Get access

Probiotics for preventing acute upper respiratory tract infections

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Probiotics may improve a person's health by regulating their immune function. Some studies show that probiotic strains can prevent respiratory infections. However, no evidence of the benefits of probiotics for acute upper respiratory tract infections (URTIs) and related potential adverse effects has been published.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of probiotics for preventing acute URTIs.

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 2), which includes the Cochrane Acute Respiratory Infections Group's Specialised Register, MEDLINE (Ovid) (1950 to May week 1, 2011), EMBASE (1974 to May 2011), Web of Science which includes Science Citation Index (from 1900 to May 2011) and Conference Proceedings Citation Index (from 1991 to May 2011), the Chinese Biomedical Literature Database, which includes the China Biological Medicine Database (from 1978 to May 2011), the Chinese Medicine Popular Science Literature Database (from 2000 to May 2011) and the Masters Degree Dissertation of Beijing Union Medical College Database (from 1981 to May 2011).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) comparing probiotics with placebo to prevent acute URTIs.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed eligibility, quality of trials and extracted data.

Main results

We included 14 RCTs, although we could only extract available data to meta-analyse in 10 trials which involved 3451 participants. We found that probiotics were better than placebo when measuring the number of participants experiencing episodes of acute URTI: at least one episode: odds ratio (OR) 0.58; 95% confidence interval (CI) 0.36 to 0.92; at least three episodes: OR 0.53; 95% CI 0.36 to 0.80; rate ratio of episodes of acute URTI: rate ratio 0.88; 95% CI 0.81 to 0.96; and reduced antibiotic prescription rates for acute URTIs: OR 0.67; 95% CI 0.45 to 0.98. Probiotics and placebo were similar when measuring the mean duration (MD) of an episode of acute URTI: MD -0.29; 95% CI -3.71 to 3.13 and adverse events: OR 0.92; 95% CI 0.37 to 2.28. Side effects of probiotics were minor and gastrointestinal symptoms were the most common. We found that some subgroups had a high level of heterogeneity when conducting pooled analyses.

Authors' conclusions

Probiotics were better than placebo in reducing the number of participants experiencing episodes of acute URTIs, the rate ratio of episodes of acute URTI and reducing antibiotic use. This indicates that probiotics may be more beneficial than placebo for preventing acute URTIs. However, the results have some limitations and there were no data for older people.

摘要

益生菌用於預防急性上呼吸道感染

研究背景

益生菌透過調整免疫功能而改善健康。一些研究指出益生菌可以用來預防呼吸道感染。然而,沒有已經發表的證據證實益生菌對於急性上呼吸道感染(URTIs)的好處以及相關潛在的副作用。

研究目的

為了評估益生菌用於預防急性上呼吸道感染的效益及安全性。

检索策略

我們搜尋 Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2011, Issue 2),其中包括 Cochrane Acute Respiratory Infections Group's Specialised Register;MEDLINE (Ovid) (1950年到2011年5月第1週), EMBASE (1974年到2011年5月), Web of Science (包含Science Citation Index) (1900年到2011年5月),以及 Conference Proceedings Citation Index (1991年到2011年5月), the Chinese Biomedical Literature Database (包含 China Biological Medicine Database) (1978年到2011年5月), the Chinese Medicine Popular Science Literature Database (2000年到2011年5月),以及 Masters Degree Dissertation of Beijing Union Medical College Database (1981年到2011到5月)等資料庫。

标准/纳入排除标准

比較益生菌及安慰劑組在預防急性上呼吸道感染的隨機對照試驗(RCTs)。

数据收集与分析

由兩位評價作者獨立評估試驗的適用性、試驗方法的品質和數據的攫取。

主要结果

我們納入14個隨機對照試驗,其中只能摘錄10個試驗的可用資料以進行統合分析,一共納入3451名受試者。我們發現益生菌較安慰劑組在上呼吸道感染的發生人數有較好的表現:至少發生一次:勝算比(OR)為0.58,95%信賴區間(CI)為0.36–0.92;至少發生三次:勝算比為0.53,95% CI為0.36–0.80;急性上呼吸道感染發生次數的相對危險比:相對危險比為0.88,95% CI為0.81–0.96;減少開立抗生素處方率:勝算比為0.67,95% CI為0.45–0.98。益生菌及安慰劑組的比較,則在平均發作時間(MD)有類似的結果:MD為−0.29,95% CI為−3.71∼3.13;不良事件:勝算比為0.92,95% CI為0.37–2.28。使用益生菌最常見的副作用為輕微的胃腸症狀。當我們把資料進行匯總分析,從某些次族群觀察到高度異質性。

