Intervention Review

Antiretroviral pre-exposure prophylaxis (PrEP) for preventing HIV in high-risk individuals

  1. Charles I Okwundu1,2,*,
  2. Olalekan A Uthman1,
  3. Christy AN Okoromah3

Editorial Group: Cochrane HIV/AIDS Group

Published Online: 11 JUL 2012

Assessed as up-to-date: 17 OCT 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD007189.pub3

How to Cite

Okwundu CI, Uthman OA, Okoromah CAN. Antiretroviral pre-exposure prophylaxis (PrEP) for preventing HIV in high-risk individuals. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 7. Art. No.: CD007189. DOI: 10.1002/14651858.CD007189.pub3.

Author Information

  1. 1

    Faculty of Health Sciences, Stellenbosch University, Centre for Evidence-Based Health Care, Tygerberg, South Africa

  2. 2

    South African Medical Research Council, South African Cochrane Centre, Tygerberg, Western Cape, South Africa

  3. 3

    College of Medicine, University of Lagos, Department of Paediatrics and Child Health, Lagos, Lagos, Nigeria

*Charles I Okwundu, ciokwundu@sun.ac.za.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions), comment added to review
  2. Published Online: 11 JUL 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

More than 30 years into the global HIV/AIDS epidemic, infection rates remain alarmingly high, with over 2.7 million people becoming infected every year. There is a need for HIV prevention strategies that are more effective. Oral antiretroviral pre-exposure prophylaxis (PrEP) in high-risk individuals may be a reliable tool in preventing the transmission of HIV.

Objectives

To evaluate the effects of oral antiretroviral chemoprophylaxis in preventing HIV infection in HIV-uninfected high-risk individuals.

Search methods

We revised the search strategy from the previous version of the review and conducted an updated search of MEDLINE, the Cochrane Central Register of Controlled Trials and EMBASE in April 2012. We also searched the WHO International Clinical Trials Registry Platform and ClinicalTrials.gov for ongoing trials.

Selection criteria

Randomised controlled trials that evaluated the effects of any antiretroviral agent or combination of antiretroviral agents in preventing HIV infection in high-risk individuals

Data collection and analysis

Data concerning outcomes, details of the interventions, and other study characteristics were extracted by two independent authors using a standardized data extraction form. Relative risk with a 95% confidence interval (CI) was used as the measure of effect.

Main results

We identified 12 randomised controlled trials that meet the criteria for the review. Six were ongoing trials, four had been completed and two had been terminated early. Six studies with a total of 9849 participants provided data for this review. The trials evaluated the following: daily oral tenofovir disoproxil fumarate (TDF) plus emtricitabine (FTC) versus placebo; TDF versus placebo and daily TDF-FTC versus intermittent TDF-FTC. One of the trials had three study arms: TDF, TDF-FTC and placebo arm. The studies were carried out amongst different risk groups, including HIV-uninfected men who have sex with men, serodiscordant couples and other high risk men and women.

Overall results from the four trials that compared TDF-FTC versus placebo showed a reduction in the risk of acquiring HIV infection (RR 0.49; 95% CI 0.28 to 0.85; 8918 participants). Similarly, the overall results of the studies that compared TDF only versus placebo showed a significant reduction in the risk of acquiring HIV infection (RR 0.33; 95% CI 0.20 to 0.55, 4027 participants). There were no significant differences in the risk of adverse events across all the studies that reported on adverse events. Also, adherence and sexual behaviours were similar in both the intervention and control groups.

Authors' conclusions

Finding from this review suggests that pre-exposure prophylaxis with TDF alone or TDF-FTC reduces the risk of acquiring HIV in high-risk individuals including people in serodiscordant relationships, men who have sex with men and other high risk men and women.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antiretroviral pre-exposure prophylaxis (PrEP) for preventing HIV in high-risk individuals

This review evaluated the effects of giving people at high risk for HIV infection drugs to prevent infection (called antiretroviral pre-exposure prophylaxis, or PrEP). We found six randomised controlled trials that assessed the effects of oral tenofovir disoproxil fumarate (TDF) plus emtricitabine (FTC) versus placebo; TDF versus placebo, and daily TDF-FTC versus intermittent TDF-FTC. One of the trials had three study arms (TDF, TDF-FTC and placebo arm). The trials were carried out amongst different risk groups, including HIV-uninfected men who have sex with men, people in serodiscordant sexual relationships where one partner is infected and the other is not, and other high risk men and women. The findings suggests that the use of TDF alone or TDF+FTC reduces the risk of becoming infected with HIV. However, further studies are need to evaluate the method of administration (daily versus intermittent dosing), long-term safety and cost effectiveness of PrEP in different risk groups and settings.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prophylaxie pré-exposition (PPrE) antirétrovirale pour prévenir le VIH chez les sujets à haut risque

Contexte

À plus de 30 ans de pandémie du VIH/sida, les taux d'infection restent alarmants, avec plus de 2,7 millions de personnes qui deviennent infectées chaque année. Il est nécessaire de mettre au point des stratégies de prévention du VIH qui sont plus efficaces. La prophylaxie pré-exposition (PPrE) antirétrovirale par voie orale chez les sujets à haut risque peut être un outil fiable pour prévenir la transmission du VIH.

