Intervention Review

Antibiotics for treating human brucellosis

  1. Reza Yousefi-Nooraie1,*,
  2. Sameh Mortaz-Hejri2,
  3. Mehdi Mehrani2,
  4. Parham Sadeghipour2

Editorial Group: Cochrane Infectious Diseases Group

Published Online: 17 OCT 2012

Assessed as up-to-date: 27 MAY 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD007179.pub2


How to Cite

Yousefi-Nooraie R, Mortaz-Hejri S, Mehrani M, Sadeghipour P. Antibiotics for treating human brucellosis. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 10. Art. No.: CD007179. DOI: 10.1002/14651858.CD007179.pub2.

Author Information

  1. 1

    McMaster University, Department of Clinical Epidemiology and Biostatistics, Hamilton, Ontario, Canada

  2. 2

    Tehran University of Medical Sciences, Students' Scientific Research Center, Tehran, Iran

*Reza Yousefi-Nooraie, Department of Clinical Epidemiology and Biostatistics, McMaster University, 1200 Main Street West, HSC 2C7, Hamilton, Ontario, L8N 3Z5, Canada. yousefr@mcmaster.ca. rynaso@yahoo.com.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 17 OCT 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Brucellosis is the most common zoonotic infection in the world. Several antibiotics, separately or in combination, have been tried for treatment of human brucellosis. The inconsistencies between different treatment regimens warrants the need for a systematic review to inform clinical practice and future research.

Objectives

To evaluate the effects of various antibiotic regimens, monotherapy or in combination with other antibiotics, for treating human brucellosis.

Search methods

We searched the Cochrane Infectious Diseases Group Specialized Register, Cochrane Central Register of Controlled Trials, MEDLINE, EMBASE, and LILACS until May 2012. We browsed the abstract books of several international infectious diseases conferences. We also checked the reference lists of all studies identified

Selection criteria

We included the randomized controlled trials on the pharmaceutical interventions in treatment of acute, chronic, non-complicated, and complicated human brucellosis. The outcomes of interest were relapse, persistence of symptoms at the end of treatment, and adverse drug effects.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed the studies for inclusion, risk of bias, and extracted relevant data using pre-designed extraction forms. The findings of homogenous studies were pooled using fixed-effect meta-analysis.

Main results

In total we included 25 studies comparing various antibiotic regimens. Methods of allocation and concealment were inadequately described in half the studies, and only three were blinded. In comparisons of doxycycline plus rifampicin versus doxycycline plus streptomycin we found eight studies with 694 participants. For treatment failure, the doxycycline plus rifampicin regimen was less effective (risk ratio (RR) 1.91, 95% confidence interval (CI) 1.07 to 3.42, seven studies, 567 participants), relapse (RR 2.39, 95% CI 1.17 to 4.86), and minor adverse drug reactions (RR 1.38, 95% CI 0.99 to 1.92). In comparisons of doxycycline plus rifampicin against quinolone (ciprofloxacin or ofloxacin) plus rifampicin we found five studies of 336 participants. The pooled analysis did not demonstrate any significant difference between two regimens in terms of relapse and symptom persistence, but showed a non-significant higher risk of minor adverse reactions in doxycycline plus rifampicin (RR 1.80, 95% CI 0.78 to 4.18). Other comparisons were reported in a few heterogenous studies, and the pooled analyses, where applied, did not show any significant difference.

Authors' conclusions

Doxycycline (six weeks) plus streptomycin (two or three weeks) regimen is more effective regimen than doxycycline plus rifampicin (six weeks) regimen. Since it needs daily intramuscular (IM) injection, access to care and cost are important factors in deciding between two choices. Quinolone plus rifampicin (six weeks) regimen is slightly better tolerated than doxycycline plus rifampicin, and low quality evidence did not show any difference in overall effectiveness.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotics for treating human brucellosis

Brucellosis is a common infection caused by Brucella bacteria species and can infect both people and animals. It is spread by eating infected food products and through direct contact with infected animals. The bacterial infection can affect different tissues and organs and is treated using antibiotics. Current recommended treatment regimens involve the use of two or more antibiotics in order to avoid relapses occurring and to prevent prolonged use of these drugs, which may lead to problems of drug resistance arising. Drug resistance is a particularly important issue as most people infected with brucellosis live in low socioeconomic areas of developing countries, where tuberculosis is also an endemic health problem. Thus there are concerns over the potential increase in resistance to tuberculosis drugs due to their prolonged use in treating brucellosis.

