Oscillating devices for airway clearance in people with cystic fibrosis

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Chest physiotherapy is widely prescribed to assist the clearance of airway secretions in people with cystic fibrosis (CF). Oscillating devices generate intra- or extra-thoracic oscillations orally or external to the chest wall. Internally they create variable resistances within the airways, generating controlled oscillating positive pressure which mobilises mucus. Extra-thoracic oscillations are generated by forces outside the respiratory system, e.g. high frequency chest wall oscillation.

Objectives

To determine the effectiveness and acceptability of oscillating devices compared to other forms of physiotherapy to improve respiratory function, mucus clearance and other outcomes in people with CF.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Trials Register comprising references identified from comprehensive electronic database searches and hand searches of relevant journals and abstract books of conference proceedings.

Latest search of the CF Trials Register: 3rd December 2010.

Selection criteria

Randomised controlled studies and controlled clinical studies of oscillating devices compared with any other form of physiotherapy in people with CF.

Data collection and analysis

Two authors independently applied the inclusion criteria to publications and assessed the quality of the included studies.

Main results

Two hundred and seventy-eight references were identified; 34 studies (total of 859 participants) met the inclusion criteria. Single-treatment interventions (therapy technique used only once in the comparison) were excluded. Studies varied in duration from up to one week to one year in duration. Nineteen of the studies were cross-over in design. Data were not published in sufficient detail in most of these studies to perform meta-analysis.

Forced expiratory volume in one second was the most frequently measured outcome. One long-term study (seven months) compared oscillatory devices with either conventional physiotherapy or breathing techniques and found statistically significant differences in some lung function parameters in favour of oscillating devices. There were some small but significant changes in secondary outcome variables such as sputum volume or weight, but not wholly in favour of oscillating devices. Participant satisfaction was reported in 11 studies, but this was not specifically in favour of an oscillating device, as some participants preferred breathing techniques or techniques used prior to the study interventions. The results for the remaining outcome measures were not examined or reported in sufficient detail to provide any high level evidence.

Authors' conclusions

There was no clear evidence that oscillation was a more or less effective intervention overall than other forms of physiotherapy. More adequately-powered long-term randomised controlled trials are necessary.

摘要

背景

震盪儀器在清除膽囊纖維變性病人呼吸道分泌物上的使用

胸腔物理治療常被用來協助膽囊纖維變性的病人清除呼吸道分泌物。振動的儀器在胸腔內部經由口腔或從外部經由胸壁產生震盪。內部他們從呼吸道內製造防護措施,產生控制下的正向壓力使黏液流動。外胸腔的震盪則經由呼吸系統外的力量達成,例如:高頻率的胸壁震盪。

目標

在膽囊纖維變性病患的呼吸功能的改善、黏液的清除以及其他症狀方面,比較振動儀器與其他物理治療方式的有效性以及病患可接受性。

搜尋策略

我們搜尋了考科藍膽囊纖維變性與遺傳疾病小組的試驗紀錄,其中參考內容包括了完整的電子資料庫以及人工整理的相關期刊與會議紀錄摘要。 最近一次查尋膽囊纖維變性試驗紀錄的時間:2008年11月。

選擇標準

隨機選取有關於「震盪儀器與其他用於膽囊纖維變性病患的物理療法的比較」之隨機對照試驗及臨床試驗。

資料收集與分析

兩名作者各自獨立地依照標準去蒐集出版物,以及評價其研究的價值。

主要結論

共找出265篇研究報告,30篇研究符合蒐集門檻(參與者共708位)。不包括單次的侵入治療(治療方法僅用過一次)。研究期間最短一星期,最長一年。19份研究是多元的設計。大部分研究的資料並不足以做整合分析,故並未發表。 一秒內用力呼氣量是最常見的測量標準。不論是一秒內用力呼氣量或是其他肺功能測量值,結果都並未顯示使用振動儀器與其他清理呼吸道的方法,兩者間有顯著差異。在從屬的數據,像是痰的份量及重量上,有微小但卻重要的差異;但這並不完全有利於振動儀器。11份研究報告都提到受試者感到滿意,但這並不是特別針對振動儀器,有些受試者喜歡呼吸技巧,或者是在該研究療法前所實行的技巧。其他結果的數據並未被檢驗或發表,因為其缺乏細節,不足以作為有力證據。

作者結論

沒有清楚的證據顯示震盪與其他物理療法相較之下,整體上是較好或較差。需要更有力且長期的隨機對照試驗。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院秦祥銘翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

使用振動儀器幫助膽囊纖維變性病患清除呼吸道黏液:過多的黏液堆積在膽囊纖維變性患者的肺裡會造成不斷地感染及發炎。這不僅會損害呼吸道,還會造成肺功能的逐漸衰退。胸部物理療法試圖要清除膽囊纖維變性患者肺裡過多的黏液。有幾種不同的方式可單獨或交互使用─手的技巧、呼吸技巧以及機械儀器。震盪的儀器可以由內部或外部產生壓力,以移除黏液。 在這評論中,我們蒐集了30個不同儀器的試驗(708人)。我們並未發現任何證據顯示振動儀器比上述試驗中所使用其他形式的物理療法好。沒有有力證據顯示任何一個儀器比其他的好。物理治療師應該考量患者的需要,建議最適合個人的呼吸道清理方法。因此,應該更仔細地去研究所使用的療法技巧。(完整的敘述可以在標題「介入治療的類型」下找到)

Résumé

Dispositifs oscillants pour le dégagement des voies respiratoires chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Contexte

La kinésithérapie respiratoire est couramment prescrite pour aider à dégager des sécrétions présentes dans les voies respiratoires des personnes atteintes de mucoviscidose (MV). Les dispositifs oscillants génèrent des oscillations intra- ou extra-thoraciques par voie orale ou externe dans la paroi thoracique. En interne, elles créent des résistances variables dans les voies respiratoires, en générant une pression positive oscillante contrôlée qui déplace le mucus. Les oscillations extra-thoraciques sont générées par des forces externes au système respiratoire, par ex. : une oscillation à haute fréquence de la paroi thoracique.

