Types of intraocular lenses for cataract surgery in eyes with uveitis

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Theresa G Leung,

    1. Johns Hopkins University School of Medicine, The Wilmer Eye Institute, Baltimore, MD, USA
    Search for more papers by this author
  • Kristina Lindsley,

    Corresponding author
    1. Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, Department of Epidemiology, Baltimore, Maryland, USA
    • Kristina Lindsley, Department of Epidemiology, Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, 615 North Wolfe Street, W5010, Baltimore, Maryland, 21205, USA. klindsle@jhsph.edu.

    Search for more papers by this author
  • Irene C Kuo

    1. Wilmer Eye Institute, Johns Hopkins University School of Medicine, Department of Ophthalmology, Baltimore, Maryland, USA
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Cataract formation often occurs in people with uveitis. It is unclear which intraocular lens (IOL) type is optimal for use in cataract surgery for eyes with uveitis.

Objectives

To summarize the effects of different IOLs on visual acuity, other visual outcomes, and quality of life in people with uveitis.

Search methods

We searched CENTRAL (which contains the Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register) (The Cochrane Library 2013, Issue 7), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations, Ovid MEDLINE Daily, Ovid OLDMEDLINE (January 1946 to August 2013), EMBASE (January 1980 to August 2013), Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences (LILACS) (January 1982 to August 2013), the metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) and the WHO International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). We did not use any date or language restrictions in the electronic searches for trials. We last searched the electronic databases on 14 August 2013. We also performed forward and backward searching using the Science Citation Index and the reference lists of the included studies, respectively, in August 2013.

Selection criteria

We included randomized controlled trials (RCTs) comparing hydrophobic or hydrophilic acrylic, silicone, or poly(methyl methacrylate) (PMMA) IOLs with or without heparin-surface modification (HSM), with each other, or with no treatment in adults with uveitis, for any indication, undergoing cataract surgery.

Data collection and analysis

We used standard methodological procedures expected by The Cochrane Collaboration. Two review authors screened the search results and for included studies, assessed the risk of bias and extracted data independently. We contacted study investigators for additional information. We did not perform a meta-analysis due to variability in reporting and follow-up intervals for the primary and secondary outcomes of interest.

Main results

We included four RCTs involving 216 participants (range of 2 to 140 participants with uveitic cataract per trial) and comparing up to four types of IOLs. The largest study was an international study with centers in Brazil, Egypt, Finland, France, Japan, the Netherlands, Slovak Republic, Spain, and the USA; two studies were conducted in Germany and one in Saudi Arabia. There was substantial heterogeneity with respect to the ages of participants and etiologies of uveitis within and across studies. The length of follow-up among the studies ranged from 1 to 24 months after cataract surgery. The studies were at low risk of selection bias, but two of the four studies did not employ masking and only one study included all randomized participants in the final analyses. The funding source was disclosed by investigators of the largest study (professional society) and not reported by the other three. Due to heterogeneity in lens types evaluated and outcomes reported among the trials, we did not combine data in a meta-analysis.

In the largest study (140 participants), the study eye of each participant was randomized to receive one of four types of IOLs: hydrophobic acrylic, silicone, HSM PMMA, or unmodified PMMA. Proportions of participants with one or more Snellen lines of visual improvement were similar among the four treatment groups at one year' follow-up: 45 of 48 (94%) in the hydrophobic acrylic IOL group, 39 of 44 (89%) in the silicone IOL group, 18 of 22 (82%) in the HSM PMMA IOL group, and 22 of 26 (85%) in the unmodified PMMA IOL group. When comparing hydrophobic acrylic IOLs with silicone IOLs, the risk ratio (RR) was 1.06 (95% confidence interval (CI) 0.93 to 1.20). At one year' follow-up, fewer eyes randomized to hydrophobic acrylic IOLs developed posterior synechiae when compared with eyes receiving silicone IOLs (RR 0.18, 95% CI 0.04 to 0.79); the effects between these groups were less certain with respect to developing posterior capsule opacification (PCO) (RR 0.74, 95% CI 0.41 to 1.37), corneal edema (RR 0.49, 95% CI 0.22 to 1.12), cystoid macular edema (RR 0.10, 95% CI 0.01 to 1.84), or mild IOL decentration (RR 0.92, 95% CI 0.06 to 14.22).

