Intervention Review

Intravitreal low molecular weight heparin and 5-Fluorouracil for the prevention of proliferative vitreoretinopathy following retinal reattachment surgery

  1. Venki Sundaram1,*,
  2. Allon Barsam2,
  3. Gianni Virgili3

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 31 JAN 2013

Assessed as up-to-date: 15 OCT 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD006421.pub3


How to Cite

Sundaram V, Barsam A, Virgili G. Intravitreal low molecular weight heparin and 5-Fluorouracil for the prevention of proliferative vitreoretinopathy following retinal reattachment surgery. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 1. Art. No.: CD006421. DOI: 10.1002/14651858.CD006421.pub3.

Author Information

  1. 1

    London School of Hygiene & Tropical Medicine, c/o Cochrane Eyes and Vision Group, ICEH, London, UK

  2. 2

    Moorfields Eye Hospital NHS Foundation Trust, London, UK

  3. 3

    University of Florence, Department of Specialised Surgical Sciences, Florence, Italy

*Venki Sundaram, c/o Cochrane Eyes and Vision Group, ICEH, London School of Hygiene & Tropical Medicine, Keppel Street, London, WC1E 7HT, UK. venkisundaram@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 31 JAN 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Proliferative vitreoretinopathy (PVR) is a significant cause of failure in retinal reattachment surgery. Various pharmacological agents have shown potential benefit in reducing postoperative PVR risk. 

Objectives

This review aimed to compare the use of intravitreal low molecular weight heparin (LMWH) alone or with 5-Fluorouracil (5-FU) versus placebo, as an adjunct in the prevention of PVR following retinal reattachment surgery.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2012, Issue 9), MEDLINE (January 1950 to October 2012), EMBASE (January 1980 to October 2012), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). We did not use any date or language restrictions in the electronic searches for trials. We last searched the electronic databases on 15 October 2012.

Selection criteria

We only included randomised controlled trials (RCTs) that compared intravitreal LMWH alone or with 5-FU, versus placebo for the prevention of postoperative PVR in patients undergoing primary vitrectomy for rhegmatogenous retinal detachment repair.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data. The review authors contacted study authors for additional information.

Main results

We included two RCTs (with a total of 789 participants) comparing LMWH with 5-FU infusion and placebo. However, we did not perform a meta-analysis because of significant heterogeneity between these studies. One study found a significant beneficial effect of LMWH with 5-FU in reducing postoperative PVR compared to placebo (RR: 0.48, 95% confidence interval: 0.25 to 0.92), in 174 patients who were viewed at high-risk of developing postoperative PVR. The other study included 615 unselected cases of rhegmatogenous retinal detachment and could not show a difference between LMWH with 5-FU infusion and placebo in reducing PVR rates (RR:1.45, 95% confidence interval: 0.76 to 2.76).

Authors' conclusions

Results from this review indicate that there is inconsistent evidence from two studies on patients at different risk of PVR on the effect of LMWH and 5-FU used during vitrectomy to prevent PVR. Future research should be conducted on high risk patients only, until a benefit is confirmed at least in this patient subgroup.  

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Intravitreal low molecular weight heparin and 5-Fluorouracil for the prevention of proliferative vitreoretinopathy after retinal reattachment surgery

Proliferative vitreoretinopathy (PVR) is a retinal scarring process which occurs following retinal detachment. It is a major cause of failure of retinal reattachment surgery and impairment of ultimate visual recovery. Low weight molecular heparin (LMWH) and 5-Fluorouracil (5-FU) are agents that can be used during surgery to potentially reduce the amount of PVR following surgery. 

The two studies included in this review looked at using LMWH with 5-FU during retinal detachment repair to see if there was an effect of reducing PVR levels after surgery. One study focused on patients who are considered at high-risk of developing PVR after surgery because of pre-existing ocular features, and found beneficial effects of this treatment in this group. The other study looked at a wider group of patients and did not find a benefit in using this combination treatment, and in certain patients the treatment was associated with poorer vision. Due to the inconsistency of the evidence, until further data are available, future research on the use of LMWH with 5-FU should be conducted only in retinal detachment patients who are likely to develop considerable retinal scarring after surgery.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Injection intravitréenne d'héparine de bas poids moléculaire et de 5-fluorouracile pour la prévention de la vitréo-rétinopathie proliférante suite à une opération de réapplication de la rétine

Contexte

La vitréo-rétinopathie proliférante (VRP) est une cause importante d'échec de la chirurgie de réapplication de la rétine. Divers agents pharmacologiques se sont montrés potentiellement bénéfiques pour réduire le risque VRP postopératoire. 

