Intervention Review

Open surgical procedures for incisional hernias

  1. Dennis den Hartog2,
  2. Alphons HM Dur3,
  3. Wim E Tuinebreijer1,*,
  4. Robert W Kreis3

Editorial Group: Cochrane Colorectal Cancer Group

Published Online: 16 JUL 2008

Assessed as up-to-date: 12 OCT 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD006438.pub2

How to Cite

den Hartog D, Dur AHM, Tuinebreijer WE, Kreis RW. Open surgical procedures for incisional hernias. Cochrane Database of Systematic Reviews 2008, Issue 3. Art. No.: CD006438. DOI: 10.1002/14651858.CD006438.pub2.

Author Information

  1. 1

    Red Cross Hospital, Surgery and Burn Centre, Beverwijk, Netherlands

  2. 2

    Erasmus Medical Center, Department of Surgery, Rotterdam, Netherlands

  3. 3

    Red Cross Hospital, Surgery, Beverwijk, Netherlands

*Wim E Tuinebreijer, Surgery and Burn Centre, Red Cross Hospital, Vondelllaan 13, Beverwijk, 1942 LE, Netherlands. wetuineb@knmg.nl. wimtuinebreijer@telfort.nl.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 16 JUL 2008

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Incisional hernias occur frequently after abdominal surgery and can cause serious complications. The choice of a type of open operative repair is controversial. Determining the type of open operative repair is controversial, as the recurrence rate may be as high as 54%. This a update of an earlier version.

Objectives

To identify the best available open operative techniques for incisional hernias.

Search methods

Electronic databases MEDLINE, EMBASE and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) were searched from 1990 to 14 September 2010 and trials were identified from the known trial reference lists.

Selection criteria

Studies were eligible for inclusion if they were randomized trials comparing different techniques for open operative techniques for incisional hernias.

Data collection and analysis

Statistical analyses were performed using the fixed effects model. Results were expressed as relative risk for dichotomous outcomes and weighted mean difference for continuous outcomes with 95% confidence intervals.

Main results

Eight trials comparing different open repairs for incisional hernias were identified; one trial was excluded. The included studies enrolled 1,141 patients. The results of three trials comparing suture repair versus mesh repair were pooled. Hernia recurrence was more frequent, wound infection less frequent in the direct suture group compared to the onlay or sublay mesh groups. The recurrence rates of two trials comparing onlay and sublay positions were pooled. This comparison yielded no difference in recurrences (two studies pooled), although operation time was shorter in the onlay group (one study). No difference was found in recurrence, satisfaction with cosmetics, or infection between the onlay standard mesh and skin autograft groups, following analysis pooling the two treatment arms. However, the analysis demonstrated less pain in the skin autograft group. Other trials comparing different mesh materials or different positions of the mesh, or comparing mesh with the components separation technique are described individually. The comparison between lightweight and standard mesh showed a trend for more recurrences in the lightweight group. The comparison between onlay and intraperitoneal mesh positions resulted in non significant fewer hernia recurrences, less seroma formation and more postoperative pain in the intraperitoneal group. No differences in the recurrence rates between the components separation and the intraperitoneal mesh technique.

An update in October 2010 did not yield any further studies.

Authors' conclusions

There is good evidence from three trials that open mesh repair is superior to suture repair in terms of recurrences, but inferior when considering wound infection. Six trials yielded insufficient evidence as to which type of mesh or which mesh position (on- or sublay) should be used. There was also insufficient evidence to advocate the use of the components separation technique.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Open surgical procedures for incisional hernias.

An incisional hernia is a bulge of tissue or an organ through an operation scar in the abdominal wall. Incisional hernias occur in 10 to 23 percent after abdominal operations.
This review question the choice of open operative repair technique, somehow controversial due to a high failure rate, reported as high as 54%. Open mesh repair has a lower failure rate (recurrence) than open suture repair, but mesh repair are complicated by more wound infections. No conclusions could be drawn on which type of mesh should be used because of lack of trials. Also no inference was drawn about the position of the mesh (below or above the fascia). More randomized clinical trials are needed to answer all the remaining questions.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions chirurgicales ouvertes pour le traitement des hernies incisionnelles

Contexte

Les hernies incisionnelles sont fréquentes après une chirurgie abdominale et peuvent entraîner des complications graves. Le choix de la réparation chirurgicale ouverte la plus appropriée est controversé. Il est difficile de déterminer le type de réparation chirurgicale ouverte à utiliser car le taux de récidive peut atteindre 54 %. Il s'agit ici d'une mise à jour d'une version antérieure.

Objectifs

Identifier les meilleures techniques chirurgicales ouvertes disponibles dans le traitement des hernies incisionnelles.

Stratégie de recherche documentaire

Les bases de données électroniques MEDLINE, EMBASE et le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ont été consultés de 1990 au 14 septembre 2010, et des essais ont été identifiés dans les références bibliographiques des essais connus.

Critères de sélection

Les études étaient éligibles lorsqu'il s'agissait d'essais randomisés comparant différentes techniques chirurgicales ouvertes dans le traitement des hernies incisionnelles.

Recueil et analyse des données

Des analyses statistiques ont été effectuées en utilisant le modèle à effets fixes. Les résultats ont été exprimés sous forme de risque relatif pour les résultats dichotomiques, et de différence moyenne pondérée pour les résultats continus, avec des intervalles de confiance à 95 %.