Two intra-individual studies also compared HSM PMMA IOLs with unmodified PMMA IOLs at three or six months of follow-up. These studies, including a combined total of 16 participants with uveitis, were insufficiently powered to detect differences in outcomes among eyes of people with uveitis randomized to receive HSM PMMA IOLs when compared with fellow eyes receiving unmodified PMMA IOLs.

In the fourth study (60 participants), the study eye of each participant was randomized to receive a hydrophobic or hydrophilic acrylic IOL. At three months, there were no statistical or clinical differences between hydrophobic and hydrophilic acrylic IOL types in the proportions of participants with two or more Snellen lines of visual improvement (RR 1.03, 95% CI 0.87 to 1.22). There were similar rates in the development of PCO between hydrophobic or hydrophilic acrylic IOLs at six months' follow-up (RR 1.00, 95% CI 0.80 to 1.25). The effect of the lenses on posterior synechiae was uncertain at six months' follow-up (RR 0.50, 95% CI 0.05 to 5.22).

None of the included studies reported quality of life outcomes.

Authors' conclusions

Based on the trials identified in this review, there is uncertainty as to which type of IOL provides the best visual and clinical outcomes in people with uveitis undergoing cataract surgery. The studies were small, not all lens materials were compared in all studies, and not all lens materials were available in all study sites. Evidence of a superior effect of hydrophobic acrylic lenses over silicone lenses, specifically for posterior synechiae outcomes comes from a single study at a high risk of performance and detection bias. However, due to small sample sizes and heterogeneity in outcome reporting, we found insufficient information to assess these and other types of IOL materials for cataract surgery for eyes with uveitis.

Résumé scientifique

Types de lentilles intraoculaires pour la chirurgie de la cataracte chez les patients atteints d'uvéites

Contexte

La formation d'une cataracte se produit souvent chez les personnes atteintes d'uvéites. On ignore quel type de lentilles intraoculaires (LIO) est optimum pour être utilisé lors de la chirurgie de la cataracte chez les patients souffrant d'uvéites.

Objectifs

Résumer les effets des différentes LIO sur l'acuité visuelle, les autres critères de jugement visuels et la qualité de vie chez les personnes atteintes d'uvéites.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (qui contient le registre des essais du groupe Cochrane sur l'œil et la vision) (La Bibliothèque Cochrane 2013, numéro 7), Ovid MEDLINE, Ovid MEDLINE, les citations en cours et autres citations non-indexées, le quotidien Ovid MEDLINE, Ovid OLDMEDLINE (de janvier 1946 à août 2013), EMBASE (de janvier 1980 à août 2013), Latin American and Caribbean Health Sciences Literature (LILACS) (de janvier 1982 à août 2013), le méta-registre des essais contrôlés (mREC) (www.controlled-trials.com), ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov) et le système d'enregistrement international des essais cliniques de l'OMS (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en). Nous n'avons appliqué aucune restriction concernant la langue ou la date dans les recherches électroniques d'essais. Nous avons effectué les dernières recherches dans les bases de données électroniques le 14 août 2013. Nous avons également effectué des recherches ascendantes et descendantes en utilisant l'index des citations scientifiques et les références bibliographiques des études incluses, respectivement, en août 2013.

Critères de sélection

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) comparant les LIO en acrylique hydrophobe ou hydrophile, en silicone, ou en poly (méthacrylate de méthyle) (PMMA), avec ou sans surface modifiée par l'héparine (SMH), les unes avec les autres, ou sans traitement chez les adultes atteints d'uvéites, pour n'importe quelle indication, subissant une chirurgie de la cataracte.

Recueil et analyse des données

Nous avons utilisé des procédures méthodologiques standard prévues par la Collaboration Cochrane. Deux auteurs de la revue ont examiné les résultats des recherches et pour les études incluses, ils ont évalué le risque de biais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons contacté les investigateurs des études pour obtenir des informations supplémentaires. Nous n'avons pas réalisé de méta-analyse en raison de la variabilité des rapports et des intervalles de suivi pour les critères de jugement d'intérêt principaux et secondaires.

