Get access

Protein restriction for children with chronic kidney disease

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Protein restriction has been prescribed for some time for patients with chronic kidney disease (CKD). The effect of a low protein diet on delaying the progression to end-stage kidney disease (ESKD) in children and its impact on growth and nutrition remains unresolved.

Objectives

To determine the efficacy of protein restricted diet in delaying the start of maintenance dialysis and maintaining nutrition in children.

Search methods

Cochrane Renal group trials register, the Cochrane Central register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, reference lists of nephrology textbooks, review articles and relevant studies.

Selection criteria

Randomised control trials (RCTs) comparing un-restricted protein diet versus a protein restricted diet (to safe amounts recommended by WHO), with follow-up period of at least six months were included.

Data collection and analysis

Two authors independently selected studies. Statistical analysis were performed using the random effects model. For dichotomous outcome results are expressed as risk ratio (RR) with 95% confidence intervals (CI). Where continuous scales of measurement are used to assess the effects of treatment, the mean difference (MD) was used.

Main results

Two studies (250 children) were identified, 124 received a protein restricted diet and 126 a control diet. No significant differences was found in the number of renal deaths (RR 1.12, 95% CI 0.54 to 2.33), progression of kidney disease (creatinine clearance at two years: MD 1.47, 95% CI -1.19 to 4.14) or growth (weight - MD -0.13, 95% CI -1.10 to 0.84; height - MD -1.99, 95% CI -4.84 to 0.86).

Authors' conclusions

Reducing protein intake does not appear to have significant impact in delaying the progression to ESKD in children.

Résumé scientifique

Restriction protéique chez des enfants atteints d'une maladie rénale chronique

Contexte

La restriction protéique a été décrite pendant quelque temps pour les patients atteints d'une maladie rénale chronique (MRC). L'effet d'un régime à faible teneur en protéines sur le retardement de l'évolution de la maladie rénale terminale (MRT) chez des enfants et son incidence sur la croissance et la nutrition demeure non résolu.

Objectifs

Déterminer l'efficacité d'un régime à faible teneur en protéines pour retarder le début de la dialyse d'entretien et maintenir la nutrition chez les enfants.

Stratégie de recherche documentaire

Registre d'essai de Cochrane Renal Group, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, les listes de référence des ouvrages de néphrologie, les articles de revue et les études pertinentes.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) qui comparent le régime protéique sans limitations par rapport à un régime limitant les protéines (selon les quantités sûres recommandées par l'OMS), avec des périodes de suivi d'au moins six mois, ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment sélectionné les études. L'analyse statistique a été réalisée en utilisant le modèle à effets aléatoires. Les résultats dichotomiques sont exprimés sous la forme d'un risque relatif (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95%. La différence moyenne (DM) a été utilisée lorsque les échelles de mesurage sont utilisées pour évaluer les effets du traitement.

Résultats principaux

Deux études (250 enfants) ont été identifiées : 124 d'entre eux ont reçu un régime à faible teneur en protéines et 126 un régime de contrôle. Aucune différence significative n'a été observée dans le nombre de décès rénaux (RR de 1,12, IC à 95% entre 0,54 et 2,33), l'évolution de la maladie rénale (élimination de la créatinine à deux ans : DM de 1,47, IC à 95% entre -1,19 et 4,14) ou croissance (poids - DM de 0,13, IC à 95% entre -1,10 et 0,84 ; hauteur - DM de -1,99, IC à 95% de -4,84 à 0,86).

Conclusions des auteurs

La réduction de l'absorption protéique ne semble pas avoir une incidence significative sur le retardement de l'évolution de la MRT chez les enfants.

Plain language summary

Protein restriction for children with chronic kidney disease

Low protein diet can delay kidney failure in adults with kidney disease, however a diet low in protein in children raises concern of poor growth. The review identified 2 studies (250 children) in children with kidney disease and found that a low protein diet does not delay progression to kidney failure (end-stage kidney disease). There remains some concern regarding adverse effect on growth.

Résumé simplifié

Restriction protéique chez des enfants atteints d'une maladie rénale chronique

Les régimes à faible teneur en protéines peuvent retarder l'insuffisance rénale chez les adultes atteints d'une maladie rénale ; cependant, un régime à faible teneur en protéines chez un enfant peut entraver sa croissance. La revue a identifié 2 études (250 enfants) portant sur des enfants atteints d'une maladie rénale et découvert qu'un régime à faible teneur en protéines ne retarde pas l'évolution de l'insuffisance rénale (maladie rénale terminale). Les inquiétudes concernant les effets indésirables sur la croissance ne sont pas écartées.

Notes de traduction

Depuis août 2012, cette revue Cochrane n'est plus mise à jour. Il n'existe pas de nouvelles études portant sur ce sujet publiées au cours des dernières 15 années et il n'y a pas actuellement d'études en cours enregistrées.

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux