Intervention Review

Pharmacotherapy for mild hypertension

  1. Diana Diao1,*,
  2. James M Wright2,
  3. David K Cundiff3,
  4. Francois Gueyffier4

Editorial Group: Cochrane Hypertension Group

Published Online: 15 AUG 2012

Assessed as up-to-date: 1 OCT 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD006742.pub2

How to Cite

Diao D, Wright JM, Cundiff DK, Gueyffier F. Pharmacotherapy for mild hypertension. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 8. Art. No.: CD006742. DOI: 10.1002/14651858.CD006742.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of British Columbia, Faculty of Medicine, Vancouver, BC, Canada

  2. 2

    University of British Columbia, Department of Anesthesiology, Pharmacology and Therapeutics, Vancouver, BC, Canada

  3. 3

    LA County+USC Med Center (Retired), Internal Medicine, Long Beach, CA, USA

  4. 4

    Hopital Cardio-Vasculaire et Pneumologique Louis Pradel, UMR5558, CNRS et Université Claude Bernard - Service de Pharmacologie Clinique et Essais Thérapeutiques, Lyon, France

*Diana Diao, Faculty of Medicine, University of British Columbia, Vancouver, BC, Canada. dianadiao@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 15 AUG 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

People with no previous cardiovascular events or cardiovascular disease represent a primary prevention population. The benefits and harms of treating mild hypertension in primary prevention patients are not known at present. This review examines the existing randomised controlled trial (RCT) evidence.

Objectives

Primary objective: To quantify the effects of antihypertensive drug therapy on mortality and morbidity in adults with mild hypertension (systolic blood pressure (BP) 140-159 mmHg and/or diastolic BP 90-99 mmHg) and without cardiovascular disease.

Search methods

We searched CENTRAL (2011, Issue 1), MEDLINE (1948 to May 2011), EMBASE (1980 to May 2011) and reference lists of articles. The Cochrane Database of Systematic Reviews and the Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness (DARE) were searched for previous reviews and meta-analyses of anti-hypertensive drug treatment compared to placebo or no treatment trials up until the end of 2011.

Selection criteria

RCTs of at least 1 year duration.

Data collection and analysis

The outcomes assessed were mortality, stroke, coronary heart disease (CHD), total cardiovascular events (CVS), and withdrawals due to adverse effects.

Main results

Of 11 RCTs identified 4 were included in this review, with 8,912 participants. Treatment for 4 to 5 years with antihypertensive drugs as compared to placebo did not reduce total mortality (RR 0.85, 95% CI 0.63, 1.15). In 7,080 participants treatment with antihypertensive drugs as compared to placebo did not reduce coronary heart disease (RR 1.12, 95% CI 0.80, 1.57), stroke (RR 0.51, 95% CI 0.24, 1.08), or total cardiovascular events (RR 0.97, 95% CI 0.72, 1.32). Withdrawals due to adverse effects were increased by drug therapy (RR 4.80, 95%CI 4.14, 5.57), Absolute risk increase (ARI) 9%.

Authors' conclusions

Antihypertensive drugs used in the treatment of adults (primary prevention) with mild hypertension (systolic BP 140-159 mmHg and/or diastolic BP 90-99 mmHg) have not been shown to reduce mortality or morbidity in RCTs. Treatment caused 9% of patients to discontinue treatment due to adverse effects. More RCTs are needed in this prevalent population to know whether the benefits of treatment exceed the harms.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Benefits of antihypertensive drugs for mild hypertension are unclear

Individuals with mildly elevated blood pressures, but no previous cardiovascular events, make up the majority of those considered for and receiving antihypertensive therapy. The decision to treat this population has important consequences for both the patients (e.g. adverse drug effects, lifetime of drug therapy, cost of treatment, etc.) and any third party payer (e.g. high cost of drugs, physician services, laboratory tests, etc.). In this review, existing evidence comparing the health outcomes between treated and untreated individuals are summarized. Available data from the limited number of available trials and participants showed no difference between treated and untreated individuals in heart attack, stroke, and death. About 9% of patients treated with drugs discontinued treatment due to adverse effects. Therefore, the benefits and harms of antihypertensive drug therapy in this population need to be investigated by further research.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Pharmacothérapie pour l'hypertension légère

Contexte

Les personnes n'ayant présenté précédemment aucun événement cardiovasculaire ou maladie cardiovasculaire représentent une population pour la prévention primaire. Les effets bénéfiques et nocifs du traitement de l'hypertension légère en prévention primaire chez les patients ne sont pas connus à l'heure actuelle. La présente revue examine les données des essais contrôlés randomisés (ECR) existants.