Résultats principaux

Nous avons inclus quatre ECR impliquant au total 216 participants (de 2 à 140 participants par essai atteints de cataracte uvéitique) et comparant jusqu'à quatre types de LIO. La plus grande étude était une étude internationale avec des centres au Brésil, en Égypte, en Finlande, en France, au Japon, aux Pays-Bas, en Slovaquie, en Espagne et aux États-Unis; deux études ont été réalisées en Allemagne et une en Arabie Saoudite. Une hétérogénéité substantielle était observée concernant l'âge des participants et les étiologies des uvéites au sein et dans l'ensemble des études. La durée du suivi entre les études variait de 1 à 24 mois après la chirurgie de la cataracte. Les études étaient à faible risque de biais de sélection, mais deux des quatre études n'ont pas utilisé la mise en aveugle et une seule étude incluait dans l'analyse finale tous les participants randomisés. La source de financement de l'étude la plus importante a été révélée par les investigateurs (société professionnelle) et n'a pas été rapportée pour les trois autres études. En raison de l'hétérogénéité des types de lentilles évalués et des critères de jugement signalés dans les essais, nous n'avons pas regroupé les données dans une méta-analyse.

Dans la plus grande étude (140 participants), l'étude de l'œil de chaque participant a été randomisée pour recevoir l'un des quatre types de LIO : en acrylique hydrophobe, en silicone, en PMMA SMH ou en PMMA non-modifié. Les proportions de participants avec une ou plusieurs lignes Snellen en termes d'amélioration de la vision étaient similaires parmi les quatre groupes de traitement à un an de suivi : 45 de 48 (94 %) dans le groupe de LIO en acrylique hydrophobe, 39 de 44 (89 %) dans le groupe de LIO en silicone, 18 de 22 (82 %) dans le groupe de LIO en PMMA SMH, et 22 de 26 (85 %) dans le groupe de LIO en PMMA non-modifié. Lors de la comparaison des LIO en acrylique hydrophobe avec les LIO en silicone, le risque relatif (RR) était de 1,06 (intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,93 à 1,20). À un an de suivi, un nombre inférieur d'yeux randomisés pour les LIO en acrylique hydrophobe développaient des synéchies postérieures par rapport aux yeux recevant des LIO en silicone (RR 0,18, IC à 95 % 0,04 à 0,79) ; les effets entre ces groupes étaient moins certains en ce qui concerne le développement d'une opacification capsulaire postérieure (OCP) (RR 0,74, IC à 95 % 0,41 à 1,37), d'un Sdème cornéen (RR 0,49, IC à 95 % 0,22 à 1,12), d'un Sdème maculaire cystoïde (RR 0,10, IC à 95 % 0,01 à 1,84), ou d'une légère décentration de la LIO (RR 0,92, IC à 95 % 0,06 à 14,22).

Deux études comparaient également les LIO en PMMA SMH avec les LIO en PMMA non-modifié à trois ou à six mois de suivi. Ces études, incluant un total combiné de 16 participants atteints d'uvéites, n'étaient pas suffisamment puissantes pour détecter les différences de résultat chez des personnes atteintes d'uvéites randomisées pour recevoir les LIO en PMMA SMH par rapport à celles randomisées pour recevoir les LIO en PMMA non-modifié.

Dans la quatrième étude (60 participants), l'étude de l'œil de chaque participant était randomisée pour recevoir une LIO en acrylique hydrophobe ou hydrophile. À trois mois, il n'y avait aucune différence statistique ou clinique entre les types de LIO en acrylique hydrophobe et hydrophile dans les proportions de participants atteints de deux ou plusieurs lignes Snellen en termes d'amélioration de la vision (RR 1,03, IC à 95 % 0,87 à 1,22). Il y avait des taux similaires dans le développement de l'OCP entre les LIO en acrylique hydrophobe ou hydrophile à six mois de suivi (RR 1,00, IC à 95 % 0,80 à 1,25). L'effet des lentilles sur la synéchie postérieure était incertain à six mois de suivi (RR 0,50, IC à 95 % 0,05 à 5,22).

Aucune des études incluses n'a rapporté de résultats sur la qualité de vie.

Conclusions des auteurs

Selon les essais identifiés dans cette revue, il existe une incertitude à savoir quel type de LIO fournit les meilleurs résultats visuels et cliniques chez les personnes atteintes d'uvéites subissant une chirurgie de la cataracte. Les études étaient de petite taille, certains matériaux de lentilles n'étaient pas comparés dans toutes les études et certains matériaux de lentilles n'étaient pas disponibles dans tous les sites d'étude. La preuve d'effet supérieur des lentilles en acrylique hydrophobe par rapport aux lentilles en silicone, spécifiquement pour les résultats de synéchie postérieure, provient d'une seule étude présentant un risque élevé de biais de performance et de détection. Toutefois, en raison des petits effectifs et de l'hétérogénéité dans les rapports des résultats, nous n'avons pas identifié suffisamment d'informations pour évaluer ces types et d'autres types de matériaux de LIO lors de la chirurgie de la cataracte pour les yeux souffrant d'uvéites.

