Interventions for preventing hamstring injuries

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Some sports, such as football, have a high incidence of hamstring injuries. Various interventions targeting the prevention of such injuries are in common use.

Objectives

To assess the effects (primarily, on the incidence of hamstring injuries) of interventions used for preventing hamstring injuries in physically active individuals.

Search methods

We searched the Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group Specialised Register (to December 2008), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library, 2008, Issue 4), MEDLINE and other databases (to December 2008), reference lists and clinical trials registers.

Selection criteria

Randomised or quasi-randomised trials of interventions for preventing hamstring injuries were included; as were trials testing interventions for the prevention of lower-limb injuries, provided that hamstring injuries were reported. Secondary outcomes included compliance, severity and the occurrence of other leg injuries.

Data collection and analysis

Two authors independently screened search results, assessed methodological quality and extracted data. Risk ratios (RR) and 95% confidence intervals (95% CI) were calculated for dichotomous variables and are reported for individual and pooled data.

Main results

Seven randomised controlled trials involving 1919 participants were included. All trials involved people, predominantly young adults, participating in regular sporting activities. Some trials were compromised by poor methodology, including lack of blinding and incomplete outcome data.

Four trials, including 287 participants, examined interventions directly targeted at preventing hamstring injuries. Three of these trials, which tested hamstring strengthening protocols, had contradictory findings, with one small trial showing benefit (although the control rate of mainly minor hamstring injury was unusually high). The other two trials found no benefit, with a greater incidence of hamstring injury in the intervention group. One unpublished and underpowered trial provided some evidence that manual therapy may prevent lower-limb muscle strain (RR 0.13, 95% CI 0.02 to 0.97), although the finding for hamstring injury did not reach statistical significance (RR 0.21, 95% CI 0.03 to 1.66).

Three trials testing interventions for preventing lower limb injuries for which data for hamstring injury were available found no statistically significant effect for hamstring injury for either proprioceptive protocols (two cluster randomised trials) or a warm up/cool down and stretching protocol (one trial).

Authors' conclusions

There is insufficient evidence from randomised controlled trials to draw conclusions on the effectiveness of interventions used to prevent hamstring injuries in people participating in football or other high risk activities for these injuries. The findings for manual therapy need confirmation.

Résumé scientifique

Interventions pour la prévention des lésions du muscle ischio-jambier

Contexte

Certains sports, tels que le football, sont associés à une incidence élevée de lésions du muscle ischio-jambier. Différentes interventions visant à prévenir ces lésions sont couramment utilisées.

Objectifs

Évaluer les effets (principalement sur l'incidence des lésions du muscle ischio-jambier) des interventions visant à prévenir les lésions du muscle ischio-jambier chez les individus physiquement actifs.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les traumatismes ostéo-articulaires et musculaires (jusqu'en décembre 2008), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, 2008, numéro 4), MEDLINE et d’autres bases de données (jusqu'en décembre 2008), ainsi que les références bibliographiques et les registres d'essais cliniques.

Critères de sélection

Les essais randomisés ou quasi-randomisés portant sur des interventions visant à prévenir les lésions du muscle ischio-jambier ont été inclus ; de même que les essais évaluant des interventions visant à prévenir les lésions des membres inférieurs, à condition de documenter les lésions du muscle ischio-jambier. Les critères de jugement secondaires comprenaient l'observance, la gravité et l'incidence d'autres lésions de la jambe.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont examiné les résultats des recherches, évalué la qualité méthodologique et extrait les données de manière indépendante. Les risques relatifs (RR) et leurs intervalles de confiance à 95 % (IC à 95 %) ont été calculés pour les variables dichotomiques et sont rapportés pour les données individuelles et combinées.

Résultats principaux

Sept essais contrôlés randomisés portant sur 1 919 participants ont été inclus. Tous les essais examinaient des sujets, principalement de jeunes adultes, pratiquant des activités sportives de manière régulière. Certains essais étaient compromis par une méthodologie inadéquate, notamment une absence d'assignation en aveugle et des données de résultats incomplètes.

Quatre essais portant sur 287 participants examinaient des interventions visant directement à prévenir les lésions du muscle ischio-jambier. Trois de ces essais, qui évaluaient des protocoles de renforcement des muscles ischio-jambiers, rapportaient des résultats contradictoires ; un petit essai rapportait des bénéfices, mais le taux de contrôle des lésions du muscle ischio-jambier (principalement mineures) était anormalement élevé. Les deux autres essais n'observaient aucun bénéfice et rapportaient une incidence supérieure des lésions du muscle ischio-jambier dans le groupe expérimental. Un essai non publié et présentant une puissance statistique insuffisante rapportait certaines preuves indiquant que la thérapie manuelle pourrait prévenir le claquage musculaire des membres inférieurs (RR de 0,13, IC à 95 %, entre 0,02 et 0,97), mais les résultats pour la lésion du muscle ischio-jambier n'atteignaient pas un niveau statistiquement significatif (RR de 0,21, IC à 95 %, entre 0,03 et 1,66).

