Intervention Review

Prostaglandin E1 for preventing the progression of diabetic kidney disease

  1. Han Wang1,
  2. Jue Lin Deng1,*,
  3. Jirong Yue1,
  4. Jun Li1,
  5. Yan Bin Hou2

Editorial Group: Cochrane Renal Group

Published Online: 12 MAY 2010

Assessed as up-to-date: 11 FEB 2010

DOI: 10.1002/14651858.CD006872.pub2


How to Cite

Wang H, Deng JL, Yue J, Li J, Hou YB. Prostaglandin E1 for preventing the progression of diabetic kidney disease. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 5. Art. No.: CD006872. DOI: 10.1002/14651858.CD006872.pub2.

Author Information

  1. 1

    West China Hospital, Sichuan University, Department of Geriatrics, Chengdu, Sichuan, China

  2. 2

    Kangning Hospital, Department of Geriatrics, Ningbo, Zhejiang, China

*Jue Lin Deng, Department of Geriatrics, West China Hospital, Sichuan University, 37 Guo Xue Xiang, Chengdu, Sichuan, 610041, China. juelind2005@yahoo.com.cn.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 12 MAY 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Diabetic kidney disease (DKD) is one of the major chronic microvascular complications in diabetes mellitus, and may progress to end-stage kidney disease (ESKD). There are no definitely effective approaches for preventing, delaying or treating DKD. Small studies have shown that Prostaglandin E1 (PGE1) can improve renal blood circulation and decrease proteinuria and albuminuria.

Objectives

To assess the benefits and harms of PGE1 for preventing the progression of DKD.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, Chinese Biomedicine Database (CBM) and reference lists of articles with no language restriction.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) or quasi-RCTs comparing any PGE1 agent used for preventing the progression of DKD, regardless of dosage, mode of administration, addition of cointerventions or duration of treatment.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed study quality and extracted data. For dichotomous outcomes (all-cause mortality, ESKD), results were expressed as relative risk (RR) with 95% confidence intervals (CI). Continuous outcomes (microalbuminuria, proteinuria, albuminuria, doubling of serum creatinine, serum creatinine) were expressed as mean difference (MD) with 95% CI.

Main results

Six studies (271 patients) were included. Five studies investigated PGE1 with or without fosinopril/losartan versus fosinopril/losartan or no treatment and one compared PGE1 versus Xueshuantong (a Chinese medicinal herb). There was a significant decrease in urinary albumin excretion rate (UAER) in patients treated with PGE1 (MD -48.28 µg/min, 95% CI -75.29 to -21.28), other outcomes also showed a significant decrease in the patients with PGE1 (albuminuria: MD -143.66 mg/24 h, 95% CI -221.48 to -65.84; proteinuria: MD -300 g/24 h, 95% CI -518.34 to -81.66). PGE1 had a positive effect on albuminuria (MD -660 mg/24 h, 95% CI -867.07 to -452.93) in clinical DKD (CDN, III stage of DN) compared with Xueshuantong. No data on incidence of ESKD, all-cause mortality or quality of life were available.

Authors' conclusions

PGE1 may have positive effects on DKD by reducing UAER, decreasing albuminuria and lessening proteinuria, with no obvious serious adverse events. However, limited by the poor methodological quality of the included studies and the small number of participants, there is currently insufficient evidence for determining if PGE1 could be used for preventing the progression of DKD. Large, properly randomised, placebo-controlled, double-blind studies are urgently needed.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Prostaglandin E1 for preventing the progression of diabetic kidney disease

Continuous albuminuria (protein in the urine) is the major characteristic of diabetic kidney disease (DKD), which is regarded primary cause of death and poor health in patients with diabetes mellitus, leading to end-stage-kidney disease. While blood pressure medication (such as angiotensin-converting enzyme inhibitors (ACEi), calcium channel blockers and angiotensin-receptor blockers (ARB)) has been used/recommended for reducing albuminuria and preventing the progression of DKD, the incidence of DKD is still increasing among developed and developing countries. Prostaglandin E1 (PGE1) is a vasodilator agent which is thought to contribute to releasing intraglomerular pressure, increasing kidney blood circulation and reducing albuminuria. This review identified six studies (271 participants) comparing PGE1 with or without ACEi/ARB versus ACEi/ARB, no treatment or Xueshuantong (a Chinese medicinal herb). The results suggest that PGE1 may have a positive effect on DKD by reducing urinary albumin excretion rate (UAER), microalbuminuria and proteinuria. No serious adverse events or allergic responses were reported. All studies were methodologically poor and there is no strong evidence for recommending PGE1 for preventing the progression of DKD as a routine therapeutic measure. More high-quality research is needed.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Prostaglandine E1 pour prévenir l'évolution de la maladie rénale diabétique

