Intervention Review

Conventional occlusion versus pharmacologic penalization for amblyopia

  1. Tianjing Li1,*,
  2. Kate Shotton2

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 7 OCT 2009

Assessed as up-to-date: 25 JUN 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD006460.pub2


How to Cite

Li T, Shotton K. Conventional occlusion versus pharmacologic penalization for amblyopia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 4. Art. No.: CD006460. DOI: 10.1002/14651858.CD006460.pub2.

Author Information

  1. 1

    Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, Cochrane Eyes and Vision Group US Project, Baltimore, USA

  2. 2

    Royal Victoria Infirmary, Department of Ophthalmology, Newcastle upon Tyne, UK

*Tianjing Li, Cochrane Eyes and Vision Group US Project, Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, 615 North Wolfe Street. E6006, Baltimore, MD 21205, USA. tli@jhsph.edu.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 7 OCT 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Amblyopia is defined as defective visual acuity in one or both eyes without demonstrable abnormality of the visual pathway, and is not immediately resolved by wearing glasses.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of conventional occlusion versus atropine penalization for amblyopia.

Search methods

We searched CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, LILACS, the WHO International Clinical Trials Registry Platform, preference lists, science citation index and ongoing trials up to June 2009.

Selection criteria

We included randomized/quasi-randomized controlled trials comparing conventional occlusion to atropine penalization for amblyopia.

Data collection and analysis

Two authors independently screened abstracts and full text articles, abstracted data, and assessed the risk of bias.

Main results

Three trials with a total of 525 amblyopic eyes were included. One trial was assessed as having a low risk of bias among these three trials, and one was assessed as having a high risk of bias.

Evidence from three trials suggests atropine penalization is as effective as conventional occlusion. One trial found similar improvement in vision at six and 24 months. At six months, visual acuity in the amblyopic eye improved from baseline 3.16 lines in the occlusion and 2.84 lines in the atropine group (mean difference 0.034 logMAR; 95% confidence interval (CI) 0.005 to 0.064 logMAR). At 24 months, additional improvement was seen in both groups; but there continued to be no meaningful difference (mean difference 0.01 logMAR; 95% CI −0.02 to 0.04 logMAR). The second trial reported atropine to be more effective than occlusion. At six months, visual acuity improved 1.8 lines in the patching group and 3.4 lines in the atropine penalization group, and was in favor of atropine (mean difference -0.16 logMAR; 95% CI -0.23 to -0.09 logMAR). Different occlusion modalities were used in these two trials. The third trial had inherent methodological flaws and limited inference could be drawn.

No difference in ocular alignment, stereo acuity and sound eye visual acuity between occlusion and atropine penalization was found. Although both treatments were well tolerated, compliance was better in atropine. Atropine penalization costs less than conventional occlusion. The results indicate that atropine penalization is as effective as conventional occlusion.

Authors' conclusions

Both conventional occlusion and atropine penalization produce visual acuity improvement in the amblyopic eye. Atropine penalization appears to be as effective as conventional occlusion, although the magnitude of improvement differed among the three trials. Atropine penalization can be used as first line treatment for amblyopia.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Treatment of amblyopia (lazy eye) with patching or drops/drug treatment

Amblyopia (referred to as lazy eye) is a common childhood condition, and is defined as defective visual acuity in one or both eyes, which is present with no demonstrable abnormality of the visual pathway and is not immediately resolved by wearing glasses. Treatment for amblyopia usually starts with prescribing necessary glasses to correct visually important refractive errors followed by promoting the use of the amblyopic eye. This systematic review aimed to synthesize the best available evidence regarding the effectiveness and safety of two different treatment options used to promote the use of the amblyopic eye: conventional occlusion (patching) and atropine penalization (drops). Conventional occlusion involves patching the non-amblyopic eye with an opaque patch for a set number of hours per day. Atropine penalization involves the instillation of atropine sulphate to blur the eyesight of the better-seeing eye.

