Intervention Review

Conventional versus LigaSure hemorrhoidectomy for patients with symptomatic Hemorrhoids

  1. Simon W Nienhuijs1,*,
  2. Ignace HJT de Hingh2

Editorial Group: Cochrane Colorectal Cancer Group

Published Online: 21 JAN 2009

Assessed as up-to-date: 31 MAR 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD006761.pub2


How to Cite

Nienhuijs SW, de Hingh IHJT. Conventional versus LigaSure hemorrhoidectomy for patients with symptomatic Hemorrhoids. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 1. Art. No.: CD006761. DOI: 10.1002/14651858.CD006761.pub2.

Author Information

  1. 1

    Catharina Hospital Eindhoven, Eindhoven, Netherlands

  2. 2

    Catharina Hospital, Department of Surgery, Eindhoven, Netherlands

*Simon W Nienhuijs, Catharina Hospital Eindhoven, Michelangelolaan 2, Eindhoven, 5623 EJ, Netherlands. s.nienhuijs@hccnet.nl.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 21 JAN 2009

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Hemorrhoidectomy is a frequently performed surgical procedure and associated with postprocedural pain. The use of the Ligasure could result in a decreased incidence of pain as coagulation with high frequency currency and active feedback control over the power output has minimal thermal spread and limited tissue charring.

Objectives

To compare patient tolerance focussing on pain following Ligasure and conventional hemorrhoidectomy in patients with symptomatic hemorrhoids.

Search methods

A multi-database (MEDLINE, EMBASE, CENTRAL and CINAHL) systematic search was conducted. Key journals were handsearched. There was no restriction on language.

Selection criteria

Randomized controlled trials comparing hemorroidectomy using the Ligasure-technique with conventional diathermy techniques for symptomatic hemorrhoids in adult patients were included.

Data collection and analysis

Two reviewers independently extracted data, assessed trial quality and resolved discrepancies together with a third party. Odd Ratios were generated for dichotomous variables. Weight Mean Differences were used for analysing continuous variables. Only random effects models were used. Heterogeneity was explored by sensitvity analysis.

Main results

Twelve studies with 1142 patients met the inclusion criteria. The pain score at the first day following surgery was significantly less in the Ligasure group (10 studies, 835 patients, WMD -2.07 CI -2.77 to -1.38). Most outcomes concerning analgesics used (7 studies) and pain scores up to 7 days (5 studies) favoured the Ligasure-technique. The benefit was diminished at day 14 (VAS pain score, 4 studies, 183 patients, WMD -0.12 CI -0.37 to 0.12). The conventional technique took significantly longer to complete (11 trials, 9.15 minutes, CI 3.21 to 15.09). There was no relevant difference in postoperative complications, symptoms of recurrent bleeding or incontinence at final follow-up. Hospital stay was similar for both groups (6 reports, 525 patients, WMD -0.19 CI -0.63 to 0.24). Patients treated with the Ligasure-technique returned to work significantly earlier (4 studies, 451 patients, 4.88 days, CI 2.18 to 7.59). Sensitivity analysis on high quality studies, fixed effects models, open or closed conventional techniques revealed no clinical relevant different results.

Authors' conclusions

Since the usage of the Ligasure technique results in significantly less immediate postoperative pain after hemoroidectomy without any adverse effect on postoperative complications, convalescence and incontinence-rate, this technique is superior in terms of patient tolerance. Although there was a tendency for equal efficacy, more evaluation of the long-term risk of recurrent hemorrhoidal disease is required.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

The ligasure technique is superior in terms of patient tolerance, but long term risk of recurrence of hemorrhoids needs to be evaluated.

Hemorrhoidectomy is a frequently performed surgical procedure. The excisional technique is regarded to be the first choice for grade III and IV or recurrent hemorrhoids. As conventional hemorrhoidectomy is associated with postprocedural pain, modifications have been proposed to diminish this complication. An example is the use of the Ligasure as coagulation between the forceps only with high frequency currency and active feedback control over the power output has minimal thermal spread and limited tissue charring. This could result in a decreased incidence of postoperative pain.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Hémorroïdectomie conventionnelle versus LigaSure pour les patients souffrant d'hémorroïdes symptomatiques

Contexte

L'hémorroïdectomie est un acte chirurgical fréquent qui est associé à une douleur post-procédurale. L'utilisation de la technique LigaSure pourrait réduire l'incidence de douleur attendu que la coagulation avec un courant haute fréquence et un contrôle postérieur actif sur la sortie de puissance permet une diffusion thermique minimale et une carbonisation limitée des tissus.

Objectifs

Comparer la tolérance du patient en analysant la douleur après une hémorroïdectomie de type LigaSure et une hémorroïdectomie conventionnelle chez des patients souffrant d'hémorroïdes symptomatiques.

Stratégie de recherche documentaire

Une recherche systématique dans plusieurs bases de données (MEDLINE, EMBASE, CENTRAL et CINAHL) a été réalisée. Une recherche manuelle a été menée dans de grandes revues. Il n'y avait aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés comparant l'hémorroïdectomie utilisant la technique LigaSure et des techniques de diathermie traditionnelles pour traiter les hémorroïdes symptomatiques chez des patients adultes ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont extrait les données, évalué la qualité des essais de manière indépendante et résolu les différences avec une troisième personne. Les rapports des cotes ont été générés pour les variables dichotomiques. Les différences moyennes pondérées ont été utilisées pour analyser les variables continues. Seuls des modèles à effets aléatoires ont été utilisés. L'hétérogénéité a été étudiée grâce à une analyse de la sensibilité.

