Intervention Review

Cervical preparation for first trimester surgical abortion

  1. Nathalie Kapp1,*,
  2. Patricia A. Lohr2,
  3. Thoai D Ngo3,
  4. Jennifer L Hayes4

Editorial Group: Cochrane Fertility Regulation Group

Published Online: 17 FEB 2010

Assessed as up-to-date: 9 OCT 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007207.pub2


How to Cite

Kapp N, Lohr PA, Ngo TD, Hayes JL. Cervical preparation for first trimester surgical abortion. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 2. Art. No.: CD007207. DOI: 10.1002/14651858.CD007207.pub2.

Author Information

  1. 1

    World Health Organization, Department of Reproductive Health and Research, Geneva 27, Switzerland

  2. 2

    BPAS, Stratford Upon Avon, UK

  3. 3

    London School of Hygiene & Tropical Medicine, Department of Epidemiology & Population Health, London, UK

  4. 4

    University of Pittsburgh, Obstetrics, Gynecology, and Reproductive Sciences, Pittsburgh, PA, USA

*Nathalie Kapp, Department of Reproductive Health and Research, World Health Organization, 20 Rue Appia, Geneva 27, CH-1211, Switzerland. kappn@who.int.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 17 FEB 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Background

Preparing the cervix prior to surgical abortion is intended to make the procedure both easier and safer. Options for cervical preparation include osmotic dilators and pharmacologic agents. Many formulations and regimens are available, and recommendations from professional organizations vary for the use of preparatory techniques in women of different ages, parity or gestational age of the pregnancy.

Objectives

To determine whether cervical preparation is necessary in the first trimester, and if so, which preparatory agent is preferred.

Search methods

We searched Cochrane, Popline, Embase, Medline and Lilacs databases for randomised controlled trials investigating the use of cervical preparatory techniques prior to first trimester surgical abortion. In addition, we hand-searched key references and contacted authors to locate unpublished studies or studies not identified in the database searches.

Selection criteria

Randomised controlled trials investigating any pharmacologic or mechanical method of cervical preparation, with the exception of nitric oxide donors (the subject of another Cochrane review), administered prior to first trimester surgical abortion were included. Outcome measures must have included the amount of cervical dilation achieved, the procedure duration or difficulty, side-effects, patient satisfaction or adverse events to be included in this review.

Data collection and analysis

Trials under consideration were evaluated by considering whether inclusion criteria were met as well as methodologic quality. Fifty-one studies were included, resulting in 24 different cervical preparation comparisons. Results are reported as odds ratios (OR) for dichotomous outcomes and weighted mean differences for continuous data.

Main results

When compared to placebo, misoprostol (400-600 µg given vaginally or sublingually), gemeprost, mifepristone (200 or 600 mg), prostaglandin E and F (2.5 mg administered intracervically) demonstrated

larger cervical preparation effects. When misoprostol was compared to gemeprost, misoprostol was more effective in preparing the cervix and was associated with fewer gastrointestinal side-effects. For vaginal administration, administration 2 hours prior was less effective than administration 3 hours prior to the abortion. Compared to oral misoprostol administration, the vaginal route was associated with significantly greater initial cervical dilation and lower rates of side-effects; however, sublingual administration 2-3 hours prior to the procedure demonstrated cervical effects superior to vaginal administration.

When misoprostol (600 µg oral or 800 µg vaginal) was compared to mifepristone (200 mg administered 24 hours prior to procedure), misoprostol had inferior cervical preparatory effects. Compared to day-prior laminaria tents, 200 or 400 µg vaginal misoprostol showed no differences in the need for further mechanical dilation or length of the procedure; similarly, the osmotic dilators Lamicel and Dilapan showed no differences in cervical ripening when compared to gemeprost, although gemeprost had cervical effects which were superior to laminaria tents. Older prostaglandin regimens (sulprostone, prostaglandin E2 and

F) were associated with high rates of gastrointestinal side-effects and unplanned pregnancy expulsions. Few studies reported women's satisfaction with cervical preparatory techniques.

