Intervention Review

Topical silver for preventing wound infection

  1. Marja N Storm-Versloot1,*,
  2. Cornelis G Vos1,
  3. Dirk T Ubbink2,
  4. Hester Vermeulen2

Editorial Group: Cochrane Wounds Group

Published Online: 17 MAR 2010

Assessed as up-to-date: 1 NOV 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD006478.pub2


How to Cite

Storm-Versloot MN, Vos CG, Ubbink DT, Vermeulen H. Topical silver for preventing wound infection. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 3. Art. No.: CD006478. DOI: 10.1002/14651858.CD006478.pub2.

Author Information

  1. 1

    Academic Medical Centre at the University of Amsterdam, Department of Surgery, Amsterdam, Netherlands

  2. 2

    Academic Medical Centre, University of Amsterdam, Quality Assurance & Process Innovation, Amsterdam, Netherlands

*Marja N Storm-Versloot, Department of Surgery, Academic Medical Centre at the University of Amsterdam, Meibergdreef 9, Amsterdam, 1105 AZ, Netherlands. m.n.storm@amc.uva.nl.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 17 MAR 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Silver-containing treatments are popular and used in wound treatments to combat a broad spectrum of pathogens, but evidence of their effectiveness in preventing wound infection or promoting healing is lacking.

Objectives

To establish the effects of silver-containing wound dressings and topical agents in preventing wound infection and healing of wounds.

Search methods

We searched the Cochrane Wounds Group Specialised Register (6 May 2009); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2009 Issue 2); Ovid MEDLINE (1950 to April Week 4 2009); Ovid EMBASE (1980 to 2009 Week 18); EBSCO CINAHL (1982 to April Week 4 2009) and Digital Dissertations (to May 2009) for relevant trials. We contacted manufacturers and distributors.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) comparing silver-containing wound dressings and topical agents with silver-containing and non silver-containing comparators on uninfected wounds.

Data collection and analysis

Two authors independently selected trials, assessed risk of bias, and extracted data.

Main results

We identified 26 RCTs (2066 patients). Heterogeneity of treatments and outcomes precluded meta-analysis. We grouped results according to wound type, and silver preparation.

Burns

Thirteen trials compared topical silver (in a variety of formulations - including silver sulphadiazine (SSD) cream) with non-silver dressings. One trial showed fewer infections with silver nitrate when compared with a non-silver dressing, but three trials showed significantly more infection with SSD than with the non-silver dressing.

Six trials compared SSD cream with silver-containing dressings. One showed significantly fewer infections with the silver-containing dressing (Hydron AgSD) compared with SSD, the remaining five found no evidence of a difference.

One trial compared two silver-containing dressings, and showed a significantly lower infection rate with silver-coated gauze (Acticoat®) than with silver nitrate gauze.

Other wounds

Six trials compared SSD/silver-containing dressings with non-silver dressings (nine dressings in total). Most comparisons (seven) found no significant differences in infection rates; one trial in a variety of wounds exhibited significantly fewer infections with SSD/hydrocolloid, but another, in acute wounds, found significantly more infections with SSD. Only one comparison showed a significant reduction in healing time associated with a silver-containing hydrofibre dressing in diabetic foot ulcers. 

Authors' conclusions

There is insufficient evidence to establish whether silver-containing dressings or topical agents promote wound healing or prevent wound infection; some poor quality evidence for SSD suggests the opposite.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Probable that silver-containing dressings and creams do not prevent wound infection or promote healing 

Wound dressings and creams containing silver are widely used. It is thought that silver may help wounds to heal faster and prevent infection, but we did not know if this was true. This review identified 26 trials (involving 2066 participants) comparing silver-containing dressings or creams against dressings or creams that did not contain silver. Twenty of the trials were on burn wounds, while the other trials were on a mixture of wound types. Most studies were small and of poor quality. After examining them all, the authors concluded that there is not enough evidence to support the use of silver-containing dressings or creams, as generally these treatments did not promote wound healing or prevent wound infections. Some evidence from a number of small, poor-quality studies suggested that one silver-containing compound (silver sulphadiazine) has no effect on infection, and actually slows down healing in patients with partial-thickness burns.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Argent topique pour prévenir l'infection d'une plaie

Contexte

Les traitements contenant de l'argent sont courants, ils sont utilisés pour traiter les plaies et combattre un large spectre d'agents pathogènes, mais il n'y a pas suffisamment de données relatives à leur efficacité pour prévenir l'infection des plaies ou favoriser leur cicatrisation.