Trois essais évaluant des interventions visant à prévenir les lésions des membres inférieurs et rapportant des données concernant les lésions du muscle ischio-jambier n'observaient aucun effet statistiquement significatif associé à des protocoles proprioceptifs (deux essais randomisés en cluster) ou à un protocole d'échauffement/récupération et d'étirements (un essai) sur les lésions du muscle ischio-jambier.

Conclusions des auteurs

Les preuves issues d'essais contrôlés randomisés sont insuffisantes pour tirer des conclusions définitives concernant l'efficacité des interventions visant à prévenir les lésions du muscle ischio-jambier chez les individus pratiquant le football ou d'autres activités à haut risque. Les résultats relatifs à la thérapie manuelle devront être confirmés.

Plain language summary

Interventions for preventing hamstring injuries

Hamstring (muscles situated at the back of the thigh) injuries are common in sports such as football and basketball. These injuries are often serious, causing pain, long rehabilitation times and a distinct proneness to re-injury. Various interventions targeting the prevention of such injuries are in common use. This review set out to examine the evidence for the effectiveness of these interventions in preventing hamstring injuries.

Seven randomised controlled trials involving a total of 1919 participants were included. All trials involved people, predominantly young adults, participating in regular sporting activities. Some trials were compromised by poor methodology, including lack of blinding and incomplete outcome data.

Four trials, including 287 participants, examined interventions directly targeted at preventing hamstring injuries. Three of these trials, which tested hamstring strengthening protocols, had contradictory findings and we could not conclude whether strengthening exercises of the hamstrings was beneficial or not. One small trial found that manual therapy (involving manipulation, massage and specific stretches to joints and muscles of the spine and leg) may prevent injuries of leg muscles, including the hamstrings.

Three inconclusive trials tested interventions for preventing all leg injuries for which data for hamstring injury were available. Two trials found no evidence for an effect for balance training on a wobble board (proprioceptive protocol). One trial found no evidence for a warm up/cool down and stretching protocol for distance runners.

Based on currently available research findings, no specific intervention can be recommended for decreasing the risk of incurring hamstring injuries.

Résumé simplifié

Interventions pour la prévention des lésions du muscle ischio-jambier

Les lésions du muscle ischio-jambier (situé à l'arrière de la cuisse) sont courantes chez les personnes qui pratiquent des sports tels que le football et le basketball. Ces lésions sont souvent graves, douloureuses, exigent une longue rééducation et sont associées à un risque de récidive prononcé. Différentes interventions visant à prévenir ces lésions sont couramment utilisées. L'objectif de cette revue était d'examiner les preuves d'efficacité de ces interventions pour prévenir les lésions du muscle ischio-jambier.

Sept essais contrôlés randomisés portant sur un total de 1 919 participants ont été inclus. Tous les essais examinaient des sujets, principalement de jeunes adultes, pratiquant des activités sportives de manière régulière. Certains essais étaient compromis par une méthodologie inadéquate, notamment une absence d'assignation en aveugle et des données de résultats incomplètes.

Quatre essais portant sur 287 participants examinaient des interventions visant directement à prévenir les lésions du muscle ischio-jambier. Trois de ces essais, qui évaluaient des protocoles de renforcement des muscles ischio-jambiers, rapportaient des résultats contradictoires, et nous n'avons pas été en mesure de déterminer si les exercices de musculation étaient ou non bénéfiques. Un petit essai rapportait qu'une thérapie manuelle (consistant en une manipulation, un massage et des étirements spécifiques des articulations et des muscles de la colonne vertébrale et des jambes) pourrait prévenir les lésions des muscles des jambes, y compris des muscles ischio-jambiers.

Trois essais non concluants examinaient des interventions visant à prévenir tous types de lésions des jambes et rapportaient des données spécifiques concernant les lésions des muscles ischio-jambiers. Deux essais ne rapportaient aucune preuve d'effet associée à un entraînement sur planche d'équilibre (protocole proprioceptif). Un essai ne rapportait aucune preuve d'effet associée à un protocole d'échauffement/récupération et d'étirements chez des coureurs de fond.

Sur la base des résultats des recherches actuellement disponibles, aucune intervention spécifique ne peut être recommandée pour réduire le risque de lésion du muscle ischio-jambier.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st July, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

Ancillary