We included three randomized or quasi-randomized controlled trials with a total of 525 amblyopic eyes. Evidence from three trials (one of good methodological quality) suggests both conventional occlusion and atropine penalization produce visual acuity improvement in the short-term (six months) and long-term (24 months) in the amblyopic eye after initiation of therapy. The results of this review show atropine penalization to be as effective as conventional occlusion, although the amount of improvement achieved differed among the three trials. Although both treatments were well tolerated, compliance was better with atropine penalization. Atropine penalization can be used as first line treatment for amblyopia.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Occlusion classique versus pénalisation pharmacologique de l'amblyopie

Contexte

L'amblyopie est définie comme une acuité visuelle déficiente dans l'un ou les deux yeux, sans présence démontrable d'une anomalie sur la voie optique et non corrigeable de manière instantanée par le port de lunettes.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'occlusion classique versus la pénalisation par atropine pour l'amblyopie.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, LILACS, le système d’enregistrement international des essais cliniques de l’OMS, des listes de préférences, le Science Citation Index et les essais en cours jusqu'à juin 2009.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés ayant comparé l'occlusion classique à la pénalisation par atropine pour l'amblyopie.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment passé au crible les résumés et les textes intégraux des publications, extrait les données et évalué les risques de biais.

Résultats principaux

Trois essais totalisant 525 yeux amblyopiques ont été inclus. Un de ces essais a été jugé à faible risque de biais et un autre a été considéré comme présentant un risque de biais élevé.

Les résultats de trois essais suggèrent que la pénalisation par atropine est aussi efficace que l'occlusion classique. Un essai avait constaté une amélioration similaire de la vision à six et 24 mois. À six mois, l'acuité visuelle de l'œil amblyope s'était améliorée de 3,16 lignes dans le groupe à occlusion et de 2,84 lignes dans celui à atropine (différence moyenne 0,034 logMAR ; intervalle de confiance (IC) à 95% 0,005 à 0,064 logMAR). À 24 mois, une amélioration supplémentaire avait été observée dans les deux groupes, mais il n'y avait toujours pas de différence significative (différence moyenne 0,01 logMAR ; IC à 95% -0,02 à 0,04 logMAR). Le second essai avait rendu compte que l'atropine était plus efficace que l'occlusion. À six mois, l'acuité visuelle s'était améliorée de 1,8 lignes dans le groupe à patch et de 3,4 lignes dans le groupe à pénalisation par atropine, avec avantage donc à l'atropine (différence moyenne -0,16 logMAR ; IC à 95% -0,23 à -0,09 logMAR). Des modalités d'occlusion différentes avaient été utilisées dans ces deux essais. Le troisième essai était entaché de défauts méthodologiques inhérents et il n'a été possible d'en tirer que des conclusions limitées.

Aucune différence au niveau de l'alignement oculaire, de l'acuité stéréo et de l'acuité visuelle de l'œil sain n'avait été observée entre l'occlusion et la pénalisation par atropine. Bien que les deux traitements aient été bien tolérés, l'observance était meilleure avec l'atropine. La pénalisation par atropine coûte moins cher que l'occlusion classique. Les résultats indiquent que la pénalisation par atropine est aussi efficace que l'occlusion classique.

Conclusions des auteurs

L'occlusion classique et la pénalisation par atropine génèrent toutes deux une amélioration de l'acuité visuelle de l'œil amblyope. La pénalisation par atropine s'avère aussi efficace que l'occlusion classique, bien que l'ampleur de l'amélioration obtenue différait entre les trois essais. La pénalisation par atropine peut être utilisée comme traitement de première ligne de l'amblyopie.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Traitement de l'amblyopie (œil paresseux) au moyen d'un bandeau ou de gouttes / médicaments

L'amblyopie (appelée « œil paresseux ») est un problème courant dans l'enfance, défini comme une acuité visuelle déficiente dans l'un ou les deux yeux, sans présence démontrable d'une anomalie sur la voie optique et non corrigeable de manière instantanée par le port de lunettes. Le traitement de l'amblyopie commence généralement par la prescription de lunettes nécessaires pour la correction des erreurs de réfraction visuellement importantes, suivie par l'encouragement à utiliser l'œil amblyope. Cette revue systématique visait à faire la synthèse des meilleures données disponibles concernant l'efficacité et l'innocuité de deux options de traitement différentes utilisées pour forcer l'utilisation de l'œil amblyope : l'occlusion classique (patch) et la pénalisation par atropine (gouttes). L'occlusion classique consiste à cacher l'œil non amblyope au moyen d'un patch opaque pendant un certain nombre d'heures par jour. La pénalisation à l'atropine implique l'instillation de sulfate d'atropine pour brouiller la vision de l'œil voyant le mieux.