Résultats Principaux

Huit essais comparant différentes réparations ouvertes pour les hernies incisionnelles ont été identifiés ; un essai a été exclu. Les études incluses recrutaient 1 141 patients. Les résultats de trois essais comparant une réparation avec sutures à une réparation avec filet ont été combinés. La récidive de la hernie était plus fréquente et l'infection de la plaie l'était moins dans le groupe de la suture directe par rapport aux groupes du filet suprafascial ou infrafascial. Les taux de récidive de deux essais comparant les positions suprafasciale et infrafasciale ont été combinés. Cette comparaison ne révélait aucune différence en termes de récidive (deux études combinées), mais la durée de l'opération était inférieure dans le groupe suprafascial (une étude). Aucune différence n'était observée en termes de récidive, de satisfaction vis-à-vis du résultat esthétique ou d'infection entre les groupes du filet suprafascial standard et de l'autogreffe de peau, suite à l'analyse combinant les deux bras de traitement. Néanmoins, l'analyse révélait que la douleur était inférieure dans le groupe de l'autogreffe de peau. Les autres essais comparant différents matériaux ou positions de filet, ou comparant un filet à la technique de séparation des composants, sont décrits individuellement. La comparaison entre un filet léger et un filet standard montrait une tendance à la hausse des récidives dans le groupe du filet léger. La comparaison entre le positionnement suprafascial et intrapéritonéal du filet révélait une réduction non significative des récidives de la hernie, une formation de séromes inférieure et davantage de douleur postopératoire dans le groupe du positionnement intrapéritonéal. Aucune différence n'était observée entre la technique de séparation des composants et le filet intrapéritonéal en termes de taux de récidive.

Une mise à jour effectuée en octobre 2010 n'a pas permis d'identifier d'autres études.

Conclusions des auteurs

Trois essais apportent des preuves solides indiquant que la réparation ouverte avec filet est supérieure à la réparation avec suture en termes de récidive, mais inférieure en termes d'infection de la plaie. Six essais apportaient des preuves insuffisantes concernant le type de filet ou la position de filet (suprafasciale ou infrafasciale) à utiliser. Les preuves étaient également insuffisantes pour recommander l'utilisation de la technique de séparation des composants.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions chirurgicales ouvertes pour le traitement des hernies incisionnelles

Interventions chirurgicales ouvertes pour le traitement des hernies incisionnelles

Une hernie incisionnelle est une saillie de tissu ou d'organe à travers la cicatrice chirurgicale de la paroi abdominale. Les hernies incisionnelles se produisent chez 10 à 23 % des patients subissant une opération abdominale.
Cette revue remet en question le choix de la technique de réparation chirurgicale ouverte, quelque peu controversée en raison d'un taux d'échec élevé pouvant atteindre 54 %. La réparation ouverte avec filet présente un taux d'échec (récidive) inférieur à celui de la réparation ouverte avec suture, mais la réparation avec filet est associée à davantage d'infections de la plaie. Aucune conclusion ne peut être présentée concernant le type de filet à utiliser compte tenu de l'absence d'essais en la matière. De même, aucune conclusion ne peut être présentée concernant la position du filet (en dessous ou au-dessus du fascia). D'autres essais cliniques randomisés sont nécessaires afin de répondre à toutes les questions en suspens.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2013
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

切口疝氣的開放式手術程序

切口疝氣經常出現腹部手術後,並可能導致嚴重的併發症。選擇那一個類型的開放式手術修復是有爭議的。確定那一個開放式手術修復也是有爭議的,因為復發率可高達54%

目標

確定切口疝氣的最佳開放式手術技術

搜尋策略

電子數據庫 MEDLINE, EMBASE, LILACS, and the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL)被搜查1990年至2007年,從已知參考文獻目錄確定了試驗.

選擇標準

有資格列入研究的包括,比較切口疝氣的開放性手術技術,不同技術的隨機試驗.

資料收集與分析

進行統計分析採用固定效應模式.結果表現為相對危險度兩分法和加權平均的結果差異連續結果95%的置信區間

主要結論

八個試驗比較確定的切口疝氣,不同的開放性修補; 一個試驗被排除在外.研究包括納入的1141例.統整三個試驗比較縫合修復與mesh修復.與onlay 或 sublay mesh組相比, 直接縫合組疝氣復發更加頻繁,傷口感染較少發生.比較兩個試驗的復發率onlay and sublay positions were pooled.這個比較在復發上沒有產生差異(彙整兩個研究), 雖然onlay組的手術時間較短(一個研究),在復發上,整形上的滿意度或在onlay standard mesh和皮膚自體移植組之間的感染,沒有不同的發現.下面的分析集中在兩個治療小組.然而,分析表明,皮膚移植組疼痛減少,其他的試驗比較不同的mesh材質或不同的mesh位置, mesh和各組成部分的分離技術.比較輕量的和標準的mesh顯示輕量組有較高的復發趨勢,比較onlay 和腹腔內mesh的位置兩者之間並沒有顯著的較少的疝氣復發,在腹腔內組有較少血清腫形成,但是術後疼痛較多,成分分離和腹腔內mesh技術在復發率上沒有不同

作者結論

這三次試驗有很好的證據顯示在復發上,開放性的mesh修補比縫合修補好.6個試驗取得了足夠的證據以哪種類型的mesh或mesh位置應該使用.但是提倡使用組件的分離技術上,證據仍然不足.

翻譯人

本摘要由國泰綜合醫院張世昌翻譯

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌

總結

切口疝氣的開放式手術程序:一個切口疝氣是一種膨脹的組織或器官通過在腹壁的手術疤痕.在腹部手術後百分之10至23的患者發生切口疝氣.這次審查的問題,選擇開放手術修復技術,由於高失敗率有點爭議,報告高達54%.開放性的mesh修補比起開放性縫補修補失敗率較低(復發).但是mesh修補合併比較多的傷口感染.由於缺乏試驗,我們並沒有得到哪一種mesh可以被使用的結論. 有關於mesh的位置,也沒有任何推論,(筋膜上或下). 要回答這些遺留的問題,須更多的隨機臨床試驗.