Get access

Specialised antenatal clinics for women with a pregnancy at high risk of preterm birth (excluding multiple pregnancy) to improve maternal and infant outcomes

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Amongst the risk factors for preterm birth, previous preterm delivery is a strong predictor. Specialised clinics for women with a history of spontaneous preterm delivery have been advocated as a way of improving outcomes for women and their infants.

Objectives

To assess using the best available evidence, the value of specialised antenatal clinics for women with a pregnancy at high risk of preterm delivery when compared with 'standard' antenatal clinics.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (30 June 2011).

Selection criteria

All published, unpublished, and ongoing randomised controlled trials (including cluster-randomised trials) examining specialised compared with standard antenatal clinic care for women with a singleton pregnancy considered at high risk of preterm labour.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted data.

Main results

We included three trials with 3400 women, all carried out in the USA. All focused on specialised clinics for women at high risk of preterm birth. Gestational age at delivery, preterm delivery, or both were primary outcomes in all studies. The interventions in the three trials differed.

Overall there was very little data on our prespecified outcomes. For most outcomes a single study provided data, hence there was not the statistical power to detect any possible differences between groups. There was no clear evidence that specialised antenatal clinics reduce the number of preterm births.

Authors' conclusions

Specialised antenatal clinics are now an accepted part of care in many settings, and carrying out further randomised trials may not be possible. Any future research in this area should include psychological outcomes and should focus on which aspects of service provision are preferred by women. Such research could underpin further service development in this area.

Résumé scientifique

Cliniques prénatales spécialisées pour femmes enceintes à haut risque d'accouchement prématuré (à l'exception des grossesses multiples) pour améliorer les critères de santé pour la mère et le nouveau-né

Contexte

Parmi les facteurs de risque d'accouchement prématuré, un précédent accouchement avant terme est un prédicteur important. La fréquentation des cliniques spécialisées par les femmes ayant des antécédents d'accouchement prématuré spontané est préconisée pour améliorer les critères de santé chez les femmes et leurs nouveau-nés.

Objectifs

Évaluer, en utilisant les meilleures preuves disponibles, l'intérêt des cliniques prénatales spécialisées comparativement aux cliniques prénatales « standard » pour les femmes enceintes à haut risque d'accouchement prématuré.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (30 juin 2011).

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés publiés, non publiés et en cours (y compris les essais randomisés en groupe) comparant les cliniques prénatales spécialisées aux soins prénataux « standard » pour les femmes à grossesse unique présentant un risque élevé d'accouchement prématuré.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données de manière indépendante.

Résultats principaux

Nous avons inclus trois essais portant sur 3 400 femmes, tous réalisés aux États-Unis. Tous s'intéressaient aux cliniques spécialisées pour les femmes à haut risque d'accouchement prématuré. L'âge gestationnel à la naissance et/ou l'accouchement prématuré étaient les critères d'évaluation principaux de ces essais. Les interventions étaient différentes dans les trois essais.

Globalement, on dispose de très peu de données sur nos critères de jugement prédéfinis. Pour la plupart des critères de jugement, une seule étude a fourni des données, sans avoir la puissance statistique requise pour détecter toutes les différences possibles entre les groupes. Aucune preuve claire n'a été apportée quant à la capacité des cliniques prénatales spécialisées à réduire le nombre d'accouchements prématurés.

Conclusions des auteurs

Les cliniques prénatales spécialisées font maintenant partie des prestations de soins proposées dans de nombreuses régions. La réalisation d'autres essais randomisés ne sera donc sans doute pas possible. Toute recherche future dans ce domaine devra inclure des critères de jugement psychologiques et s'intéresser aux prestations préférées par les femmes. Une telle recherche pourrait soutenir le développement futur des nouveaux services dans ce domaine.

