Intervention Review

Benzodiazepines for the relief of breathlessness in advanced malignant and non-malignant diseases in adults

  1. Steffen T Simon1,*,
  2. Irene J Higginson2,
  3. Sara Booth3,
  4. Richard Harding2,
  5. Claudia Bausewein4

Editorial Group: Cochrane Pain, Palliative and Supportive Care Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 11 SEP 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007354.pub2

How to Cite

Simon ST, Higginson IJ, Booth S, Harding R, Bausewein C. Benzodiazepines for the relief of breathlessness in advanced malignant and non-malignant diseases in adults. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD007354. DOI: 10.1002/14651858.CD007354.pub2.

Author Information

  1. 1

    Institute of Palliative Care (ipac), Oldenburg, Germany

  2. 2

    Cicely Saunders Institute, King's College London, Department of Palliative Care, Policy and Rehabilitation, London, UK

  3. 3

    Addenbrooke's NHS Trust, Oncology Centre, Cambridge, UK

  4. 4

    Cicely Saunders Institute, Kings College London, Department of Palliative Care, Policy and Rehabilitation, London, UK

*Steffen T Simon, Institute of Palliative Care (ipac), Uferstr. 20, Oldenburg, 26135, Germany. steffen@steffensimon.de.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

Breathlessness is one of the most common symptoms experienced in the advanced stages of malignant and non-malignant disease. Benzodiazepines are widely used for the relief of breathlessness in advanced diseases and are regularly recommended in the literature. However, the evidence for their use for this symptom is unclear.

Objectives

To determine the efficacy of benzodiazepines for the relief of breathlessness in patients with advanced disease.

Search methods

We searched 14 electronic databases up to September 2009. We checked the reference lists of all relevant studies, key textbooks, reviews, and websites. We contacted investigators and specialists in palliative care for unpublished data.

Selection criteria

We included randomised controlled trials (RCTs) and controlled clinical trials (CCTs) assessing the effect of benzodiazepines in relieving breathlessness in patients with advanced stages of cancer, chronic obstructive pulmonary disease (COPD), chronic heart failure (CHF), motor neurone disease (MND), and idiopathic pulmonary fibrosis (IPF).

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed identified titles and abstracts. Three independent review authors performed assessment of all potentially relevant studies (full text), data extraction, and assessment of methodological quality. We carried out meta-analysis where appropriate.

Main results

Seven studies were identified, including 200 analysed participants with advanced cancer and COPD. Analysis of all seven studies (including a meta-analysis of six out of seven studies) did not show a beneficial effect of benzodiazepines for the relief of breathlessness in patients with advanced cancer and COPD. Furthermore, no significant effect could be observed in the prevention of breakthrough dyspnoea in cancer patients. Sensitivity analysis demonstrated no significant differences regarding type of benzodiazepine, dose, route and frequency of delivery, duration of treatment, or type of control.

Authors' conclusions

There is no evidence for a beneficial effect of benzodiazepines for the relief of breathlessness in patients with advanced cancer and COPD. There is a slight but non-significant trend towards a beneficial effect but the overall effect size is small. Benzodiazepines caused more drowsiness as an adverse effect compared to placebo, but less compared to morphine. These results justify considering benzodiazepines as a second or third-line treatment within an individual therapeutic trial, when opioids and non-pharmacological measures have failed to control breathlessness. Although a few good quality studies were included in this review, there is still a further need for well-conducted and adequately powered studies.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazepines for the relief of breathlessness in advanced diseases in adults

Breathlessness is a common and distressing symptom in advanced cancer and other diseases at the end of life. It is still very difficult to treat breathlessness sufficiently. Benzodiazepines, a group of sedating drugs that are mainly used for sleep disturbance and anxiety, are widely used for the relief of breathlessness. This systematic review aimed to determine whether benzodiazepines relieve breathlessness in adults with advanced disease. In summary, this review concludes, on the basis of seven included studies, that there is no evidence for a beneficial effect of benzodiazepines in the relief of breathlessness in adults with advanced disease. The review supports the use of benzodiazepines only if other first-line treatments, such as opioids and non-drug treatments, have failed. However, there is still an urgent need for more studies in this field to find better ways to relieve this burdensome symptom in patients with advanced diseases.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée dans le cadre d'affections malignes et bénignes à un stade avancé chez l'adulte

Contexte

La dyspnée est l'un des symptômes les plus fréquemment associés aux affections malignes ou bénignes à un stade avancé. Les benzodiazépines sont largement utilisés pour soulager la dyspnée à un stade avancé de la maladie et sont régulièrement recommandés dans la littérature. Leur efficacité n'est cependant pas établie pour le traitement de ce symptôme.

Objectifs

Déterminer l'efficacité des benzodiazépines pour soulager la dyspnée chez les patients atteints d'une maladie à un stade avancé.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons mené des recherches dans 14 bases de données électroniques jusqu'en septembre 2009. Nous avons consulté les références bibliographiques de toutes les études, ouvrages clés, revues et sites Web pertinents. Nous avons contacté des investigateurs et des spécialistes des soins palliatifs pour obtenir des données non publiées.

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) et les essais cliniques comparatifs (ECC) évaluant les effets des benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée chez les patients atteints d'un cancer, d'une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), d'une insuffisance cardiaque chronique (ICC), d'une maladie neuromotrice et d'une fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) à un stade avancé.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué les titres et résumés identifiés de manière indépendante. Trois auteurs de revue ont évalué toutes les études potentiellement pertinentes (texte intégral), ont extrait les données et ont évalué la qualité méthodologique de manière indépendante. Lorsque cela était possible, une méta-analyse a été réalisée.