Résultats Principaux

Douze études avec 1 142 participants remplissaient les critères d'inclusion. Le score de douleur le lendemain de l'intervention était significativement moins élevé dans le groupe LigaSure (10 études, 835 patients, DMP -2,07 IC entre -2,77 et -1,38). La majorité des résultats concernant les analgésiques utilisés (7 études) et les scores de douleur jusqu'à 7 jours (5 études) étaient favorables à la technique LigaSure. Le bénéfice diminuait à 14 jours (score de douleur VAS, 4 études, 183 patients, DMP -0,12 IC entre -0,37 et 0,12). La durée de l'intervention était significativement plus élevée avec la technique conventionnelle (11 essais, 9,15 minutes, IC entre 3,21 et 15,09). Aucune différence pertinente n'a été observée en termes de complications postopératoires, symptômes de saignement récurrent ou incontinence lors du suivi final. La durée du séjour hospitalier était similaire dans les deux groupes (6 rapports, 525 patients, DMP -0,19 IC entre 0,63 et 0,24). Les patients traités avec la technique LigaSure ont repris le travail significativement plus rapidement (4 études, 451 patients, 4,88 jours, IC entre 2,18 et 7,59). L'analyse de la sensibilité à partir d'études de qualité élevée, des modèles à effets fixes et des techniques conventionnelles ouvertes ou fermées n'ont révélé aucune différence importante au niveau des résultats.

Conclusions des auteurs

Attendu que l'utilisation de la technique LigaSure donne lieu à une douleur postopératoire immédiate significativement moins importante après l'hémorroïdectomie, sans aucun effet indésirable sur les complications postopératoires, la convalescence et le taux d'incontinence, cette technique est supérieure en termes de tolérance du patient. Bien que l'efficacité ait tendance à être équivalente, une évaluation du risque à long terme de maladie hémorroïdaire récurrente est nécessaire.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Hémorroïdectomie conventionnelle versus LigaSure pour les patients souffrant d'hémorroïdes symptomatiques

La technique LigaSure est supérieure en termes de tolérance du patient, mais le risque à long terme de récurrence des hémorroïdes doit être évalué.

L'hémorroïdectomie est un acte chirurgical fréquemment réalisé. La technique d'excision est considérée comme étant le traitement principal pour les hémorroïdes de grade III et IV ou récurrentes. L'hémorroïdectomie conventionnelle étant associée à une douleur post-procédurale, des modifications ont été proposées pour diminuer cette complication. L'utilisation de la technique LigaSure en est un exemple, puisque la coagulation entre les forceps uniquement avec un courant haute fréquence et un contrôle postérieur actif sur la sortie de puissance permet une diffusion thermique minimale et une carbonisation limitée des tissus. Cela pourrait entraîner une réduction de l'incidence de douleur postopératoire.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st January, 2013
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

症狀性痔瘡患者的傳統痔瘡切除術與LigaSure痔瘡切除術

痔瘡切除術是一種常見的手術和常有術後疼痛. 使用Ligasure痔瘡切除術可以減少疼痛的發生率,混凝高頻傳播和積極的反饋控制功率輸出,具有最小的熱擴散和有限的組織炭化.

目標

比較症狀性痔瘡患者,在Ligasure術後和傳統痔瘡切除術後,患者對疼痛的耐受力

搜尋策略

系統進行了搜查多數據庫(MEDLINE, EMBASE, CENTRAL and CINAHL).手工檢索主要期刊.沒有語言的限制.

選擇標準

隨機對照試驗,包括成年人在內,比較症狀性痔瘡使用Ligasure技術與傳統的電燒技術的痔瘡切除術.

資料收集與分析

兩名評價員獨立提取數據,評估試驗品質,和第三方一起解決差異.單比率便為二分變量.重量平均差異是用於分析連續變量.只有使用隨機效應模型.靈敏度分析探討了異質性.

主要結論

12個研究1142例符合納入標準.在Ligasure群組,術後第一天的疼痛評分顯著的減少.(10個研究, 835例, WMD −2.07 CI −2.77 to −1.38).根據大部分使用止痛藥的結果(7個研究)以及疼痛評分(5個研究)偏愛Ligasuretechnique.好處在第14天減少(VAS疼痛評分,4研究,183例,WMD0.12 CI0.37到0.12).傳統的技術花了更多的時間來完成(11 試驗, 9.15 分, CI 3.21 to 15.09).在術後併發症沒有相關的差異,最後追蹤復發性出血和失禁.兩組住院時間相似(6份報告,525名患者,WMD0.19 CI0.63到0.24).患者使用Ligasuretechnique 返回工作顯著較早,(4 個研究, 451例, 4.88 days, CI 2.18 to 7.59). 高品質研究的靈敏度分析,固定效應模式,開放或封閉傳統技術,臨床上沒有發現不同的結果.

作者結論

由於使用Ligasure technique 的成果,在痣切除術後,大大減少術後立即疼痛並且沒有任何術後併發症和不良影響,康復期和失禁率,對於患者的耐受力來說,這種技術有優越的條件.雖然有同等功效的趨勢,更多對於復發性痔瘡疾病的長期風險評估是必要的.

翻譯人

本摘要由國泰綜合醫院張世昌翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

對患者的耐受力來說LIGASURE TECHNIQUE 有優越的條件,但是痔瘡復發的長期風險需要評估:痔瘡切除術是一個常見的手術,第三期和第四期或復發性痔瘡,切除技術被視為首要選擇.傳統痔瘡切除術和術後疼痛有關,提議改變手術方式以減少併發症,例如使用Ligasure痔瘡切除術可以減少疼痛的發生率,為凝血鉗之間只混凝高頻傳播和積極的反饋控制功率輸出,具有最小的熱擴散和有限的組織炭化.減少術後疼痛的發生率是可能的結果.