Intervention Review

Cycled light in the intensive care unit for preterm and low birth weight infants

  1. Iris Morag1,*,
  2. Arne Ohlsson2

Editorial Group: Cochrane Neonatal Group

Published Online: 3 AUG 2013

Assessed as up-to-date: 3 JUN 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD006982.pub3

How to Cite

Morag I, Ohlsson A. Cycled light in the intensive care unit for preterm and low birth weight infants. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 8. Art. No.: CD006982. DOI: 10.1002/14651858.CD006982.pub3.

Author Information

  1. 1

    The Edmond & Lily Safra Children's Hospital Sheba Medical Center, Tel Hashomer, Israel

  2. 2

    University of Toronto, Departments of Paediatrics, Obstetrics and Gynaecology and Institute of Health Policy, Management and Evaluation, Toronto, Ontario, Canada

*Iris Morag, The Edmond & Lily Safra Children's Hospital Sheba Medical Center, Tel Hashomer, Israel. irismorag@gmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 3 AUG 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

The potential benefits and harms of different lighting in neonatal units have not been quantified.

Objectives

To compare the effectiveness of cycled lighting (CL) (approximately 12 hours of light on and 12 hours of light off) with irregularly dimmed light (DL) or near darkness (ND) and with continuous bright light (CBL) on growth in preterm infants at three and six months of age.

Search methods

We conducted electronic searches of the literature (in January 2013) of the Cochrane Central Register of Controlled Trials, Issue 12, 2012 (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, CINAHL and abstracts from Pediatric Academic Societies' annual meetings. We searched Controlled-trials.com and Clinicaltrials.gov for ongoing trials and abstracts from the Pediatric Academic Societies (PAS) Annual Meetings (2000 to 2013) using the Abstracts2view website on 10 May 2013.

Selection criteria

Randomized or quasi-randomised trials of CL versus ND or CBL in preterm and low birth weight infants.

Data collection and analysis

We performed data collection and analyses according to the methods of the Cochrane Neonatal Review Group.

Main results

Six studies enrolling 424 infants compared CL versus ND (including one additional trial identified in this update that enrolled 37 infants). No study reported on weight at three or six months. In one study (n = 40), there was no statistically significant difference in weight at four months between the CL and ND groups. In another study (n = 62), the ratio of day-night activity prior to discharge favoured the CL group (mean difference (MD) 0.18, 95% confidence interval (CI) 0.17 to 0.19) indicating 18% more activity during the day than during the night in the CL group compared with the ND group. Two studies (n = 189) reported on retinopathy of prematurity (stage ≥ 3). There was no statistically significant difference between the CL and ND groups (typical risk ratio (RR) 0.53, 95% CI 0.25 to 1.11, I2 = 0%; typical risk difference (RD) -0.09, 95% CI -0.19 to 0.01, I2 = 0%). Two studies (n = 77) reported on length of hospital stay (days). There was a significant reduction in the length of stay between the CL and the ND groups favouring the CL group (MD -13 days, 95% CI -2 to -23). One study (n = 37) reported on less crying at 11 weeks' corrected age (CA) in the CL group compared with the ND group (MD -0.57 hours/24 hours, 95% CI -1.09 to -0.05).There was no heterogeneity for this outcome (I2 = 0%).

Two studies enrolling 82 infants compared CL versus CBL. One study (n = 41) reported higher mean weight at three months' CA in infants cared for in the CL nursery (P value < 0.02) and lower mean number of hours spent awake in 24 hours at three months of age (P value < 0.005). One study (n = 41) reported shorter time on ventilator in the CL compared with the CBL group (MD -18.2 days, 95% CI -31.40 to -5.0). One study (n = 41) reported a shorter time to first oral feeding in the CL group (MD -6.8 days, 95% CI -13.29 to -0.31).

For many outcomes, the trends favoured CL versus ND as well as CL versus CBL.

We identified no safety issues.

Authors' conclusions

Trials assessing the effect of CL have enrolled 506 infants. Trends for many outcomes favoured CL compared with ND and CL compared with CBL. The studies may have lacked significance due to a lack of statistical power. Future research should focus on comparing CL to ND.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cycled light in the intensive care unit for preterm and low birth weight infants

The pregnant woman is exposed to variable intensities of lighting and sound and, in general, lower levels at night. Some of the lighting and sound reaches the fetus in the womb and induces circadian rhythms. Circadian is a term used to describe biological processes that recur naturally on a 24-hour basis. After birth, preterm infants are cared for in an environment that has no planned light-dark cycles or any other circadian entraining signals. Infants are exposed to either continuous bright light, continuous near darkness or an unstructured combination of the two. Our primary objective was to determine the effectiveness of cycled light (approximately 12 hours of light on and 12 hours of light off) on growth in preterm infants at three and six months of corrected gestational age. To May 2013, 506 infants have been enrolled in trials assessing the effect of cycled light. One study reported improved growth at three months of age in infants exposed to cycled lighting compared with continuous bright light. One study found no difference in weight at four months of age. Only a few outcomes reached statistical significance, which is likely to be due to the small number of infants enrolled in the studies, but trends for most outcomes (weight gain, length of stay, incidence of retinopathy of prematurity, time spent crying) favoured cycled light compared with near darkness and cycled light compared with continuous bright light.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cycles jour-nuit du nouveau-né prématuré et de faible poids de naissance placé en unité de soins intensifs

Contexte

Les éventuels effets bénéfiques et néfastes des différents niveaux de luminosité utilisés en services de néonatologie n'ont pas été quantifiés.

