Vaccines for preventing invasive salmonella infections in people with sickle cell disease

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Salmonella infections are a common bacterial cause of invasive disease in people with sickle cell disease especially children, and are associated with high morbidity and mortality rates. Although available in some centres, people with sickle cell anaemia are not routinely immunized with salmonella vaccines.

Objectives

To determine whether routine administration of salmonella vaccines to people with sickle cell disease reduces the morbidity and mortality associated with infection.

Search methods

We searched the Cochrane Cystic Fibrosis and Genetic Disorders Group Trials Register which comprises of references identified from comprehensive electronic database searches and handsearches of relevant journals and abstract books of conference proceedings.

We also conducted a search of the LILACS database.

Date of most recent search of the Group’s Haemoglobinopathies Trials Register: 18 April 2011.

Selection criteria

We planned to select all randomized controlled trials that compared the use of either the inactivated vaccine or an oral attenuated vaccine with a placebo among people with sickle cell disease. Equally, studies that compared the efficacy of one vaccine type over another were to be selected for the review.

Data collection and analysis

No trials of salmonella vaccines in people with sickle cell disease were found.

Main results

There is an absence of randomized controlled trial evidence relating to the scope of this review.

Authors' conclusions

It is expected that salmonella vaccines may be useful in people with sickle cell disease, especially in resource-poor settings where the majority of those who suffer from the condition are found. Unfortunately, there are no randomized controlled trials on the efficacy and safety of the different types of salmonella vaccines in people with sickle cell disease. We conclude that there is a need for a well-designed, adequately-powered, randomized controlled trial to assess the benefits and risks of the different types of salmonella vaccines as a means of improving survival and decreasing mortality from salmonella infections in people with sickle cell disease.

摘要

背景

預防鐮狀細胞症病患受侵略性沙門氏菌感染的疫苗

沙門氏菌感染是一種常見造成鐮狀細胞症患者得到侵略性疾病的原因,對象尤其是小孩,並且有很高的發病率及死亡率。雖然有些醫學中心有提供,但鐮狀細胞性貧血患者並未定期接種沙門氏菌疫苗。

目標

看定期給予沙門氏菌疫苗接種,是否有效減少鐮狀細胞症患者的受感染後的發病率及死亡率。

搜尋策略

我們搜尋了考科藍膽囊纖維變性與遺傳疾病小組的試驗紀錄,其中參考內容包括了完整的電子資料庫以及人工整理的相關期刊與會議紀錄摘要。 我們也搜尋了LILACSLILACS 資料庫。 最近一次搜尋小組的Haemoglobinopathies試驗紀錄時間:2009年6月17日。

選擇標準

我們計畫選出隨機對照試驗比較死毒疫苗以及口服減毒疫苗搭配安慰劑,對鐮狀細胞症患者的影響。相同地,比較兩種疫苗效力的研究報告是這次評論要蒐集的目標。

資料收集與分析

沒有找到關於鐮狀細胞症患者接種沙門氏菌疫苗的試驗。

主要結論

在這評論的相關範圍內,並沒有找到隨機對照試驗佐證。

作者結論

本來預期沙門氏菌疫苗可能會對鐮狀細胞症患者有幫助,特別是在資源匱乏的地區,大部分的患者都是在這裡被發現。很可惜地,並沒有關於鐮狀細胞症患者接種不同類型沙門氏菌疫苗,其效力及安全性的隨機對照試驗。我們認為有必要設計一個有力的隨機對照試驗來評估不同類型沙門氏菌疫苗的優缺點,以增進鐮狀細胞症受沙門氏菌感染患者的存活率,並降低其死亡率。

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院秦祥銘翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

為預防鐮狀細胞症患者遭受沙門氏菌嚴重感染而要接種疫苗。沙門氏菌有機體可能是僅次於肺炎雙球菌造成鐮狀細胞症患者細菌感染的原因。這樣的細菌感染會引起併發症以及降低病患的生活品質,有時甚至會致命。接種沙門氏菌疫苗是其中一種降低細菌感染風險的方法。有兩種疫苗可供選擇:死毒疫苗以及口服疫苗。我們沒有找到隨機對照試驗來評價這些疫苗對於鐮狀細胞症患者的效力。因此我們認為,有必要去做一個隨機對照試驗來分析不同疫苗的優缺點,以評估在鐮狀細胞症受沙門氏菌感染的患者中,增加其存活機率、降低其死亡率的可能性。

Résumé scientifique

Vaccins pour la prévention de la salmonellose invasive chez les personnes atteintes de drépanocytose

Contexte

Les salmonelloses sont une cause bactériologique courante de maladie invasive chez les personnes atteintes de drépanocytose, surtout les enfants, et sont liées à des taux de morbidité et de mortalité élevés. Bien qu'ils soient disponibles dans certains centres, les personnes atteintes d'anémie drépanocytaire ne sont pas systématiquement immunisées par des vaccins anti-salmonelle.

