Intervention Review

Patient education and counselling for promoting adherence to treatment for tuberculosis

  1. James Machoki M'Imunya1,*,
  2. Tamara Kredo2,
  3. Jimmy Volmink2,3

Editorial Group: Cochrane Infectious Diseases Group

Published Online: 16 MAY 2012

Assessed as up-to-date: 24 NOV 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD006591.pub2


How to Cite

M'Imunya JM, Kredo T, Volmink J. Patient education and counselling for promoting adherence to treatment for tuberculosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 5. Art. No.: CD006591. DOI: 10.1002/14651858.CD006591.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Nairobi, Institute of Tropical and Infectious Diseases (UNITID), Nairobi, Kenya

  2. 2

    South African Medical Research Council, South African Cochrane Centre, Tygerberg, Western Cape, South Africa

  3. 3

    Stellenbosch University, Centre for Evidence-based Health Care, Tygerberg, South Africa

*James Machoki M'Imunya, Institute of Tropical and Infectious Diseases (UNITID), University of Nairobi, P.O. BOX 19676 - 00202, Nairobi, Kenya. mmachoki@uonbi.ac.ke. mmachoki06@yahoo.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 16 MAY 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Non-adherence to tuberculosis treatment can lead to prolonged periods of infectiousness, relapse, emergence of drug-resistance, and increased morbidity and mortality. In this review, we assess whether patient education or counselling, or both, promotes adherence to tuberculosis treatment.

Objectives

To evaluate the effects of patient education or counselling, or both, on treatment completion and cure in people requiring treatment for active or latent tuberculosis.

Search methods

Without language restriction, we searched for eligible studies in the Cochrane Infectious Diseases Group Specialized Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE, and LILACS; checked reference lists of relevant articles; and contacted relevant researchers and organizations up to 24 November 2011.

Selection criteria

Randomized controlled trials examining the effects of education or counselling, or both, on treatment completion and cure in people with clinical tuberculosis; and treatment completion and clinical tuberculosis in people with latent disease.

Data collection and analysis

We independently screened identified studies for eligibility, assessed methodological quality, and extracted data; with differences resolved by consensus. We expressed study results as risk ratios (RRs) with 95% confidence intervals (CI).

Main results

We found three trials, with a total of 1437 participants, which examined the effects of different educational and counselling interventions on adherence to treatment for latent tuberculosis.

All three trials reported the proportion of people who successfully completed treatment for latent tuberculosis. Overall, education or counselling interventions may increase successful treatment completion but the magnitude of benefit is likely to vary depending on the nature of the intervention, and the setting (data not pooled, 923 participants, three trials, low quality evidence).

In a four-arm trial in children from Spain, counselling by nurses via telephone increased the proportion of children completing treatment from 65% to 94% (RR 1.44, 95% CI 1.21 to 1.72; 157 participants, one trial), and counselling by nurses through home visits increased completion to 95% (RR 1.46, 95% CI 1.23 to 1.74; 156 participants, one trial). Both of these interventions were superior to counselling by physicians at the tuberculosis clinic (RR 1.20, 95% CI 0.98 to 1.47; 159 participants, one trial).

In the USA, a programme of peer counselling for adolescents failed to show an effect on treatment completion rates at six months (RR 1.01, 95% CI 0.90 to 1.13; 394 participants, one trial). In this trial treatment completion was around 75% even in the control group.

In the third study, in prisoners from the USA, treatment completion was very low in the control group (12%), and although counselling significantly improved this, completion in the intervention group remained low at 24% (RR 1.94, 95% CI 1.03 to 3.68; 211 participants, one trial).

None of these trials aimed to assess the effect of these interventions on the subsequent development of active tuberculosis, and we found no trials that assessed the effects of patient education or counselling on adherence to treatment for active tuberculosis.

Authors' conclusions

Educational or counselling interventions may improve completion of treatment for latent tuberculosis. As would be expected, the magnitude of the benefit is likely to depend on the nature of the intervention, and the reasons for low completion rates in the specific setting.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Counselling and education interventions for promoting adherence to treatment for tuberculosis

Many people do not take their medication as prescribed. The consequences of this for chronic and debilitating infections like tuberculosis are serious and can include prolonged periods of infectiousness, relapse, emergence of drug-resistant Mycobacterium tuberculosis isolates, and increased morbidity and mortality. Our review considered trials of education and counselling in promoting adherence to the treatment of both latent (dormant) and active tuberculosis.

We identified three very low quality evidence trials involving a total of 1437 participants that evaluated education and counselling interventions in promoting adherence to completion of medication for treatment of latent tuberculosis. Two of these studies demonstrated a beneficial effect of education and counselling upon adherence to drug treatment, whereas one did not.

There were substantial differences between trials with respect to populations targeted, interventions chosen and outcomes measured. The existing evidence is insufficient to guide policy on the use of education and counselling to promote adherence to tuberculosis therapy.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions d'éducation et de conseil à destination des patients pour améliorer l’observance thérapeutique dans la tuberculose

Contexte

La non-observance du traitement de la tuberculose peut conduire à des périodes prolongées de contagiosité, de rechute, d'émergence de résistance aux médicaments, et à une augmentation de la morbidité et de la mortalité. Dans cette revue, nous évaluons si les interventions d'éducation ou de conseil, ou les deux, à destination des patients stimulent l’observance du traitement dans la tuberculose.

