Intervention Review

Interventions for prevention of giant retinal tear in the fellow eye

  1. Ghee Soon Ang2,
  2. John Townend3,
  3. Noemi Lois1,*

Editorial Group: Cochrane Eyes and Vision Group

Published Online: 15 FEB 2012

Assessed as up-to-date: 6 DEC 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD006909.pub3


How to Cite

Ang GS, Townend J, Lois N. Interventions for prevention of giant retinal tear in the fellow eye. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 2. Art. No.: CD006909. DOI: 10.1002/14651858.CD006909.pub3.

Author Information

  1. 1

    Grampian University Hospitals NHS Trust, Ophthalmology Department, Aberdeen, UK

  2. 2

    Aberdeen Royal Infirmary, Department of Ophthalmology, Aberdeen, UK

  3. 3

    University of Aberdeen, Department of Public Health, Aberdeen, UK

*Noemi Lois, Ophthalmology Department, Grampian University Hospitals NHS Trust, Foresterhill, Aberdeen, AB25 2ZN, UK. noemilois@aol.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 15 FEB 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

A giant retinal tear is a full-thickness retinal break that extends circumferentially around the retina for 90 degrees or more in the presence of a posteriorly detached vitreous. It causes significant visual morbidity from retinal detachment and proliferative vitreoretinopathy. The fellow eye of patients who have had a spontaneous giant retinal tear has an increased risk of developing a giant retinal tear, a retinal detachment or both. Interventions such as 360-degree encircling scleral buckling, 360-degree cryotherapy and 360-degree laser photocoagulation have been advocated by some ophthalmologists as prophylaxis for the fellow eye against the development of a giant retinal tear and/or a retinal detachment, or to prevent its extension.

Objectives

To evaluate the effectiveness of prophylactic 360-degree interventions in the fellow eye of patients with unilateral giant retinal tear to prevent the occurrence of a giant retinal tear, a retinal detachment or both.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2011, Issue 11), MEDLINE (January 1950 to December 2011), EMBASE (January 1980 to December 2011), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to December 2011), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). There were no date or language restrictions in the electronic searches for trials. The electronic databases were last searched on 6 December 2011. In addition, we searched the proceedings of the Annual Meeting of the Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO) up to 2008 for information about other relevant studies.

Selection criteria

Prospective randomised controlled trials (RCTs) comparing one prophylactic treatment for fellow eyes of patients with giant retinal tear against observation (no treatment) or another form of prophylactic treatment. In the absence of RCTs, we planned to discuss case-control studies that met the inclusion criteria but we would not conduct a meta-analysis using these studies.

Data collection and analysis

We did not find any studies that met the inclusion criteria for the review and therefore no assessment of methodological quality or meta-analysis could be performed.

Main results

No studies met the inclusion criteria for this review.

Authors' conclusions

No strong evidence in the literature was found to support or refute prophylactic 360-degree treatments to prevent a giant retinal tear or a retinal detachment in the fellow eye of patients with unilateral giant retinal tears.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions for prevention of giant retinal tear in the fellow eye

A giant retinal tear is a full-thickness retinal break that extends for 90 degrees or more around the circumference of the retina, in the presence of posterior vitreous detachment (when the vitreous comes away from the retina). Giant retinal tears cause visual loss as a result of the associated retinal detachment. They can be difficult to treat due to the large area of retinal involvement and the high risk of re-detachment following vitreoretinal surgery, often related to the development of proliferative vitreoretinopathy (a scarring process that can happen on the inner or outer surface of the retina and in the vitreous cavity after retinal detachment). As the fellow eye has an increased risk of developing giant retinal tear and retinal detachment, prophylactic 360-degree treatments with laser photocoagulation, cryotherapy or encircling scleral buckling have been proposed to reduce this risk. This review did not find any strong evidence in the form of prospective randomised controlled trials or case-control studies to support or refute these prophylactic treatments.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions destinées à la prévention d'une déchirure rétinienne géante dans l'œil adelphe

