival (HR 0.74; 95% CI 0.57 to 0.98). The meta-analysis of secondary malignant disease and treatment-related death did not show a significant difference between the treatment groups. In one study a significant difference in favour of the conventional therapy group was identified for renal effects, interstitial pneumonitis and veno-occlusive disease, whereas for serious infections and sepsis no significant difference between the treatment groups was identified. In the individual studies we evaluated different subgroups, but the results were not univocal in all studies. All studies had some methodological limitations.

Authors' conclusions

Based on the currently available evidence, myeloablative therapy seems to be a good treatment option for children with high-risk neuroblastoma. It results in higher survival rates than conventional therapy, although possible higher levels of adverse effects should be kept in mind. A definitive conclusion regarding the effect of myeloablative therapy in different subgroups is not possible. This systematic review only allows a conclusion on the concept of myeloablative therapy; no conclusions can be made regarding the best treatment strategy. Future trials on the use of myeloablative therapy for high-risk neuroblastoma should focus on identifying the most optimal induction and/or myeloablative regimen. The best study design to answer these questions is a RCT. These RCTs should be performed in homogeneous study populations (for example, regarding stage of disease and patient age) and have a long-term follow up. Different risk groups should be taken into account.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

High-dose chemotherapy and stem cell transplant compared to conventional therapy for children with high-risk neuroblastoma

Despite the development of new treatment options, the prognosis of high-risk neuroblastoma patients is still not good; in more than half of patients the disease returns. High-dose chemotherapy and haematopoietic stem cell rescue, also known as myeloablative therapy, might improve the survival of these patients. A well-informed decision on the use of myeloablative therapy in the treatment of children with high-risk neuroblastoma should be based on high quality evidence on both anti-tumour efficacy and adverse effects.

This systematic review focused on randomised studies comparing the effectiveness of myeloablative therapy with conventional therapy in children with high-risk neuroblastoma. The authors found three studies including 739 patients. These studies provide evidence that myeloablative therapy improves survival. However, adverse effects are more common in patients treated with myeloablative therapy. It should be noted that this systematic review only allows a conclusion on the concept of myeloablative therapy; no conclusions regarding the best treatment strategy with regard to, for example, types of chemotherapeutic agents and the use of radiation therapy, could be made. More high quality research is needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Chimiothérapie à dose élevée et sauvetage de cellules souches hématopoïétiques autologues chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque

Contexte

Malgré le développement de nouvelles options de traitement, les pronostics de patients présentant un neuroblastome à haut risque restent toujours préoccupants ; plus de la moitié d'entre eux présentent une récidive de la maladie. Une chimiothérapie à dose élevée et un sauvetage de cellules souches hématopoïétiques (traitement myéloablatif) peuvent améliorer la survie.

Objectifs

Comparer l'efficacité d'un traitement myéloablatif à un traitement conventionnel chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (The Cochrane Library 2009, numéro 1), MEDLINE/PubMed (de 1966 à janvier 2009) et EMBASE/Ovid (de 1980 à janvier 2009). Nous avons également effectué des recherches dans les listes bibliographiques des articles pertinents, les actes de conférence et les bases de données d'essais en cours.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'efficacité d'un traitement myéloablatif à un traitement conventionnel chez des patients présentant un neuroblastome à haut risque.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné des études, extrait des données et évalué les risques de biais. Nous avons groupé les résultats quand cela était possible.

Résultats Principaux

Nous avons identifié trois ECR incluant 739 enfants. La méta-analyse de la survie sans événement montrait une différence significative en faveur du groupe de traitement myéloablatif (HR 0,78 ; IC à 95 % 0,67 à 0,90), tout comme la méta-analyse de la survie globale (HR 0,74 ; IC à 95 % 0,57 à 0,98). La méta-analyse portant sur une maladie maligne secondaire et des décès liés au traitement ne montrait pas de différence significative entre les groupes de traitement. Dans une étude, une différence significative en faveur du groupe de traitement conventionnel a été identifiée pour les cas d'effets rénaux, de pneumonie interstitielle et de maladie veino-occlusive, alors que pour les cas d'infections graves et de sepsis, aucune différence significative n'a été identifiée entre les groupes de traitement. Dans les études individuelles, nous avons évalué différents sous-groupes, mais les résultats n'étaient pas univoques dans toutes les études. Toutes les études présentaient des limitations méthodologiques.

Conclusions des auteurs

D'après les preuves actuellement disponibles, le traitement myéloablatif semble une option de traitement efficace chez les enfants présentant un neuroblastome à haut risque. Il augmente les taux de survie par rapport au traitement conventionnel, avec toutefois une éventuelle augmentation du nombre d'effets indésirables. Il est impossible d'émettre une conclusion définitive concernant les effets d'un traitement myéloablatif dans les différents sous-groupes. Cette revue systématique permet uniquement d'émettre une conclusion sur le concept d'un traitement myéloablatif ; aucune conclusion ne peut être émise quant à la meilleure stratégie de traitement. De futurs essais concernant le recours à un traitement myéloablatif contre un neuroblastome à haut risque devront identifier l'induction et/ou le schéma myéloablatif le plus optimal. L'ECR est la meilleure conception d'étude pouvant répondre à ces questions. Ces ECR devront être réalisés dans des populations d'étude homogènes (par exemple : en fonction du stade de la maladie et de l'âge des patients) et disposer d'un suivi à long terme. Différents groupes de risques devront être pris en compte.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Chimiothérapie à dose élevée et sauvetage de cellules souches hématopoïétiques autologues chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque

Comparaison d'une chimiothérapie à dose élevée et d'une greffe de cellules souches à un traitement conventionnel chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque

Malgré le développement de nouvelles options de traitement, les pronostics de patients présentant un neuroblastome à haut risque restent toujours préoccupants ; chez plus de la moitié d'entre eux, on constate une récidive de la maladie. Une chimiothérapie à dose élevée et un sauvetage des cellules souches hématopoïétiques, aussi connus sous le nom de « traitement myéloablatif », peuvent améliorer la survie de ces patients. Une décision éclairée quant au recours à un traitement myéloablatif chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque doit se baser sur des preuves probantes concernant l'efficacité antitumorale et les effets indésirables.