Contexte

La maladie rénale diabétique (MRD) est une des principales complications microvasculaires chroniques du diabète de type 2 et peut évoluer et se transformer en maladie rénale terminale (MRT). Il n'existe pas d'approches définitivement efficaces pour prévenir, retarder ou traiter la MRD: Des études de petite envergure ont indiqué que la prostaglandine E1 (PGE1) peut améliorer la circulation sanguine dans le rein et diminuer la protéinurie et l'albuminurie.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et inconvénients de la PGE1 pour prévenir le déclenchement de la MRD.

Stratégie de recherche documentaire

Le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, la base de données chinoise de biomédecine (CBM) et les listes de référence des articles ont été consultés sans restrictions de langues.

Critères de sélection

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) ou quasi-ECR qui comparent tout agent de PGE1 utilisé pour prévenir l'évolution de la MRD, indépendamment du dosage utilisé, du mode d'administration, de l'ajout de co-interventions ou de la durée du traitement.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué indépendamment la qualité de l'étude et les données extraites. En ce qui concerne les résultats dichotomiques (mortalité toutes causes, MRT), les résultats ont été exprimés sous la forme de risque relatif (RR) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Les résultats continus (microalbuminurie, protéinurie, albuminurie, doublement de la créatinine sérique, créatinine sérique) ont été exprimés comme différence moyenne (DM) avec un IC à 95%.

Résultats Principaux

Six études (271 patients) ont été incluses. Cinq études ont comparé la PGE1 avec ou sans fosinopril/losartan avec le fosinopril/losartan ou aucun traitement et une d'elles a comparé la PGE1 avec le Xueshuantong (une plante médicinale chinoise). Une diminution significative du taux d'excrétion d'albumine urinaire (TEAU) a été observée chez les patients traités avec la PGE1 (DM de -48,28 µg/min, IC à 95% entre -75,29 et -21,28) ; d'autres résultats ont présenté une diminution significative chez les patients traités avec la PGE1 (albuminurie : DM -143,66 mg/24 h, IC à 95% entre -221,48 et - 65,84 ; protéinurie : DM 300 g/24 h, IC à 95% entre -518,34 et 81,66). la PGE1 a eu un effet positif sur l'albuminurie (DM de -660 mg/24 h, IC à 95% entre -867,07 et -452,93) dans la MRD clinique (NDC, stade III de la ND) par rapport au Xueshuantong. Il n'existe pas de données sur l'incidence de la MRT, la mortalité toutes causes ou la qualité de vie.

Conclusions des auteurs

La PGE1 peut avoir des effets positifs sur la MRD en réduisant le TEAU, l'albuminurie et en atténuant la protéinurie sans causer d'événements indésirables graves apparents. Cependant, en raison des limitations attribuables à une qualité méthodologique déficiente des études incluses et du nombre insuffisant de participants, les preuves dont nous disposons actuellement pour déterminer si la PGE1 peut être utilisée pour prévenir l'évolution de la MRD sont insuffisantes. Des études de grande envergure, convenablement randomisées, avec contrôle du placebo et en double aveugle sont absolument nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Prostaglandine E1 pour prévenir l'évolution de la maladie rénale diabétique

Prostaglandine E1 pour prévenir l'évolution de la maladie rénale diabétique

L'albuminurie continue (protéines dans l'urine) est une des manifestations principales de la maladie rénale diabétique (MRD) ; elle est considérée une des causes principales du décès et de la mauvaise santé chez les patients atteints de diabète de type 2 qui conduit à la maladie rénale terminale. Bien que les médicaments pour traiter la pression artérielle (tels que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA), les bloqueurs de canaux calciques et les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (BRA)) aient été employés/recommandés pour réduire l'albuminurie et prévenir l'évolution de la MRD, l'incidence de la MRD est toujours en hausse dans les pays développés et en développement. On estime que la prostaglandine E1 (PGE1) est un agent vasodilatateur qui contribue à soulager la pression intraglomérulaire, à augmenter la circulation sanguine dans le rein et à réduire l'albuminurie. Cette revue a identifié six études (271 participants) qui ont comparé la PGE1 avec ou sans IECA/BRA avec IECA/BRA, aucun traitement ou avec le Xueshuantong (une plante médicinale chinoise). Les résultats indiquent la PGE1 peut avoir un effet bénéfique sur la MRD car elle réduit le taux d'excrétion de l'albumine urinaire (TEAU), la microalbuminurie et la protéinurie. Aucun événement indésirable grave ou de réactions allergiques n’ont été rapportés. Toutes les études étaient méthodologiquement défectueuses et il n'existe pas de preuves solides permettant de recommander la PGE1 pour prévenir l'évolution de la MRD comme mesure thérapeutique de routine. Davantage de recherches de haute qualité sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st November, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以Prostaglandin E1延緩糖尿病腎病的病程