Résultats Principaux

Sept études portant sur 200 participants atteints d'un cancer et d'une BPCO à un stade avancé ont été identifiées. L'analyse des sept études (y compris la méta-analyse de six des sept études) ne montrait pas d'effet bénéfique des benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée chez les patients atteints d'un cancer et d'une BPCO à un stade avancé. En outre, aucun effet significatif n'a pu être observé en matière de prévention de la dyspnée aiguë chez les patients cancéreux. L'analyse de sensibilité ne montrait aucune différence significative en fonction du type de benzodiazépine, de la dose, de la voie et de la fréquence d'administration, de la durée du traitement ou du type de contrôle.

Conclusions des auteurs

Il n'existe aucune preuve de l'effet bénéfique des benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée chez les patients atteints d'un cancer et d'une BPCO à un stade avancé. Il existe une légère tendance bénéfique non significative mais la quantité d'effet global est faible. En termes d'effets indésirables, les benzodiazépines entraînaient davantage de somnolence que le placebo mais moins que la morphine. Ces résultats justifient de considérer les benzodiazépines comme traitement de deuxième ou troisième intention dans le cadre d'un essai thérapeutique individuel où les opioïdes et les mesures non pharmacologiques n'ont pas suffi à contrôler la dyspnée. Même si quelques études de bonne qualité ont été incluses dans cette revue, d'autres études bien réalisées et présentant une puissance statistique appropriée sont nécessaires.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée dans le cadre d'affections malignes et bénignes à un stade avancé chez l'adulte

Benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée dans le cadre de maladies à un stade avancé chez l'adulte

La dyspnée est un symptôme de détresse courant dans le cadre d'un cancer avancé et d'autres maladies terminales. Ce symptôme reste très difficile à traiter. Les benzodiazépines, un groupe de sédatifs principalement utilisés pour les troubles du sommeil et l'anxiété, sont largement utilisés pour soulager la dyspnée. L'objectif de cette revue systématique était de déterminer l'efficacité des benzodiazépines pour soulager la dyspnée chez les adultes atteints d'une maladie à un stade avancé. En résumé, sur la base des sept études incluses, cette revue conclut qu'il n'existe pas de preuve de l'effet bénéfique des benzodiazépines pour le soulagement de la dyspnée chez l'adulte à un stade avancé de la maladie. Les résultats de cette revue ne sont favorables à l'utilisation des benzodiazépines que lorsque d'autres traitements de première intention, tels que les opioïdes et les traitements non médicamenteux, ont échoué. Il est cependant urgent de mener de nouvelles études dans ce domaine pour identifier des moyens plus efficaces de soulager ce symptôme handicapant pour les patients à un stade avancé de la maladie.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st August, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

Benzodiazepines用於緩解成人末期癌症與非癌症疾病之呼吸困難

呼吸困難是末期癌症及非癌症疾病患者最常見的症狀之一。Benzodiazepines廣泛被使用於緩解末期癌症呼吸困難且普遍被建議於文獻中。雖然如此,此類藥物用於該症狀之證據仍未確立。

目標

確立benzodiazepines用於緩解末期疾病呼吸困難之療效

搜尋策略

我們搜尋了14種電子資料庫,限制在2009年9月以前發表的文章。我們檢索了所有相關研究中的參考文獻、重要的教科書、綜述和網站。未發表的數據我們洽詢緩和照護的研究者和專家。

選擇標準

我們納入benzodiazepines用於緩解末期癌症、慢性阻塞性肺病、慢性心衰竭、運動神經元疾病及原發性肺部纖維化病患呼吸困難療效評估之隨機控制試驗和臨床控制試驗。

資料收集與分析

兩位審查者獨立評估確定標題和摘要。三位審查者獨立進行評估所有潛在相關的研究(全文)、擷取數據及評估方法學的品質。適當的文章則用來作統合分析。

主要結論

選出7篇研究共200位末期癌症和慢性阻塞性肺病患者。全部7篇的研究顯示benzodiazepines對於緩解末期癌症和慢性阻塞性肺病患者的呼吸困難不具效益。再者,benzodiazepines用於預防癌症患者突破性呼吸困難之療效也不具意義。敏感性分析顯示benzodiazepine的種類、劑量、給藥途徑和頻率、治療時間或控制類型等不具顯著差異。

作者結論

沒有任何證據顯示benzodiazepines是有效緩解末期癌症和慢性阻塞性肺病患者的呼吸困難。細微分析但無顯著意義趨勢是有利的影響,但整體而言其影響力還是太小了。Benzodiazepines明顯會導致昏睡之不良反應,比較使用安慰組,但與使用嗎啡組比較更少出現。這些結果證明可考慮將benzodiazepines列為第二或第三線治療於個案臨床試驗,尤其是使用阿片類藥物和非藥物治療措施失敗之案例。雖然一些高質量的研究涵蓋在此次審查中,但仍有需要進行且較有規模研究設計。

翻譯人

本摘要由彰化秀傳醫院陳培瑛翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院 (National Health Research Institutes, Taiwan) 統籌。

總結

Benzodiazepines用於緩解成人末期癌症與非癌症疾病之呼吸困難:呼吸困難是末期癌症患者和其他疾病在生命結束前常見且令人痛苦的一種症狀。治療呼吸困難仍是非常棘手。Benzodiazepines是屬於鎮靜類藥物,主要用於睡眠障礙和焦慮,被廣泛用於緩解病患的呼吸困難。此篇系統性回顧之目的是要確立benzodiazepines是否可以緩解成人末期疾病的呼吸困難。文獻回顧結果支持benzodiazepines只可用於第一線治療藥物 (opioids和非藥物療法) 無效時。然而,仍然迫切需要更多的研究在這一領域以尋求更好的方式來減輕末期患者懊惱的症狀。