作者结论

益生菌相較於安慰劑組,在發生上呼吸道感染的次數、急性上呼吸道感染發生率的比,以及減少抗生素的使用均有較好的表現。這指出益生菌相較於於安慰劑,用來預防急性上呼吸道感染或許是有好處的。然而,研究存在一些限制,沒有老人的資料。

Résumé scientifique

Probiotiques dans la prévention des infections aiguës des voies respiratoires supérieures

Contexte

Les probiotiques pourraient améliorer la santé des patients en régulant leur fonction immunitaire. Certaines études montrent que des souches de probiotiques peuvent prévenir les infections respiratoires. Néanmoins, aucune preuve des effets bénéfiques des probiotiques dans les infections aiguës des voies respiratoires supérieures (IVRS) et aucune donnée concernant leurs effets indésirables potentiels n'ont été publiées.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des probiotiques dans la prévention des IVRS aiguës.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Bibliothèque Cochrane 2011, numéro 2), qui inclut le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les infections respiratoires aiguës, MEDLINE (Ovid) (1950 à la 1ère semaine de mai 2011), EMBASE (1974 à mai 2011), Web of Science, qui inclut Science Citation Index (de 1900 à mai 2011) et Conference Proceedings Citation Index (de 1991 à mai 2011), la Chinese Biomedical Literature Database, qui inclut la base de données China Biological Medicine Database (de 1978 à mai 2011), la Chinese Medicine Popular Science Literature Database (de 2000 à mai 2011) et le Masters Degree Dissertation of Beijing Union Medical College Database (de 1981 à mai 2011).

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant des probiotiques à un placebo dans la prévention des IVRS aiguës.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué l'éligibilité et la qualité des essais et ont extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux

Nous avons inclus 14 ECR, mais n'avons pu extraire de données utilisables pour la méta-analyse que pour 10 essais portant sur 3 451 participants. Lorsque le nombre de participants présentant des épisodes d'IVRS aiguë était mesuré, nous avons observé que les probiotiques étaient plus efficaces que le placebo : au moins un épisode : rapport des cotes de 0,58 ; intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 0,36 et 0,92 ; au moins trois épisodes : rapport des cotes de 0,53 ; IC à 95%, entre 0,36 et 0,80 ; rapport des taux d'épisodes d'IVRS aiguë : rapport des taux de 0,88 ; IC à 95%, entre 0,81 et 0,96 ; et réduisaient les taux de prescription d'antibiotiques dans les IVRS aiguës : rapport des cotes de 0,67 ; IC à 95%, entre 0,45 et 0,98. Les probiotiques et le placebo étaient similaires lors de la mesure de la durée moyenne (DM) d'un épisode d'IVRS aiguë : DM -0,29 ; IC à 95 %, entre -3,71 et 3,13, et des événements indésirables : rapport des cotes de 0,92 ; IC à 95%, entre 0,37 et 2,28. Les effets secondaires des probiotiques étaient mineurs, et les symptômes gastro-intestinaux étaient les plus fréquents. En effectuant des analyses groupées, nous avons constaté que certains sous-groupes présentaient un niveau d'hétérogénéité élevé.

Conclusions des auteurs

Les probiotiques étaient plus efficaces que le placebo pour réduire le nombre de participants présentant des épisodes d'IVRS aiguë, le rapport des taux d'épisodes d'IVRS aiguë et l'utilisation d'antibiotiques. Cela indique que les probiotiques pourraient être plus efficaces que le placebo dans la prévention des IVRS aiguës. Néanmoins, ces résultats présentent certaines limitations et aucune donnée n'était disponible pour les personnes âgées.

Plain language summary

Probiotics (live micro-organisms) to prevent upper respiratory tract infections (for example, the common cold)

Acute upper respiratory tract infections (URTIs) include the common cold, inflammation of the trachea and larynx with symptoms including fever, cough, pain and headaches. Most acute URTIs are caused by viral infections and usually resolve after three to seven days. To reduce the course of the infection and make the person feel more comfortable, paracetamol, ibuprofen or aspirin and maintaining fluid intake are often recommended to reduce fever and ease pain and headaches. Antibiotics are prescribed if the illness becomes chronic and complications develop. Some live micro-organisms can confer a health benefit to the patient when administered in adequate amounts. Lactic acid bacteria and bifidobacteria are the most common types of probiotics. They are commonly consumed in fermented foods, such as yogurt and soy yogurt, or as dietary supplements.