研究背景

糖尿病腎病(DKD)是糖尿病中常見的慢型微血管併發症,可能會進展成末期腎病(ESKD)。目前沒有有效的預防、延緩或治療方式。已經有小型研究顯示Prostaglandin E1 (PGE1)可以改善腎的血液循環並減少蛋白尿。

研究目的

評估PGE1用於延緩糖尿病腎病病程的好處及壞處。

检索方法

我們搜尋了the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL)、MEDLINE、EMBASE、Chinese Biomedicine Database (CBM)及文章中的參考資料,沒有語言限制。

纳入标准

所有比較PGE1用於延緩糖尿病腎病病程的隨機(RCTs)或半隨機對照試驗,不論是討論不同劑量、施用方式、合併其他治療方式或治療持續時間。

数据收集与分析

兩位作者分別評估研究品質並擷取數據。針對二分結果(所有原因之死亡率、末期腎病),以95%信賴區間(CI)的相對風險(RR)表示。連續結果(微蛋白尿、蛋白尿、白蛋白尿、肌酐酸加倍、肌酐酸)以95%信賴區間(CI)的平均差(MD)表示。

主要结果

總共收錄了6個試驗(271位病患)。5個試驗以PGE1有或沒有和fosinopril/losartan併用跟單獨使用fosinopril/losartan或不治療比較,1個研究以PGE1跟Xueshuantong(一種中國草藥)比較。使用PGE1的病患在尿液蛋白分泌率(UAER)上有顯著的減少(MD −48.28 µg/min, 95% CI −75.29 to −21.28),在其它結果上也有顯著下降(白蛋白尿: MD −143.66 mg/24 h, 95% CI −221.48 to −65.84; 蛋白尿: MD −300 g/24 h, 95% CI −518.34 to −81.66)。比起Xueshuantong,PGE1在臨床上對於白蛋白尿有正面的作用(MD −660 mg/24 h, 95% CI −867.07 to −452.93)。沒有關於末期腎病、所有原因之死亡率或生活品質的數據。

作者结论

PGE1對於糖尿病腎病,可以藉由降低尿中白蛋白分泌率而對其有正面的效果,減少白蛋白尿和蛋白尿,且沒有發現嚴重的不良反應。然而,受到收錄研究的不良方法品質及參與者過少的限制,目前欠缺證據去評估PGE1是否可以用來減緩糖尿病腎病的病程。急需大型、隨機、安慰劑對找的雙盲研究。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

以Prostaglandin E1延緩糖尿病腎病的病程

以Prostaglandin E1延緩糖尿病腎病的病程:持續性的蛋白尿(尿中出現蛋白質)是糖尿病病腎病(DKD)的主要病徵,也是造成糖尿病患死亡和健康狀況變差的主要原因,最後導致末期腎病。當控制血壓的藥物(像是血管收縮素轉化?抑制劑(ACEi)、鈣離子通道阻斷劑和血管收縮素受體阻斷劑(ARB))都已經被使用或建議作為減少蛋白尿和延緩糖尿病腎病病程的藥物,糖尿病腎病的發生率在已開發及開發中國家仍在持續上升。Prostaglandin E1 (PGE1)是一種血管擴張劑,被認為可以釋放腎小球內壓力,增加腎血流循環和減少蛋白尿。這篇評論找到6個研究(271位參與者),以PGE1有或沒有併用ACEi/ARB跟單獨使用ACEi/ARB、不治療或Xueshuantong(一種中國草藥)比較。結果顯示PGE1可能可以藉由減少尿中白蛋白分泌率(UAER)、微蛋白尿和蛋白尿而對糖尿病腎病有正面效果,沒有發現嚴重不良反應或過敏反應。所有的研究在方法上都不夠好,而且目前沒有強力的證據支持使用PGE1來延緩糖尿病腎病的病程。我們需要更多高品質的研究。

翻译注解