Get access

Amfetamine for attention deficit hyperactivity disorder in people with intellectual disabilities

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Attention-deficit hyperactivity disorder (ADHD) is increasingly recognised as occurring in people with intellectual disability (ID), although treatment of ADHD in this population has not been tested widely. Amfetamine has been used to treat ADHD in people with and without ID, although the evidence for its efficacy in people with ID is unclear.

Objectives

To examine the effectiveness of amfetamine for the treatment of attention deficit hyperactivity disorder in people with intellectual disabilities.

Search methods

MEDLINE, PsycINFO, EMBASE, AMED, ISI Web of Science and WorldCat Dissertations were searched using an extensive list of synonyms for ADHD and ID. CENTRAL, Current Controlled Trials meta-register (mRCT), CenterWatch, NHS National Research Register, clinicaltrials.gov were searched in August 2007. Pharmaceutical companies and experts in the field were contacted. Reference lists of review articles were examined and citation searches were performed in ISI Web of Knowledge.

Selection criteria

All randomised controlled studies, both published and unpublished, in any language, in which children or adults with ADHD and ID were treated with amfetamine.

Data collection and analysis

Data were extracted independently by two reviewers using a standardised extraction sheet. Risk of bias was assessed by two authors using a standardised framework. Meta-analyses were planned but were not performed due to a lack of suitable studies.

Main results

Only one study was suitable for inclusion. This was a cross-over study in 15 children with ADHD, ID and Fragile X syndrome. Duration of treatment was only one week. No significant difference was reported between amfetamine and placebo for any of the ADHD measures, but significantly more side effects were reported while taking amfetamine, mainly mood lability and irritability.

Authors' conclusions

There is very little evidence for the effectiveness of amfetamine for ADHD in people with ID . Prescribing in this population is based on extrapolation of research in people without ID. More research into effectiveness and tolerability is urgently needed.

摘要

背景

對於有智能障礙合併注意力不集中過動症,amfetamine的治療

注意力不集中過動症在智能障礙患者中有較高發生率,然而關於注意力不集中過動症的治療,在這個族群中尚未被廣泛的檢驗。Amfetamine被用來治療注意力不集中過動症,不論患者是否有智能障礙;然而對於智能障礙族群的治療效果,證據尚不明確。

目標

檢驗amfetamine對有智能障礙的注意力不集中過動症患者,其治療效果。

搜尋策略

使用 ‘注意力不集中過動症’ 和 ‘智能障礙’ 或廣義同類辭,搜尋包括MEDLINE,PsycINFO,EMBASE,AMED,ISI Web of Science and WorldCat Dissertations等資料庫。CENTRAL,Current Controlled Trials metaregister (mRCT) ,CenterWatch,NHS National Research Register,clinicaltrials.gov搜尋範圍到2007年8月。另外聯絡藥廠和這個領域的專家。檢視相關回顧文章的參考文獻,使用ISI Web of Knowledge作引用方面的搜尋。

選擇標準

針對Amfetamine對患有注意力不集中過動證和智能障礙的孩童與成人之治療,所有的隨機分布試驗,不論語言種類,出版與否。

資料收集與分析

資料由兩個回顧者利用標準化的摘錄表,獨立摘錄出來。兩位作者使用標準化流程來評估偏差的風險性。因為缺乏適合的試驗,所以進行統合分析 (metaanalysis) 的計畫並沒有實行。

主要結論

只有一個試驗符合選擇標準。這是一個針對15名患有注意力不集中過動症兒童、智能障礙及X染色體脆折症 (Fragile X syndrome) 的交叉試驗 (crossover study) 。治療期間只有一星期。使用amfetamine和安慰劑比較起來,在任何注意力不集中過動的量測因素方面沒有顯著差異,但是使用amphetamine的有比較多副作用,主要為情緒波動起伏及煩躁,且達到顯著意義。

作者結論

對於有智能障礙的注意力不集中過動症患者,使用amfetamine的治療效果只有非常少的證據。在這個族群開立處方是根據那些針對沒有智能障礙的患者的研究結果來推斷。更多相關治療效果和耐受性的試驗是迫切需要的。

