Antibiotic therapy for Shigella dysentery

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Shigella dysentery is a relatively common illness and occasionally causes death, worldwide. Mild symptoms are self-limiting but in more severe cases, antibiotics are recommended for cure and preventing relapse. The antibiotics recommended are diverse, have regional differences in sensitivity, and have side effects.

Objectives

To evaluate the efficacy and safety of antibiotics for treating Shigella dysentery.

Search methods

In June 2009 we identified all relevant trials from the following databases: Cochrane Infectious Diseases Group Specialized Register; Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2008, issue 4), MEDLINE, EMBASE, LILACS and the metaRegister of Controlled Trials (mRCT). We also checked conference proceedings for relevant abstracts, and contacted researchers, organizations, and pharmaceutical companies.

Selection criteria

Randomized controlled trials of antibiotics for Shigella dysentery.

Data collection and analysis

Four authors, working in pairs, independently assessed trial eligibility, methodological quality, and extracted data. We calculated risk ratios (RR) with 95% confidence intervals (CI) for dichotomous data, and used the random-effects model for significant heterogeneity. We explored possible sources of heterogeneity, when present, in subgroup analyses of participant age and percentage of participants with confirmed Shigella infection.

Main results

Sixteen trials (1748 participants), spanning four decades and with differing sensitivity to Shigella isolates, met the inclusion criteria. Seven were judged to be at risk of bias due to inadequate allocation concealment or blinding, and 12 due to incomplete reporting of outcome data. Limited data from one three-armed trial of people with moderately severe illness suggest that antibiotics reduce the episodes of diarrhoea at follow-up (furazolidone versus no drug RR 0.21, 95% CI 0.09 to 0.48, 73 participants; cotrimoxazole versus no drug RR 0.30, 95% CI 0.15 to 0.59, 76 participants).

There was insufficient evidence to consider any class of antibiotic superior in efficacy in treating Shigella dysentery, but heterogeneity for some comparisons limits confidence in the results. All the antibiotics studied were safe. There was inadequate evidence regarding the role of antibiotics in preventing relapses.

Authors' conclusions

Antibiotics reduce the duration of Shigella dysentery.

Regularly updated local or regional antibiotic sensitivity patterns to different species and strains of Shigella are required to guide empiric therapy. More trials adhering to standard guidelines are required to evaluate the role of antibiotics in the treatment of severe forms of Shigella dysentery and in groups who are at high risk of complications.

Résumé scientifique

Antibiothérapie pour le traitement de la dysenterie bacillaire

Contexte

La dysenterie bacillaire est une maladie relativement courante partout dans le monde, qui peut parfois être mortelle. Les symptômes légers disparaissent spontanément mais, dans les cas plus graves, des antibiotiques sont recommandés pour traiter la maladie et prévenir les rechutes. Les antibiotiques recommandés sont variés, présentent des différences régionales en termes de sensibilité, et sont associés à des effets secondaires.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des antibiotiques dans le traitement de la dysenterie bacillaire.

Stratégie de recherche documentaire

En juin 2009, nous avons identifié tous les essais pertinents dans les bases de données suivantes : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane, 2008, numéro 4), MEDLINE, EMBASE, LILACS et le méta-registre des essais contrôlés (mRCT). Nous avons également examiné les actes de congrès afin d'identifier des résumés pertinents, et avons contacté des chercheurs, des organisations et des sociétés pharmaceutiques.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés portant sur des antibiotiques dans la dysenterie bacillaire.

Recueil et analyse des données

Quatre auteurs travaillant en binômes ont évalué l'éligibilité et la qualité méthodologique des essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons calculé les risques relatifs (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 % pour les données dichotomiques, et avons utilisé le modèle à effets aléatoires en cas d'hétérogénéité significative. Le cas échéant, nous avons évalué les éventuelles sources d'hétérogénéité dans les analyses en sous-groupe par âge des participants et pourcentage de participants présentant une infection avérée par la Shigella.

Résultats principaux

Seize essais (1 748 participants) couvrant quatre décennies et présentant différentes sensibilités aux isolats de Shigella remplissaient les critères d'inclusion. Sept ont été considérés à risque de biais en raison d'une assignation secrète ou en aveugle inadéquate, et 12 en raison d'une documentation incomplète des critères de jugement. Les données limitées issues d'un essai à trois bras portant sur des patients atteints de maladie moyennement grave suggèrent que les antibiotiques réduisent les épisodes de diarrhée lors du suivi (furazolidone versus absence de traitement, RR de 0,21, IC à 95 %, entre 0,09 et 0,48, 73 participants ; cotrimoxazole versus absence de traitement, RR de 0,30, IC à 95 %, entre 0,15 et 0,59, 76 participants).