Objectifs

Évaluer les effets de la chimioprophylaxie antirétrovirale par voie orale dans la prévention de l'infection par le VIH chez les sujets à haut risque, non infectés par le VIH.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons révisé la stratégie de recherche par rapport à la version précédente de la revue et mené une recherche actualisée dans MEDLINE, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) et EMBASE en avril 2012. Nous avons également effectué une recherche dans le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP) et ClinicalTrials.gov pour les essais en cours.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés ayant évalué les effets de tout agent antirétroviral ou d'une combinaison d'agents antirétroviraux dans la prévention de l'infection par le VIH chez les sujets à haut risque.

Recueil et analyse des données

Les données concernant les critères de jugement, les détails des interventions, et d'autres caractéristiques des études ont été extraites par deux auteurs indépendants en utilisant un formulaire d'extraction de données standardisé. Le risque relatif avec un intervalle de confiance (IC) de 95 % a été utilisé comme mesure de l'effet.

Résultats Principaux

Nous avons identifié 12 essais contrôlés randomisés qui répondaient aux critères de la revue. Six étaient des essais en cours, quatre avaient été menés à terme et deux autres avaient été arrêtés précocement. Six études totalisant 9 849 participants ont fourni des données pour cette revue. Les essais ont porté sur les comparaisons suivantes : fumarate de ténofovir disoproxil (TDF) plus emtricitabine (FTC) par voie orale en prise quotidienne par rapport au placebo ; TDF par rapport au placebo et TDF-FTC en prise quotidienne par rapport au TDF-FTC par intermittence. L'un des essais avait trois bras d'étude : les bras TDF, TDF-FTC et placebo. Les études ont été menées auprès de différents groupes à risque, incluant des hommes non infectés par le VIH ayant des rapports sexuels avec des hommes, des couples sérodiscordants et d'autres hommes et femmes à haut risque.

Les résultats globaux des quatre essais qui ont comparé le TDF-FTC au placebo ont montré une réduction du risque de contracter l'infection par le VIH (RR 0,49 ; IC à 95 % 0,28 à 0,85 ; 8 918 participants). De même, les résultats globaux des études qui ont comparé le TDF seul par rapport à un placebo ont montré une réduction significative du risque de contracter l'infection par le VIH (RR 0,33 ; IC à 95 % 0,20 à 0,55, 4 027 participants). Il n'y avait aucune différence significative dans le risque d'événements indésirables dans toutes les études ayant rendu compte des événements indésirables. En outre, l'observance et les comportements sexuels étaient similaires dans les deux groupes d'intervention et témoin.

Conclusions des auteurs

La conclusion de cette revue suggère que la prophylaxie pré-exposition avec le TDF seul ou le TDF-FTC réduit le risque de contracter le VIH chez les sujets à haut risque, y compris les personnes dans des relations sérodiscordantes, les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et d'autres hommes et femmes à haut risque.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Prophylaxie pré-exposition (PPrE) antirétrovirale pour prévenir le VIH chez les sujets à haut risque

Prophylaxie pré-exposition (PPrE) antirétrovirale pour prévenir le VIH chez les sujets à haut risque

Cette revue a évalué les effets de l'administration, aux personnes à haut risque d'infection par le VIH, de médicaments pour prévenir l'infection (appelée prophylaxie pré-exposition antirétrovirale, ou PPrE). Nous avons trouvé six essais contrôlés randomisés qui ont évalué les effets du fumarate de ténofovir disoproxil (TDF) par voie orale plus emtricitabine (FTC) par rapport à un placebo ; du TDF par rapport à un placebo, et du TDF-FTC en prise quotidienne par rapport au TDF-FTC par intermittence. L'un des essais avait trois bras d'étude (les bras TDF, TDF-FTC et placebo). Les essais ont été réalisés parmi différents groupes à risque, incluant des hommes non infectés par le VIH ayant des rapports sexuels avec des hommes, des personnes ayant des relations sexuelles sérodiscordantes où un partenaire est infecté et l'autre non, et d'autres hommes et femmes à risque élevé. Les résultats suggèrent que l'utilisation du TDF seul ou du TDF + FTC réduit le risque d'être infecté par le VIH. Cependant, des études supplémentaires sont nécessaires afin d'évaluer le mode d'administration (administration quotidienne versus intermittente), l'innocuité à long terme et le rapport coût-efficacité de la PPrE dans les différents groupes à risque et dans les différents milieux.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 11th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français