Objectifs

Déterminer l'efficacité et l'acceptabilité des dispositifs oscillants par rapport aux autres formes de kinésithérapie dans l'amélioration de la fonction respiratoire, le dégagement des voies respiratoires et d'autres résultats chez les personnes atteintes de MV.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, composé de références identifiées lors de recherches exhaustives dans les bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles de revues pertinentes et de résumés d'actes de conférence.

Date des dernières recherches effectuées dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la MV : 3 décembre 2010.

Critères de sélection

Des études contrôlées randomisées et des études cliniques contrôlées comparant des dispositifs oscillants à n'importe quelle autre forme de kinésithérapie chez les personnes atteintes de MV.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment appliqué les critères d'inclusion aux publications et évalué la qualité méthodologique des études incluses.

Résultats Principaux

Deux cent soixante-dix-huit références ont été identifiées ; 34 études (totalisant 859 participants) répondaient aux critères d'inclusion. Les interventions consistant en un traitement unique (technique de traitement utilisée une seule fois dans la comparaison) étaient exclues. La durée des études était variable (entre une semaine et un an). La conception de 19 de ces études était croisée. Les données publiées n'étaient pas suffisamment détaillées dans la plupart de ces études pour pouvoir réaliser une méta-analyse.

Le volume expiratoire maximal en une seconde était le critère de jugement le plus fréquemment évalué. Une étude réalisée à long terme (sept mois) comparait les périphériques oscillants à une kinésithérapie standard ou à des techniques respiratoires et a trouvé des différences statistiquement significatives dans certains paramètres de la fonction pulmonaire favorisant les dispositifs oscillants. Il y avait des modifications légères, mais significatives, concernant les variables des critères de jugement secondaires, comme le volume ou le poids des expectorations, sans toutefois favoriser totalement les dispositifs oscillants. La satisfaction des participants était rapportée dans 11 études, mais elle ne favorisait pas particulièrement un dispositif oscillant, car certains participants préféraient les techniques respiratoires ou celles utilisées avant les interventions réalisées dans l'étude. Les résultats des critères de jugement restants n'étaient pas examinés ou rapportés de façon suffisamment détaillée pour fournir des preuves de qualité élevée.

Conclusions des auteurs

Il n'y avait aucune preuve probante selon laquelle l'oscillation est une intervention plus ou moins efficace globalement que les autres formes de kinésithérapie. D'autres essais contrôlés randomisés réalisés à long terme et d'une puissance statistique adéquate seront nécessaires.

Plain language summary

The use of vibrating devices to help people with cystic fibrosis clear their airways of mucus

Excess mucus in the lungs of people with cystic fibrosis can lead to constant infection and inflammation. This damages the airways and results in a progressive loss in lung function. Chest physiotherapy attempts to clear excess mucus from the lungs of people with cystic fibrosis. There are a number of different methods used on their own or in combination with each other - manual techniques, breathing techniques and mechanical devices. Oscillating devices generate pressure within or outside of the body to move the mucus.

We included 34 studies (859 people) of different physiotherapy treatments in the review. We did not find any clear evidence that oscillating devices were better than any other form of physiotherapy considered in the included trials. There was little evidence that any one device was better than the others. Physiotherapists should consider the needs of their patients and recommend the most suitable method of airway clearance for the individual. It is therefore advisable to consider in more depth the therapy techniques used (a full description of these can be found under the heading 'Types of Interventions' in the main text of the review).

For the future, more large long-term randomised controlled trials are necessary.

Résumé simplifié

Dispositifs oscillants pour le dégagement des voies respiratoires chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Utilisation de dispositifs vibratoires pour aider les personnes atteintes de mucoviscidose à dégager le mucus présent dans les voies respiratoires

Un surplus de mucus dans les poumons des personnes atteintes de mucoviscidose peut provoquer une infection et une inflammation permanente, ce qui entraîne des lésions dans les voies respiratoires et une perte progressive de la fonction pulmonaire. La kinésithérapie respiratoire essaie de dégager le surplus de mucus présent dans les poumons des personnes atteintes de mucoviscidose. Il existe plusieurs méthodes différentes, utilisées indépendamment ou combinées les unes aux autres : des techniques manuelles, des techniques respiratoires et des dispositifs mécaniques. Les dispositifs oscillants exercent une pression à l'intérieur ou à l'extérieur de l'organisme afin de déplacer le mucus.

Nous avons inclus 34 études (859 personnes) examinant différents traitements kinésithérapiques dans cette revue. Nous n'avons trouvé aucune preuve probante selon laquelle les dispositifs oscillants seraient plus efficaces que toute autre forme de kinésithérapie mentionnée dans les essais inclus. Il y avait peu de preuves selon lesquelles un dispositif serait plus efficace que les autres. Les kinésithérapeutes devraient prendre en compte les besoins de leurs patients et leur recommander la méthode de dégagement des voies respiratoires la plus adaptée. Il est donc conseillé d'examiner plus en détails les techniques de traitement utilisées (leur description complète est disponible dans la sous-rubrique « Types d'interventions » du texte principal de la revue).

À l'avenir, d'autres essais contrôlés randomisés à long terme et de plus grande taille seront nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 22nd February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Ancillary