Get access

Different corticosteroids and regimens for accelerating fetal lung maturation for women at risk of preterm birth

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Fiona C Brownfoot,

    Corresponding author
    1. The University of Adelaide, Discipline of Obstetrics and Gynaecology, Adelaide, South Australia, Australia
    • Fiona C Brownfoot, Discipline of Obstetrics and Gynaecology, The University of Adelaide, Women's and Children's Hospital, 1st floor, Queen Victoria Building, 72 King William Road, Adelaide, South Australia, 5006, Australia. fiona.brownfoot@gmail.com.

    Search for more papers by this author
  • Caroline A Crowther,

    1. The University of Adelaide, ARCH: Australian Research Centre for Health of Women and Babies, Discipline of Obstetrics and Gynaecology, Adelaide, South Australia, Australia
    Search for more papers by this author
  • Philippa Middleton

    1. The University of Adelaide, ARCH: Australian Research Centre for Health of Women and Babies, Discipline of Obstetrics and Gynaecology, Adelaide, South Australia, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Despite the widespread use of antenatal corticosteroids to prevent respiratory distress syndrome in preterm infants, there is currently no consensus as to the type of corticosteroid to use; nor the dose, frequency or timing of use or the route of administration.

Objectives

To assess the effects of different corticosteroid regimens for women at risk of preterm birth.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (January 2008).

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials of antenatal corticosteroid regimens in women at risk of preterm birth.

Data collection and analysis

Two authors assessed trial quality and extracted the data independently.

Main results

Ten trials (1089 women and 1161 infants) were included. Dexamethasone decreased the incidence of intraventricular haemorrhage compared with betamethasone (risk ratio (RR) 0.44, 95% confidence interval (CI) 0.21 to 0.92; four trials, 549 infants). No statistically significant differences were seen for other primary outcomes including respiratory distress syndrome, bronchopulmonary dysplasia, severe intraventricular haemorrhage, periventricular leukomalacia, perinatal death, or mean birthweight. Results for biophysical parameters were inconsistent, but mostly no important differences were seen for these, or any other secondary outcome except for neonatal intensive care unit (NICU) admission. In one trial of 105 infants, significantly more infants in the dexamethasone group were admitted to NICU compared with the betamethasone group (RR 3.83, 95% CI 1.24 to 11.87).

Oral dexamethasone compared with intramuscular dexamethasone increased the incidence of neonatal sepsis (RR 8.48, 95% CI 1.11 to 64.93) in one trial of 183 infants. No statistically significant differences were seen for other outcomes reported.

In one small trial of 69 infants comparing betamethasone acetate and phosphate with betamethasone phosphate no differences were seen for any of the outcomes reported.

Authors' conclusions

Dexamethasone may have some benefits compared with betamethasone such as less intraventricular haemorrhage, although perhaps a higher rate of NICU admission (seen in only one trial). Apart from a suggestion from another small trial that the intramuscular route may have advantages over an oral route for dexamethasone, few other conclusions about optimal antenatal corticosteroid regimens were able to be made. Trials of commonly used corticosteroids are most urgently needed, followed by trials of dosages and other variations in regimens.

摘要

背景

有早產風險之婦女,為了加速胎兒肺部成熟而使用不同種類之皮質類固醇與不同之處方

儘管在產前之皮質類固醇以預防早產兒的呼吸窘迫症候群(respiratory distress syndrome)已經被廣為使用,目前對於使用的皮質類固醇種類並無共識;劑量、使用頻率或時機與給藥途徑等也無共識。

