Get access

Recruitment manoeuvres for adults with acute lung injury receiving mechanical ventilation

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Recruitment manoeuvres are often used to treat patients with acute lung injury (ALI) or acute respiratory distress syndrome (ARDS) but the effect of this treatment on clinical outcomes has not been well established.

Objectives

The objective of this review was to examine recruitment manoeuvres compared to standard care as therapy for adults with acute lung injury in order to quantify the effects on patient outcomes (mortality, length of ventilation, and other relevant outcomes).

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008, Issue 2); MEDLINE (January 1966 to May 2008); EMBASE (January 1980 to May 2008); LILACS (1982 to May 2008); CINAHL (1982 to May 2008); and Current Controlled Trials (www.controlled-trials.com).

Selection criteria

We included randomized controlled trials of adults who were mechanically ventilated comparing recruitment manoeuvres to standard care for those patients diagnosed with ALI or ARDS.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed trial quality and extracted data. We contacted study authors for additional information.

Main results

Seven trials met the inclusion criteria for this review (the total number of included participants was 1170). All trials included a recruitment manoeuvre as part of the treatment strategy for patients on mechanical ventilation for ARDS or ALI. However, two of the trials included a package of ventilation that was different from the control ventilation in aspects other than the recruitment manoeuvre. The intervention group showed no significant difference on 28-day mortality (RR 0.73, 95% CI 0.46 to 1.17, P = 0.2). Similarly there was no statistical difference for risk of barotrauma (RR 0.50, 95% CI 0.07 to 3.52, P = 0.5) or blood pressure (MD 0.9 mm Hg, 95% CI -4.28 to 6.08, P = 0.73). Recruitment manoeuvres significantly increased oxygenation above baseline levels for a short period of time in four of the five studies that measured oxygenation. There were insufficient data on length of ventilation or hospital stay to pool results.

Authors' conclusions

There is not evidence to make conclusions on whether recruitment manoeuvres reduce mortality or length of ventilation in patients with ALI or ARDS.

Résumé scientifique

Manœuvres de recrutement pour les adultes avec une lésion pulmonaire aigüe recevant une ventilation mécanique

Contexte

Les manœuvres de recrutement sont souvent utilisées pour traiter les patients présentant une lésion pulmonaire aigüe (LPA) ou un syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) mais l'effet de ce traitement sur les résultats cliniques n'a été bien établi.

Objectifs

L'objectif de cette revue était d''examiner les manoeuvres de recrutement par rapport aux soins standard comme traitement pour les adultes avec une lésion pulmonaire aigüe de manière à quantifier les effets sur les résultats liés au patient (mortalité, durée de la ventilation, et autres critères de jugement pertinents).

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés - Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008,Numéro 2); MEDLINE (de janvier 1966 à mai 2008); EMBASE (de janvier 1980 à mai 2008); LILACS (de 1982 à mai 2008); CINAHL (de 1982 à mai 2008); et les essais contrôlés actuels (www.controlled-trials.com).

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés portant sur des adultes qui étaient ventilés mécaniquement, comparant les manœuvres de recrutement et les soins standard sur les patients chez qui un diagnostic de LPA ou de SDRA avait été établi.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont, de manière indépendante, évalué la qualité des essais et extrait les données. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations complémentaires.

Résultats principaux

Sept essais répondaient aux critères d'inclusion pour cette revue (le nombre total des participants inclus étaient de 1170 patients). Tous les essais incluaient une manœuvre de recrutement dans le cadre de la stratégie thérapeutique destinée aux patients sous ventilation mécanique en raison d'une LPA ou d'un SDRA. Toutefois, deux des essais incluaient un ensemble de ventilation qui était différent de la ventilation témoin dans des aspects autres que la manœuvre de recrutement. Il n'a été constaté aucune différence significative sur la mortalité à 28 jours (RR 0,73, IC à 95 % 0,46 à 1,17, P = 0,2) dans le groupe avec intervention. De même, il n'a été constaté aucune différences statistique pour le risque de barotraumatisme (RR 0,50, IC à 95 % 0,07 à 3,52, P = 0,5) ou la pression sanguine (DM 0,9 mm Hg, IC à 95 % -4,28 à 6,08, P = 0,73). Les manœuvres de recrutement ont sensiblement augmenté l'oxygénation par rapport aux niveaux de départ pendant une courte période dans quatre des cinq études qui mesuraient l'oxygénation. Il n'y avait pas suffisamment de données sur la durée de la ventilation ou l'hospitalisation dans les résultats regroupés.

Conclusions des auteurs

Il n'existe aucune indication probante pour établir des conclusions permettant d'affirmer que les manœuvres de recrutement réduisent la mortalité et la durée de ventilation chez les patients avec une LPA ou un SDRA.

Plain language summary

Recruitment manoeuvres compared to standard care for treatment of acute lung injury or acute respiratory distress syndrome.

A ventilated patient with acute lung injury or acute respiratory distress syndrome may be given a recruitment manoeuvre to open lung units that are collapsed. This is done by using a pressure that is higher than a normal breath for a longer period of time than is required for a normal breath. The effects of recruitment manoeuvres have not, however, been well established. We included seven trials in this review, totalling 1170 participants with acute lung injury or acute respiratory distress syndrome. We found that there was no significant difference in survival between groups given an 'open-lung' ventilatory strategy that included recruitment manoeuvres and groups given standard ventilatory care. Recruitment manoeuvres briefly increased arterial oxygen partial pressure compared to standard care. Recruitment manoeuvres did not affect blood pressure, heart rate, or risk of air leak from the lungs. The main limitation of the review was the design of included trials that either did not isolate recruitment manoeuvres from other variables or assessed only short-term outcomes.

Résumé simplifié

Manœuvres de recrutement comparées aux soins standard pour traiter une lésion pulmonaire aigüe ou un syndrome de détresse respiratoire aigu.

Un patient ventilé présentant une lésion pulmonaire aigüe ou un syndrome de détresse respiratoire aigu peut se voir prescrire une manœuvre de recrutement pour ouvrir les poumons qui sont collabés. Cette procédure est réalisée à l'aide d'une pression qui est supérieure à une respiration normale pendant une période plus longue que ce qui est requis pour une respiration normale. Les effets des manœuvres de recrutement n'ont pour autant pas été bien établis. Nous avons inclus sept essais dans cette revue, totalisant 1170 patients avec une lésion pulmonaire aigüe ou un syndrome de détresse respiratoire aigu. Nous n'avons constaté aucune différence significative dans la survie entre les groupes qui ont reçu une stratégie ventilatoire de 'poumons ouverts' qui incluait les manœuvres de recrutement et les groupes qui ont reçu des soins ventilatoires standard. Les manœuvres de recrutement ont brièvement augmenté la pression partielle de l'oxygène artériel par rapport aux soins standard. Les manœuvres de recrutement n'ont pas affecté la pression sanguine, le rythme cardiaque ou le risque de fuite d'air dans les poumons. La principale limitation de la revue était la conception des essais inclus qui n'isolaient pas les manœuvres de recrutement des autres variables, ou n'évaluaient que les résultats à court terme.

Notes de traduction

Translated by: French Cochrane Centre

Translation supported by: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ancillary