摘要

葡萄膜炎患者白內障手術適用之人工水晶體類型

背景

罹患葡萄膜炎 (uveitis) 的患者,通常會發生白內障 (cataract)。目前尚不清楚葡萄膜炎患者的白內障手術,最適合使用哪一種類型的人工水晶體 (intraocular len, IOL)。

目的

針對葡萄膜炎患者,摘述各種人工水晶體(IOL)對視力、其他視覺結果和生活品質的影響。

搜尋策略

我們搜尋CENTRAL (包含考科藍眼與視力群組試驗註冊 [Cochrane Eyes and Vision Group Trials Register]( 2013年考科藍圖書館第7次發行)、Ovid MEDLINE、Ovid MEDLINE In-Process and Other Non-Indexed Citations、Ovid MEDLINE Daily、Ovid OLDMEDLINE (1946年1月至2013年8月)、EMBASE (1980年1月至2013年8月)、拉丁美洲暨加勒比健康科學文獻 (Latin American and Caribbean Literature on Health Sciences, LILACS) (1982年1月至2013年8月)、對照試驗綜合註冊(metaRegister of Controlled Trials, mRCT) (www.controlled-trials.com)、ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov)和世界衛生組織國際臨床試驗註冊平台 (WHO International Clinical Trials Registry Platform, ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en)。在以電子方式搜尋試驗時,我們並未設定任何日期或語言限制,最後一次搜尋電子資料庫的時間為2013年8月14日。我們也於2013年8月利用Science Citation Index往前往後搜尋,並搜尋納入試驗的參考文獻清單。

選擇標準

我們納入隨機對照試驗 (randomized controlled trial, RCT),針對因任何適應症而接受白內障手術的葡萄膜炎成人患者,兩兩比較使用有或無肝素表面處理 (heparin-surface modification, HSM)的疏水性或親水性丙烯酸、矽膠、或聚甲基丙烯酸甲酯(PMMA)人工水晶體,或與未接受治療的患者比較。

資料收集與分析

我們採用考科藍合作組織 (Cochrane Collaboration) 建議的標準方法學程序,由2位文獻回顧作者獨立篩選搜尋結果,並決定可納入的試驗、評估偏差風險和進行資料萃取。我們聯絡試驗主持人,以收集額外資訊。我們並未進行統合分析,因為所關注的主要和次要結果的報告與追蹤期,各項試驗有相當差異。

主要結果

我們納入4篇RCT,包含216名受試者 (每項試驗收錄的葡萄膜炎白內障患者人數,介於2至140人之間),並比較多達4種IOL。規模最大的試驗為1篇國際試驗,試驗中心遍布巴西、埃及、芬蘭、法國、日本、荷蘭、斯洛伐克共和國和美國;有2篇試驗在德國進行;有1篇試驗在沙烏地阿拉伯進行。各項試驗的受試者年齡及葡萄膜炎病因,異質性頗高。各項試驗的白內障手術術後追蹤期,介於1至24個月之間。這些試驗的選擇性偏差風險低,但4篇試驗中有2篇試驗並未採用遮蔽程序 (masking,註:即盲性),且僅有1篇試驗在最終分析時,納入所有接受隨機分配的受試者。規模最大的試驗,曾由試驗主持人公開資金來源 (專業學會),但其他3篇試驗則未提及資金來源。由於這些試驗所評估的人工水晶體和所報告的結果具有異質性,我們並未將資料結合進行統合分析。