Contexte

Une déchirure rétinienne géante est une rupture complète de la rétine sur 90 degrés, voire plus, autour de la circonférence de la rétine, en présence d'un décollement du vitré postérieur. Elle provoque une morbidité visuelle significative en raison d'un décollement de la rétine et d'une vitréo-rétinopathie proliférante. L'œil adelphe des patients atteints d'une déchirure rétinienne géante spontanée est plus susceptible de développer une déchirure rétinienne géante et/ou un décollement de la rétine. Des interventions, comme un cerclage oculaire à 360 degrés, une cryothérapie à 360 degrés et une photocoagulation au laser à 360 degrés, ont été préconisées à des fins prophylactiques par certains ophtalmologistes pour le traitement de l'œil adelphe afin de prévenir le développement d'une déchirure rétinienne géante et/ou un décollement de la rétine ou empêcher son aggravation.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des interventions prophylactiques à 360 degrés dans l'œil adelphe des patients atteints d'une déchirure rétinienne géante unilatérale pour éviter l'occurrence d'une déchirure rétinienne géante et/ou un décollement de la rétine.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2011, numéro 11), MEDLINE (de janvier 1950 à décembre 2011), EMBASE (de janvier 1980 à décembre 2011), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à décembre 2011), le métaRegistre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Aucune restriction concernant la langue ou la date n'a été appliquée aux recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques datent du 6 décembre 2011. Nous avons également effectué des recherches dans les actes de conférence de l'ARVO (Annual Meeting of the Association for Research in Vision and Ophthalmology) jusqu'en 2008 afin d'obtenir plus d'informations sur d'autres études pertinentes.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) prospectifs comparant un traitement prophylactique de l'œil adelphe de patients atteints d'une déchirure rétinienne géante à une observation (pas de traitement) ou à une autre forme de traitement prophylactique. En l'absence d'ECR, nous avons prévu d'évaluer des études cas-témoins répondant aux critères d'inclusion, mais nous ne pourrons pas procéder à une méta-analyse de ces études.

Recueil et analyse des données

Nous n'avons trouvé aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue. Par conséquent, aucune évaluation de la qualité méthodologique ou aucune méta-analyse ne sera réalisée.

Résultats Principaux

Aucune étude ne répondait aux critères d'inclusion de cette revue.

Conclusions des auteurs

Aucune preuve probante n'a été trouvée dans la littérature pour corroborer ou réfuter le recours à des traitements prophylactiques à 360 degrés afin d'éviter une déchirure rétinienne géante ou un décollement de la rétine dans l'œil adelphe de patients atteints d'une déchirure rétinienne géante unilatérale.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Interventions destinées à la prévention d'une déchirure rétinienne géante dans l'œil adelphe

Interventions destinées à la prévention d'une déchirure rétinienne géante dans l'œil adelphe

Une déchirure rétinienne géante est une rupture complète de la rétine qui s'étend sur 90 degrés, voire plus, autour de la circonférence de la rétine, en présence d'un décollement du vitré postérieur (lorsque le vitré se détache de la rétine). Les déchirures rétiniennes géantes entraînent une perte de l'acuité visuelle suite à un décollement de la rétine associée. Leur traitement peut se révéler compliqué en raison de la zone étendue de la participation rétinienne et des risques élevés de redécollement suite à une chirurgie vitréo-rétinienne, souvent liée au développement d'une vitréo-rétinopathie proliférante (un processus de cicatrisation pouvant se produire au niveau de la surface intérieure ou extérieure de la rétine, ainsi que dans la cavité vitreuse après le décollement de la rétine). Étant donné que l'œil adelphe risque plus particulièrement de développer une déchirure rétinienne géante et un décollement de la rétine, des traitements prophylactiques à 360 degrés avec photocoagulation au laser, cryothérapie ou cerclage oculaire ont été proposés afin de réduire ce risque. Cette revue n'a trouvé aucune preuve probante dans les essais contrôlés randomisés prospectifs ou les études de cas permettant de corroborer ou de réfuter le recours à ces traitements prophylactiques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français