Intervention Review

Culture-specific programs for children and adults from minority groups who have asthma

  1. Emily J Bailey1,*,
  2. Christopher J Cates2,
  3. Sue G Kruske3,
  4. Peter S Morris4,
  5. Ngiare Brown 5,
  6. Anne B Chang6

Editorial Group: Cochrane Airways Group

Published Online: 15 APR 2009

Assessed as up-to-date: 29 AUG 2008

DOI: 10.1002/14651858.CD006580.pub4


How to Cite

Bailey EJ, Cates CJ, Kruske SG, Morris PS, Brown N, Chang AB. Culture-specific programs for children and adults from minority groups who have asthma. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 2. Art. No.: CD006580. DOI: 10.1002/14651858.CD006580.pub4.

Author Information

  1. 1

    Menzies School of Health Research, Child Health Division, Brisbane, Queensland, Australia

  2. 2

    St George's, University of London, Community Health Sciences, London, UK

  3. 3

    Charles Darwin University, Graduate School of Health Practices, Casuarina, Northern Territory, Australia

  4. 4

    Royal Darwin Hospital, Block 4, Ear Health and Education Unit, Menzies School of Health Research, Darwin, Northern Territory, Australia

  5. 5

    Menzies School of Health Research, Child Health Division , Darwin, Australia

  6. 6

    Royal Children's Hospital, Brisbane and Menzies School of Health Research, CDU, Darwin, Respiratory Medicine Level 3 Woolworths Bldg, Brisbane, Queensland, Australia

*Emily J Bailey, Child Health Division, Menzies School of Health Research, Darwin, Brisbane, Queensland, Australia. emily_bailey@health.qld.gov.au.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 15 APR 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

People with asthma who come from minority groups have poorer asthma outcomes and more asthma related visits to Emergency Departments (ED). Various programmes are used to educate and empower people with asthma and these have previously been shown to improve certain asthma outcomes. Models of care for chronic diseases in minority groups usually include a focus of the cultural context of the individual and not just the symptoms of the disease. Therefore, questions about whether culturally specific asthma education programmes for people from minority groups are effective at improving asthma outcomes, are feasible and are cost-effective need to be answered.

Objectives

To determine whether culture-specific asthma programmes, in comparison to generic asthma education programmes or usual care, improve asthma related outcomes in children and adults with asthma who belong to minority groups.

Search methods

We searched the Cochrane Register of Controlled Trials (CENTRAL), the Cochrane Airways Group Specialised Register, MEDLINE, EMBASE, review articles and reference lists of relevant articles. The latest search was performed in May 2008.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) comparing the use of culture-specific asthma education programmes with generic asthma education programmes, or usual care, in adults or children from minority groups who suffer from asthma.

Data collection and analysis

Two review authors independently selected, extracted and assessed the data for inclusion. We contacted authors for further information if required.

Main results

Four studies were eligible for inclusion in the review. A total of 617 patients, aged from 5 to 59 years were included in the meta-analysis of data. Use of a culture-specific programme was superior to generic programmes or usual care, in improving asthma quality of life scores in adults, pooled WMD 0.25 (95% CI 0.09 to 0.41), asthma knowledge scores in children, WMD 3.30 (95% CI 1.07 to 5.53), and in a single study, reducing asthma exacerbation in children (risk ratio for hospitalisations 0.32, 95%CI 0.15, 0.70).

Authors' conclusions

Current limited data show that culture-specific programmes for adults and children from minority groups with asthma, are more effective than generic programmes in improving most (quality of life, asthma knowledge, asthma exacerbations, asthma control) but not all asthma outcomes. This evidence is limited by the small number of included studies and the lack of reported outcomes. Further trials are required to answer this question conclusively.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Culture-specific programs for children and adults from minority groups who have asthma

