Get access

Endometrial preparation for women undergoing embryo transfer with frozen embryos or embryos derived from donor oocytes

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Demián Glujovsky,

    Corresponding author
    1. CEGYR (Centro de Estudios en Ginecologia y Reproduccion), Reproductive Medicine, Buenos Aires, Argentina
    • Demián Glujovsky, Reproductive Medicine, CEGYR (Centro de Estudios en Ginecologia y Reproduccion), Viamonte 1438,, Buenos Aires, Argentina. demian.glujovsky@gmail.com.

    Search for more papers by this author
  • Romina Pesce,

    1. Hospital Italiano de Buenos Aires, Reproductive Medicine, Buenos Aires, Argentina
    Search for more papers by this author
  • Gabriel Fiszbajn,

    1. CEGYR (Centro de Estudios en Ginecologia y Reproduccion), Reproductive Medicine, Buenos Aires, Argentina
    Search for more papers by this author
  • Carlos Sueldo,

    1. CEGYR (Centro de Estudios en Ginecología y Reproducción), Reproductive Medicine, Buenos Aires, Argentina
    Search for more papers by this author
  • Roger J Hart,

    1. The University of Western Australia, King Edward Memorial Hospital and Fertility Specialists of Western Australia, School of Women's and Infants Health, Subiaco, Western Australia, Australia
    Search for more papers by this author
  • Agustín Ciapponi

    1. Institute for Clinical Effectiveness and Health Policy - Hospital Italiano de Buenos Aires, Argentine Cochrane Centre IECS - Family and Community Medicine Service, Buenos Aires, Capital Federal, Argentina
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

If a fresh embryo, assisted reproductive technology procedure cycle is unsuccessful and there are frozen embryos available, a frozen-thawed embryo transfer is performed. In some specific cases women may undergo oocyte donation treatment. In both situations the endometrium is primed by the administration of estrogen and progesterone. To prevent the possibility of spontaneous ovulation, gonadotropin-releasing hormone (GnRH) agonists are frequently used.

Objectives

To evaluate the most effective endometrial preparation for women undergoing transfer with frozen embryos or embryos from donor oocytes with regard to the subsequent live birth rate.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Trials Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, LILACS, and abstracts of reproductive societies' meetings (from inception). No language restrictions were applied. Experts in the field were contacted.

Selection criteria

Randomised controlled trials evaluating endometrial preparation in women undergoing fresh donor cycles and frozen embryo transfers.

Data collection and analysis

Two review authors independently applied the inclusion criteria, assessed trial risk of bias, and extracted data.

Main results

Twenty two randomised controlled trials were included. Five studies analysed the use of a GnRH agonist versus control. No significant benefit was demonstrated when using GnRH agonists. No evidence of statistically significant benefit was found for one GnRH agonist over another, or vaginal over intramuscular progesterone administration. No difference in pregnancy rate was demonstrated when no treatment was compared to aspirin, steroids, ovarian stimulation, or human chorionic gonadotropin (hCG) prior to embryo transfer, although using hCG several times before the oocyte retrieval decreases the pregnancy rate. Finally, when oocyte recipients were studied further, starting progesterone on the day of oocyte pick-up (OPU) or the day after OPU produced a significantly higher pregnancy rate (OR 1.87, 95% CI 1.13 to 3.08) than when recipients started progesterone the day prior to OPU.

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to recommend any one particular protocol for endometrial preparation over another with regard to pregnancy rates after embryo transfers. These were either frozen embryos or embryos derived from donor oocytes. However, there is evidence of a lower pregnancy rate and a higher cycle cancellation rate when the progesterone supplementation is commenced prior to oocyte retrieval in oocyte donation cycles. Adequately powered studies are needed to evaluate each treatment more accurately.

摘要

進行冷凍胚胎或由捐贈卵子形成的胚胎移植前之婦女子宮內膜準備

研究背景

若新鮮胚胎在藉由人工生殖技術下的懷孕週期失敗,則可藉由冷凍胚胎解凍後進行胚胎移植。有些特殊案例的婦女會接受捐贈的卵子。不論哪種情況,皆會給予雌激素和黃體素來準備子宮內膜。為預防自發性的排卵可能,通常會使用促性腺激素釋放荷爾蒙(GnRH) 制效劑。

研究目的

評估進行冷凍胚胎或由捐贈卵子形成的胚胎移植前之婦女的最有效地子宮內膜準備與胚胎的活存率。

检索策略

我們搜尋Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Group Trials Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, LILACS, 以及生殖醫學會的會議摘要(從學會成立開始),搜尋時無限制與語言,並與此領域的專家接觸。

