This is not the most recent version of the article. View current version (14 NOV 2012)

Intervention Review

Mobile phone-based interventions for smoking cessation

  1. Robyn Whittaker1,*,
  2. Ron Borland2,
  3. Chris Bullen1,
  4. Ruey B Lin3,
  5. Hayden McRobbie4,
  6. Anthony Rodgers5

Editorial Group: Cochrane Tobacco Addiction Group

Published Online: 7 OCT 2009

Assessed as up-to-date: 28 JUN 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD006611.pub2


How to Cite

Whittaker R, Borland R, Bullen C, Lin RB, McRobbie H, Rodgers A. Mobile phone-based interventions for smoking cessation. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 4. Art. No.: CD006611. DOI: 10.1002/14651858.CD006611.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Auckland, Clinical Trials Research Unit, Auckland, New Zealand

  2. 2

    The Cancer Council Victoria, VicHealth Centre for Tobacco Control, Carlton, Vic 3053, Australia

  3. 3

    Covance Pty Ltd, Sydney, NSW, Australia

  4. 4

    Queen Mary, University of London, Wolfson Institute of Preventive Medicine, London, UK

  5. 5

    Clinical Trials Research Unit (CTRU), Department of Medicine, University of Auckland, Auckland, New Zealand

*Robyn Whittaker, Clinical Trials Research Unit, University of Auckland, Cnr Morrin & Merton Rds, Glen Innes, Auckland, New Zealand. r.whittaker@ctru.auckland.ac.nz.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 7 OCT 2009

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (14 NOV 2012)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Innovative effective smoking cessation interventions are required to appeal to those who are not accessing traditional cessation services. Mobile phones are widely used and are now well integrated into the daily lives of many, particularly young adults. Mobile phones are a potential medium for the delivery of health programmes such as smoking cessation.

Objectives

To determine whether mobile phone-based interventions are effective at helping people who smoke, to quit.

Search methods

We searched MEDLINE, EMBASE, Cinahl, PsycINFO, The Cochrane Library, the National Research Register and the ClinicalTrials register, with no restrictions placed on language or publication date.

Selection criteria

We included randomized or quasi-randomized trials. Participants were smokers of any age who wanted to quit. Studies were those examining any type of mobile phone-based intervention. This included any intervention aimed at mobile phone users, based around delivery via mobile phone, and using any functions or applications that can be used or sent via a mobile phone.

Data collection and analysis

Information on the specified quality criteria and methodological details was extracted using a standardised form. Participants who dropped out of the trials or were lost to follow up were considered to be smoking. Meta-analysis of the included studies was undertaken using the Mantel-Haenszel Risk Ratio fixed-effect method provided that there was no evidence of substantial statistical heterogeneity as assessed by the I2 statistic. Where meta-analysis was not possible, summary and descriptive statistics are presented.

Main results

Four studies were excluded as they were small non-randomized feasibility studies, and two studies were excluded because follow up was less than six months. Four trials (reported in five papers) are included: a text message programme in New Zealand; a text message programme in the UK; and an Internet and mobile phone programme involving two different groups in Norway. The different types of interventions are analysed separately. When combined by meta-analysis the text message programme trials showed a significant increase in short-term self-reported quitting (RR 2.18, 95% CI 1.80 to 2.65). However, there was considerable heterogeneity in long-term outcomes, with the much larger trial having problems with misclassification of outcomes; therefore these data were not combined. When the data from the Internet and mobile phone programmes were pooled we found statistically significant increases in both short and long-term self-reported quitting (RR 2.03, 95% CI 1.40 to 2.94).

Authors' conclusions

The current evidence shows no effect of mobile phone-based smoking cessation interventions on long-term outcome. While short-term results are positive, more rigorous studies of the long-term effects of mobile phone-based smoking cessation interventions are needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Can interventions delivered by mobile phones help people to stop smoking?

More evidence is needed to determine if programmes delivered over mobile phones can help people to stop smoking. This review found text message mobile phone programmes to be effective in the short-term (six weeks), and a combined Internet-mobile phone programme to be effective up to 12 months.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions de sevrage tabagique basées sur la téléphonie mobile

Contexte

Les interventions de sevrage tabagique novatrices et efficaces doivent attirer les personnes n'ayant pas recours à des services de sevrage classiques. Les téléphones portables sont couramment utilisés et font désormais partie intégrante de la vie quotidienne de nombreuses personnes, plus particulièrement chez les jeunes adultes. Les téléphones portables sont un support potentiel pour la mise en œuvre de programmes sanitaires, comme le sevrage tabagique.

Objectifs

Déterminer l'efficacité des interventions de sevrage tabagique basées sur la téléphonie mobile.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans MEDLINE, EMBASE, Cinahl, PsycINFO, The Cochrane Library, le National Research Register et le registre ClinicalTrials, sans aucune restriction de langue ou de date de publication.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais randomisés ou quasi-randomisés. Les participants étaient des fumeurs de tout âge qui souhaitaient arrêter de fumer. Les études sélectionnées examinaient tout type d'intervention basée sur la téléphonie mobile, notamment toute intervention destinée aux utilisateurs de téléphones portables, basée sur sa disponibilité sur téléphone portable et ayant recours à toute fonction ou application pouvant être utilisée ou envoyée via un téléphone portable.