In this review, we examined if culture-specific asthma education programmes improves asthma related outcomes in children and adults from minority groups with asthma. Four studies with 617 patients, aged from 5 to 59 years were included in the review. We found that culture specific programmes were better in improving quality of life in adults and asthma knowledge in children but did not significantly improve asthma exacerbations. However there is insufficient data to be confident about the impact on exacerbations or whether culture specific programmes are beneficial in all settings. Nevertheless, it could be argued that asthma education programmes should be as culturally specific as possible, given the increased severity of asthma in minority groups and the complexity of health outcomes and culture. More studies are clearly required to address this question and to further inform relevant clinical practice and health policy.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Programmes propres à la culture pour les enfants et les adultes asthmatiques issus de groupes minoritaires

Contexte

Les personnes asthmatiques provenant de groupes minoritaires ont des résultats plus mauvais et plus de consultations en urgence en rapport avec l’asthme. De nombreux programmes sont utilisés pour éduquer et responsabiliser ces personnes asthmatiques et ces derniers ont montré des améliorations dans certains résultats liés à l'asthme. Les modèles de soin pour les maladies chroniques dans les groupes minoritaires incluent d'habitude une concentration sur le contexte culturel de l'individu et pas seulement sur les symptômes de la maladie. Ainsi, la question de savoir si les programmes d'éducation à l'asthme culturellement spécifiques pour les personnes issues de groupes minoritaires qui sont efficaces en termes d'amélioration sont réalisables et rentables, doit être adressée.

Objectifs

Pour déterminer si les programmes propres à la culture, en comparaison aux programmes d'éducation à l'asthme généraux ou les soins habituels, améliorent les résultats liés à l'asthme chez les enfants et les adultes asthmatiques appartenant à des groupes minoritaires.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), Le registre spécialisé dans les voies respiratoires du groupe Cochrane, MEDLINE et EMBASE, les articles de revue et les références bibliographiques des articles pertinents. La dernière recherche date de mai 2008.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) qui comparent l'utilisation de programmes d'éducation à l'asthme propres à la culture, aux programmes d'éducation à l'asthme génériques ou aux soins habituels, chez les adultes ou les enfants asthmatiques appartenant à des groupes minoritaires.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont choisi, extrait et évalué des données de façon indépendante pour l'inclusion. Nous avons contacté les auteurs pour plus d'informations le cas échéant.

Résultats principaux

Quatre études étaient éligibles à l'inclusion dans la revue Quatre études de 617 patients, âgés de 5 à 59 ans ont été incluses dans la méta-analyse de données. L'utilisation de programmes propres à la culture était supérieure aux programmes généraux ou aux soins habituels, dans l'amélioration de la qualité de vie chez les adultes asthmatiques, DPM global 0,25 (IC à 95% entre 0,09 et 0,41), dans les niveaux de connaissance des enfants sur la maladie asthmatique, DPM global 3,30 (IC à 95% entre 1,07 et 5,53), et dans une seule étude, dans la réduction des crises d'asthme chez les enfants (risque relatif d'hospitalisations 0,32, IC à 95% entre 0,15 et 0,70).

Conclusions des auteurs

Les données actuelles limitées montrent que les programmes propres à la culture pour les adultes et les enfants issus de groupes minoritaires, sont plus efficaces que les programmes génériques dans l'amélioration de la plupart (qualité de vie, connaissance sur l'asthme, crise d'asthme, contrôle de l'asthme) mais pas pour tous les résultats liés à l'asthme; Ces preuves sont limitées par le petit nombre d'études incluses et le manque de résultats rapportés. Davantage d'essais sont nécessaires pour répondre à cette question de façon concluante.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Programmes propres à la culture pour les enfants et les adultes asthmatiques issus de groupes minoritaires

