This is not the most recent version of the article. View current version (3 JAN 2014)

Intervention Review

Duloxetine for treating painful neuropathy or chronic pain

  1. Michael PT Lunn1,*,
  2. Richard AC Hughes2,
  3. Philip J Wiffen3

Editorial Group: Cochrane Neuromuscular Disease Group

Published Online: 7 OCT 2009

Assessed as up-to-date: 1 MAR 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007115.pub2


How to Cite

Lunn MPT, Hughes RAC, Wiffen PJ. Duloxetine for treating painful neuropathy or chronic pain. Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, Issue 4. Art. No.: CD007115. DOI: 10.1002/14651858.CD007115.pub2.

Author Information

  1. 1

    National Hospital for Neurology and Neurosurgery, Department of Neurology, London, UK

  2. 2

    National Hospital for Neurology and Neurosurgery, MRC Centre for Neuromuscular Disease, London, UK

  3. 3

    UK Cochrane Centre, Oxford, UK

*Michael PT Lunn, Department of Neurology, National Hospital for Neurology and Neurosurgery, Queen Square, London, WC1N 3BG, UK. michael.lunn@uclh.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 7 OCT 2009

SEARCH

This is not the most recent version of the article. View current version (03 JAN 2014)

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Duloxetine is a balanced serotonin and noradrenaline reuptake inhibitor licensed for the treatment of major depressive disorders, urinary stress incontinence and the management of neuropathic pain associated with diabetic peripheral neuropathy. A number of trials have been conducted to investigate the use of duloxetine in neuropathic and nociceptive painful conditions.

Objectives

To assess the benefits and harms of duloxetine for treating painful neuropathy and different types of chronic pain.

Search methods

We searched The Cochrane Neuromuscular Group Specialized Register (10 March 2009), The Cochrane Central Register of Controlled Trials (The Cochrane Library Issue 3, 2009), MEDLINE (January 1966 to March 2009), EMBASE (January 1980 to March 2009), and www.clinicaltrials.gov to March 2009 and the reference lists of identified publications for trials of duloxetine used for the treatment of painful peripheral neuropathy or chronic pain.

Selection criteria

We selected all randomised or quasi-randomised trials of any formulation of duloxetine, used for the treatment of painful peripheral neuropathy or chronic pain in adult participants.

Data collection and analysis

Two authors extracted data independently onto a specially designed proforma and cross checked them.

Main results

Six trials were identified including 2220 participants. Three studies included participants with painful diabetic neuropathy and three treated participants with fibromyalgia. Duloxetine at 60 mg daily is effective in treating painful diabetic peripheral neuropathy in the short-term to 12 weeks with a risk ratio (RR) for 50% pain reduction at 12 weeks of 1.65 (95% confidence interval (CI) 1.34 to 2.03), number needed to treat (NNT) 6 (95% CI 5 to 10). Duloxetine at 60 mg daily is also effective in fibromyalgia over 12 weeks (RR 50% reduction in pain 1.57, 95% CI 1.20 to 2.06; NNT 8, 95% CI 5 to 17) and 28 weeks (RR 1.58, 95% CI 1.10 to 2.27). Adverse events were common in both treatment and placebo arms but more common in the treatment arm with a dose dependent effect. Most side effects were minor, but 16% of participants stopped the drug due to side effects. Serious adverse events were rare.

Authors' conclusions

There is moderately strong evidence that duloxetine 60 mg and 120 mg daily are efficacious for treating pain in diabetic peripheral neuropathy and fibromyalgia but 20 mg daily is not. Minor side effects are common at therapeutic doses but serious side effects are rare. Direct comparisons of duloxetine with other antidepressants and with other drugs already shown to be efficacious in neuropathic pain would be appropriate and should include unbiased economic analyses.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Duloxetine for neuropathic pain

Duloxetine is a drug used to treat depression and incontinence and it can be also be useful in treating certain types of pain. Pain can be produced spontaneously from damaged parts of the nervous system used to transmit pain information to the brain (neuropathic pain). When this damage is to nerves outside the spinal cord it is called a neuropathy. Pain is also produced when the nerves sense damage to another tissue (for example a pin being pressed into the skin) and this is called nociceptive pain. Some pain is of unclear origin, as no damage to the nervous system or to the tissues to which the nerves connect can be identified. This sort of pain happens, for example, in fibromyalgia. Duloxetine is also used to treat depression and problems with bladder function but the objective of this review was to consider all the evidence from double-blind randomised controlled trials relating to the use of duloxetine to treat painful neuropathy and chronic pains of all sorts.