Objectifs

Cette revue avait pour objectif de comparer l'injection intravitréenne d'héparine de bas poids moléculaire (HBPM), seule ou avec du 5-fluorouracile (5-FU), à un placebo, à titre de complément pour la prévention de la VRP après une opération de réapplication de la rétine.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur l'ophtalmologie) (The Cochrane Library 2012, numéro 9), MEDLINE (de janvier 1950 à octobre 2012), EMBASE (de janvier 1980 à octobre 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour « International Clinical Trials Registry Platform ») (www.who.int/ictrp/search/en). Pour les recherches électroniques d'essais nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la date ou la langue. Nous avons consulté les bases de données électroniques pour la dernière fois le 15 octobre 2012.

Critères de sélection

Nous n'avons inclus que des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant l'injection intravitréenne d'HBPM, seule ou avec du 5-FU, à un placebo pour la prévention de la VRP postopératoire chez les patients subissant une vitrectomie pour réparation d'un décollement de rétine rhegmatogène.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données de manière indépendante. Les auteurs de la revue ont contacté des auteurs d'études pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats Principaux

Nous avons inclus deux ECR (totalisant 789 participants) comparant la perfusion d'HBPM avec 5-FU à un placebo. Nous n'avons cependant pas effectué de méta-analyse en raison de l'hétérogénéité significative entre ces études. Une étude a constaté un effet bénéfique significatif de l'HBPM avec 5-FU dans la réduction de la VRP postopératoire en comparaison avec le placebo (RR: 0,48 ; intervalle de confiance à 95%: 0,25 à 0,92 ), chez 174 patients considérés à haut risque de développer de la VRP postopératoire. L'autre étude incluait 615 cas non sélectionnés de décollement de rétine rhegmatogène et n'est pas parvenue à détecter de différence entre l'injection d'HBPM avec 5-FU et le placebo pour la réduction des taux de VRP (RR: 1,45 ; intervalle de confiance à 95%: 0,76 à 2,76).

Conclusions des auteurs

Les résultats de cette revue indiquent que les résultats fournis par deux études sur des patients à risques variés de VRP sont contradictoires quant à l'effet de l'utilisation d'HBPM avec 5-FU au cours de la vitrectomie aux fins de prévention de la VRP. Les futures recherches devraient être menées exclusivement sur des patients à haut risque, jusqu'à ce que le bénéfice soit confirmé au moins dans ce sous-groupe des patients.  

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Injection intravitréenne d'héparine de bas poids moléculaire et de 5-fluorouracile pour la prévention de la vitréo-rétinopathie proliférante suite à une opération de réapplication de la rétine

Injection intravitréenne d'héparine de bas poids moléculaire et de 5-fluorouracile pour la prévention de la vitréo-rétinopathie proliférante suite à une opération de réapplication de la rétine

La vitréo-rétinopathie proliférante (VRP) est un processus de cicatrisation rétinienne qui se produit suite à un décollement de la rétine. Il s'agit d'une cause majeure d'échec de la chirurgie de réapplication de la rétine et de mauvaise récupération visuelle finale. L'héparine de bas poids moléculaire (HBPM) et le 5-fluorouracile (5-FU) sont des agents qui peuvent être utilisés pendant l'intervention pour réduire potentiellement la quantité de VRP après l'opération. 

Les deux études incluses dans cette revue examinaient l 'utilisation de l'HBPM avec le 5-FU lors de la réparation du décollement de la rétine pour voir s'il existait un effet de réduction des niveaux de VRP après l'opération. Une étude portait sur des patients considérés à haut risque de développer de la VRP après l'intervention chirurgicale en raison de caractéristiques oculaires préexistantes ; elle constatait dans ce groupe des effets bénéfiques de ce traitement. L'autre étude examinait un plus large groupe de patients et n'a pas révélé de bénéfice à utiliser ce traitement combiné, et chez certains patients le traitement a été associé à une moins bonne vision. Vue l'absence de cohérence des résultats, et jusqu'à ce que de nouvelles données soient disponibles, les recherches futures sur l'utilisation de l'HBPM avec le 5-FU ne devraient être menées que sur des patients souffrant de décollement de la rétine qui sont susceptibles de développer d'importantes cicatrices rétiniennes après l'opération chirurgicale.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 5th February, 2013
Traduction financée par: Minist�re du Travail, de l'Emploi et de la Sant� Fran�ais