Authors' conclusions

Modern methods of cervical ripening are generally safe, although efficacy and side-effects between methods vary. Reports of adverse events such as cervical laceration or uterine perforation are uncommon overall in this body of evidence and no published study has investigated whether cervical preparation impacts these rare outcomes. Cervical preparation decreases the length of the abortion procedure; this may become increasingly important with increasing gestational age, as mechanical dilation at later gestational ages takes longer and becomes more difficult. These data do not suggest a gestational age where the benefits of cervical dilation outweigh the side-effects, including pain, that women experience with cervical ripening procedures or the prolongation of the time interval before procedure completion. Mifepristone 200 mg, osmotic dilators and misoprostol, 400µg administered either vaginally or sublingually, are the most effective methods of cervical preparation.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Preparing the cervix before first trimester surgical abortion

Preparing the cervix to make it softer and more open before a woman has an abortion may make the procedure easier and safer. There are different techniques for preparing the cervix before abortion, including several types of medications taken either by mouth, injection or placed in the vagina, as well as several types of small rods that can be placed within the cervix. This review found that cervical preparation decreased the length of time necessary for an abortion procedure, but did not seem to decrease rates of uncommon abortion complications. The medication called misoprostol worked better with less side-effects than other similar medications. Misoprostol is most effective with the least side-effects when placed in the vagina, but when placed under the tongue it is equally effective. Another drug called mifepristone worked better than misoprostol; however, it is more expensive to use. All methods of preparation take at least 2-3 hours or more to work. The review could not determine whether women preferred one method best.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Préparation du col utérin en vue d’un avortement chirurgical au cours du premier trimestre

Contexte

Préparer le col utérin avant l'avortement chirurgical a pour but de rendre la procédure plus facile et sûre. Les agents pharmacologiques et les dilatateurs osmotiques font partie des moyens possibles de préparation cervicale. Il en existe de nombreuses formulations et posologies, et les recommandations des organisations professionnelles quant aux techniques de préparation varient selon l'âge des femmes, leur parité et l'âge gestationnel.

Objectifs

Déterminer si la préparation du col utérin est nécessaire au cours du premier trimestre et, si c'est le cas, quel agent de préparation doit être préféré.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons recherché dans les bases de données de Cochrane, Popline, Embase, Medline et Lilacs des essais contrôlés randomisés portant sur l'utilisation de techniques de préparation cervicale avant un avortement chirurgical au cours du premier trimestre de grossesse. Par ailleurs, nous avons effectué une recherche manuelle des principales références et contacté les auteurs afin d’obtenir des études non publiées ou non identifiées dans les bases de données consultées.

Critères de sélection

Nous avons inclus dans la revue les essais randomisés contrôlés portant sur toutes les méthodes pharmacologiques ou mécaniques de préparation du col de l'utérus, à l'exception des donneurs d'oxyde nitrique (qui font l’objet d'une autre revue Cochrane), administrées avant un avortement chirurgical au cours du premier trimestre. Pour être incluses dans la revue, les mesures de résultats devaient inclure le niveau de dilatation du col utérin obtenu, la durée ou la difficulté de la procédure, les effets secondaires, la satisfaction des patientes ou les effets indésirables.

Recueil et analyse des données

Les essais considérés ont été évalués en vérifiant le respect des critères d'inclusion et la qualité méthodologique. Cinquante et une études ont été incluses, offrant 24 comparaisons de préparations cervicales. Les résultats sont rapportés sous forme de rapports de cotes (RC) pour les résultats dichotomiques et de différences moyennes pondérées pour les données continues.

Résultats Principaux

Par rapport à un placebo, le misoprostol (400-600 µg administrés par voie vaginale ou sublinguale), le géméprost, la mifépristone (200 ou 600 mg), les prostaglandines E et F (2,5 mg administrés par voie intracervicale) ont produit

des effets plus prononcés de préparation du col utérin. Dans la comparaison entre misoprostol et géméprost, le misoprostol était plus efficace pour la préparation cervicale et associé à moins d'effets secondaires gastro-intestinaux. En ce qui concerne la voie vaginale, une administration 2 heures avant l'avortement était moins efficace qu'une administration 3 heures avant. Comparée à l'administration orale du misoprostol, la voie vaginale était associée à une dilatation initiale significativement supérieure et à un taux d'effets secondaires moindre ; toutefois, l'administration sublinguale 2-3 heures avant l’intervention a produit des effets plus prononcés au niveau cervical que l'administration vaginale.