Cette revue systématique privilégiait les études randomisées comparant l'efficacité d'un traitement myéloablatif à un traitement conventionnel chez des enfants présentant un neuroblastome à haut risque. Les auteurs ont identifié trois études incluant 739 patients. Ces études fournissent des preuves selon lesquelles un traitement myéloablatif améliore la survie. Toutefois, des effets indésirables sont plus fréquents chez les patients ayant suivi ce traitement. Notons que cette revue systématique permet uniquement d'émettre une conclusion sur le concept d'un traitement myéloablatif ; aucune conclusion concernant la meilleure stratégie de traitement relative, par exemple, aux types d'agents chimiothérapeutiques et le recours à une radiothérapie, n'a pu être émise. D'autres recherches de meilleure qualité devront être réalisées.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

以高劑量化療及自體造血幹細胞治療罹患神經母細胞瘤的孩童

儘管有新療法被研發出來,高風險神經母細胞瘤病患的預後仍然很差;一半以上的病患會有復發的情況。高劑量化療和自體造血幹細胞的救援﹝例如:骨髓根除療法﹞可能可以提高存活率。

目標

比較骨髓根除療法和傳統療法,對於治療神經母細胞瘤高危險群孩童的療效。

搜尋策略

我們搜尋了CENTRAL﹝The Cochrane Library 2009, issue 1﹞, MEDLINE/PubMed﹝1966年到2009年1月) 及EMBASE/Ovid﹝1980年到2009年1月﹞。此外,我們也搜尋了相關文章的參考資料、會議記錄及進行中試驗的相關資料庫。

選擇標準

比較骨髓根除療法和傳統治療在神經母細胞瘤高危險群孩童身上療效的隨機對照試驗﹝RCTs﹞。

資料收集與分析

兩位作者分別執行論文的篩選、數據的擷取及風險誤差的評估。在可能的情況下,我們會匯集結果,重新統計。

主要結論

我們找到了3個隨機對照試驗,總共包含739位孩童。無事件存活的整合分析,認為骨髓根除療法較好,而且有顯著的差異﹝ (HR 0.78; 95% CI 0.67 to 0.90﹞,總體存活率的整合分析也有相同的結果﹝HR 0.74; 95% CI 0.57 to 0.98﹞。次發惡性腫瘤及治療相關死亡的整合分析顯示兩種治療組別沒有顯著差異。有1個研究顯示,在腎臟疾病、間質性肺炎及靜脈阻塞疾病方面,結果認為傳統治療較好,兩組有顯著差異。而在嚴重感染及敗血症上,兩個治療組別間則沒有發現顯著差異。我們針對每個研究評估不同的子群組,並非所有研究的結果都一致。所有的研究都有研究方法上的限制。

作者結論

根據目前可得的證據,骨髓根除療法對於患有神經母細胞瘤高風險群孩童,是一個不錯的治療選擇。結果顯示它比傳統治療有更高的存活率,但同時可能也會有更嚴重的不良反應。我們無法從子群組中獲得關於骨髓根除療法效果的肯定結論。只能從這篇系統性評論取得對於骨隨根除療法概念的結論;我們無法對於最佳治療策略做出任何結論。未來針對骨隨根除療法用於治療高風險神經母細胞瘤的試驗,應該著重於尋找最佳歸納或骨髓根除方案。隨機對照試驗是找出這些答案的最佳研究設計。這些隨機對照試驗應該針對同質性族群研究﹝例如:疾病等級及病患年齡﹞,並且做長期的追蹤。而且不同的風險族群也應該列入考量。

翻譯人

本摘要由朱奕蓁翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

以高劑量化療和幹細胞移植與傳統療法治療患有神經母細胞瘤高風險群孩童的比較:儘管已經研發出新療法,神經母細胞瘤高風險群病患的預後仍然很差;一半以上的病患會有復發的情況。高劑量化療和自體造血幹細胞救援,或稱為骨隨根除療法,可能可以提升這些病患的存活率。用於治療罹患神經母細胞瘤高風險群孩童的好的骨隨根除療法決策,應該要根據同時論及抗腫瘤療效及不良反應的高證據等級而來制定。這篇系統性評論著重於比較骨隨根除療法和傳統療法,用於治療患有高風險神經母細胞瘤孩童療效的隨機研究。作者找到3個研究,總共包含739位病患。這些研究提供了骨髓根除療法能提高存活率的證據。然而使用骨隨根除療法的病患也較常發生不良反應。特別強調的是這篇系統性評論只能提供骨髓根除療法概念上的結論;無法做出任何關於化療藥物種類及放射線治療的使用等,最佳治療策略的結論。我們還需要更多高品質的研究來證明。