标准/纳入排除标准

以隨機對照試驗來評估進行卵子捐贈週期和冷凍胚胎移植前之婦女的子宮內膜準備。

数据收集与分析

二位回顧性文章的作者分別應用所設定的標準、評估試驗的偏差風險以及分析數據。

主要结果

此篇包含22個隨機對照試驗,5個研究分析使用GnRH制效劑與對照組,而使用GnRH制效劑並無顯著的益處。無統計上的證據顯示使用GnRH 制效劑會優於其他藥物,而也無證據顯示黃體素的陰道給藥途徑會優於肌肉注射給藥。雖然在取卵之前使用幾次人類絨毛膜性腺激素(hCG)會降低懷孕機率,但在胚胎移植之前,使用aspirin、steroids、刺激排卵或hCG與無接受治療的比較,顯示二者的懷孕機率無差異。最後,更進一步研究卵子接受者在取卵手術(OPU)當天或取卵手術後使用黃體素,比起取卵手術之前使用黃體素會有較高的懷孕機率(OR 1.87, 95% CI 1.13到3.08)。

作者结论

無論是冷凍胚胎或由捐贈卵子形成的胚胎,皆無足夠的證據可以推薦任何特定一個子宮內膜準備的流程並且與胚胎移植之後的懷孕機率有相關,然而,在卵子捐贈週期的取卵前補充黃體素,則有證據指出有較低的懷孕機率和較高比率會取消誘導排卵,而仍需要更有效力的研究來準確評估每一個治療。

Résumé scientifique

Préparation endométriale pour les femmes subissant un transfert d'embryons avec des embryons congelés ou des embryons provenant d'ovocytes de donneuses

Contexte

En cas d'échec d'un cycle de procédure de reproduction assistée, avec des embryons frais et si des embryons congelés sont disponibles, un transfert d'embryons congelés-décongelés est réalisé. Dans certains cas précis, les femmes peuvent subir un traitement de don d'ovocytes. Dans les deux situations, l'endomètre est préparé par l'administration d'œstrogène et de progestérone. Pour prévenir la possibilité d'une ovulation spontanée, des agonistes de la gonadolibérine (GnRH) sont fréquemment utilisés.

Objectifs

Evaluer la préparation endométriale la plus efficace pour les femmes subissant un transfert avec des embryons congelés ou des embryons provenant d'ovocytes de donneuses en termes de taux de naissances vivantes ultérieures.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et la fertilité, le registre Cochrane des essais contrôlés - Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, LILACS et les résumés des réunions des sociétés travaillant sur la reproduction (depuis leur origine). Aucune restriction de langue n'a été appliquée. Des experts dans le domaine ont été contactés.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés évaluant la préparation endométriale chez des femmes subissant des cycles de dons frais et des transferts d'embryons congelés.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont appliqué les critères d'inclusion, évalué les risques de biais des essais et extrait des données, de manière indépendante.

Résultats principaux

Vingt-deux essais contrôlés randomisés ont été inclus. Cinq études analysaient l'utilisation d'un agoniste de la GnRH versus témoin. Aucun bénéfice significatif n'a été démontré lors de l'utilisation des agonistes de la GnRH. Il n'a été trouvé aucune preuve d'un bénéfice statistiquement significatif pour un agoniste de la GnRH par rapport à un autre ni pour une administration de progestérone vaginale par rapport à une administration intramusculaire. Aucune différence du taux de grossesses n'a été démontrée lorsque l'absence de traitement a été comparée à l'aspirine, les stéroïdes, la stimulation ovarienne ou la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) avant un transfert d'embryon, bien que l'utilisation répétée de la hCG avant le prélèvement des ovocytes réduise le taux de grossesses. Enfin, lorsque les receveuses des ovocytes ont été étudiées davantage, le démarrage de la progestérone le jour du prélèvement des ovocytes (OPU pour oocyte pick-up) ou le jour suivant l'OPU a produit un taux de grossesses significativement plus élevé (RC 1,87, IC à 95 % 1,13 à 3,08) que lorsque les receveuses démarraient la progestérone le jour précédant l'OPU.

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour recommander un protocole particulier pour la préparation endométriale par rapport à un autre en termes de taux de grossesses après des transferts d'embryons. Il s'agissait soit d'embryons congelés ou d'embryons provenant d'ovocytes de donneuses. Cependant, il existe des preuves d'un plus faible taux de grossesses et d'un taux d'annulation de cycle plus élevé lorsque la supplémentation en progestérone est commencée avant le prélèvement des ovocytes dans les cycles de dons d'ovocytes. Des études d'une puissance adéquate doivent être réalisées pour évaluer chaque traitement de façon plus précise.