アブストラクト

早産ハイリスク(多胎妊娠を除く)妊婦の母体および新生児アウトカムを改善するための妊娠管理特殊クリニック

背景

早産リスク因子のなかで、早産の既往歴は強固な予測因子の1つである。自然早産歴のある女性に対する特殊クリニックは、女性および新生児のアウトカムを改善する方法の1つとして推奨されている。

目的

早期産高リスク妊婦に対する、「標準的」妊娠管理クリニックに比べた妊娠管理特殊クリニックの価値を、活用可能な最良のエビデンスを用いて評価すること。

検索戦略

Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register(2011年6月30日)を検索した。

選択基準

早産ハイリスクと考えられる単胎妊娠女性を対象に標準的妊娠管理と特殊妊娠管理を比較している発表、未発表および進行中のランダム化比較試験(RCT)(クラスターランダム化試験を含む)すべてとした。

データ収集と分析

2名のレビューアが別々に試験の質を評価しデータを抽出した。

主な結果

すべて米国で実施された、女性3,400例を含む3件の試験を選択した。すべて、早産ハイリスク女性に対する特殊クリニックに焦点を当てていた。分娩時週数、早産あるいはその両方が、全研究における主要アウトカムであった。3件の試験での介入は異なっていた。全体として、本レビューで事前に規定したアウトカムに関するデータは非常に少なかった。ほとんどのアウトカムに対し、1件の研究しかデータを提示していなかったことから、群間差を検出する統計学的検出力はなかった。妊娠管理特殊クリニックが早産数を減少するという明らかなエビデンスは認められなかった。

著者の結論

妊娠管理特殊クリニックは多数の状況で治療の一部として受け入れられており、さらなるRCTを実施することは不可能である。本分野でのさらなる研究には、心理的アウトカムを含むべきであり、どのようなサービス面を女性が好むかを重要視すべきである。そのような研究により、本領域でのサービスがさらに発展すると考えられる。

訳注

監  訳: 江藤 宏美,2011.12.15

実施組織: 厚生労働省委託事業によりMindsが実施した。

ご注意 : この日本語訳は、臨床医、疫学研究者などによる翻訳のチェックを受けて公開していますが、訳語の間違いなどお気づきの点がございましたら、Minds事務局までご連絡ください。Mindsでは最新版の日本語訳を掲載するよう努めておりますが、編集作業に伴うタイム・ラグが生じている場合もあります。ご利用に際しては、最新版(英語版)の内容をご確認ください。

Plain language summary

Specialised antenatal clinics for women with a pregnancy at high risk of preterm birth (excluding multiple pregnancy) to improve outcomes for women and babies

Women who have had a previous preterm birth are at increased risk of having another premature birth. Babies who are born before the 37th week of pregnancy, and particularly those born before the 34th week, are at greater risk of suffering problems at birth and of disability in childhood. 'Specialised' antenatal clinics have been suggested for women at high risk of a preterm birth as a way of improving health outcomes for the women and their infants. This review of three randomised controlled trials involving 3400 women in the USA found that there was no reduction in the number of preterm births in women attending specialised antenatal clinics. The results were difficult to interpret, as the trials were conducted in slightly different ways and offered slightly different care. The trials were all conducted in the 1980s, before the introduction of many of the screening tests currently offered in specialised antenatal clinics such as ultrasound assessment of cervical length. There was no information available on the effect of specialised antenatal care on maternal wellbeing or long-term outcome.

Résumé simplifié

Cliniques prénatales spécialisées pour femmes enceintes à haut risque d'accouchement prématuré (à l'exception des grossesses multiples) pour améliorer les critères de santé pour la mère et le nouveau-né

Les femmes ayant déjà accouché avant terme présente un risque accru d'accouchement prématuré lors de leurs autres grossesses. Les bébés nés avant la 37ème semaine de grossesse, en particulier ceux nés avant la 34ème semaine, présentent un risque accru de problèmes à la naissance et d'invalidité dans l'enfance. Les cliniques prénatales « spécialisées » ont été suggérées pour les femmes enceintes ayant un risque élevé d'accouchement prématuré comme solution pour améliorer les critères de santé chez les femmes et leurs nouveau-nés. Cette analyse documentaire de trois essais contrôlés randomisés portant sur 3 400 femmes aux États-Unis montre que les femmes fréquentant des cliniques prénatales spécialisées n'ont pas moins d'accouchements prématurés. Les résultats étaient difficiles à interpréter du fait de la différence de réalisation des essais et des soins offerts aux femmes. Les essais ont tous été réalisés dans les années 1980, avant le lancement de nombreux tests de dépistage actuellement proposés dans les cliniques prénatales spécialisées, comme l'évaluation échographique de la longueur cervicale. Aucune information n'était disponible sur l'effet de soins prénataux spécialisés sur le bien-être maternel ou le résultat à long terme.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article