Intervention Review

You have free access to this content

Flavonoids for treating venous leg ulcers

  1. Christopher Scallon1,*,
  2. Sally EM Bell-Syer2,
  3. Zoriah Aziz3

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 31 MAY 2013

Assessed as up-to-date: 11 FEB 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD006477.pub2


How to Cite

Scallon C, Bell-Syer SEM, Aziz Z. Flavonoids for treating venous leg ulcers. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 5. Art. No.: CD006477. DOI: 10.1002/14651858.CD006477.pub2.

Author Information

  1. 1

    Epsom, Surrey, UK

  2. 2

    University of York, Department of Health Sciences, York, North Yorkshire, UK

  3. 3

    University of Malaya, Department of Pharmacy, Faculty of Medicine, Kuala Lumpur, Malaysia

*Christopher Scallon, 298 Fir Tree Road, Epsom Downs, Epsom, Surrey, KT17 3NN, UK. chris.scallon@hotmail.co.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 31 MAY 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Venous leg ulcers are a major health burden: annually, in the UK alone, they contribute an estimated cost to the NHS of GBP 400 million. Flavonoids are a diverse group of naturally-occurring venotonic compounds that address certain microcirculatory parameters involved in venous leg ulcer pathophysiology.

Objectives

To evaluate the clinical effects of flavonoids on the healing of venous leg ulcers.

Search methods

In February 2013 we searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register; The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2013, Issue 1); Ovid MEDLINE; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations); Ovid EMBASE; and EBSCO CINAHL. No date or language restrictions were applied. We checked reference lists of included trials, and contacted pharmaceutical companies.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) that investigated the efficacy of any flavonoid-containing compound on venous leg ulcer healing in adults.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trials for the review and disagreements were referred to a third author. All rejected articles were double-checked by a third author. Assessment of risk of bias and data extraction were performed independently by two authors, discrepancies were resolved by referring to the third author.

Main results

Of the nine studies (1075 participants): five investigated Micronised Purified Flavonoid Fraction (MPFF), and four investigated hydroxyethylrutosides (HR).

Meta-analysis involving 723 participants from five trials - four of which were characterised by poor reporting - showed more venous leg ulcers were healed in the MPFF groups than in the control groups (RR 1.36; 95% CI 1.07 to 1.74). However, the most rigorously conducted trial, which was at low risk of bias, did not show any additional benefit of MPFF (RR 0.94; 95% CI 0.73 to 1.22). Since this trial was unpublished, the possibility of publication bias in trials involving flavonoids must be acknowledged. Overall, the quality of reporting of trials on HR was also poor. Pooling three trials, all at unclear risk of bias, involving 279 participants showed a statistically significant effect in favour of HR with respect to number of ulcers healed (RR 1.70; 95% CI 1.24 to 2.34).

Authors' conclusions

Although the overall estimate of the number of healed ulcers appeared to show a significant effect in favour of flavonoids (both MPFF and HR), this result needs to be interpreted cautiously, as most of these trials were poorly reported, and so had an unclear risk of bias for randomisation, allocation concealment, blinding and methods for addressing incomplete outcome data. There was also a possibility of publication bias.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Flavonoids for treating venous leg ulcers

Venous leg ulcers (which appear as open sores) can be caused by a blockage or breakdown in the veins of the legs. Compression of the leg, using bandages or hosiery (stockings), is known to help heal venous ulcers. Flavonoids, which are commonly used as food supplements, occur in a variety of plant-based foods and beverages, including cocoas, chocolates, teas and red wines. They are sometimes used to try to promote ulcer healing in the leg. This review of clinical trials concluded that there is some evidence to show that flavonoids can help heal venous leg ulcers, however, many trials were not reported well, and we could not know for certain whether the apparently beneficial effects were real or not. This meant that we could not draw firm conclusions, or recommend routine use of flavonoids for people with leg ulcers. Larger and better conducted trials are needed to assess the true clinical effect of flavonoids.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les flavonoïdes pour le traitement des ulcères de jambe veineux

Contexte

Les ulcères de jambe veineux sont un problème majeur de santé : chaque année, dans le seul Royaume-Uni, ils coûtent environ 400 millions de GBP au NHS. Les flavonoïdes sont un groupe diversifié de composés veinotoniques naturels qui influencent certains paramètres de la microcirculation veineuse impliqués dans la physiopathologie des ulcères de jambe.