目標

評估用於早產風險婦女之各種皮質類固醇處方。

搜尋策略

我們搜尋Cochrane Pregnancy和Childbirth Group's Trials Register (2008年1月)。

選擇標準

用於早產風險婦女之各種產前皮質類固醇處方的隨機與半隨機控制試驗(quasirandomised controlled trials)。

資料收集與分析

兩位作者獨立評估試驗品質與摘錄資料。

主要結論

納入10篇試驗(1089名婦女與1161名嬰兒)。相較於betamethasone,dexamethasone減少腦室內出血(intraventricular haemorrhage)發生率(RR為0.44, 95% CI為0.21 – 0.92;4篇試驗、549名嬰兒)。呼吸窘迫症候群、肺支氣管發育不良、嚴重腦室內出血、周腦室白質軟化症、出生前後死亡、或平均出生體重等其他主要預後之間並無統計上的顯著差異。生理參數的結果也不一致,但是這些之中多數並無重要差異。其他次級預後方面,除了新生兒加護病房住院之外也無差異。1篇試驗的105名嬰兒中,相較於betamethasone組,dexamethasone 組有較多嬰兒住進新生兒加護病房(RR為3.83, 95% CI為1.24 – 11.87)。1篇試驗的183名嬰兒中,相較於肌肉注射dexamethasone,口服dexamethasone增加新生兒敗血症發生率(RR為8.48, 95% CI為1.11 – 64.93)。其他所報告的預後並無統計上的顯著差異。1篇小型試驗的69名嬰兒中,比較betamethasone acetate & phosphate與betamethasone phosphate,顯示兩者間之預後並無任何差異。

作者結論

相較於betamethasone,dexamethasone有一些好處,例如較少腦室內出血,不過NICU的住院率較高(僅有1篇試驗有此發現)。另外一篇小型研究建議,肌肉注射可能優於口服dexamethasone,有關適當產前皮質類固醇處方的其他結論很少。需要對最常使用的皮質類固醇進行試驗,探討劑量與其他變項。

翻譯人

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

產前使用皮質類固醇治療以減少早產兒的死亡、肺部問題與腦部出血:早產兒有死亡、肺部問題(呼吸窘迫症候群)、腦出血(腦室內出血)等風險。給予孕婦皮質類固醇有助於制止這些問題,有高品質的證據認為它們可有效預防這些問題中的大部份。這些藥物之作用為促進嬰兒的肺部在生產前發育成熟。有多種皮質類固醇以不同劑量和途徑給予,因為對哪種藥物或劑量最佳並無共識,各醫院在給藥方式上可能不同。多數試驗比較的是兩種最常用於產前的皮質類固醇:dexamethasone與betamethasone。在這次對10篇試驗的回顧中,9篇試驗比較dexamethasone和betamethasone;1篇試驗比較給予dexamethasone的2種不同方法。我們發現,dexamethasone和betamethasone的結果類似,不過,dexamethasone組的腦部出血比betamethasone 組少(但是dexamethasone 組的新生兒加護病房住院率較高)。根據其中一篇試驗,肌肉注射給予dexamethasone優於口服給藥。需要研究以確定哪種藥物與哪種給藥方式最佳,須追蹤這些試驗的嬰兒一段長時間,以監測對於孩童和成人發展的任何影響。

Résumé

Différents corticostéroïdes et régimes destinés à accélérer la maturation pulmonaire fœtale chez les femmes à haut risque d'accouchement prématuré

Contexte

En dépit de la large utilisation de corticostéroïdes prénataux pour la prévention du syndrome de détresse respiratoire chez les nouveau-nés prématurés, il n'existe actuellement aucun consensus définissant le type de corticostéroïde à utiliser, ni la dose, la fréquence ou le calendrier d'utilisation, ni la voie d'administration.

Objectifs

Évaluer les effets de différents traitements par corticostéroïdes chez les femmes à haut risque d'accouchement prématuré

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (janvier 2008).

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés sur des traitements prénataux par corticostéroïdes administrés à des femmes présentant un risque d'accouchement prématuré.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment évalué la qualité méthodologique des essais et extrait des données.

Résultats Principaux

Dix essais (1 089 femmes et 1 161 nouveau-nés) ont été inclus. La dexaméthasone a permis de réduire l'incidence d'hémorragie intraventriculaire par rapport à la bêtaméthasone (rapport de risque (RR) 0,44, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,21 à 0,92 ; quatre essais, 549 nouveau-nés). Aucune différence statistiquement significative n'a été observée pour les autres critères de jugement principaux, notamment le syndrome de détresse respiratoire, la dysplasie bronchopulmonaire, l'hémorragie intraventriculaire sévère, la leucomalacie périventriculaire, le décès périnatal ou le poids moyen à la naissance. Le résultat des paramètres biophysiques étaient hétérogènes, mais globalement, aucune différence n'a été observée pour ces paramètres, ni tout autre critère de jugement secondaire, à l'exception de l'admission en unité néonatale de soins intensifs (UNSI). Dans un essai portant sur 105 nouveau-nés, le nombre de nouveau-nés admis en UNSI était nettement plus élevé dans le groupe dexaméthasone que dans le groupe bêtaméthasone ((RR 3,83, IC à 95 % 1,24 à 11,87).

