Intervention Review

Psychosocial interventions for reducing injection and sexual risk behaviour for preventing HIV in drug users

  1. Nicholas Meader1,*,
  2. Ryan Li1,
  3. Don C. Des Jarlais2,
  4. Stephen Pilling3

Editorial Group: Cochrane HIV/AIDS Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 3 JUN 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007192.pub2


How to Cite

Meader N, Li R, Des Jarlais DC, Pilling S. Psychosocial interventions for reducing injection and sexual risk behaviour for preventing HIV in drug users. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD007192. DOI: 10.1002/14651858.CD007192.pub2.

Author Information

  1. 1

    Royal College of Psychiatrists Research and Training Unit, National Collaborating Centre for Mental Health, London, UK

  2. 2

    Beth Israel Medical Center, Chemical Dependency Institute, New York City, USA

  3. 3

    National Collaborating Centre for Mental Health, Centre for Outcomes Research and Effectiveness, London, UK

*Nicholas Meader, National Collaborating Centre for Mental Health, Royal College of Psychiatrists Research and Training Unit, University College, London, Standon House, 4th Floor, 21 Mansell Street, London, E1 8AA, UK. nmeader@cru.rcpsych.ac.uk.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Drug users (including both injection drug users and crack cocaine users), are at high levels of risk for contracting HIV. Therefore it is important to reduce the injection and/or sexual risk behaviours of these groups both for the benefit of themselves and for society as a whole.

Objectives

To assess the efficacy of multi-session psychosocial interventions in comparison with standard education and minimal intervention controls for the reduction of injection and sexual risk behaviour.

Search methods

Electronic searches were conducted of a number of bibliographic databases (including Cochrane Library, CINAHL, MEDLINE, PsycINFO). In addition, other methods of locating papers were employed including contacting various authors working in the field of HIV risk reduction and examining reference lists of applicable papers identified in the electronic search.

Selection criteria

The inclusion criteria consisted of randomised and quazi-randomised trials assessing the efficacy of psychosocial interventions in the reduction of injection and sexual risk behaviour for people who misused opiates, cocaine, or a combination of these drugs.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed the eligibility of studies identified by the search strategy, quality assessed these studies and extracted the data. A total of 35 trials met the eligibility criteria of the review providing data on 11,867 participants.

Main results

There were minimal differences identified between multi-session psychosocial interventions and standard educational interventions for both injection and sexual risk behaviour. Although it should be noted there were large pre-post changes for both groups suggesting both were effective in reducing risk behaviours. In addition, there was some evidence of benefit for multi-session psychosocial interventions when compared with minimal controls. Subgroup analyses suggest that people in formal treatment are likely to respond to multi-session psychosocial interventions. It also appears single-gender groups may be associated with greater benefit.

Authors' conclusions

There is limited support for the widespread use of formal multi-session psychosocial interventions for reducing injection and sexual risk behaviour. Brief standard education interventions appear to be a more cost-effective option. Further research is required to assess if there are particular groups of drug users more likely to respond to such interventions.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Psychosocial interventions for the reduction of injection and sexual risk behaviour for preventing HIV in drug users

People who misuse drugs are at greater risk of developing HIV. Interventions designed to reduce this risk have been developed. There were 35 trials on 11,867 participants that examined whether these interventions are effective in reducing sexual and injection behaviour associated with greater risk of developing HIV. There are not large differences in effectiveness between multi-session psychosocial interventions and briefer interventions. This suggests brief educational interventions are more likely to be cost-effective and may be more readily implemented in a variety of different contexts.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions psychosociales visant à réduire les injections et les comportements sexuels à risque dans la prévention du VIH chez les consommateurs de drogue

Contexte

Les consommateurs de drogues (incluant à la fois les consommateurs de drogues injectées et de cocaïne/crack) présentent un risque élevé de contracter le VIH. Il est donc important de réduire les injections et/ou les comportements sexuels à risque chez ces populations, pour leur propre bénéfice comme pour celui de l’ensemble de la société.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des interventions psychosociales à séances multiples par rapport à une intervention éducative standard et une intervention minime pour réduire les comportements sexuels et les injections à risque.

Stratégie de recherche documentaire

Des recherches électroniques ont été effectuées dans plusieurs bases de données bibliographiques (y compris la Bibliothèque Cochrane, CINAHL, MEDLINE et PsycINFO). D'autres méthodes ont également été utilisées pour identifier des articles, notamment des contacts avec plusieurs auteurs travaillant dans le domaine de la réduction du risque de VIH et l'examen des références bibliographiques des articles pertinents identifiés lors de la recherche électronique.

Critères de sélection

Pour être incluses, les études devaient être des essais randomisés ou quasi-randomisés évaluant l'efficacité des interventions psychosociales portant sur la réduction des comportements sexuels et des injections à risque chez les consommateurs d'opiacés, de cocaïne ou d'une combinaison de ces drogues.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué l'éligibilité des études identifiées à l'aide de la stratégie de recherche documentaire, évalué la qualité des études et extrait les données de manière indépendante. Au total, 35 essais remplissaient les critères d'éligibilité de la revue et apportaient des données sur 11 867 participants.