We looked at all the published scientific literature and identified six drug trials involving a total of 2220 participants that were of sufficient quality and reliability to include. Three tested the effect of duloxetine on painful diabetic neuropathy and three on the pain of fibromyalgia.

The usual dose of duloxetine is 60 mg. At this dose, there was moderately strong evidence that duloxetine reduced pain in both painful diabetic peripheral neuropathy and fibromyalgia. In diabetic peripheral neuropathic pain the relative rate of 50% improvement with duloxetine 60 mg per day was just over one and a half times more than with placebo. This equates to needing to treat 6 people with diabetic peripheral neuropathic pain with duloxetine to achieve a 50% response in one person. The effect on fibromyalgia was similar. A dose of 20 mg was not effective and a higher dose of 120 mg was no more effective than 60 mg.

Most people taking duloxetine will have at least one side effect. These are mostly minor and are commonly feeling sick, being too awake or too sleepy, developing a headache, having a dry mouth or becoming constipated or dizzy. About one in six people stop duloxetine because of side effects but serious problems caused by duloxetine are very rare.

Duloxetine may be about as good at reducing these sorts of pain as some of the other antidepressant drugs on the market but the evidence supporting this comparison is not strong.

We have concluded that duloxetine is useful for treating pain caused by fibromyalgia and diabetic neuropathy and it seems to be about as effective as other similar drugs already on the market. No direct comparison has been performed between duloxetine and any of these other drugs. As yet it is not clear whether the use of duloxetine is cost effective when compared to the other drugs already in use.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Duloxétine dans le traitement de la neuropathie douloureuse ou de la douleur chronique

Contexte

La duloxétine est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline homologué dans le traitement des troubles dépressifs majeurs, de l'incontinence urinaire d'effort et dans la prise en charge de la douleur neuropathique associée à la neuropathie périphérique diabétique. Plusieurs essais ont été réalisés afin d'étudier l'utilisation de duloxétine dans les maladies associées à des douleurs neuropathiques et nociceptives.

Objectifs

Évaluer les effets bénéfiques et délétères de la duloxétine dans le traitement de la neuropathie douloureuse et des différents types de douleurs chroniques.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (10 mars 2009), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 3, 2009), MEDLINE (janvier 1966 à mars 2009), EMBASE (janvier 1980 à mars 2009) et www.clinicaltrials.gov jusqu'en mars 2009, ainsi que les références bibliographiques des publications identifiées à la recherche d'essais portant sur de la duloxétine dans le traitement de la neuropathie périphérique douloureuse ou de la douleur chronique.

Critères de sélection

Nous avons sélectionné tous les essais randomisés ou quasi-randomisés portant sur n'importe quelle formulation de duloxétine dans le traitement de la neuropathie périphérique douloureuse ou de la douleur chronique chez des participants adultes.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données de manière indépendante dans un formulaire spécialement conçu à cet effet et les ont vérifiées par recoupement.

Résultats Principaux

Six essais portant sur 2 220 participants ont été identifiés. Trois études recrutaient des participants atteints de neuropathie diabétique douloureuse et trois portaient sur des participants atteints de fibromyalgie. La duloxétine à 60 mg par jour est efficace dans le traitement de la neuropathie périphérique diabétique douloureuse à court terme jusqu'à 12 semaines, avec un risque relatif (RR) de réduction de 50 % de la douleur à 12 semaines de 1,65 (intervalle de confiance (IC) à 95 %, entre 1,34 et 2,03), nombre de sujets à traiter (NST) de 6 (IC à 95 %, entre 5 et 10). La duloxétine à 60 mg par jour est également efficace dans la fibromyalgie pendant 12 semaines (RR de réduction de 50 % de la douleur de 1,57, IC à 95% entre 1,20 et 2,06) ; NST de 8, IC à 95 %, entre 5 et 17) et 28 semaines (RR de 1,58, IC à 95 %, entre 1,10 et 2,27). Les événements indésirables étaient courants dans le groupe expérimental et celui du placebo, mais plus courants dans le bras de traitement, avec un effet dose dépendant. La plupart des effets secondaires étaient mineurs, mais 16 % des participants avaient arrêté le médicament pour cause d'effets secondaires. Les événements indésirables graves étaient rares.

