Intervention Review

Conservative interventions for treating middle third clavicle fractures in adolescents and adults

  1. Mário Lenza1,*,
  2. João Carlos Belloti2,
  3. Régis B Andriolo3,
  4. Flávio Faloppa2

Editorial Group: Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group

Published Online: 30 MAY 2014

Assessed as up-to-date: 29 MAY 2014

DOI: 10.1002/14651858.CD007121.pub3


How to Cite

Lenza M, Belloti JC, Andriolo RB, Faloppa F. Conservative interventions for treating middle third clavicle fractures in adolescents and adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 5. Art. No.: CD007121. DOI: 10.1002/14651858.CD007121.pub3.

Author Information

  1. 1

    Hospital Israelita Albert Einstein, Orthopaedic and Trauma Department, São Paulo, Sao Paulo, Brazil

  2. 2

    Universidade Federal de São Paulo, Department of Orthopaedics and Traumatology, São Paulo, São Paulo, Brazil

  3. 3

    Universidade do Estado do Pará, Department of Public Health, Belém, Pará, Brazil

*Mário Lenza, Orthopaedic and Trauma Department, Hospital Israelita Albert Einstein, Av. Albert Einstein, 627/701, São Paulo, Sao Paulo, CEP 05651-901, Brazil. mariolenza@yahoo.com.br. mario.lenza@einstein.br.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 30 MAY 2014

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Background

Clavicle (collarbone) fractures account for around 4% of all fractures; treatment of these fractures is usually non-surgical (conservative). Commonly used treatments are arm slings, strapping, figure-of-eight bandages and splints.

This is an update of a Cochrane review first published in 2009.

Objectives

To evaluate the effects of different methods for conservative (non-operative) treatment for acute (treated soon after injury) middle third clavicle fractures in adolescents and adults.

Search methods

We searched the Cochrane Bone, Joint and Muscle Trauma Group Specialised Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (2013, Issue 12), MEDLINE (from 1966), EMBASE (from 1980), LILACS (from 1982), trial registers, orthopaedic proceedings and reference lists of articles. We applied no language or publication restrictions. The date of the last search was 29 January 2014.

Selection criteria

Randomised and quasi-randomised controlled trials testing conservative interventions for treating adolescents and adults with acute middle third clavicle fractures. The primary outcomes were shoulder function or disability, pain and treatment failure.

Data collection and analysis

At least two authors selected eligible trials, independently assessed risk of bias and cross-checked data extraction. We calculated risk ratios and 95% confidence intervals for dichotomous variables, and mean differences and 95% confidence intervals for continuous variables. There was no pooling of data.

Main results

We included three trials in this review with 354 participants. No new trials were included in this update.

Very low quality evidence was available from two trials (234 participants) that compared the figure-of-eight bandage with an arm sling for treating acute middle third clavicle fractures. Both trials were underpowered and compromised by poor methodology. One trial found slightly higher pain levels in the bandage group at 15 days (mean difference 0.80, 95% confidence interval 0.34 to 1.26; visual analogue scale: 0 (no pain) to 10 (worst pain)); and the other trial reported greater discomfort during bandage wear. There were no significant differences between the two interventions in functional or other outcomes reported for either trial.

Moderate quality evidence was available from the third trial (120 participants), which evaluated therapeutic ultrasound. This trial was at low risk of any type of bias but was underpowered. The trial found no statistically significant difference between low-intensity pulsed ultrasound and placebo in the time to clinical fracture healing (mean difference -0.32 days, 95% CI -5.85 to 5.21 days), nor in any of the other reported outcomes.

Authors' conclusions

There is limited evidence available from randomised controlled trials to determine which methods of conservative treatment are the most appropriate for acute middle third clavicle fractures in adolescents and adults. Further research is warranted.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Non-surgical interventions for treating a broken collarbone in adolescents and adults

A broken collarbone (clavicle fracture) is a common injury, particularly in adolescents, and account for up to 4% of all fractures. They are frequently treated with conservative treatments that do not involve any kind of surgery. The most common treatments are the use of an arm sling, strapping, figure-of-eight bandages and splints.

This review aimed to evaluate the effects of different methods (including duration of immobilisation) for treating collarbone fractures in adolescents and adults without surgery. The main outcomes we were interested in were pain and long-term function.

We searched the scientific literature up to 29 January 2014 and found three relevant studies with a total of 354 participants. Two trials compared the figure-of-eight bandage versus an arm sling. One trial found slightly higher pain scores at 15 days in the bandage group and the other trial reported more discomfort during bandage use. Neither trial detected differences in other and longer-term outcomes. This evidence was very low quality and so we cannot rely on it to draw conclusions about how collarbone fractures should be treated. The third trial compared therapeutic ultrasound with placebo (sham) in 120 people with clavicle fractures. We considered this evidence to be of moderate quality as the study was well conducted but it was not big enough to be conclusive. It found no difference in outcome, including the time for fracture healing, between the two groups.

Overall, there is not enough evidence to draw conclusions about the best methods of non-surgical treatment for these fractures.

 

Résumé scientifique

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Interventions conservatrices pour le traitement des fractures du tiers moyen de la clavicule chez les adultes et les adolescents

Contexte

Les fractures de la clavicule représentent environ 4 % des fractures; le traitement de ces fractures est généralement non chirurgical (conservateur). Les traitements couramment utilisés sont les écharpes de bras, les bandes de contention, les bandages en huit et les attelles.

Ceci est une mise à jour d'une revue Cochrane publiée pour la première fois en 2009.

Objectifs

Évaluer les effets des différentes modalités de traitement conservateur (non chirurgical) des fractures récentes (traitées peu de temps après le traumatisme) du tiers moyen de la clavicule chez les adultes et les adolescents.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les traumatismes ostéo-articulaires et musculaires, le registre Cochrane central des essais contrôlés (2013, numéro 12), MEDLINE (à partir de 1966), EMBASE (à partir de 1980), LILACS (à partir de 1982), les registres d'essais cliniques, les actes de rencontres orthopédiques et les références bibliographiques des articles. Nous n’avons appliqué aucune restriction de langue ou de publication. La dernière recherche a été effectuée le 29 janvier 2014.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés évaluant des interventions conservatrices dans le traitement des adolescents et des adultes victimes de fractures aiguës du tiers moyen de la clavicule. Les critères de jugement principaux étaient la fonction de l'épaule ou l’incapacité, la douleur et l'échec du traitement.

Recueil et analyse des données

Au moins deux auteurs ont sélectionné les essais éligibles, ont indépendamment évalué les risques de biais et contre-vérifié l'extraction des données. Nous avons calculé les risques relatifs et les intervalles de confiance à 95 % pour les variables dichotomiques, et les différences moyennes et les intervalles de confiance à 95 % pour les variables continues. Nous n'avons effectué aucun regroupement de données.

Résultats Principaux

Nous avons inclus trois essais dans cette revue, avec 354 participants. Aucun nouvel essai n'a été inclus dans cette mise à jour.

Des preuves de très faible qualité étaient disponibles provenant de deux essais (234 participants) qui comparaient un bandage en huit à une écharpe pour le traitement des fractures aiguës du tiers moyen de la clavicule. Les deux essais présentaient une puissance statistique insuffisante et une qualité méthodologique déficiente. L’un des essais rapportait des niveaux de douleur à 15 jours légèrement supérieurs dans le groupe du bandage en huit (différence moyenne de 0,80, intervalle de confiance à 95%, entre 0,34 et 1,26; échelle visuelle analogue : 0 (absence de douleur) à 10 (douleur maximale)); et l'autre essai rapportait un inconfort supérieur associé au port du bandage en huit. Aucune différence significative n'était observée entre les deux interventions concernant les résultats fonctionnels ou d'autres critères de jugement des deux essais.

Des preuves de qualité modérée étaient disponibles dans le troisième essai (120 participants), qui évaluait un traitement par ultrasons. Cet essai était à faible risque de tout type de biais, mais sa puissance statistique était insuffisante. Cet essai ne rapportait aucune différence statistiquement significative entre des ultrasons pulsés de faible intensité et un placebo en terme de délai de guérison clinique de la fracture (différence moyenne de -0,32 jour, 95 % entre -5,85 et 5,21 jours), ni dans les autres critères de jugement rapportés.

Conclusions des auteurs

Il existe des preuves limitées disponibles issues d'essais contrôlés randomisés pour déterminer quelles méthodes de traitement conservateur sont les plus appropriées pour les fractures aigües du tiers moyen de la clavicule chez les adolescents et les adultes. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé scientifique
  5. Résumé simplifié

Interventions conservatrices pour le traitement des fractures du tiers moyen de la clavicule chez les adultes et les adolescents

Interventions non-chirurgicales pour le traitement d'une fracture de la clavicule chez les adolescents et les adultes

La fracture de la clavicule est une lésion fréquente, en particulier chez les adolescents, et elle représente jusqu'à 4 % de l'ensemble des fractures. Elle est souvent prise en charge au moyen de traitements conservateurs qui n'impliquent aucune chirurgie. Les traitements les plus courants sont les écharpes pour le bras, les bandes de contention, les bandages en huit et les attelles.

Cette revue visait à évaluer les effets de différentes méthodes (y compris la durée de l'immobilisation) pour le traitement non chirurgical des fractures de la clavicule chez les adolescents et les adultes. Les principaux critères de résultat qui nous intéressaient étaient la douleur et la fonction à long terme.

Nous avons effectué des recherches dans la littérature scientifique jusqu'au 29 janvier 2014 et avons identifié trois études pertinentes, avec un total de 354 participants. Deux essais comparaient un bandage en huit à une écharpe pour le bras. L'un des essais rapportait, à 15 jours, des scores de douleur légèrement supérieurs dans le groupe du bandage, et l'autre rapportait un inconfort supérieur associé au bandage. Aucun essai n'a détecté de différences dans les autres résultats ni à plus long terme. Ces preuves étaient de très faible qualité et on ne peut donc pas s’appuyer dessus pour en tirer des conclusions concernant la manière dont les fractures de la clavicule devraient être traitées. Le troisième comparait un traitement par ultrasons à un placebo (traitement simulé) chez 120 personnes victimes d'une fracture de la clavicule. Nous avons considéré les données comme étant de qualité modérée car l'étude était bien menée, mais elle n'était pas assez importante pour être concluante. Elle ne rapportait aucune différence entre les deux groupes en termes de résultats, y compris pour le délai de guérison de la fracture.

Dans l'ensemble, les preuves sont insuffisantes pour tirer des conclusions définitives concernant les traitements non chirurgicaux les plus efficaces dans ce type de fractures.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 22nd August, 2014
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.