Objectifs

Comparer l'efficacité des cycles jour-nuit (CJN) (environ 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité) par rapport à une lumière tamisée irrégulière (LTI) ou à une quasi-obscurité (QO) et à une luminosité continue (LC) sur la croissance des nouveau-nés prématurés à l'âge de trois et six mois.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches électroniques dans la littérature (en janvier 2013) du registre Cochrane des essais contrôlés, numéro 12, 2012 (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, CINAHL et dans les résumés des réunions annuelles des Pediatric Academic Societies. Le 10 mai 2013, nous avons recherché dans Controlled-trials.com et Clinicaltrials.gov des essais en cours et des résumés des réunions annuelles des Pediatric Academic Societies (PAS) (de 2000 à 2013) à l'aide du site Web Abstracts2view.

Critères de sélection

Des essais randomisés ou quasi randomisés comparant des CJN à une QO ou à une LC chez des nouveau-nés prématurés et de faible poids de naissance.

Recueil et analyse des données

Nous avons collecté et analysé les données conformément aux méthodes du groupe de revue Cochrane sur la néonatalogie.

Résultats Principaux

Six études portant sur 424 nouveau-nés comparaient des CJN à une QO (notamment un essai supplémentaire identifié dans cette mise à jour qui portait sur 37 nouveau-nés). Aucune étude ne documentait le poids à trois ou six mois. Dans une étude (n = 40), il n'y avait aucune différence statistiquement significative au niveau du poids à quatre mois entre les groupes CJN et QO. Dans une autre étude (n = 62), le ratio de l'activité jour-nuit avant la sortie d'hôpital favorisait le groupe CJN (différence moyenne (DM) 0,18, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,17 à 0,19) et indiquait une activité diurne supérieure de 18 % par rapport à l'activité nocturne dans le groupe CJN par rapport au groupe QO. Deux études (n = 189) documentaient la rétinopathie du prématuré (stade ≥ 3). Il n'y avait aucune différence statistiquement significative entre les groupes CJN et QO (risque relatif (RR) typique 0,53, IC à 95 % 0,25 à 1,11, I2 = 0 % ; différence de risques (DR) typique - 0,09, IC à 95 % - 0,19 à 0,01, I2 = 0 %). Deux études (n = 77) documentaient la durée de séjour à l'hôpital (jours). Il y avait une baisse significative de la durée de séjour entre les groupes CJN et QO favorisant le groupe CJN (DM - 13 jours, IC à 95 % - 2 à - 23). Une étude (n = 37) rapportait une diminution des pleurs à l'âge corrigé (AC) de 11 semaines dans le groupe CJN par rapport au groupe QO (DM - 0,57 heures/24 heures, IC à 95 % - 1,09 à - 0,05). Il n'y avait aucune hétérogénéité concernant ce résultat (I2 = 0 %).

Deux études portant sur 82 nouveau-nés comparaient les CJN à une LC. Une étude (n = 41) rapportait un poids moyen plus élevé à un AC de trois mois chez les nouveau-nés placés en pouponnière utilisant des CJN (valeur de P < 0,02) et un nombre moyen d'heures de veille pendant 24 heures inférieur à trois mois (valeur de P < 0,005). Une étude (n = 41) rapportait une diminution du nombre de jours sous ventilation dans le groupe CJN par rapport au groupe LC (DM - 18,2 jours, IC à 95 % - 31,40 à - 5,0). Une étude (n = 41) rapportait un délai plus court jusqu'à une première alimentation par voie orale dans le groupe CJN (DM - 6,8 jours, IC à 95 % - 13,29 à - 0,31).

Pour de nombreux résultats, les tendances étaient favorables aux CJN par rapport à la QO et à la LC.

Nous n'avons identifié aucun problème lié à la sécurité.

Conclusions des auteurs

Les essais évaluant les effets des CJN portaient sur 506 nouveau-nés. Les tendances concernant de nombreux résultats étaient favorables aux CJN par rapport à la QO et à la LC. La signification des études peut être insuffisante en raison d'un manque de puissance statistique. De futures recherches devront privilégier les comparaisons de CJN à une QO.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Cycles jour-nuit du nouveau-né prématuré et de faible poids de naissance placé en unité de soins intensifs

Cycles jour-nuit du nouveau-né prématuré et de faible poids de naissance placé en unité de soins intensifs

Les femmes enceintes sont exposées à différentes intensités lumineuses et sonores qui diminuent généralement pendant la nuit. Une partie de la lumière et des sons est ressentie par le fœtus in utero et induit des rythmes cicardiens. Le terme circadien est utilisé pour décrire les processus biologiques qui réapparaissent naturellement avec une période de 24 heures Après la naissance, les nouveau-nés prématurés sont pris en charge dans un environnement dépourvu de cycles jour-nuit planifiés ou d'autres signaux d'entraînement circadien. Les nouveau-nés sont exposés à une luminosité continue, une quasi-obscurité continue ou une combinaison non structurée des deux. Notre principal objectif était de déterminer l'efficacité des cycles jour-nuit (environ 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité) sur la croissance des nouveau-nés prématurés à trois et six mois d'âge gestationnel corrigé. Jusqu'en mai 2013, 506 nouveau-nés ont participé à des essais évaluant les effets des cycles jour-nuit. Une étude rapportait une amélioration de la croissance à l'âge de trois mois chez les nouveau-nés exposés à des cycles jour-nuit par rapport à une luminosité continue. Une étude n'observait aucune différence de poids à l'âge de quatre mois. Seuls quelques résultats atteignaient une signification statistique, probablement en raison du nombre limité de nouveau-nés recrutés dans ces études, mais les tendances pour la plupart des critères de jugement (prise de poids, durée du séjour, incidence de la rétinopathie du prématuré, durée des pleurs) étaient cependant favorables aux cycles jour-nuit par rapport à une quasi-obscurité, et à une luminosité constante.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 24th September, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.