Conclusions des auteurs

Des preuves moyennement solides indiquent que la duloxétine à 60 et 120 mg par jour est efficace pour traiter la douleur associée à la neuropathie périphérique diabétique et la fibromyalgie, mais que la dose de 20 mg par jour est inefficace. Les effets secondaires mineurs sont courants à des doses thérapeutiques, mais les effets secondaires graves sont rares. Des comparaisons directes entre la duloxétine, d'autres antidépresseurs et d'autres médicaments d'efficacité reconnue dans la douleur neuropathique seraient utiles et devraient inclure des analyses économiques non biaisées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Duloxétine dans le traitement de la neuropathie douloureuse ou de la douleur chronique

Duloxétine pour le traitement de la douleur neuropathique

La duloxétine, un médicament utilisé dans le traitement de la dépression et de l'incontinence, peut également être utile pour traiter certains types de douleurs. La douleur peut être produite spontanément par des zones endommagées du système nerveux qui sont utilisées pour transmettre les signaux de douleur au cerveau (douleur neuropathique). Lorsque ces lésions affectent des nerfs situés ailleurs que dans la moelle épinière, on parle de neuropathie. Une douleur est également produite lorsque les nerfs détectent une lésion affectant d'autres tissus (par exemple une aiguille enfoncée dans la peau). On parle alors de douleur nociceptive. Certaines douleurs sont d'origine indéterminée car elles se produisent alors qu'aucune lésion du système nerveux ou des tissus auxquels les nerfs sont connectés n'a été identifiée. Ce type de douleur est observé, par exemple, dans la fibromyalgie. La duloxétine est également utilisée dans le traitement de la dépression et des problèmes liés à la fonction vésicale, mais l'objectif de cette revue était d'examiner toutes les preuves issues d'essais contrôlés randomisés en double aveugle concernant l'utilisation de duloxétine dans le traitement de la neuropathie douloureuse et des douleurs chroniques de tous types.

Nous avons examiné tous les ouvrages scientifiques publiés et avons identifié six essais examinant des traitements pharmacologiques chez un total de 2 220 participants qui présentaient une qualité et une fiabilité suffisantes pour être inclus dans la revue. Trois examinaient les effets de la duloxétine dans la neuropathie diabétique douloureuse et trois dans la douleur associée à la fibromyalgie.

La dose habituelle de duloxétine était de 60 mg. À cette dose, des preuves moyennement solides indiquaient que la duloxétine réduisait la douleur dans la neuropathie périphérique diabétique douloureuse et la fibromyalgie. Dans la douleur neuropathique périphérique diabétique, le taux relatif d'amélioration de 50 % associé à l'administration de 60 mg de duloxétine par jour était un peu plus d'une fois et demi supérieur au placebo. Cela signifie qu'il faudrait administrer de la duloxétine à 6 patients atteints de douleur neuropathique périphérique diabétique pour obtenir une réponse de 50 % chez un patient. L'effet était similaire dans la fibromyalgie. Une dose de 20 mg n'était pas efficace, et une dose de 120 mg n'était pas plus efficace qu'une dose de 60 mg.

La plupart des patients recevant de la duloxétine présentaient au moins un effet secondaire. Ils étaient principalement mineurs et se caractérisaient généralement par des nausées, une sensation de vigilance ou de somnolence excessive, des céphalées, une sensation de bouche sèche, une constipation ou des étourdissements. Environ un patient sur six arrêtait la duloxétine pour cause d'effets secondaires, mais les problèmes graves associés à ce médicament étaient très rares.

La duloxétine pourrait être aussi efficace pour réduire ce type de douleurs que certains autres antidépresseurs disponibles sur le marché, mais les preuves étayant cette comparaison ne sont pas suffisamment solides.

Nous en concluons que la duloxétine est utile pour traiter la douleur associée à la fibromyalgie et à la neuropathie diabétique, et semble aussi efficace que d'autres médicaments similaires déjà commercialisés. Aucune comparaison directe n'a été effectuée entre la duloxétine et n'importe lequel de ces autres médicaments. À l'heure actuelle, on ignore encore si la duloxétine est associée à un bon rapport coût-efficacité par rapport aux autres médicaments déjà utilisés.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st May, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.