Dans cette revue, nous avons examiné si les programmes éducatifs sur la maladie asthmatique propre à la culture améliorent les résultats chez les enfants et les adultes asthmatiques issus de groupes minoritaires. Quatre études de 617 patients, âgés de 5 à 59 ans ont été incluses dans la revue. Nous avons trouvé que les programmes propres à la culture amélioraient davantage la qualité de vie chez l'adulte et les connaissances sur l'asthme par les enfants, mais n'amélioraient pas de façon significative les crises d'asthme. Cependant il n’existe pas suffisamment de données pour connaître l'impact sur les crises ou si les programmes propres à la culture sont bénéfiques dans tous les contextes. Toutefois, il peut être argumenté que les programmes éducatifs sur l'asthme doivent être au plus proche de la culture, étant donnée la sévérité croissante de l'asthme dans les groupes minoritaires et la complexité des résultats sur la santé et sur la culture. Davantage d'études sont nécessaires pour aborder cette question et pour informer les pratiques cliniques et les politiques de santé.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

文化特異性方案用於少數族群的幼童及成人氣喘病患

來自少數族群的氣喘患者通常對於氣喘的控制較差,也較容易因為氣喘相關症狀而需要送往急診進行治療,有許多課程被用來教育並且提升病人對於病情的自主能力,而這些課程之前已經顯示對於某些氣喘症狀的幫助。對於少數族群進行慢性疾病的照護模式通常會焦點放在患者的文化脈絡上,而不會只將重心放在疾病的症狀上。所以利用文化特異性的氣喘教育課程來教導少數族群的患者,對於改善氣喘症狀的療效、可行性、和是否具有成本效益,仍有待探討回答。

目標

藉由將文化特異性的氣喘教育課程和一般性氣喘教育課程或一般性照護進行比較,以瞭解文化特異性的氣喘教育課程是否可以改善少數族群中成人或幼童氣喘患者的相關氣喘症狀。

搜尋策略

我們檢索了Cochrane Register of Controlled Trials(CENTRAL)、Cochrane Airways Group Specialised Register、MEDLINE和EMBASE等資料庫,也瀏覽了相關文獻和相關文獻的參考文獻清單, 最近一次檢索日期為2008年5月。

選擇標準

納入所有針對少數族群氣喘病患群落中,幼童及成人氣喘患者進行文化特異性氣喘教育與一般氣喘教育或一般照護比較的RCT試驗。

資料收集與分析

有2位審閱作者分別篩選、萃取和評估納入試驗的數據。在有必要的狀況下,我們也聯繫了試驗作者以取得更多資料。

主要結論

本研究共納入了4個試驗進行研究,由年齡分佈7至59歲的617名患者所得到的數據被納入統合分析的研究中,使用文化特異性教育的效果優於進行一般氣喘教育及一般照護的效果,尤其是在改善成人生活氣喘品質量表(pooled WMD值為0.25,95%的CI 介於0.09至0.41之間),或是幼童的氣喘知識評量(WMD值為3.30,95%的CI介於1.07至5.53之間)等項目上,在一簡單試驗中,則可以降低幼童氣喘症狀惡化的比例(住院治療的風險比例為0.32,95%的CI介於0.15至0.70之間)。

作者結論

目前有限的數據顯示針對少數族群中患有氣喘的幼童及成人,進行文化特異性的氣喘教育,在改善大多數氣喘成果上優於一般教育(生活品質、氣喘知識、氣喘惡化、氣喘控制),然而並非所有氣喘結果皆如此。這些數據為因為納入研究的試驗群體較小且缺乏充分的成果回報而有所限制,因此需要進行更多的試驗來歸納這些問題的結果。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

在本回顧中,我們檢視了對於少數族群幼童及成人氣喘患者進行文化特異性氣喘教育是否可以提升氣喘相關成果。回顧中納入了含有617名年齡介於5至59歲患者的4個試驗,我們發現,文化特異性方案在改善成人生活品質和幼童氣喘知識成果上有較好的效果,但是對於降低氣喘症狀惡化並無明顯的改善。然而,數據仍不足以確認對於症狀惡化的影響,或是是否文化特異性方案適用於所有課程設計的。儘管如此,考慮到少數族群氣喘日趨嚴重,以及健康結果與文化的複雜性,是否該將氣喘教育課程盡可能的依照文化特異性進行區分仍有爭議。因此應該進行更多的研究來釐清這個問題,並且知會臨床實務從業人員和健康政策制訂者。