Nous avons inclus trois essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés totalisant 525 yeux amblyopes. Les résultats de trois essais (dont un de bonne qualité méthodologique) laissent apparaître que tant l'occlusion classique que la pénalisation par atropine améliorent l'acuité visuelle à court terme (six mois) et à long terme (24 mois) dans l'œil amblyope après démarrage du traitement. Les résultats de cette revue montrent que la pénalisation par atropine est aussi efficace que l'occlusion classique, bien que le degré d'amélioration obtenu différait entre les trois essais. Bien que les deux traitements aient été bien tolérés, l'observance était meilleure avec la pénalisation par atropine. La pénalisation par atropine peut être utilisée comme traitement de première ligne de l'amblyopie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 21st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux; pour la France : Minist�re en charge de la Sant�

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

傳統遮蓋法對照藥物抑制劑用於治療弱視

弱視是指一眼或兩眼的視覺敏銳不全且無伴隨明顯異常的視覺通路,不能經由戴眼鏡獲得立即性地解決。

目標

評估傳統遮蓋法對照atropine藥物抑制劑對於弱視之效果與安全性。

搜尋策略

我們檢索CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, LILACS, the WHO International Clinical Trials Registry Platformpreference lists, science citation index及進行中的試驗至2009年6月。

選擇標準

我們蒐集隨機的/半隨機的對照試驗來比較傳統遮蓋法對照atropine藥物抑制劑用於治療弱視。

資料收集與分析

兩位作者分別獨立審閱摘要及全文文章,摘錄資料,並評估偏差風險。

主要結論

共蒐集三篇試驗,其包括總數525隻弱視眼睛。這三篇中有一篇試驗被評估有低度的偏差風險,而一篇被評估為有高度的偏差風險。來自這三篇試驗的證據認為,atropine抑制劑與傳統遮蓋法同樣有效。一篇試驗發現視覺在六個月和24個月時有相似的改善結果。在六個月時,遮蓋組弱視眼的視覺敏銳度自基礎線起改善3.16行,而atropine組改善2.84行(mean difference 0.034 logMAR; 95% confidence interval (CI) 0.005 to 0.064 logMAR)。在24個月時,兩組都有更進步的改善但仍然沒有有意義的差別(mean difference 0.01 logMAR; 95% CI −0.02 to 0.04 logMAR)。第二篇試驗報告atropine比遮蓋法有效。在六個月時,貼片組的視覺敏銳度改善1.8行,而atropine抑制劑組改善3.4行,且結果支持atropine(mean difference −0.16 logMAR; 95% CI −0.23 to −0.09 logMAR)。這兩篇試驗使用不同的遮蓋形式。第三篇試驗有其本身方法學上的缺點及受限的推論。遮蓋組和atropine抑制劑組間其眼位(ocular alignment),立體視銳度(stereo acuity)及健全眼睛的視銳度沒有差異。雖然這兩種治療方式具有良好的耐受性,但atropine的遵從性較佳。Atropine抑制劑的花費較傳統遮蓋法少。研究指出atropine抑制劑與傳統遮蓋法一樣有效。

作者結論

傳統遮蓋法與atropine抑制劑兩者皆能改善弱視眼的視覺敏銳度。Atropine抑制劑顯示與傳統遮蓋法一樣有效,雖然這三篇試驗的改善程度有所不同。Atropine抑制劑可以被作為治療弱視的第一線用藥。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

使用貼片或滴劑/藥物治療弱視:弱視(稱為lazy eye)是一種兒童常見的狀況,且是指一眼或兩眼的視覺敏銳度不全且無伴隨明顯異常的視覺通路,不能經由戴眼鏡獲得立即性地解決。弱視的治療通常一開始是給予必需眼鏡之處方以矯正重要的屈光偏差,增加弱視眼的使用。這篇系統性回顧著重於整合最佳可取得的證據,其有關兩種不同選擇的治療方式用於增加弱視眼使用的效果與安全性:傳統遮蓋法(貼片)與atropine抑制劑(滴劑)。傳統遮蓋法包括採用不透光貼片貼於非弱視眼,一天數小時。Atropine抑制劑包括滴注atropine sulphate以模糊視力較佳眼睛的視野。我們蒐集三篇隨機的或半隨機的對照試驗,包括總數525隻弱視眼。來自這三篇的證據(其中一篇具有良好的方法學品質)顯示傳統遮蓋法與atropine抑制劑兩者皆能在弱視眼開始治療後短期(六個月)及長期(24個月)改善視覺敏銳度。這篇回顧的結果顯示atropine抑制劑與傳統遮蓋法一樣有效,雖然這三篇試驗獲得不同的改善程度。雖然這兩種治療方式具有良好的耐受性,但atropine抑制劑的遵從性較佳。Atropine抑制劑可以被作為治療弱視的第一線用藥。