Résultats Principaux

Des différences minimes étaient observées entre les interventions psychosociales à séances multiples et les interventions éducatives standard en termes de comportements sexuels et d'injections à risque. Il convient toutefois de souligner que d'importants changements avant-après étaient observés dans les deux groupes, ce qui suggère que ces deux types d'interventions étaient efficaces pour réduire les comportements à risque. De plus, des preuves ont été apportées quant aux bénéfices associés aux interventions psychosociales à séances multiples par rapport aux contrôles minimes. Les analyses en sous-groupe suggèrent que les sujets sous traitement formel sont susceptibles de répondre aux interventions psychosociales à séances multiples. Il semblerait également que les groupes non mixtes puissent être associés à des bénéfices supérieurs.

Conclusions des auteurs

Les preuves favorables à l'utilisation généralisée des interventions psychosociales formelles à séances multiples pour réduire les comportements sexuels et les injections à risque sont limitées. Les interventions éducatives standard de courte durée semblent constituer une option présentant un rapport coût-efficacité supérieur. Des recherches supplémentaires sont nécessaires afin d'évaluer si certains groupes spécifiques de toxicomanes sont plus susceptibles de répondre à ces interventions.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Interventions psychosociales visant à réduire les injections et les comportements sexuels à risque dans la prévention du VIH chez les consommateurs de drogue

Interventions psychosociales visant à réduire les injections et les comportements sexuels à risque dans la prévention du VIH chez les consommateurs de drogue

Les sujets qui abusent des drogues présentent un risque plus élevé de contracter le VIH. Des interventions visant à réduire ce risque ont été développées. Nous avons identifié 35 essais portant sur 11 867 participants et examinant l'efficacité de ces interventions pour réduire les comportements sexuels et les injections entraînant une augmentation du risque de contracter le VIH. Les interventions psychosociales à séances multiples et les interventions plus courtes ne présentent pas de différences significatives en termes d'efficacité. Ces résultats suggèrent que les interventions éducatives courtes sont plus susceptibles d’être économiquement efficaces et pourraient être mises en œuvre plus facilement dans différents contextes.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

對減少注射與性危險行為作心理社會層面的干預,以預防吸毒者感染HIV.

吸毒者 (包括注射毒品和可待因使用者) ,是感染HIV之高風險的族群.因此,減少吸毒者族群之注射和 (或) 性危險行為,對於吸毒者族群與整個社會是重要且有助益的.

目標

評估比較一般教育與最低介入控制方法對降低注射和性危險行為之心理社會多層面的介入之有效性.

搜尋策略

搜索有書目的數個電子資料庫, (包括Cochrane Library, CINAHL, MEDLINE, PsycINFO) 此外,也使用其他可以找到文獻的方法包括聯絡不同在減少HIV風險領域工作的作者及檢視在電子資料庫中搜尋到的可用文章的清單

選擇標準

納入條件包括隨機和quazi隨機試驗, 評估利用社會心理介入來減少濫用鴉片類藥物,可卡因,或合併使用這些藥物的人, 使用注射及進行性的危險行為的效果.

資料收集與分析

兩位作者獨立評估利用搜尋策略確認符合納入條件資格的研究,並對這些研究進行品質評估及資料摘錄.共35個試驗符合本回顧的納入條件,提供11,867位參加試驗的數據.

主要結論

對於注射毒品和性危險行為者而言,無論是透過多層面的社會心理層面的介入或是標準教育,兩者之間的差異不大.雖然針對上述兩組使用的二種介入方式被建議,對降低注射毒品或性危險行是有效益的,但是前測結果是有大的改變是值得注意的,此外,當與最小可控制的研究設計比較,一些證據顯示以多層面之社會心理介入方式是有好處的,降低注射毒品和危險性行為者風險的成效.子群體分析認為接受正規治療的人好像對多層面的社會心理介入是有反應的,並出現單一性別的群體可能與較大的好處相關.

作者結論

目前支持廣泛使用正式的多層面社會心理介入方式來降低注射毒品和性危險行為是有限的,短暫的一般教育干預顯然為一較省錢的選擇.未來的研究需要評估,是否有特定毒品使用族群更可能對這種介入方式有反應.

翻譯人

本摘要由門諾醫院莊涵婷翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

透過減少注射與危險性行為之心理社會層面干預,以預防吸毒者感染HIV之風險方面:濫用藥物的人會進展為HIV是有較大的風險。用於減少此風險的干預方式已經被發展出來.透過35個試驗的11,867位參與受試者,檢視這些干預方式對減少性與注射行與進展成HIV的較大風險是否相關,多層面的社會心理介入與短期的教育介入方式,兩者間的成效沒有很大的差異. 本研究認為短期教育介入可能具有較大的成本效益與可能更容易落實於不同背景的高風險人群.