This review evaluates different drug regimens for treatment of brucellosis in terms of treatment failure and side effects: doxycycline plus rifampicin, doxycycline plus streptomycin, quinolones plus rifampicin or doxycycline plus gentamycin.

Based on currently available evidence, there is probably a lower incidence of total drug treatment failure in people that take doxycycline plus streptomycin instead of doxycycline plus rifampicin to treat brucellosis. However, we are uncertain whether either one of these two treatment regimens results in people having fewer adverse drug reactions.

There may not be any difference between the two drug regimens, doxycycline plus rifampicin versus quinolones plus rifampicin, with respect to total treatment failure. Notably, use of doxycycline plus rifampicin instead of quinolones plus rifampicin may result in more people suffering adverse drug reactions.

Giving doxycycline plus gentamycin to people with brucellosis may reduce the incidence of total treatment failure compared to administration of doxycycline plus streptomycin. However, comparing these two drug regimens, there may not be any difference in the number of people that have drug reactions.

Importantly studies included in this review were limited to adult patients with brucellosis, and the findings of this review are not applicable to children, pregnant women, and patients with complications like spondylitis and neurobrucellosis. Some studies did not perform any explicit assessment of minor adverse reactions, so the findings regarding adverse drug reactions should be interpreted with caution.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les antibiotiques pour traiter la brucellose humaine

Contexte

La brucellose est la zoonose la plus fréquente au monde. Plusieurs antibiotiques, séparément ou en combinaison, ont été testés pour le traitement de la brucellose humaine. Les incohérences entre les différents schémas thérapeutiques justifient la nécessité d'une revue systématique afin d'éclairer la pratique clinique et les recherches futures.

Objectifs

Évaluer les effets de différents schémas thérapeutiques antibiotiques, en monothérapie ou en association avec d'autres antibiotiques, pour traiter la brucellose humaine.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, le registre Cochrane des essais contrôlés, MEDLINE, EMBASE, et LILACS jusqu'au mois de mai 2012. Nous avons parcouru les résumés d'actes de plusieurs conférences internationales sur les maladies infectieuses. Nous avons également vérifié les bibliographies de toutes les études identifiées.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés sur les interventions pharmaceutiques dans le traitement de la brucellose humaine aiguë, chronique, non compliquée, et compliquée. Les critères de jugement qui nous intéressaient étaient la rechute, la persistance des symptômes à l'issue du traitement, et les effets indésirables des médicaments.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont indépendamment évalué les études à inclure, le risque de biais, et extrait les données pertinentes en utilisant un formulaire d'extraction de données prédéfini. Les conclusions des études homogènes ont été combinées en utilisant une méta-analyse à effets fixes.

Résultats Principaux

Au total, nous avons inclus 25 études comparant différents schémas thérapeutiques antibiotiques. Les méthodes de randomisation et d’assignation secrète étaient insuffisamment décrites dans la moitié des études, et seulement trois étaient réalisées en aveugle. Dans les comparaisons de la doxycycline plus rifampicine vs. doxycycline plus streptomycine, nous avons trouvé huit études avec 694 participants. Pour l'échec du traitement, le schéma thérapeutique de la doxycycline plus rifampicine était moins efficace (risque relatif (RR) 1,91, intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,07 à 3,42, sept études, 567 participants), pour la rechute (RR 2,39, IC à 95 % 1,17 à 4,86), et pour les réactions indésirables mineures aux médicaments (RR 1,38, IC à 95 % 0,99 à 1,92). Dans les comparaisons de la doxycycline plus rifampicine aux quinolones (la ciprofloxacine ou l'ofloxacine) plus rifampicine, nous avons trouvé cinq études de 336 participants. L'analyse groupée n'a pas démontré de différence significative entre les deux schémas thérapeutiques en termes de rechute et de persistance des symptômes, mais a montré un risque plus élevé non significatif de réactions indésirables mineures dans le groupe sous doxycycline plus rifampicine (RR 1,80, IC à 95 % 0,78 à 4,18). D'autres comparaisons ont été signalées dans quelques études hétérogènes, et les analyses groupées, lorsqu'elles ont été appliquées, n'ont mis en évidence aucune différence significative.