Objectifs

Déterminer si l'administration systématique de vaccins anti-salmonelles aux personnes atteintes de drépanocytose réduit la morbidité et la mortalité liées à cette infection.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, composé de références identifiées lors de recherches exhaustives dans des bases de données électroniques, ainsi que des recherches manuelles de revues et de résumés d'actes de conférence pertinents.

Nous avons également effectué des recherches dans la base de données LILACS.

Date des recherches les plus récentes effectuées dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur les hémoglobinopathies : 18 avril 2011.

Critères de sélection

Nous avions prévu de sélectionner tous les essais contrôlés randomisés comparant l'administration d'un vaccin à virus inactivé ou d'un vaccin oral atténué à un placebo chez les personnes atteintes de drépanocytose. Les études comparant l'efficacité d'un type de vaccin à un autre devaient également être sélectionnées pour cette revue.

Recueil et analyse des données

Aucun essai concernant des vaccins anti-salmonelle administrés à des personnes atteintes de drépanocytose n'a été trouvé.

Résultats principaux

Il n'existe aucune preuve issue d'un essai contrôlé randomisé rentrant dans le cadre de cette revue.

Conclusions des auteurs

On peut penser que les vaccins anti-salmonelle pourraient être efficaces chez les personnes atteintes de drépanocytose, surtout dans des milieux défavorisés où se trouve la majorité de ceux souffrant de cette affection. Malheureusement, il n'existe aucun essai contrôlé randomisé concernant l'efficacité et l'innocuité des différents types de vaccins anti-salmonelle chez les personnes atteintes de drépanocytose. Nous concluons qu'un essai contrôlé randomisé correctement conçu et d'une puissance statistique adéquate devra être réalisé afin d'évaluer les effets bénéfiques et les risques des différents types de vaccins anti-salmonelle comme méthode permettant d'améliorer la survie et de diminuer la mortalité due à la salmonellose chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Plain language summary

Vaccines for preventing severe salmonella infections in people with sickle cell disease

Salmonella organisms are probably second only to pneumococcus among bacterial causes of infection in people with sickle cell disease. Infection with these bacteria can lead to complications and reduce the quality of life of people with the disease and sometimes result in death. Immunization with salmonella vaccines is one of the interventions available to reduce infection by these bacteria. There are different types of vaccines available: the inactivated vaccines and the oral vaccines. We did not find any randomized controlled trials assessing these vaccines in people with sickle cell diseases. We therefore conclude that there is a need for a randomized controlled trial to assess the benefits and risks of the different types of vaccines to evaluate the potential for improving survival and decreasing mortality from salmonella infections in people with sickle cell disease.

Résumé simplifié

Vaccins pour la prévention des salmonelloses graves chez les personnes atteintes de drépanocytose

Les deuxièmes causes bactériologiques d'infection les plus importantes après le pneumocoque chez les personnes atteintes de drépanocytose sont probablement les salmonelles. Une infection par ces bactéries peut provoquer des complications, dégrader la qualité de vie de ces personnes, voire se révéler mortelle. L'immunisation par des vaccins anti-salmonelle est l'une des interventions disponibles pour diminuer les infections par ces bactéries. Il existe différents types de vaccins disponibles : les vaccins à virus inactivés et les vaccins oraux. Nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé évaluant ces vaccins chez les personnes atteintes de drépanocytose. Par conséquent, nous concluons qu'un essai contrôlé randomisé doit être réalisé afin d'évaluer les effets bénéfiques et les risques des différents types de vaccins pour déterminer le potentiel d'amélioration de la survie et de diminution de la mortalité par la salmonellose chez les personnes atteintes de drépanocytose.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 22nd February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux