Intervention Review

Laser peripheral iridoplasty for angle-closure

  1. Wai Siene Ng1,*,
  2. Ghee Soon Ang2,
  3. Augusto Azuara-Blanco3

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 5 JAN 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD006746.pub3


How to Cite

Ng WS, Ang GS, Azuara-Blanco A. Laser peripheral iridoplasty for angle-closure. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD006746. DOI: 10.1002/14651858.CD006746.pub3.

Author Information

  1. 1

    London School of Hygiene & Tropical Medicine, c/o Cochrane Eyes and Vision, ICEH, London, UK

  2. 2

    Aberdeen Royal Infirmary, Department of Ophthalmology, Aberdeen, UK

  3. 3

    Health Services Research Unit, University of Aberdeen, Aberdeen, UK

*Wai Siene Ng, c/o Cochrane Eyes and Vision, ICEH, London School of Hygiene & Tropical Medicine, Keppel Street, London, WC1E 7HT, UK. waisiene@doctors.org.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Angle-closure glaucoma is a leading cause of irreversible blindness in the world. Treatment is aimed at opening the anterior chamber angle and lowering the IOP with medical and/or surgical treatment (e.g. trabeculectomy, lens extraction). Laser iridotomy works by eliminating pupillary block and widens the anterior chamber angle in the majority of patients. When laser iridotomy fails to open the anterior chamber angle, laser iridoplasty may be recommended as one of the options in current standard treatment for angle-closure. Laser peripheral iridoplasty works by shrinking and pulling the peripheral iris tissue away from the trabecular meshwork. Laser peripheral iridoplasty can be used for crisis of acute angle-closure and also in non-acute situations.  

Objectives

To assess the effectiveness of laser peripheral iridoplasty in the treatment of narrow angles (i.e. primary angle-closure suspect), primary angle-closure (PAC) or primary angle-closure glaucoma (PACG) in non-acute situations when compared with any other intervention. In this review, angle-closure will refer to patients with narrow angles (PACs), PAC and PACG.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2011, Issue 12), MEDLINE (January 1950 to January 2012), EMBASE (January 1980 to January 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to January 2012), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). There were no date or language restrictions in the electronic searches for trials. The electronic databases were last searched on 5 January 2012.

Selection criteria

We included only randomised controlled trials (RCTs) in this review. Patients with narrow angles, PAC or PACG were eligible. We excluded studies that included only patients with acute presentations, using laser peripheral iridoplasty to break acute crisis.

Data collection and analysis

No analysis was carried out as only one trial was included in the review.

Main results

We included one RCT with 158 participants. The trial reported laser peripheral iridoplasty as an adjunct to laser peripheral iridotomy compared to iridotomy alone. The authors report no superiority in using iridoplasty as an adjunct to iridotomy for IOP, number of medications or need for surgery.

Authors' conclusions

There is currently no strong evidence for laser peripheral iridoplasty’s use in treating angle-closure.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Laser peripheral iridoplasty for angle-closure glaucoma

Glaucoma is a leading cause of irreversible blindness in the world. Angle-closure glaucoma describes one of the mechanisms which leads to glaucoma. In angle-closure, the "angles" that act as drains for the aqueous in the eye are closed which leads to high eye ball pressure. Treatment is aimed at opening the drainage system and lowering the pressure in the eye with medical or surgical treatment or both. Laser peripheral iridoplasty is used in patients with angle-closure when other treatments fail to open the anterior drainage system. It works by shrinking and pulling the peripheral iris tissue away from the trabecular meshwork (angles). Although one randomised controlled trial with 158 participants was found, due to its limitations and the lack of a statistically significant difference observed with laser peripheral iridoplasty intervention, this review found no strong evidence for the use of laser peripheral iridoplasty in the treatment of angle-closure in the non-acute setting.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'un glaucome à angle fermé

Contexte

Le glaucome à angle fermé est l'une des principales causes de cécité irréversible dans le monde. Un traitement médical et/ou chirurgical (par ex. : trabéculectomie, extraction du cristallin) permet d'ouvrir l'angle de la chambre antérieure et de diminuer la pression intraoculaire. L'iridotomie au laser retire le bloc pupillaire et écarte l'angle de la chambre antérieure chez la majorité des patients. Lorsqu'une iridotomie au laser ne parvient pas à ouvrir l'angle de la chambre antérieure, une iridoplastie au laser peut être recommandée parmi les différentes options disponibles dans le cadre du traitement standard actuel de fermeture d'un angle. L'iridoplastie périphérique au laser consiste à diminuer et à retirer les tissus périphériques de l'iris dans le réseau trabéculaire. Elle peut être pratiquée dans des cas de crises aiguës de glaucome à angle fermé, mais aussi dans des cas chroniques.

Objectifs

Évaluer l'efficacité de l'iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'angles étroits (c'est-à-dire une fermeture d'angle suspectée), d'une fermeture d'angle primaire (FAP) ou d'un glaucome à angle fermé primaire (GAFP) dans des cas chroniques par rapport à une autre intervention. Dans cette revue, la fermeture d'angle va se référer aux patients présentant des angles étroits (FAP), FAP et GAFP.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2011, numéro 12), MEDLINE (de janvier 1950 à janvier 2012), EMBASE (de janvier 1980 à janvier 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à janvier 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Aucune restriction concernant la langue ou la date n'a été appliquée aux recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été effectuées le 5 janvier 2012.

Critères de sélection

Nous avons uniquement inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) dans cette revue. Les patients présentant des angles étroits, FAP ou GAFP étaient éligibles. Nous avons exclu les études incluant uniquement des patients présentant des cas aigus et recourant à une iridoplastie périphérique au laser pour soulager un cas de crise aiguë.

Recueil et analyse des données

Aucune analyse n'a été effectuée car un seul essai était inclus dans cette revue.

Résultats Principaux

Nous avons inclus un ECR composé de 158 participants. L'essai signalait le recours à une iridoplastie périphérique au laser en complément d'une iridotomie périphérique au laser par rapport à une iridotomie seule. Les auteurs ne signalent aucune préférence en faveur d'une iridoplastie utilisée en complément d'une iridotomie pour le traitement de la pression intraoculaire, ni le nombre de médicaments ni le besoin de procéder à une intervention chirurgicale.

Conclusions des auteurs

Il n'existe actuellement aucune preuve probante liée à la pratique d'une iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'une fermeture d'angle.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'un glaucome à angle fermé

Iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'un glaucome à angle fermé

Le glaucome est l'une des principales causes de cécité irréversible dans le monde. Le glaucome à angle fermé est l'un des mécanismes entraînant l'apparition d'un glaucome. Dans le cas d'une fermeture d'angle, les « angles » qui servent de drains pour l'humeur aqueuse de l'œil sont fermés, ce qui entraîne une augmentation de la pression des globes oculaires. Un traitement médical et/ou chirurgical permet d'ouvrir le système de drainage et de diminuer la pression oculaire. Une iridoplastie périphérique au laser est pratiquée chez les patients atteints d'un glaucome à angle fermé lorsque les autres traitements ne sont pas parvenus à ouvrir le système de drainage antérieur. Elle consiste à diminuer et à retirer les tissus périphériques de l'iris dans le réseau trabéculaire (angles). Bien qu'un essai contrôlé randomisé composé de 158 participants ait été trouvé, en raison de ses limitations et de l'absence de différences statistiquement significatives observées avec une iridoplastie périphérique au laser, cette revue n'a trouvé aucune preuve probante concernant le recours à une iridoplastie périphérique au laser pour le traitement d'une fermeture d'angle dans un cas chronique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français