在規模最大的試驗 (140名受試者) 中,每位受試者的試驗眼均經隨機分配,接受4種IOL之一:疏水性丙烯酸、矽膠、HSM PMMA或未改質PMMA。經過1年的追蹤發現,Snellen視力表改善一行或一行以上的受試者比例,4個治療組相似:疏水性丙烯酸IOL組為45/48(94%)、矽膠IOL組為39/44(89%)、HSM PMMA IOL組為18/22(82%),而未改質PMMA IOL組則為22/26(85%)。比較疏水性丙烯酸IOL和矽膠IOL時,風險比 (risk ratio, RR) 為1.06 (95%信賴區間 [confidence interval, CI] 為0.93至1.20)。經過1年的追蹤發現,相較於接受矽膠IOL的眼睛,隨機分配接受疏水性丙烯酸IOL的眼睛,較少發生後粘黏 (posterior synechiae) (RR為0.18,95% CI為0.04至0.79);至於後囊混濁 (posterior capsule opacification, PCO) (RR為0.74,95% CI為0.41至1.37)、角膜水腫 (RR為0.49,95% CI 為0.22至1.12)、囊狀黃斑部水腫 (cystoid macular edema) (RR為0.10,95% CI為0.01至1.84) 或輕度人工水晶體移位 (RR為0.92,95% CI為0.06至14.22) 的發生率,這些人工水晶體的影響較不明確。

有2篇個體內試驗(intra-individual studies)也在追蹤3個月或6個月時,比較HSM PMMA IOL和未改質PMMA IOL。這些試驗共計收錄16名葡萄膜炎受試者,但統計考驗力不足以偵測隨機分配後,植入HSM PMMA IOL眼與植入未改質PMMA IOL眼的結果差異。

在第4篇試驗 (60名受試者) 中,每位受試者的試驗眼均接受隨機分配,植入疏水性或親水性丙烯酸IOL。在3個月時,Snellen視力表改善2行或2行以上的患者比例,疏水性丙烯酸IOL和親水性丙烯酸IOL組,並無統計或臨床差異 (RR為1.03,95% CI為0.87至1.22)。經過6個月的追蹤,疏水性丙烯酸IOL組和親水性丙烯酸IOL組的PCO發生率相似 (RR為1.00,95% CI為0.80至1.25)。在6個月的追蹤時,水晶體對後粘黏的影響尚不明確。

我們所納入的試驗,均未提及生活品質的結果。

作者結論

根據本次文獻回顧所找到的試驗,對於哪種類型的IOL,可提供接受白內障手術之葡萄膜炎患者最佳視力和臨床結果,並無定論。這些試驗規模很小,所有試驗皆未針對所有的水晶體材質進行比較,也並非所有試驗機構皆能取得所有材質的水晶體。疏水性丙烯酸IOL的效果優於矽膠水晶體的證據,尤其是後粘黏的結果,來自1篇執行和檢測誤差偏高的試驗。不過由於樣本數少,且所報告的結果具有異質性,我們所找到的資訊不足於評估這些IOL和其他類型材質的IOL,對接受白內障手術之葡萄膜炎患者的影響。

譯註


翻譯者:臺北醫學大學實證醫學研究中心
本翻譯計畫由衛生福利部補助經費,臺北醫學大學實證醫學研究中心、台灣實證醫學學會及東亞考科藍聯盟(EACA)統籌執行。

Plain language summary

Comparison of artificial lenses placed in eyes with uveitis during cataract surgery

Background

Cataract, a cloudy lens within the eye, is a major complication in people with uveitis (inflammation of the middle layer of the eye). Different types of artificial lenses (intraocular lenses, IOLs) are available to insert into the eye after removal of the cloudy natural lens during cataract surgery. The purpose of this review is to summarize the effects of different artificial lenses in adults with uveitis.

Study characteristics

The review authors searched the medical literature up to August 2013 and identified four randomized controlled trials (clinical studies where people are randomly put into one of two or more treatment groups) containing 216 participants investigating different lens types. Lens materials studied were acrylic, silicone, heparin surface modified, and poly(methyl methacrylate). The trials included participants with different causes of uveitis, compared different lens types, and reported different outcomes. Due to these differences across trials, no meta-analysis (pooling of trial data) was performed. The largest trial (140 participants) was funded by a professional society. The other three trials did not report their funding sources.

Key results

There is very limited evidence on which to determine the effects of different types of lens materials for people with uveitis. The results from the largest trial provide only preliminary evidence that acrylic lenses may perform better than silicone lenses in terms of improving vision and reducing the chances of post-surgical inflammation and complications. At this time, there is not enough data to conclude whether additional types of lenses are preferable to other types.

Quality of the evidence

Because the trials included small numbers of participants in each of the four lens-type groups, there is uncertainty in the results of the studies.