翻譯人

本摘要由成功大學附設醫院紀美宏翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

對於有智能障礙的注意力不集中過動症患者,amfetamine的治療:某些有智能障礙的個案也患有注意力不集中過動症。大多數對於注意力不集中過動症使用amfetamine治療的相關試驗都是針對沒有智能障礙的患者。這篇回顧的目的,在評估那些亦同時患有智能障礙的注意力不集中過動症患者,amfetamine的治療是否有效。我們發現,只有一篇包含少數參與者的試驗,檢視這個問題。並未發現效果。但我們並不認為這樣的結果擁有足夠證據,得到amfetamine治療是否有效的結論。這個領域還迫切需要更多的試驗。

Résumé scientifique

Amphétamine pour le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité chez les patients atteints de déficience intellectuelle

Contexte

Il est de plus en plus admis qu'un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) se manifeste fréquemment chez des personnes présentant une déficience intellectuelle (DI), mais le traitement du TDAH chez cette population n'a pas fait l'objet de recherches exhaustives. L'amphétamine est utilisée dans le traitement du TDAH chez les patients avec et sans DI, mais son efficacité chez les patients atteints de DI n'est pas clairement établie.

Objectifs

Examiner l'efficacité de l'amphétamine dans le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité chez les patients présentant une déficience intellectuelle.

Stratégie de recherche documentaire

MEDLINE, PsycINFO, EMBASE, AMED, ISI Web of Science et WorldCat Dissertations ont été consultés en utilisant une liste exhaustive de synonymes du TDAH et de la DI. CENTRAL, Current Controlled Trials meta-register (mRCT), CenterWatch, NHS National Research Register et clinicaltrials.gov ont été consultés en août 2007. Des sociétés pharmaceutiques et des experts de ce domaine ont été contactés. Les références bibliographiques des articles de revue ont été examinées, et des références ont été recherchées dans ISI Web of Knowledge.

Critères de sélection

Toutes les études contrôlées randomisées, publiées et non publiées, dans n'importe quelle langue, portant sur l'administration d'amphétamine chez des enfants ou des adultes atteints de TDAH et de DI.

Recueil et analyse des données

Les données ont été extraites par deux évaluateurs de manière indépendante à l'aide d'une fiche d'extraction standardisée. Le risque de biais a été évalué par deux auteurs au moyen d'un cadre standardisé. Des méta-analyses étaient prévues mais n'ont pas été effectuées en raison de l'absence d'études éligibles.

Résultats principaux

Une seule étude était éligible dans la revue. Il s'agissait d'une étude croisée portant sur 15 enfants atteints de TDAH, de DI et de syndrome du X fragile. Le traitement durait une semaine seulement. Aucune différence significative n'était rapportée entre l'amphétamine et le placebo pour aucune des mesures du TDAH, mais un nombre d'effets secondaires significativement supérieur était observé chez les patients sous amphétamine, principalement une labilité d'humeur et une irritabilité.

Conclusions des auteurs

Il existe très peu de preuves d'efficacité de l'amphétamine dans le TDAH chez les patients présentant une DI. La prescription de ce médicament chez cette population repose sur une extrapolation des résultats des recherches chez des patients sans DI. Des recherches supplémentaires sont nécessaires dans les plus brefs délais concernant l'efficacité et la tolérance de l'amphétamine.

Plain language summary

Amfetamine for ADHD in people with intellectual disabilities

Some people with intellectual disability (ID; also known as mental retardation) may also have attention-deficit hyperactivity disorder (ADHD). Most of the research into treatment of ADHD with amfetamine has been performed in people who do not have ID. The objective of this review was to assess whether amfetamine is effective in treating ADHD in people who also have an intellectual disability. We found only one study, which examined this question in a small group of participants. This did not find an effect, but we do not think this is enough evidence to draw conclusions about whether or not amfetamine is effective. More research in this area is urgently needed.

Résumé simplifié

Amphétamine pour le traitement du TDAH chez les patients atteints de déficience intellectuelle

Certaines personnes atteintes de déficience intellectuelle (DI, également connue sous le nom de retard mental) peuvent également présenter un trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH). La plupart des recherches concernant l'utilisation d'amphétamine dans le traitement du TDAH ont été menées auprès de patients ne présentant pas de DI. L'objectif de cette revue était de déterminer si l'amphétamine était efficace dans le traitement du TDAH chez les patients présentant également une déficience intellectuelle. Nous n'avons identifié qu'une seule étude, qui examinait ce traitement chez un petit groupe de participants. Cette étude n'observait pas d'effet, mais nous pensons que les preuves sont insuffisantes pour tirer des conclusions concernant l'efficacité de l'amphétamine. D'autres recherches sont nécessaires dans ce domaine dans les plus brefs délais.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.