Dans la comparaison entre le misoprostol (600 µg par voie orale ou 800 µg par voie vaginale) et à la mifépristone (200 mg administrés 24 heures avant l’intervention), le misoprostol produisait une moins bonne préparation du col. Aucune différence n’a été relevée entre le misoprostol à 200 ou 400 mg par voie vaginale et une dilatation à l’aide de laminaire pratiquée la veille en ce qui concerne la nécessité d'une dilatation mécanique supplémentaire ou la durée de l’intervention. De même, les dilatateurs osmotiques Lamicel et Dilapan n’ont donné aucune différence dans la maturation du col utérin par rapport au géméprost, bien que ce dernier ait produit un effet plus prononcé sur le col utérin que les laminaires. Les traitements aux prostaglandines plus anciens (sulprostone, prostaglandine E2 et

F) ont été associés à des taux élevés d'effets secondaires gastro-intestinaux et d'expulsions inopinées plus élevés. Peu d'études ont rapporté la satisfaction des femmes vis-à-vis des techniques de préparation cervicale.

Conclusions des auteurs

Les méthodes modernes de maturation du col utérin sont généralement sans risques, bien que leur efficacité et leurs effets secondaires varient de l'une à l'autre. Les événements indésirables rapportés, tels que la lacération du col ou la perforation de l’utérus, sont peu fréquents dans l'ensemble dans notre corpus de preuves. Une étude non publiée a cherché à déterminer si la préparation cervicale avait une influence sur ces événements rares. La préparation du col utérin permet d'abaisser la durée de la procédure d'avortement, ce qui peut devenir de plus en plus important avec l'augmentation de l'âge gestationnel dans la mesure où la dilatation mécanique est plus longue et difficile quand la grossesse est plus avancée. Ces données ne suggèrent pas d'âge gestationnel auquel les avantages de la dilatation cervicale l'emporteraient sur les effets secondaires de la procédure de maturation du col, notamment la douleur, ou sur la prolongation de la durée de la procédure. La mifépristone à 200 mg, les dilatateurs osmotiques et le misoprostol à 400 µg, par voie vaginale ou sublinguale, sont les méthodes de préparation du col utérin les plus efficaces.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

Préparation du col utérin en vue d’un avortement chirurgical au cours du premier trimestre

Préparer le col de l'utérus avant un avortement chirurgical au cours du premier trimestre

La préparation du col de l'utérus, dans le but de l’assouplir et de l’ouvrir, avant un avortement peut rendre la procédure plus sûre et facile. Il existe différentes techniques pour préparer le col de l'utérus avant un avortement, notamment plusieurs types de médicaments administrés par voie orale, par injection ou par voie vaginale, ainsi que différents types de petites tiges qui peuvent être placées dans le col. Cette revue a mis en évidence que la préparation du col utérin permettait de diminuer la durée du temps nécessaire à une procédure d'avortement, mais ne semblait pas abaisser le taux de complications rares liées à l'avortement. Le médicament appelé misoprostol était plus efficace et provoquait moins d'effets secondaires que d'autres substances similaires. Le misoprostol est surtout efficace, avec un minimum d'effets secondaires, lorsqu'il est placé dans le vagin ; il reste cependant aussi efficace par voie sublinguale. Un autre médicament appelé mifépristone a donnait de meilleurs résultats que le misoprostol. Il est cependant plus coûteux. Toutes les méthodes de préparation mettent au moins 2 ou 3 heures à faire de l'effet. La revue n'a pu déterminer si les femmes avaient préféré une méthode à une autre.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st March, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

子宮頸準備對初期流產手術的影響

研究背景

子宮頸準備於人工流產手術前,是為了讓相關程序更容易與安全。子宮頸的準備可選擇包括滲透性擴張器和藥物。許多方法和療法是可行的,並建議在不同年齡、相近或同齡的懷孕婦女由專業組織使用不同的準備技術。