Plain language summary

Endometrial preparation for egg donor recipients or for frozen embryo transfers

Couples undergo in vitro fertilisation (IVF) after a long period of subfertility, because women have blocked fallopian tubes or severe endometriosis, where the male partner has a reduced semen count, or when pregnancy has not resulted after previous less invasive fertility treatment. Subsequent to an unsuccessful fresh embryo IVF cycle, a frozen-thawed embryo transfer can be performed when frozen embryos are available. Alternatively for women who have:ovarian insufficiency (premature menopause), poor ovarian capacity to respond to stimulation, or or have had several unsuccessful IVF cycles, oocyte donation is a frequent treatment option, particularly for older women. Adequate hormonal preparation of the endometrium is of outmost importance in both egg donor and frozen embryo replacement cycles to provide the optimal chances of pregnancy. Many drugs and various modes of administration have been tried by several investigators in order to optimise implantation rates and consequently improve the success rates of the embryo transfer procedures. A total of 22 randomised controlled trials were included in this review. There is insufficient evidence from these trials to be able to identify one particular intervention for endometrial preparation that clearly improves the treatment outcome for women receiving embryo transfers with either frozen embryos or embryos derived from donated oocytes. Better quality studies are needed to more accurately evaluate each treatment.

概要

卵子接受者或冷凍胚胎移植者的子宮內膜準備:若新鮮胚胎的人工受孕失敗,則可以考慮施行冷凍胚胎解凍後的胚胎移植。如果婦女有卵巢有缺陷(提早更年期)、卵巢對於刺激的反應較弱、或曾有數次不成功的人工受孕週期,特別是年齡較大的婦女,卵子捐贈是一個常被考慮的治療選擇。在捐贈卵子與冷凍胚胎移植週期,有足夠的荷爾蒙供給子宮內膜準備是最重要的事,因為可以提供最佳的懷孕機會。為了達到最好的植入率和改善胚胎移植過程的成功機率,多個研究去試驗各種藥物以及給藥途徑。此篇回顧一共收錄22篇隨機對照試驗。對於接受不論是冷凍胚胎或由捐贈卵子形成的胚胎移植的婦女,從這些試驗當中,仍未有足夠的證據能夠提供子宮內膜準備有特定的介入方法,並能明確的改善的治療結果。所以,尚需要有更高品質的研究去更精確的評估每一種治療。

翻译注解

Résumé simplifié

Préparation endométriale pour les receveuses de dons d'ovules ou pour les transferts d'embryons congelés

Les couples subissent une fécondation in vitro (FIV) après une longue période d'hypofertilité, parce que les femmes ont des trompes de Fallope bloquées ou souffrent d'endométriose, lorsque le partenaire masculin a un nombre réduit de spermatozoïdes ou que la grossesse n'est pas survenue après avoir suivi antérieurement un traitement pour la fertilité moins invasif. Après l'échec d'un cycle de FIV avec des embryons frais, un transfert d'embryons congelés-décongelés peut être réalisé lorsque des embryons congelés sont disponibles. Par ailleurs, pour les femmes qui ont une insuffisance ovarienne (ménopause prématurée), une faible capacité des ovaires à réagir à la stimulation ou qui ont connu plusieurs échecs de cycles de FIV, le don d'ovocytes est une option de traitement fréquente, en particulier pour les femmes d'un âge avancé. La préparation hormonale adéquate de l'endomètre est d'une importance capitale à la fois chez la donneuse d'ovules et dans les cycles de replacement des embryons congelés pour donner les meilleures chances de grossesse. De nombreux médicaments et divers modes d'administration ont été essayés par plusieurs chercheurs afin d'optimiser les taux d'implantation et, par conséquent, d'améliorer les taux de réussite des procédures de transfert d'embryons. Un total de 22 essais contrôlés randomisés ont été inclus dans cette revue. Les preuves issues de ces essais sont insuffisantes pour permettre d'identifier une intervention particulière pour la préparation endométriale améliorant nettement le critère d'évaluation du traitement pour les femmes faisant l'objet d'un transfert d'embryons avec des embryons congelés ou des embryons provenant d'ovocytes de donneuses. Des études de meilleure qualité sont nécessaires pour évaluer plus précisément chaque traitement.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;

Get access to the full text of this article

Ancillary