Intervention Review

Topical steroids for nasal polyps

  1. Larry Kalish1,2,*,
  2. Kornkiat Snidvongs3,
  3. Rahuram Sivasubramaniam4,
  4. Daron Cope2,
  5. Richard J Harvey3

Editorial Group: Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group

Published Online: 12 DEC 2012

Assessed as up-to-date: 10 APR 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD006549.pub2


How to Cite

Kalish L, Snidvongs K, Sivasubramaniam R, Cope D, Harvey RJ. Topical steroids for nasal polyps. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 12. Art. No.: CD006549. DOI: 10.1002/14651858.CD006549.pub2.

Author Information

  1. 1

    Sydney Sinus and Allergy Centre, Edgecliff, NSW, Australia

  2. 2

    Concord Hospital, ENT Department, Concord, Australia

  3. 3

    Macquarie University, Australian School of Advanced Medicine, Sydney, NSW, Australia

  4. 4

    The Canberra Hospital, ENT Department, Garran, Australia

*Larry Kalish, larry@sinuscentre.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 DEC 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Chronic rhinosinusitis with nasal polyps (CRSwNP) represents inflammatory changes throughout the nose and sinuses from a group of disorders which all lead to swelling and overgrowth of the nasal mucosa. Topical corticosteroids have been the most widely used treatment, with each clinician using different regimes, at different doses, in different settings and with or without sinus surgery. CRSwNP requires ongoing medical management to prevent recurrence.

Objectives

To assess the effects of topical corticosteroids on CRSwNP and to analyse various subgroups, including patients who had sinus surgery immediately prior to the delivery of the corticosteroids, surgery any time prior to the topical corticosteroids or patients who had never had previous surgery. Also to assess the most effective dose and delivery methods for topical corticosteroids.

Search methods

We searched the Cochrane Ear, Nose and Throat Disorders Group Trials Register; the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL); PubMed; EMBASE; CINAHL; Web of Science; BIOSIS Previews; Cambridge Scientific Abstracts; ICTRP and additional sources for published and unpublished trials. The date of the search was 10 April 2012.

Selection criteria

Randomised controlled trials studying topical corticosteroids for patients with CRSwNP.

Data collection and analysis

At least two authors reviewed the search results and selected trials meeting the eligibility criteria, obtaining full texts and contacting authors. We documented our justification for the exclusion of studies. At least two authors extracted data using a pre-determined, standardised data form.

Main results

Forty studies (3624 patients) met the inclusion criteria. The trials were at low (21 trials), medium (13 trials) and high (six trials) risk of bias. The primary outcomes were sino-nasal symptoms, polyp size and polyp recurrence after surgery. When compared to placebo, topical corticosteroids improved overall symptom scores (standardised mean difference (SMD) -0.46; 95% confidence interval (CI) -0.65 to -0.27, P < 0.00001; seven trials, n = 445) and had a higher proportion of patients whose symptoms improved (responders) (risk ratio (RR) 1.71; 95% CI 1.29 to 2.26, P = 0.0002; four trials, n = 234). Topical corticosteroids also decreased the polyp score (SMD -0.73; 95% CI -1.00 to -0.46, P < 0.00001; three trials, n = 237) and had a greater proportion of patients with a reduction in polyp size (responders) (RR 2.09; 95% CI 1.65 to 2.64, P < 0.00001; eight trials, n = 785) when compared to placebo. Topical corticosteroids also prevented polyp recurrence after surgery (RR 0.59; 95% CI 0.45 to 0.79, P = 0.0004; six trials, n = 437). Subgroup analyses by sinus surgery status revealed a greater benefit in reduction of polyp score when topical steroid was administered any time after sinus surgery (SMD -1.19; 95% CI -1.54 to -0.83) compared to patients who had never had surgery (SMD -0.13; 95% CI -0.53 to 0.28, P < 0.00001). There was no difference between groups in terms of adverse events.

Authors' conclusions

Topical corticosteroids are a beneficial treatment for CRSwNP and the adverse effects are minor, with benefits outweighing the risks. They improve symptoms, reduce polyp size and prevent polyp recurrence after surgery. Patients having sinus surgery may have a greater response to topical corticosteroids but further research is required.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Topical corticosteroids for nasal polyps

This review summarises the evidence for the effects of corticosteroids being delivered into the nose by spray (topical delivery) as part of the management of nasal polyps. Nasal polyps develop as a result of chronic inflammation of the mucous lining of the nose and sinuses and they can cause nasal obstruction, poor sinus drainage, loss of smell/taste, a runny nose or nasal congestion.

We included 40 studies in the review, with a total of 3624 patients. The evidence shows that the use of topical corticosteroids is beneficial in the treatment of nasal polyps. They are effective in reducing symptoms, nasal obstruction and the size of the polyps, and help to prevent polyps regrowing after surgery. From the combined data, the effect on the polyp size was greater when corticosteroids were used in patients who had previously undergone sinus surgery. There was no difference in the reported side effects between topical corticosteroids and placebo and the benefits definitely outweigh the risks.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stéroïdes topiques pour des polypes nasaux

Contexte

Une rhinosinusite chronique avec polypes nasaux (RSCPN) est une inflammation nasale et sinusienne issue d'un groupe de troubles qui provoquent tous une inflammation et une hypertrophie de la muqueuse nasale. Les corticostéroïdes topiques sont le traitement le plus couramment utilisé, dans lequel chaque clinicien utilise des schémas posologiques différents, à des doses différentes, dans des milieux différents, avec ou sans chirurgie sinusienne. La RSCPN exige une prise en charge médicale permanente pour prévenir toute récidive.