Objectifs

Évaluer les effets cliniques des flavonoïdes sur la cicatrisation des ulcères de jambe veineux.

Stratégie de recherche documentaire

En février 2013 nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2013, numéro 1), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations), Ovid EMBASE et EBSCO CINAHL. Aucune restriction n'a été appliquée sur la date ou la langue. Nous avons effectué des recherches dans les bibliographies des essais inclus et contacté des sociétés pharmaceutiques.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) ayant examiné l'efficacité d'un composé contenant des flavonoïdes sur la cicatrisation des ulcères de jambe veineux chez l'adulte.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué les essais pour la revue et les désaccords ont été renvoyés à un troisième auteur. Tous les articles rejetés ont été revérifiés par un troisième auteur. L'évaluation du risque de biais et l'extraction des données ont été réalisées indépendamment par deux auteurs, les divergences ont été résolues par renvoi au troisième auteur.

Résultats Principaux

Sur les neuf études (soit 1075 participants) : cinq avaient examiné la Fraction Flavonoïde Purifiée Micronisée (FFPM) et quatre les hydroxyéthylrutosides (HR).

La méta-analyse portant sur 723 participants à cinq essais - dont quatre étaient caractérisés par un mauvais compte-rendu - a montré que plus d'ulcères de jambe veineux avaient cicatrisé dans les groupes à FFPM que dans les groupes témoins (RR 1,36 ; IC 95% 1,07 à 1,74). Toutefois, l'essai le plus rigoureusement mené, qui présentait un faible risque de biais, n'avait pas mis en évidence de bénéfice supplémentaire de la FFPM (RR 0,94 ; IC 95% 0,73 à 1,22). Comme cet essai n'avait pas été publié, il faut admettre la possibilité d'un biais de publication dans les essais impliquant des flavonoïdes. Dans l'ensemble, la qualité de compte-rendu des essais sur les HR était aussi médiocre. Le regroupement de trois essais, tous à risque incertain de biais, impliquant 279 participants a montré un effet statistiquement significatif en faveur des HR quant au nombre d'ulcères cicatrisés (RR 1,70 ; IC 95% 1,24 à 2,34).

Conclusions des auteurs

Bien que l'estimation globale du nombre d'ulcères cicatrisés semblait montrer un effet significatif en faveur des flavonoïdes (tant FFPM que HR), ce résultat doit être interprété avec prudence car ces essais avaient pour la plupart des comptes-rendus médiocres et présentaient donc un risque incertain de biais quant à la randomisation, l'assignation secrète, la mise en aveugle et les méthodes pour gérer les données de résultat incomplètes. Il y avait aussi une possibilité de biais de publication.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les flavonoïdes pour le traitement des ulcères de jambe veineux

Les flavonoïdes pour le traitement des ulcères de jambe veineux

Les ulcères de jambe veineux (qui ont l'apparence de plaies ouvertes) peuvent être provoqués par une obstruction ou une perforation des veines des jambes. La compression de la jambe, au moyen de bandages ou de compressions élastiques (bas), est réputée pour aider à la cicatrisation des ulcères. Les flavonoïdes, qui sont couramment utilisés comme compléments alimentaires, se rencontrent dans toute une variété d'aliments et de boissons à base de plantes, comme le cacao, le chocolat, le thé et le vin rouge. Ils sont parfois utilisés pour tenter de favoriser la cicatrisation des ulcères de jambe. Cette revue d'essais cliniques a conclu qu'il existe des preuves que les flavonoïdes peuvent aider à guérir les ulcères de jambe veineux ; toutefois, le compte-rendu de nombreux essais n'avait pas été bien fait, et nous ne pouvions pas savoir avec certitude si les effets bénéfiques apparents étaient réels ou non. Cela signifiait que nous n'avons pas pu tirer de conclusions définitives, ni recommander une utilisation systématique des flavonoïdes pour les personnes souffrant d'ulcères de jambe. Des essais de plus grande taille et mieux menés seront nécessaires pour évaluer le véritable effet clinique des flavonoïdes.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 3rd June, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.