Objectifs

Évaluer les effets des interventions d'éducation ou de conseil, ou des deux, à destination des patients sur l'achèvement du traitement et la guérison chez les personnes nécessitant un traitement contre la tuberculose active ou latente.

Stratégie de recherche documentaire

Sans restriction concernant la langue, nous avons recherché des études éligibles dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE et LILACS ; nous avons vérifié les listes bibliographiques des articles pertinents ; et nous avons contacté les chercheurs et les organisations travaillant dans ce domaine jusqu'au 24 novembre 2011.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés examinant les effets des interventions d'éducation ou de conseil, ou des deux, sur l'achèvement du traitement et la guérison chez les personnes atteintes de tuberculose clinique ; et sur l'achèvement du traitement et la tuberculose clinique chez les personnes ayant une maladie latente.

Recueil et analyse des données

Nous avons indépendamment examiné l'éligibilité des études identifiées, évalué la qualité méthodologique et extrait des données, dont les différences ont été résolues par consensus. Nous avons exprimé les résultats des études sous la forme de risques relatifs (RR) avec intervalle de confiance (IC) à 95 %.

Résultats Principaux

Nous avons trouvé trois essais, totalisant 1 437 participants, ayant examiné les effets de différentes interventions d'éducation et de conseil pour l'observance du traitement contre la tuberculose latente.

Les trois essais rendaient tous compte de la proportion de personnes qui avaient réussi à achever le traitement contre la tuberculose latente. Globalement, les interventions d'éducation et de conseil peuvent améliorer l'achèvement du traitement réussi mais l'ampleur du bénéfice est susceptible de varier en fonction de la nature de l'intervention, et du contexte (données non combinées, 923 participants, trois essais, données de faible qualité).

Dans un essai à quatre bras portant sur des enfants en Espagne, les conseils donnés par le personnel infirmier au téléphone ont augmenté la proportion d'enfants achevant le traitement de 65 % à 94 % (RR 1,44 ; IC à 95 % 1,21 à 1,72 ; 157 participants, un essai), et les conseils donnés par le personnel infirmier dans le cadre de visites à domicile ont augmenté l'achèvement jusqu'à 95 % (RR 1,46 ; IC à 95 % 1,23 à 1,74 ; 156 participants, un essai). Ces deux interventions étaient supérieures aux conseils fournis par les médecins à la clinique de traitement de la tuberculose (RR 1,20 ; IC à 95 % 0,98 à 1,47 ; 159 participants, un essai).

Aux États-Unis, un programme de conseils fournis par des pairs à destination des adolescents n'est pas parvenu à mettre en lumière un effet sur les taux d'achèvement du traitement à six mois (RR 1,01 ; IC à 95 % 0,90 à 1,13 ; 394 participants, un essai). Dans cet essai, l'achèvement du traitement était d'environ 75 % même dans le groupe témoin.

Dans la troisième étude, portant sur des prisonniers aux États-Unis, l'achèvement du traitement était très faible dans le groupe témoin (12 %), et bien que les conseils l'aient considérablement amélioré, l'achèvement dans le groupe bénéficiant des interventions demeurait faible à 24 % (RR 1,94 ; IC à 95 % 1,03 à 3,68 ; 211 participants, un essai).

Aucun de ces essais n'avait pour objectif d'évaluer l'effet de ces interventions sur le développement ultérieur de la tuberculose active, et nous n'avons trouvé aucun essai ayant évalué les effets des interventions d'éducation ou de conseil à destination des patients sur l'observance du traitement contre la tuberculose active.

Conclusions des auteurs

Les interventions d'éducation ou de conseil peuvent améliorer l'achèvement du traitement contre la tuberculose latente. Comme on pouvait s'y attendre, l'ampleur du bénéfice est susceptible de dépendre de la nature de l'intervention, ainsi que des raisons expliquant les faibles taux d'achèvement dans le contexte spécifique.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions d'éducation et de conseil à destination des patients pour améliorer l’observance thérapeutique dans la tuberculose

Interventions de conseil et d'éducation pour stimuler l’observance thérapeutique dans la tuberculose

Beaucoup de personnes ne prennent pas leurs médicaments tels qu'ils leur ont été prescrits. Les conséquences de ceci pour les infections chroniques et invalidantes comme la tuberculose sont graves et peuvent comprendre des périodes prolongées de contagiosité, de rechute, d'émergence de souches de Mycobacterium tuberculosis résistants aux médicaments, et une augmentation de la morbidité et de la mortalité. Notre revue a considéré des essais portant sur l'éducation et le conseil pour stimuler l’observance du traitement de la tuberculose aussi bien latente (dormante) qu'active.

Nous avons identifié trois essais, dont les données étaient de très faible qualité et impliquant un total de 1 437 participants, ayant évalué des interventions d'éducation et de conseil pour stimuler l’observance jusqu'à la fin de la prise des médicaments dans le traitement de la tuberculose latente. Deux de ces études ont mis en lumière un effet bénéfique de l'éducation et du conseil sur l’observance du traitement médicamenteux, tandis qu'une autre n'a pas rapporté cet effet.

Il existait d'importantes différences entre les essais par rapport aux populations ciblées, aux interventions choisies et aux critères mesurés. Les preuves existantes sont insuffisantes pour orienter la politique relative à l'utilisation de l'éducation et du conseil pour stimuler l’observance du traitement de la tuberculose.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 8th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français