Photorefractive keratectomy (PRK) versus laser assisted in situ keratomileusis (LASIK) for hyperopia correction

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Hyperopia, or hypermetropia (also known as long-sightedness or far-sightedness), is the condition where the unaccommodating eye brings parallel light to a focus behind the retina instead of on it. Hyperopia can be corrected with both non-surgical and surgical methods, among them photorefractive keratectomy (PRK) and laser assisted In situ keratomileusis (LASIK). There is uncertainty as to whether hyperopic-PRK or hyperopic-LASIK is the better method.

Objectives

The objectives of this review were to determine whether PRK or LASIK leads to more reliable, stable and safe results when correcting a hyperopic refractive error.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2012, Issue 2), MEDLINE (January 1950 to February 2012), EMBASE (January 1980 to February 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to February 2012), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). There were no date or language restrictions in the electronic searches for trials. The electronic databases were last searched on 17 February 2012. When trials are included in the review we will search the reference lists of the studies included in the review for information about further trials. We will use the Science Citation Index to search for papers that cite any studies included in this review. We did not handsearch journals or conference proceedings specifically for this review.

Selection criteria

We planned to include only randomised controlled trials (RCTs) comparing PRK against LASIK for correction of hyperopia and then perform a sensitivity analysis of pre- and post-millennial trials since this is the mid-point in the history of both PRK and LASIK.

Data collection and analysis

We did not identify any studies that met the inclusion criteria for this review.

Main results

As no studies met the inclusion criteria for this review, we discussed the results of non-randomised trials comparing hyperopic-PRK with hyperopic-LASIK.

Authors' conclusions

No robust, reliable conclusions could be reached, but the non-randomised trials reviewed appear to be in agreement that hyperopic-PRK and hyperopic-LASIK are of comparable efficacy. High quality, well-planned open RCTs are needed in order to obtain a robust clinical evidence base.

摘要

背景

雷射屈光角膜切開術(Photorefractive keratectomy (PRK))對照雷射原位層狀角膜塑型術(laser assisted in situ keratomileusis (LASIK))用以矯正遠視

遠視(Hyperopia 或 hypermetropia (也稱為longsightedness 或 farsightedness))是聚焦不良的眼睛使平行光線的焦點落在視網膜後方的狀態,而非視網膜上。遠視可以經由非手術或手術的方式矯正,包括雷射屈光角膜切開術(PRK)及雷射原位層狀角膜塑型術(LASIK)。目前不確定hyperopicPRK和hyperopicLASIK何者是較佳的方式。

目標

這篇回顧的目的為確定矯正遠視的屈光偏差時,PRK或LASIK是否會造成較可信賴,穩定及安全的結果。

搜尋策略

我們檢索the Cochrane Central Register of Controlled Trials (考科藍圖書館2008年,第4期),MEDLINE (1950年1月至2009年1月),EMBASE (1980年1月至2009年1月)及LILACS (1982年1月至2009年1月)。檢索相關試驗時不限定語言及日期。最近一次電子資料庫的檢索是在2009年1月13日。我們也檢索研究的參考文獻,包括回顧中有關進一步試驗的資訊並使用the Science Citation Index檢索這篇回顧中任何研究所引用的文章。我們沒有特別為這篇回顧進行人工檢索期刊或研討會論文。

選擇標準

我們計畫只納入隨機對照試驗(randomised controlled trials (RCTs)),其比較PRK對照LASIK用於矯正遠視並且執行千禧年前與後試驗的敏感度分析,因為這是PRK及LASIK的歷史中間點。

資料收集與分析

我們沒有確認任何符合這篇回顧納入標準的研究。

主要結論

因為沒有研究符合這篇回顧的納入標準,我們討論比較hyperopicPRK與hyperopicLASIK的非隨機試驗。

作者結論

沒有穩固的,可信賴的結論可以被完成,但非隨機試驗的回顧似乎一致認同hyperopicPRK及hyperopicLASIK是具有相同的效益。為了獲得穩固的臨床實證,需要高品質,計畫良好的開放性RCTs。

翻譯人

本摘要由高雄榮民總醫院金沁琳翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

遠視(longsightedness或farsightedness)是放鬆狀態的眼睛使平行光線的焦點落在視網膜後方,而非視網膜上。為了矯正遠視,可以採用各種手術的技術,包括PRK及LASIK。何種技術提供較精確,穩定及安全的結果存在著不確定性。因為沒有找到符合納入標準的隨機對照試驗,所以我們無法發現明確的證據以回答這些問題,因此需要更多的研究以作結論。