Résumé simplifié

Comparaison de lentilles artificielles placées dans les yeux atteints d'uvéites pendant la chirurgie de la cataracte

Contexte

La cataracte, un cristallin opaque à l'intérieur de l'œil, est une complication majeure chez les personnes atteintes d'uvéites (inflammation de la couche intermédiaire de l'œil). Différents types de lentilles artificielles (lentilles intraoculaires, LIO) sont disponibles pour insérer dans l'œil après le retrait du cristallin naturel opaque pendant la chirurgie de la cataracte. L'objectif de cette revue est de résumer les effets des différentes lentilles artificielles chez les adultes atteints d'uvéites.

Les caractéristiques de l'étude

Les auteurs de la revue ont consulté la littérature médicale jusqu'en août 2013 et ont identifié quatre essais contrôlés randomisés (études cliniques où les personnes sont assignées de façon aléatoire dans un, deux ou plusieurs groupes de traitement) contenant 216 participants et comparant différents types de lentilles. Les matériaux des lentilles étudiés étaient en acrylique, en silicone, en surface modifiée par l'héparine et en poly (méthacrylate de méthyle). Les essais incluaient des participants atteints de différentes causes d'uvéites, comparaient différents types de lentilles et rapportaient des critères de jugement différents. En raison de ces différences entre les essais, aucune méta-analyse (regroupement des données d'essais) n'a été effectuée. Le plus grand essai (140 participants) a été financé par une société professionnelle. Les trois autres essais n'avait pas rendu compte de leurs sources de financement.

Résultats principaux

Il existe des preuves très limitées pour déterminer les effets des différents types de matériaux de lentilles chez les personnes atteintes d'uvéites. Les résultats du plus grand essai ne fournissaient que des preuves préliminaires attestant que les lentilles en acrylique pourraient apporter de meilleurs résultats que les lentilles en silicone en termes d'amélioration de la vision et de réduction des risques d'inflammation post-opératoire et de complications. À l'heure actuelle, il n'existe pas suffisamment de données pour déterminer si d'autres types de lentilles sont préférables à d'autres.

Qualité des preuves

Du fait que les essais incluaient un nombre restreint de participants dans chacun des quatre groupes de types de lentilles, les résultats des études sont incertains.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 22nd June, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Santé du Canada, Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Fonds de recherche du Québec-Santé et Institut National d'Excellence en Santé et en Services Sociaux; pour la France : Ministère en charge de la Santé

淺顯易懂的口語結論

人工镜片白内障手术放在眼葡萄膜炎比较

背景

會使患者眼內的水晶體變混濁的白內障,是葡萄膜炎 (眼睛中層發炎) 患者的重大併發症。在進行白內障手術時,醫師會先摘除混濁的天然水晶體,然後植入各種類型的人工水晶體 (IOL)。本次文獻回顧旨在摘述不同的人工水晶體,對葡萄膜炎成人患者的效果。

試驗特性

文獻回顧作者搜尋截至2013年8月為止的醫學文獻,並找出4篇隨機對照試驗 (將受試者隨機分配到2個或多個治療組之一的臨床試驗),包含216名受試者,並研究不同類型的人工水晶體。試驗所研究的水晶體材質包括丙烯酸、矽膠、肝素表面改質,和聚甲基丙烯酸甲酯。這些試驗收錄因各種原因導致葡萄膜炎的受試者,比較各種類型的人工水晶體,並報告不同的結果。由於各個試驗之間具有相當的差異,因此並未進行綜合分析 (匯集試驗資料)。規模最大的試驗 (140名受試者) 由某個專業社群資助,其他3篇試驗並未提及資金來源。

重要結果

在判斷不同類型水晶體材質對葡萄膜炎患者的影響時,可利用的證據非常有限。規模最大的試驗所得到的結果,只能提供初步證據,顯示丙烯酸水晶體對於改善視力和降低術後發炎及併發症的效果,可能優於矽膠水晶體。目前並無充分資料,可藉此推斷其他類型的水晶體,是否具有更好的效果。

證據品質

因為在這些試驗中,4種類型的水晶體植入組所收錄的受試者人數都很少,所以無法確定試驗結果。

譯註


翻譯者:臺北醫學大學實證醫學研究中心
本翻譯計畫由衛生福利部補助經費,臺北醫學大學實證醫學研究中心、台灣實證醫學學會及東亞考科藍聯盟(EACA)統籌執行。