Conclusions des auteurs

Le schéma thérapeutique doxycycline (six semaines) plus streptomycine (deux ou trois semaines) est plus efficace que le schéma doxycycline plus rifampicine (six semaines). Comme une injection quotidienne par voie intramusculaire (IM) est nécessaire, l'accès aux soins et le coût sont des facteurs importants dans le choix entre les deux options. Le schéma quinolone plus rifampicine (six semaines) est légèrement mieux toléré que la doxycycline plus rifampicine, et les preuves de faible qualité n'ont pas montré de différence d'efficacité globale.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Les antibiotiques pour traiter la brucellose humaine

Les antibiotiques pour traiter la brucellose humaine

La brucellose est une infection courante causée par l'espèce bactérienne Brucella et elle peut infecter les personnes et les animaux. Elle se transmet par la consommation de produits alimentaires infectés et par le contact direct avec des animaux infectés. L'infection bactérienne peut affecter différents tissus et organes et est traitée en utilisant des antibiotiques. Actuellement, les schémas thérapeutiques recommandés impliquent l'utilisation de deux antibiotiques ou plus, afin d'éviter la survenue d'une rechute, et de prévenir l'utilisation prolongée de ces médicaments, ce qui peut conduire à des problèmes d'apparition d'une résistance aux médicaments. La résistance aux médicaments est une question particulièrement importante, puisque la plupart des personnes atteintes de brucellose vivent dans les régions socioéconomiquement défavorisées des pays en développement, où la tuberculose est également un problème de santé endémique. Il existe donc des inquiétudes quant au risque d'augmentation de la résistance aux médicaments antituberculeux en raison de leur utilisation prolongée pour traiter la brucellose.

Cette revue évalue différents schémas thérapeutiques pour le traitement de la brucellose en termes d'échec du traitement et d'effets secondaires : doxycycline plus rifampicine, doxycycline plus streptomycine, quinolones plus rifampicine ou doxycycline plus gentamycine.

D'après les preuves actuellement disponibles, il existe probablement une incidence plus faible d'échec total du traitement médicamenteux chez les personnes qui prennent de la doxycycline plus streptomycine au lieu de la doxycycline plus rifampicine pour traiter la brucellose. Cependant, nous ne sommes pas certains que l'un ou l'autre de ces deux schémas thérapeutiques puissent entraîner chez les personnes moins de réactions indésirables aux médicaments.

Il peut ne pas y avoir de différence entre les deux schémas thérapeutiques, doxycycline plus rifampicine par rapport aux quinolones plus rifampicine, en ce qui concerne l'échec total du traitement. Notamment, l'utilisation de doxycycline plus rifampicine au lieu des quinolones plus rifampicine peut aboutir à davantage de personnes souffrant de réactions indésirables aux médicaments.

L'administration de doxycycline plus gentamycine aux personnes atteintes de brucellose peut réduire l'incidence de l'échec total du traitement par rapport à l'administration de doxycycline plus streptomycine. Cependant, en comparant ces deux schémas thérapeutiques, il peut ne pas y avoir de différence dans le nombre de personnes qui présentent des réactions indésirables aux médicaments.

Il est important de souligner que toutes les études incluses dans cette revue étaient limitées aux patients adultes atteints de brucellose, et que les conclusions de cette revue ne sont pas applicables aux enfants, aux femmes enceintes, et aux patients souffrant de complications comme la spondylarthrite et la neurobrucellose. Certaines études n'ont pas effectué d'évaluation explicite des réactions indésirables mineures, de sorte que les conclusions concernant les réactions indésirables aux médicaments doivent être interprétées avec prudence.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd November, 2012
Traduction financée par: Minist�re des Affaires sociales et de la Sant