We searched electronic databases and identified 14 randomised controlled trials, although we could only extract available data to pool from 10 trials which involved 3451 participants, including infants, children and adults aged around 40 years. The live micro-organisms intervention was found to be better than placebo in reducing the number of participants experiencing episodes of acute URTI and the rate ratio (calculated to compare the rate of events occurring at any given point in time) of episodes of acute URTI but the results in our review showed some limitations (for example, a high level of heterogeneity, few studies in some subgroups and no data for older people). Limited information from only three of the trials showed that live micro-organisms can reduce the prescription of antibiotics. Side effects of probiotics were minor and gastrointestinal symptoms were the most common.

The evidence is weak but our review shows a benefit in using probiotics to prevent acute URTIs.

概要

益生菌(活性微生物群)用於預防急性上呼吸道感染(如感冒):急性上呼吸道感染(URTIs)包含感冒、氣管及喉部的發炎,相關症狀有發燒、咳嗽、疼痛以及頭痛。多數的急性上呼吸道感染是由病毒引起,通常3–7天會痊癒。為了減少感染病程以及讓病人較為舒適,通常建議給予paracetamol、ibuprofen或是aspirin等藥物,並且維持適當的液體補充,以減輕發燒、緩解疼痛及頭痛。若疾病演變出慢性症或併發症,則給予抗生素。如果可以補充一些活的微生物群,對病人健康將有所助益。最常見的益生菌有乳酸菌(lactic acid bacteria, LAB)及比菲德氏菌(bifidobacteria)。這些益生菌常見於優格、豆奶優格等發酵食品,或是營養補充品。我們搜尋電子資料庫,並確認出14篇隨機對照試驗,其中只能摘錄10個試驗的可用資料以進行統合分析,一共納入3451名參與者。參與者包括嬰兒、兒童以及大約40歲的成人。發現活的微生物的介入相較於安慰劑組,在減少參與者經歷急性上呼吸道感染的人數以及發生率的比值(計算比較在任何給予的時間點發生事件的比率)有較好的結果,然而研究結果存在一些限制(例如,少數研究在次族群中存在高度異質性且沒有老人的資料)。從其中3個試驗的有限資料顯示,活菌可以減少抗生素的處方開立。益生菌的副作用最常見的的是輕微的胃腸症狀。這個證據力薄弱,然而回顧結果顯示使用益生菌用於預防急性上呼吸道感染是有好處的。

翻译注解

Résumé simplifié

Probiotiques (micro-organismes vivants) pour prévenir les infections des voies respiratoires supérieures (par exemple, le rhume simple)

Les infections aiguës des voies respiratoires supérieures (IVRS) incluent le rhume simple et l'inflammation de la trachée et du larynx, et sont associées à des symptômes tels que de la fièvre, de la toux, des douleurs et des céphalées. La plupart des IVRS aiguës sont causées par des infections virales et guérissent généralement au bout de trois à sept jours.Pour réduire la durée de l'infection et limiter la gêne pour les patients, on recommande souvent du paracétamol, de l'ibuprofène ou de l'aspirine et une prise abondante de liquides afin de faire baisser la fièvre et de soulager la douleur et les céphalées. Des antibiotiques sont prescrits lorsque la maladie devient chronique et que le patient développe des complications. Certains micro-organismes vivants peuvent avoir des effets bénéfiques sur la santé des patients lorsqu'ils sont administrés en quantités appropriées. Les ferments lactiques et le bifidus actif sont les types de probiotiques les plus courants. On les trouve généralement dans les aliments fermentés, tels que les yaourts au lait ou au soja, ou sous forme de compléments alimentaires.

Nous avons consulté les bases de données électroniques et identifié 14 essais contrôlés randomisés, mais nous n'avons pu combiner les données disponibles que pour 10 essais portant sur 3 451 participants, notamment des nourrissons, des enfants et des adultes âgés d'environ 40 ans. L'intervention utilisant des micro-organismes vivants s'avérait plus efficace que le placebo pour réduire le nombre de participants présentant des épisodes d'IVRS aiguë et le rapport des taux (calculé pour comparer le taux d'événements se produisant à n'importe quel moment dans le temps) d'épisodes d'IVRS aiguë, mais les résultats de notre revue présentent certaines limitations (par exemple, un niveau d'hétérogénéité élevé, un nombre insuffisant d'études pour certains sous-groupes et aucune donnée concernant les personnes âgées). Des informations limitées issues de trois des essais seulement montraient que les micro-organismes vivants pouvaient réduire la prescription d'antibiotiques. Les effets secondaires des probiotiques étaient mineurs, et les symptômes gastro-intestinaux étaient les plus fréquents.

Les preuves ne sont pas concluantes mais cette revue montre que l'utilisation de probiotiques est associée à un effet bénéfique dans la prévention des IVRS aiguës.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st December, 2012
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

Get access to the full text of this article

Ancillary