Use of plastic adhesive drapes during surgery for preventing surgical site infection

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Joan Webster,

    Corresponding author
    1. Royal Brisbane and Women's Hospital, Centre for Clinical Nursing, Brisbane, Queensland, Australia
    2. Griffith University, NHMRC Centre of Research Excellence in Nursing, Centre for Health Practice Innovation, Menzies Health Institute Queensland, Brisbane, Queensland, Australia
    3. University of Queensland, School of Nursing and Midwifery, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Abdullah Alghamdi

    1. St Michael's Hospital, University of Toronto, Department of Surgery, Toronto, ON, Canada
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Surgical site infection has been estimated to occur in about 15% of clean surgery and 30% of contaminated surgery cases. Using plastic adhesive drapes to protect the wound from organisms that may be present on the surrounding skin during surgery is one strategy used to prevent surgical site infection. Results from non-randomised studies have produced conflicting results about the efficacy of this approach, but no systematic review has been conducted to date to guide clinical practice.

Objectives

To assess the effect of adhesive drapes used during surgery on surgical site infection, cost, mortality and morbidity.

Search methods

For this third update we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (searched 19 July 2012); the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, Issue 7); Ovid MEDLINE (1946 to July Week 2, 2012); Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, July 18, 2012); Ovid EMBASE (1974 to Week 28, 2012); and EBSCO CINAHL (1982 to July 6, 2012).

Selection criteria

Randomised controlled trials comparing any plastic adhesive drape with no plastic adhesive drape, used alone or in combination with woven (material) drapes or disposable (paper) drapes, in patients undergoing any type of surgery.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected and assessed studies for trial quality and both independently extracted data. We contacted study authors for additional information.

Main results

We identified no new studies for this third update. The review includes five studies involving 3082 participants comparing plastic adhesive drapes with no drapes and two studies involving 1113 participants comparing iodine-impregnated adhesive drapes with no drapes. A significantly higher proportion of patients in the adhesive drape group developed a surgical site infection when compared with no drapes (risk ratio (RR) 1.23, 95% confidence interval (CI) 1.02 to 1.48, P = 0.03). Iodine-impregnated adhesive drapes had no effect on the surgical site infection rate (RR 1.03, 95% CI 0.06 to 1.66, P = 0.89). Length of hospital stay was similar in the adhesive drape and non-adhesive drape groups.

Authors' conclusions

There was no evidence from the seven trials that plastic adhesive drapes reduce surgical site infection rates, and some evidence that they increase infection rates. Further trials may be justified, using blinded outcome assessment to examine the effect of adhesive drapes on surgical site infection, based on different wound classifications.

Résumé scientifique

Utilisation de champs adhésifs en plastique durant une intervention chirurgicale pour prévenir l'infection du site opératoire

Contexte

On considère que des infections du site opératoire surviennent dans environ 15% des cas de chirurgie propre et 30% des cas de chirurgie contaminée. L'utilisation de champs adhésifs en plastique pour protéger la plaie des organismes pouvant être présents sur la peau environnante lors d'une opération est une des stratégies destinées à prévenir l'infection du site opératoire. Des études non randomisées ont donné des résultats contradictoires quant à l'efficacité de cette approche, mais aucune revue systématique n'a été menée à ce jour pour guider la pratique clinique.

Objectifs

Évaluer l'effet des champs adhésifs utilisés pendant une opération chirurgicale sur les infections du site opératoire, le coût, la mortalité et la morbidité.

Stratégie de recherche documentaire

Pour cette troisième mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions (en date du 19 juillet 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 7), Ovid MEDLINE (de 1946 à la 2ème semaine de juillet 2012), Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations, le 18 juillet 2012), Ovid EMBASE (de 1974 à la 28ème semaine de 2012) et EBSCO CINAHL (de 1982 au 6 juillet 2012).

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés comparant un champ adhésif en plastique à l'absence de champ adhésif en plastique, utilisé seul ou en combinaison avec des champs (en matériaux) tissés ou des champs jetables (papier), chez des patients subissant une intervention chirurgicale quelconque.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les études, évalué leur qualité méthodologique et extrait les données de manière indépendante. Nous avons contacté des auteurs d'études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats principaux

Nous n'avons pas identifié de nouvelles études pour cette troisième mise à jour. La revue comprend cinq études impliquant au total 3082 participants et comparant des champs adhésifs en plastique à l'absence de champ, et deux études impliquant au total 1113 participants et comparant des champs adhésifs imprégnés d'iode à l'absence de champ. Une proportion significativement plus élevée de patients dans le groupe à champ adhésif que dans celui sans champ a développé une infection du site opératoire (risque relatif (RR) 1,23 ; intervalle de confiance (IC) à 95% 1,02 à 1,48 ; P = 0,03). Les champs adhésifs imprégnés à l'iode n'ont eu aucun effet sur le taux d'infection du site opératoire (RR 1,03 ; IC à 95% 0,06 à 1,66 ; P = 0,89). La durée d'hospitalisation était similaire dans les groupes avec et sans champ adhésif.

Conclusions des auteurs

Les sept essais n'ont pas fourni pas de preuve indiquant que les champs adhésifs en plastique réduisent les taux d'infection du site opératoire, mais quelques preuves suggèrent qu'ils élèvent les taux d'infection. Des essais supplémentaires pourraient être justifiés, avec évaluation en aveugle des résultats, pour examiner l'effet des champs adhésifs sur les infections du site opératoire en fonction des divers types de plaies.

Plain language summary

Use of plastic adhesive drapes during surgery for preventing surgical site infection

Following surgery, up to 30% of wounds may become infected. This complication of surgery may cause distress for the patient and lead to higher treatment costs. Many interventions have been designed to reduce postoperative infections. One of these is the use of a drape which adheres to the skin, and through which the surgeon cuts. It is thought that adhesive drapes prevent germs (which may be on the skin) from entering the open wound. This updated review of over 4000 patients, in seven separate trials could find no evidence that adhesive drapes reduce surgical site infection rates, and some evidence that they may increase infection rates.

Résumé simplifié

Utilisation de champs adhésifs en plastique durant une intervention chirurgicale pour prévenir l'infection du site opératoire

Après une opération, jusqu'à 30% des plaies peuvent s'infecter. Cette complication de la chirurgie peut être angoissante pour le patient et entrainer une élévation des coûts de traitement. De nombreuses interventions ont été conçues pour réduire les infections postopératoires. L'une d'elles est l'utilisation d'un champ opératoire qui adhère à la peau et à travers lequel le chirurgien coupe. On pense que les champs adhésifs empêchent les germes (qui peuvent être sur la peau) de pénétrer dans la plaie ouverte. Cette revue actualisée de plus de 4000 patients répartis dans sept essais distincts n'a pas pu trouver de preuve indiquant que les champs adhésifs réduisent les taux d'infection du champ opératoire mais certaines indications suggèrent qu'ils sont susceptibles d'élever les taux d'infection.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 16th August, 2013
Traduction financée par: Minist�re du Travail, de l'Emploi et de la Sant� Fran�ais