Objectifs

Évaluer les effets des corticostéroïdes topiques sur la RSCPN et analyser plusieurs sous-groupes, y compris des patients ayant subi une chirurgie sinusienne préalablement à l'administration de corticostéroïdes, une chirurgie réalisée à tout moment préalablement à l'administration de corticostéroïdes topiques ou des patients n'ayant jamais été opérés auparavant. Évaluer également la dose et les méthodes d'administration de corticostéroïdes topiques les plus efficaces.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ; PubMed ; EMBASE ; CINAHL ; Web of Science ; BIOSIS Previews ; Cambridge Scientific Abstracts ; ICTRP et d'autres sources afin de trouver des essais publiés et non publiés. Ces recherches ont été effectuées le 10 avril 2012.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés étudiant les corticostéroïdes topiques destinés à des patients souffrant de RSCPN.

Recueil et analyse des données

Au moins deux auteurs ont examiné les résultats des recherches et sélectionné les essais répondant aux critères d'éligibilité, en se procurant l'intégralité des textes et en contactant leurs auteurs. Nous avons documenté notre justification concernant l'exclusion d'études. Au moins deux auteurs ont extrait des données en utilisant un formulaire de données prédéterminé et standardisé.

Résultats Principaux

Quarante études (3 624 patients) répondaient aux critères d'inclusion. Les risques de biais des essais étaient faibles (21 essais), moyens (13 essais) et élevés (six essais). Les critères de jugement principaux étaient les symptômes sino-nasaux, la taille des polypes et leur récidive suite à une chirurgie. Comparés à un placebo, les corticostéroïdes topiques amélioraient les scores des symptômes globaux (différence moyenne standardisée (DMS) - 0,46 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % - 0,65 à - 0,27, P < 0,00001 ; sept essais, n = 445) et la proportion de patients dont les symptômes s'étaient améliorés (répondeurs) était plus élevée (risque relatif (RR) 1,71 ; IC à 95 % 1,29 à 2,26, P = 0,0002 ; quatre essais, n = 234). Les corticostéroïdes topiques diminuaient également le score des polypes (DMS - 0,73 ; IC à 95 % - 1,00 à - 0,46, P < 0,00001 ; trois essais, n = 237) et la proportion de patients dont la taille des polypes avait diminué (répondeurs) était supérieure (RR 2,09 ; IC à 95 % 1,65 à 2,64, P < 0,00001 ; huit essais, n = 785) par rapport à un placebo. Ils prévenaient également toute récidive des polypes suite à une chirurgie (RR 0,59 ; IC à 95 % 0,45 à 0,79, P = 0,0004 ; six essais, n = 437). Des analyses en sous-groupes par statut chirurgical sinusal ont révélé des effets bénéfiques significatifs au niveau de la réduction du score des polypes lors de l'administration de stéroïdes topiques à tout moment après une chirurgie sinusienne (DMS - 1,19 ; IC à 95 % - 1,54 à - 0,83) par rapport aux patients n'ayant jamais été opérés (DMS - 0,13 ; IC à 95 % - 0,53 à 0,28, P < 0,00001). Il n'y avait aucune différence entre les groupes en termes d'événements indésirables.

Conclusions des auteurs

Les corticostéroïdes topiques sont un traitement efficace contre la RSCPN et leurs effets indésirables sont mineurs, les effets bénéfiques l'emportant sur les risques. Ils améliorent les symptômes, réduisent la taille des polypes et préviennent leur récidive après une chirurgie. Les patients subissant une chirurgie sinusienne peuvent présenter un taux de réponses plus élevé aux corticostéroïdes topiques, mais d'autres recherches sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Stéroïdes topiques pour des polypes nasaux

Corticostéroïdes topiques pour des polypes nasaux

La présente revue récapitule les preuves concernant les effets des corticostéroïdes administrés par pulvérisation nasale (administration topique) dans le cadre de la prise en charge de polypes nasaux. Ces derniers se développent suite à une inflammation chronique de la muqueuse nasale et des sinus et peuvent provoquer une obstruction nasale, un drainage insuffisant des sinus, une perte de l'odorat et du goût, des écoulements nasaux ou une congestion nasale.

Nous avons inclus 40 études dans cette revue, totalisant 3 624 participants. Les preuves montrent que l'administration de corticostéroïdes topiques est efficace dans le traitement de polypes nasaux. Ils sont efficaces à réduire les symptômes, les obstructions nasales et la taille des polypes et permettent de prévenir leur réapparition après une chirurgie. D'après des données combinées, les effets sur la taille des polypes étaient plus significatifs lorsque des corticostéroïdes étaient administrés chez des patients ayant précédemment subi une chirurgie sinusienne. Il n'y avait aucune différence au niveau des effets secondaires rapportés entre des corticostéroïdes topiques et un placebo, les effets bénéfiques l'emportant sur les risques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