Par rapport à la dexaméthasone intramusculaire, la dexaméthasone orale a augmenté l'incidence de sepsis néonatale (RR 8,48, IC à 95 % 1,11 à 64,93) dans un essai sur 183 nouveau-nés. Aucune différence statistiquement significative n'a été observée pour les autres critères de jugement rapportés.

Dans un petit essai portant sur 69 nouveau-nés comparant l'acétate de bêtaméthasone au phosphate de bêtaméthasone, aucune différence n'a été observée quel que soit le critère de jugement rapporté.

Conclusions des auteurs

La dexaméthasone peut avoir quelques effets bénéfiques par rapport à la bêtaméthasone, notamment la diminution de l'hémorragie intraventriculaire, en dépit d'un taux plus élevé d'admission en UNSI (observé dans un seul essai). Un autre essai de petite envergure indique que l'administration intramusculaire pourrait présenter des avantages par rapport à l'administration orale de la dexaméthasone ; pour le reste des essais, il n'a pas été possible de tirer d'autres conclusions sur le traitement prénatal optimal par corticostéroïdes. Il est urgent de réaliser des essais sur les corticostéroïdes les plus utilisés, puis des essais de posologies et d'autres variantes de traitement.

Plain language summary

Corticosteroid treatments before early birth for reducing death, lung problems and brain haemorrhage in babies

Babies born early are at risk of death, lung problems (respiratory distress syndrome) and bleeding of the brain (intraventricular haemorrhage). Corticosteroids are given to the mother to help stop these problems occurring and there is high-quality evidence that they are effective in preventing many of these problems. These drugs work by maturing the baby's lungs before birth. There are different types of corticosteroids and they can be given in different ways and in different doses. Since there is no clear or agreed best type or dose, hospitals may vary in how they give this drug.

Most trials have compared the two most commonly used corticosteroids before early birth, dexamethasone and betamethasone. In this review of ten trials, nine trials compared dexamethasone and betamethasone; and one trial compared two different ways of giving dexamethasone. We found that dexamethasone and betamethasone showed similar results, although there was less bleeding of the brain (but perhaps more frequent admission to the neonatal intensive care unit) for dexamethasone compared with betamethasone. On the basis of one trial, giving dexamethasone by injection (intramuscularly) may be better than giving the drug to the mother by mouth. We need more studies to establish which is the best drug and which is the best way to give it, and babies in these trials need to be followed up over a long period to monitor any effects on child and adult development.

Résumé simplifié

Différents corticostéroïdes et régimes destinés à accélérer la maturation pulmonaire fœtale chez les femmes à haut risque d'accouchement prématuré

Traitements par corticostéroïdes avant un accouchement prématuré pour réduire la mortalité, les problèmes pulmonaires et les hémorragies cérébrales chez les nouveau-nés

Les nouveau-nés prématurés présentent un haut risque de mortalité, de problèmes respiratoires (syndrome de détresse respiratoire) et d'hémorragie cérébrale (intraventriculaire). Les corticostéroïdes sont administrés à la mère pour tenter de remédier à ces problèmes ; il existe des preuves de qualité irréfutable sur leur efficacité dans la prévention de la plupart de ces problèmes. Ces médicaments accélèrent la maturation des poumons du bébé avant la naissance. Il existe différents types de corticostéroïdes qui peuvent être administrés par différentes voies et à différentes doses. En l'absence de consensus clair concernant le meilleur mode d'administration ou la dose optimale, les hôpitaux peuvent choisir différentes manières d'administrer ce médicament.

La plupart des essais ont comparé les deux corticostéroïdes les plus souvent utilisés avant un accouchement prématuré, à savoir la dexaméthasone et la bêtaméthasone. Dans cette revue de dix essais, neuf ont comparé la dexaméthasone et la bêtaméthasone et un deux différents modes d'administration de la dexaméthasone. Nous avons constaté que les résultats de la dexaméthasone et de la bêtaméthasone étaient similaires, bien que le nombre d'hémorragies cérébrales soient moins fréquentes avec la dexaméthasone qu'avec la bêtaméthasone (en dépit d'admissions en soins intensifs néonataux plus fréquentes). Sur la base d'un seul essai, l'administration de la dexaméthasone par injection (intramusculaire) semble plus efficace que l'administration à la mère par voie orale. D'autres études sont nécessaires pour déterminer le médicament le plus efficace et le meilleur mode d'administration ; les bébés de ces essais doivent être suivis sur une période plus longue afin de surveiller les effets pendant l'enfance et le développement adulte.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

Get access to the full text of this article

Ancillary