研究目的

確定是否有必要在初期做子宮頸準備,如果有的話,準備藥劑是首選。

检索方法

我們檢索Cochrane,Popline,Embase,Medline和Lilacs資料庫篩選調查懷孕初期使用子宮鏡進行流產手術的隨機對照試驗。此外,我們搜尋主要參考文獻,並找出未發表的研究與聯絡作者,或者沒有被收入資料庫的文獻。

纳入标准

任何與子宮頸準備的隨機對照試驗研究,包含藥物或機械方式,唯一的例外是一氧化氮提供者(此為Cochrane另一回顧主題),以包含手術流產在內初期為主。結果措施必須有包括子宮頸擴張數量、過程持續時間或困難、副作用、病人滿意度或不良事件會被包括在這次主題內。

数据收集与分析

試驗評價考慮是否符合選擇標準以及方法學的品質。 共收納51個研究,包括24種不同子宮頸準備的比較。結果報告兩分法以OR呈現和連續數據以加權平均的差別呈現。

主要结果

當與安慰劑比較,misoprostol(400–600微克由陰道或舌下途徑),gemeprost,mifepristone(200或600毫克),prostaglandin E 與 F2α(2.5毫克為進入子宮頸內)顯示子宮頸準備有較大的影響。當misoprostol與gemeprost進行比較,misoprostol於子宮頸準備更有效,並減少胃腸道副作用。對於陰道給藥,於流產2小時前使用的效果低於3小時前使用。相對於口服misoprostol,陰道路徑在子宮頸早期擴張顯著較大及低副作用,然而程序前2–3小時舌下給藥顯示子宮頸效果優於經陰道給藥. 當misoprostol(600μg口服使用,800μg陰道使用)和mifepristone(200mg於24小時前使用)進行了比較, misoprostol在子宮頸準備的效果較差。比較手術前一日使用昆布塞條,經陰道給予misoprostol 200或400μg,在未來需要進一步的使用機械擴張或程序的長度無明顯差異,同樣的,和gemeprost相比較,滲透擴張器Lamicel和Dilapan並無明顯差異,雖然gemeprost對子宮頸成熟影響,會優於昆布塞條。較舊的prostaglandin方法(sulprostone,prostaglandin E2與F2α)均對胃腸道副作用率高及排除意外懷孕。很少有研究報告於婦女宮頸準備技術之滿意度。

作者结论

現代子宮頸成熟方式通常是安全的,但療效和副作用之間的方法不盡相同。報告的不良事件,如子宮頸裂傷或子宮穿孔是罕見的在這個結果的整體證據,也沒有已發表的研究報告子宮頸準備是否影響這些稀有的不良事件。子宮頸準備縮短了人工流產手術所需的時間,妊娠年齡的增加可能會變得越來越重要,如妊娠年齡的時間較晚者,於機械擴張後子宮頸較長,並變得更加困難。這些數據並沒有提出對妊娠年齡於子宮頸擴張的好處大於副作用,包括疼痛,婦女子宮頸成熟的經驗過程或於延長時間間隔的過程前完成。Mifepristone 200mg,滲透擴張劑和misoprostol,使用400μg從陰道或舌下含服,是最有效的方法子宮頸準備方式。

 

概要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 概要

子宮頸準備對初期流產手術的影響

製備子宮頸於懷孕三個月前手術流產:準備子宮頸,使其更柔軟,更能使婦女於墮胎過程更順利與安全。有不同的技術準備墮胎前的子宮頸,包括幾種類型的藥物或者採取經口服、注射或放置在陰道方式,以及幾種類型的小棒,可以放置在子宮頸。這次文獻回顧發現,子宮頸的準備降低所需長時間於人工流產手術過程,但似乎並未減少人工流產率為罕見的併發症。使用Misoprostol比其他同類藥物較佳與較少的副作用發生。Misoprostol放置在陰道是最有效與最少的副作用,但是當置於舌下也有相同的效果。另一種藥物mifepristone效果比misoprostol更佳,但它在成本花費上更為昂貴。所有方法的準備過程,至少需要2–3小時或更長時間。這個結果不能確定婦女是否偏好何種方法為最好。

翻译注解