Recueil et analyse des données

Les informations concernant les critères de qualité spécifiés et les détails méthodologiques étaient extraites à l'aide d'un formulaire standardisé. Les participants sortis des essais ou perdus de vue étaient considérés en tant que fumeurs. La méta-analyse des études incluses a été réalisée en utilisant la méthode à effets fixes de calcul des risques relatifs de Mantel-Haenszel à condition qu'il n'y ait aucune preuve montrant une hétérogénéité statistique importante comme évaluée par la statistique I2. En cas d'impossibilité de réaliser une méta-analyse, un récapitulatif et des statistiques descriptives sont présentés.

Résultats Principaux

Quatre études ont été exclues car il s'agissait d'études de faisabilité non randomisées de petite taille et deux autres études ont été exclues car la période de suivi était inférieure à six mois. Quatre essais (signalés dans cinq articles) sont inclus : un programme d'envoi de SMS en Nouvelle-Zélande, un programme d'envoi de SMS au Royaume-Uni et un programme qui combine l'utilisation d'Internet et du téléphone portable impliquant deux groupes différents en Norvège. Les différents types d'interventions sont analysés séparément. Lorsqu'ils sont combinés dans une méta-analyse, les essais concernant les programmes d'envoi de SMS montraient une augmentation significative à court terme des sevrages signalés (RR 2,18, IC à 95 % 1,80 à 2,65). Toutefois, il y avait une hétérogénéité considérable des résultats à long terme avec l'essai de plus grande taille présentant des problèmes de classification des résultats ; ces données n'étaient donc pas combinées. Lors de la combinaison des données issues de programmes utilisant Internet et les téléphones portables, nous avons trouvé des augmentations statistiquement significatives des sevrages à court et long terme signalés (RR 2,03, IC à 95 % 1,40 à 2,94).

Conclusions des auteurs

Les preuves actuelles montrent l'absence d'effets des interventions de sevrage tabagique basées sur la téléphonie mobile concernant les résultats à long terme. Malgré des résultats positifs à court terme, des études plus rigoureuses concernant les effets à long terme des interventions de sevrage tabagique basées sur la téléphonie mobile devront être réalisées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions de sevrage tabagique basées sur la téléphonie mobile

Les interventions de sevrage tabagique disponibles sur téléphone portable sont-elles efficaces ?

D'autres preuves sont requises pour déterminer si les programmes disponibles sur téléphone portable sont efficaces pour le sevrage tabagique. Cette revue a découvert que les programmes de messagerie SMS disponibles sur téléphone portable sont efficaces à court terme (six semaines) et qu'un programme combinant l'utilisation d'Internet à celle d'un téléphone portable était efficace pendant une période de 12 mois au maximum.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 29th August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

以手機輔助性介入輔助戒菸

需要用創新有效的戒菸方式,讓沒有使用傳統方式的人戒菸. 手機使用廣泛,現在與很多人,尤其是年輕人的生活息息相關. 手機有潛力變成治療計畫的媒介,可以協助例如戒菸這種治療計畫.

目標

研究手機輔助性介入使否可有效幫助戒菸

搜尋策略

我們搜尋MEDLINE, EMBASE, Cinahl, PsycINFO, The Cochrane Library, the National Research Register 和 the ClinicalTrials register, 對試驗地點和語言則沒有限制

選擇標準

納入隨機或半隨機試驗. 受試者為各年齡層想戒菸的吸菸者. 試驗需研究任何種類的手機輔助性介入. 包含所有為手機使用者設計的療法,由手機傳送,使用任何手機有的或可傳送的功能和應用方式.

資料收集與分析

以標準化的表格擷取資料,對資料的品質,研究方法等細節都有規定. 退出試驗受試者或失去追蹤者都會被列為未戒菸者. 納入的試驗若沒有顯著統計異質性 (以I2統計量判定),就以固定效果的MantelHaenszel RR進行統合分析, 若不能採用統合分析,則取統合和描述性統計量.

主要結論

4個小型試驗因其為非隨機的可行性試驗而被排除, 另2個試驗也被排除,因其追蹤期短於6個月. 最後納入5篇文獻中的4個試驗,分別為紐西蘭和英國的簡訊計畫,挪威兩組不同受試者的網路和手機計劃. 不同介入方式則分開研究. 簡訊計畫以統合分析得到受試者自己回報的短期戒菸率有顯著增加(RR 2.18, 95% CI 1.80  2.65). 但長期結果異質性較大,較大的那個試驗錯誤分類結果變項, 因此資料不能合併. 網路和手機計劃合併後,我們發現統長期和短期受試者自己回報的戒菸率都有顯著的增加. (RR 2.03, 95% CI 1.40 – 2.94).

作者結論

現有證據無法證明手機輔助性戒菸療法會影響長期戒菸率, 但是對短期戒菸率有正向影響. 需要更嚴謹的手機輔助性戒菸治療的試驗,以研究其長期效果

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院尹子真翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

以手機提供的療法可否幫助戒菸? 需要更多證據是否以手機提供捷煙治療可幫助戒菸. 本回顧發現簡訊計畫在短期(6週)有效,手機和網路結合的戒菸計畫則長到12個月都有效