Objectifs

Objectif principal : Quantifier les effets d'un traitement antihypertenseur sur la mortalité et la morbidité chez l'adulte présentant une hypertension légère (une pression artérielle (PA) systolique de 140-159 mmHg et/ou une pression artérielle diastolique de 90-99 mmHg) et ne présentant pas de maladie cardiovasculaire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (The Cochrane Library 2011, numéro 1), MEDLINE (de 1948 à mai 2011), EMBASE (de 1980 à mai 2011) et les listes bibliographiques des articles. Nous avons consulté les bases des revues systématiques Cochrane et la base de données DARE (Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness) pour trouver des revues et des méta-analyses d'essais antérieurs portant sur des traitements antihypertenseurs comparés à un placebo ou à l'absence de traitement jusqu'à la fin de l'année 2011.

Critères de sélection

Les ECR d'une durée d'au moins 1 an.

Recueil et analyse des données

Les critères de jugement évalués étaient la mortalité, l'AVC, les maladies cardiaques coronariennes (MCC), le nombre total d'événements cardiovasculaires (ECV), et les arrêts prématurés dus aux effets indésirables.

Résultats Principaux

Parmi les 11 ECR identifiés, 4 ont été inclus dans la présente revue, totalisant 8 912 participants. Le traitement pendant 4 à 5 ans par des médicaments antihypertenseurs comparativement à un placebo n'a pas réduit la mortalité totale (RR 0,85 ; IC à 95 % 0,63 ; 1,15). Chez 7 080 participants, le traitement par des médicaments antihypertenseurs comparativement à un placebo n'a pas réduit les maladies cardiaques coronariennes (RR 1,12, IC à 95 % 0,80, 1,57), l'AVC (RR 0,51, IC à 95 % 0,24, 1,08), ou le nombre total d'événements cardiovasculaires (RR 0,97, IC à 95 % 0,72, 1,32). Les arrêts prématurés en raison d'effets indésirables ont été plus nombreux par traitement médicamenteux (RR 4,80, IC à 95 % 4,14, 5,57), avec une réduction absolue du risque (RAR) de 9 %.

Conclusions des auteurs

Les médicaments antihypertenseurs utilisés dans le traitement de l'adulte (prévention primaire) présentant une hypertension légère (une pression artérielle systolique de 140-159 mmHg et/ou une pression artérielle diastolique de 90-99 mmHg) n'ont finalement pas réduit la mortalité ou la morbidité dans les ECR. Le traitement a conduit 9 % des patients à interrompre le traitement en raison d'effets indésirables. D'autres ECR seront nécessaires chez cette population prévalente afin de déterminer si les effets bénéfiques du traitement sont supérieurs aux effets nocifs.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Pharmacothérapie pour l'hypertension légère

Les bénéfices des médicaments antihypertenseurs pour l'hypertension légère ne sont pas clairs.

Les individus présentant des pressions artérielles légèrement élevées, mais n'ayant présenté aucun événement cardiovasculaire précédent, constituent la majorité des personnes concernées par et bénéficiant d'un traitement antihypertenseur. La décision de traiter cette population entraîne d'importantes conséquences à la fois pour les patients (par exemple les effets indésirables d'un médicament, la durée du traitement médicamenteux, le coût du traitement, etc.) et pour tous les tiers payeurs (par exemple le coût élevé des médicaments, les services donnés par les médecins, les analyses biologiques, etc.). Dans la présente revue, les preuves disponibles comparant les résultats sur la santé entre les individus traités et non traités sont résumées. Les données disponibles issues du nombre limité d'essais disponibles et de participants n'ont mis en évidence aucune différence entre les individus traités et non traités en termes de crise cardiaque, d'AVC et de décès. Environ 9 % des patients traités par les médicaments ont interrompu le traitement en raison d'effets indésirables. C'est pourquoi les effets bénéfiques et nocifs du traitement antihypertenseur chez cette population doivent être étudiés dans d'autres recherches.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 13th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français