Résumé scientifique

Photokératectomie réfractive (PKR) versus kératomileusis in situ assisté par laser (LASIK) pour la correction de l'hypermétropie

Contexte

Dans l'hypermétropie (ou la presbytie) l'œil qui ne tente pas d'accommoder focalise la lumière parallèle non pas sur la rétine mais à l'arrière de celle-ci. L'hypermétropie peut être corrigée à l'aide de méthodes tant non-chirurgicales que chirurgicales, notamment la photokératectomie réfractive (PKR) et le kératomileusis in situ assisté par laser (LASIK). Une incertitude règne quant à la meilleure méthode pour l'hypermétropie, d'entre la PKR et le LASIK.

Objectifs

Les objectifs de cette revue étaient de déterminer si c'est la PKR ou le LASIK qui permet les résultats les plus fiables, les plus stables et les plus sûrs dans la correction de l'erreur de réfraction hypermétrope.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (The Cochrane Library 2012, numéro 2), MEDLINE (de janvier 1950 à février 2012), EMBASE (de janvier 1980 à février 2012), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (de janvier 1982 à février 2012), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP pour International Clinical Trials Registry Platform) (www.who.int/ictrp/search/fr). Aucune restriction concernant la langue ou la date n'a été appliquée aux recherches électroniques d'essais. Les dernières recherches dans les bases de données électroniques ont été menées le 17 février 2012. Lorsqu'un essai était inclus dans la revue nous devions passer au crible ses références bibliographiques pour trouver des informations sur d'autres essais. Nous devions utiliser le Science Citation Index pour rechercher des papiers qui auraient fait référence aux études incluses dans cette revue. Nous n'avons pas recherché manuellement dans des journaux ou des actes de conférence spécifiquement pour cette revue.

Critères de sélection

Nous avions prévu d'inclure uniquement des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant la PKR au LASIK pour la correction de l'hypermétropie puis d'effectuer une analyse de sensibilité des essais pré-et post-millénium puisque c'est là que se situe le milieu de l'histoire de la PKR et du LASIK.

Recueil et analyse des données

Nous n'avons identifié aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue.

Résultats principaux

Comme aucune étude ne satisfaisait aux critères d'inclusion de cette revue, nous avons discuté les résultats d'essais non-randomisés comparant la PKR au LASIK pour l'hypermétropie.

Conclusions des auteurs

Nous ne sommes parvenus à aucune conclusion robuste et fiable, mais les essais non randomisés que nous avons passés en revue semblent s'accorder sur le fait que la PKR et le LASIK sont d'une efficacité comparable pour l'hypermétropie. Des ECR ouverts de bonne qualité et bien planifiés sont nécessaires afin d'obtenir une base robuste de données cliniques probantes.

Plain language summary

Photorefractive keratectomy (PRK) versus laser assisted in situ keratomileusis (LASIK) for correction of long-sightedness

Hyperopia (long-sightedness or far-sightedness) is the condition where the relaxed eye brings parallel light to a focus behind the retina instead of on it. In order to correct hyperopia a variety of surgical techniques can be applied including PRK and LASIK. There exists an uncertainty as to which technique provides more accurate, stable and safe results. As no randomised controlled trials were found that met the inclusion criteria, we could not find definite answers to these questions and therefore concluded that more research is required.

Résumé simplifié

Photokératectomie réfractive (PKR) versus kératomileusis in situ assisté par laser (LASIK) pour la correction de l'hypermétropie

Dans l'hypermétropie (ou la presbytie) l'œil détendu focalise la lumière parallèle non pas sur la rétine mais à l'arrière de celle-ci. Diverses techniques chirurgicales peuvent être appliquées afin de corriger l'hypermétropie, notamment la PKR et le LASIK. Une incertitude règne quant à la technique aboutissant aux résultats les plus précis, les plus stables et les plus sûrs. Comme aucun essai contrôlé randomisé satisfaisant aux critères d'inclusion n'a été trouvé, nous n'avons pas été en mesure de fournir des réponses définitives à ces questions et nous avons donc conclu que de nouvelles recherches sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 25th June, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français