Les preuves étaient insuffisantes pour établir la supériorité d'une classe d'antibiotique spécifique dans le traitement de la dysenterie bacillaire, mais l'hétérogénéité observée pour certaines comparaisons limitait la fiabilité des résultats. Tous les antibiotiques étudiés étaient sûrs. Les preuves concernant le rôle des antibiotiques dans la prévention des rechutes étaient de faible qualité.

Conclusions des auteurs

Les antibiotiques réduisent la durée de la dysenterie bacillaire.

L'établissement de tendances locales ou régionales régulièrement mises à jour concernant la sensibilité des antibiotiques aux différentes espèces et souches de Shigella est nécessaire afin d'orienter le traitement empirique. D'autres essais conformes aux protocoles standard sont nécessaires afin d'évaluer le rôle des antibiotiques dans le traitement des formes sévères de dysenterie bacillaire et chez des groupes présentant un risque élevé de complications.

Plain language summary

Antibiotic therapy for Shigella dysentery

Shigellosis is a bacterial infection of the colon that can cause diarrhoea, dysentery (diarrhoea with blood and/or mucus) and may lead to death. It occurs mainly in low- and middle-income countries where overcrowding and poor sanitation exist, and may lead to around 1.1 million deaths per year globally, mostly in children under five years.

The intention of giving antibiotics in shigellosis is to speed recovery, reduce the seriousness of the disease, and reduce the length of time patients are infective. However, some antibiotics can have serious side effects while others may not be effective against the Shigella bacteria.

The review examined both the effectiveness and the safety of antibiotics in treating Shigella dysentery. While antibiotics tested here appeared safe and effective, there was insufficient evidence to suggest which antibiotics were superior. More well designed trials will help inform decision making.

Résumé simplifié

Antibiothérapie pour le traitement de la dysenterie bacillaire

La shigellose est une infection bactérienne du côlon qui peut entraîner des diarrhées et une dysenterie (diarrhée accompagnée de sang et/ou de mucus), et qui peut être mortelle. Elle se produit principalement dans les pays à faibles et moyens revenus en surpopulation et aux installations sanitaires insuffisantes, et pourrait être responsable d'environ 1,1 million de décès par an partout dans le monde, majoritairement chez des enfants de moins de cinq ans.

L'objectif de l'administration d'antibiotiques dans la shigellose est d'accélérer le rétablissement, de réduire la gravité de la maladie et de limiter la durée d'infectivité. Néanmoins, certains antibiotiques peuvent entraîner des effets secondaires graves, tandis que d'autres pourraient être inefficaces contre la bactérie Shigella.

Cette revue examinait l'efficacité et l'innocuité des antibiotiques dans le traitement de la dysenterie bacillaire ou shigellose. Les antibiotiques testés ici semblaient sûrs et efficaces, mais les preuves étaient insuffisantes pour identifier les antibiotiques les plus efficaces. De nouveaux essais bien planifiés sont nécessaires pour orienter la prise de décision.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

Ringkasan bahasa mudah

Terapi antibiotik untuk disentri Shigella

Shigellosis adalah jangkitan bakteria kolon yang boleh menyebabkan cirit-birit, disentri (cirit-birit dengan darah dan/atau lendir) dan boleh membawa kematian. Ia berlaku terutama di negara-negara berpendapatan sederhana dan rendah di mana wujud kesesakan dan sanitasi yang buruk, dan boleh menyebabkan kira-kira 1.1 juta kematian setiap tahun di seluruh dunia, kebanyakan dalam kanak-kanak bawah 5 tahun.

Tujuan memberi antibiotik bagi Shigellosis adalah untuk mempercepatkan pemulihan, mengurangkan keterukan penyakit, dan juga mengurangkan tempoh pesakit berjangkit. Akan tetapi, sesetengah antibiotik boleh mempunyai kesan sampingan yang serius manakala yang lain mungkin tidak berkesan terhadap bakteria Shigella.

Ulasan ini memeriksa keberkesanan dan keselamatan antibiotik dalam merawat disentri Shigella. Walaupun antibiotik yang diuji kelihatan selamat dan berkesan, tiada bukti yang cukup untuk mencadangkan antibiotik yang mana lebih berkesan. Lebih banyak kajian dengan reka bentuk bermutu akan membantu dalam membuat keputusan.

Catatan terjemahan

Diterjemahkan oleh Khaw Loke Tim (International Medical University). Disunting oleh Noorliza Mastura Ismail (Kolej Perubatan Melaka-Manipal). Untuk sebarang pertanyaan sila hubungi LokeTimKhaw@imu.edu.my.

Ancillary