Objectifs

Etablir les effets des pansements et des agents topiques à base d'argent pour prévenir l'infection des plaies et favoriser leur cicatrisation.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et les contusions (06.05.2009) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (2009, Numéro 2) ; Ovid MEDLINE (de 1950 à Semaine 4 d'avril 2009) ; Ovid EMBASE (de 1980 à semaine 18 2009) ; EBSCO CINAHL (de 1982 à Semaine 4 d'avril 2009) et Digital Dissertations (jusqu'en mai 2009) pour trouver des essais pertinents. Nous avons contacté les fabricants et les distributeurs.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant les pansements et les agents topiques contenant de l'argent à des comparateurs contenant ou non de l'argent sur des plaies non infectées.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont sélectionné les essais, évalué leurs risques de biais et extrait les données de façon indépendante.

Résultats Principaux

Nous avons trouvé 26 ECR (2066 patients). L'hétérogénéité des traitements et des critères de jugement empêchait une méta-analyse. Nous avons regroupé les résultats en fonction du type de plaie et de la préparation d'argent.

Brûlures

Treize essais comparaient l'argent topique (dans une multitude de formulations - y compris la crème à base de sulfadiazine d'argent (SSD) aux pansements sans argent. Un essai a montré moins d'infections avec le nitrate d'argent par rapport à un pansement sans argent, mais trois essais ont montré qu'il y avait beaucoup plus d'infections avec le sulfadiazine d'argent qu'avec les pansements sans argent.

Six essais comparaient une crème à base de sulfadiazine d'argent à des pansements contenant de l'argent. Une essai a montré qu'il y avait un peu moins d'infections avec le pansement contenant de l'argent (Hydron AgSD) par rapport au sulfadiazine d'argent, les cinq essais restants n'ont montré aucune différence.

Un essai comparait deux pansements contenant de l'argent, et a démontré un taux d'infection sensiblement inférieur avec les compresses à base d'argent (Acticoat®) par rapport aux compresses à base de nitrate d'argent.

Autres plaies

Six essais comparaient le sulfadiazine d'argent/les pansements contenant de l'argent aux pansements sans argent (neuf pansements au total). La plupart des comparaisons (sept) n'ont montré aucune différence significative dans les taux d'infection ; un essai portant sur une multitude de plaies a montré qu'il y avait bien moins d'infections avec le sulfadiazine d'argent/hydrocolloïde, mais un autre, sur les plaies aigues, a montré qu'il y avait bien plus d'infections avec le sulfadiazine d'argent. Seulement une comparaison a démontré une diminution significative du temps de cicatrisation associé à un pansement hydrofibre contenant de l'argent pour les ulcères du pied diabétique.

Conclusions des auteurs

Il n'existe pas suffisamment de données permettant d'établir si les pansements ou les agents topiques contenant de l'argent favorisent la cicatrisation ou préviennent l'infection des plaies ; certaines données de qualité médiocre sur le sulfadiazine d'argent suggèrent le contraire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Argent topique pour prévenir l'infection d'une plaie

Il est probable que les pansements et les crèmes contenant de l'argent ne préviennent pas l'infection d'une plaie ou ne favorisent pas la guérison.

Les pansements et les crèmes contenant de l'argent sont largement utilisés. On pense que l'argent peut aider les plaies à cicatriser plus rapidement et empêche l'infection, mais nous ne savons pas si cela est réellement vrai. Cette revue a identifié 26 essais (totalisant 2066 participants) comparant les pansements ou les crèmes contenant de l'argent aux pansements ou crèmes n'en contenant pas. Vingt essais portaient sur les brûlures, alors que les autres traitaient de plusieurs types de plaies. La plupart des études étaient de petite taille et de qualité généralement médiocre. Après les avoir toutes examinées, les auteurs ont conclu qu'il n'existait pas suffisamment de données permettant de soutenir l'utilisation des pansements ou des crèmes à base d'argent, car ces traitements ne favorisent généralement pas la cicatrisation des plaies et n'empêchent pas les infections. Certaines données issues de plusieurs études de petite taille et de qualité médiocre suggéraient qu'un composant contenant de l'argent (sulfadiazine d'argent) n'avait aucun effet sur l'infection et de fait ralentissait la cicatrisation chez les patients présentant des brûlures de second degré.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

銀的局部性使用對於傷口感染的預防

含銀敷料和藥膏廣泛使用於傷口以對抗多種致病源。但是其對於預防感染的證據仍十分薄弱。

目標

了解含銀敷料和藥膏對於感染預防以及傷口癒合的效果。

搜尋策略

我們找尋了以下資料庫:Cochrane Wounds Group Specialised Register (6 May 2009); The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (2009 Issue 2); Ovid MEDLINE (1950 to April Week 4 2009); Ovid EMBASE (1980 to 2009 Week 18); EBSCO CINAHL (1982 to April Week 4 2009) 以及 Digital Dissertations (to May 2009) 我們還聯絡了製造商和經銷商。

選擇標準

隨機對照試驗比較含銀敷料,含銀藥膏和未含銀藥膏對於未感染的傷口的作用

資料收集與分析

兩位作者各自選擇試驗,評估研究偏差的風險以及汲取資料。

主要結論

我們找到了26項隨機對照試驗 (2066位病患), 但因為治療方法和結果的不同,無法進行整合分析 (metaanalysis) 。我們依據傷口種類和含銀敷料的不同進行分類。BurnsThirteen trials 比較了含銀藥膏 (包括磺胺銀軟膏SSD cream) 和不含銀敷料的不同。有一個試驗顯示硝酸銀會降低感染的機會,但是有三個試驗顯示用磺胺銀軟膏 (SSD cream) 和用不含銀敷料相比,大幅增加了感染的機會。有六個試驗比較了硝酸銀藥膏和含銀敷料:其中一個顯示含銀敷料 (Hydron AgSD) 和SSD相比降低了感染的機會,但另外五個試驗顯示兩者並沒有不同。有一個試驗顯示浸銀紗布 (Acticoat) 比起硝酸銀紗布明顯降低感染的機會。Other woundsSix trials則比較了硝酸銀藥膏/含銀敷料 和 不含銀敷料 (總共九種) 。大部分 (七個) 顯示感染率沒有明顯差別;有一個包含種不同傷口的試驗顯示硝酸銀藥膏/水狀膠質明顯降低感染率,但是另一個試驗則顯示急性傷口使用硝酸銀藥膏其感染率明顯增加。只有一個比較顯示在糖尿病足潰瘍中含銀水狀膠質敷料能明顯降低傷口恢復時間。

作者結論

沒有足夠證據顯示含銀敷料或含銀藥膏能促進傷口癒合或預防感染;一些品質不佳的證據顯示硝酸銀藥膏反而會造成反效果。

翻譯人

本摘要由羅東博愛醫院洪綱翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

含銀敷料或藥膏可能並不能預防傷口感染或促進癒合:含銀敷料或藥膏目前正被廣泛使用。它們可能能促進傷口癒合或預防傷口感染,但是真相如何有待商榷。這篇回顧找到了26篇臨床試驗 (包含了2066位病患) ,比較了含銀和不含銀的敷料或藥膏。其中有20個試驗是針對燒傷傷口,其他則是各式各樣的傷口。大部分的研究規模都不大,而且品質低落。檢視之後,作者認為沒有足夠證據來支持含銀藥膏或敷料在臨床上的使用。有一小部份低品質的研究顯示硝酸銀藥膏對於部分增厚的燒傷傷口,不但不能促進傷口癒合或防止感染,它還會延緩傷口的恢復。