Intervention Review

You have free access to this content

Probiotics for treating persistent diarrhoea in children

  1. Guillermo Bernaola Aponte1,*,
  2. Carlos Alfonso Bada Mancilla2,
  3. Nilton Yhuri Carreazo3,
  4. Raúl Alberto Rojas Galarza4

Editorial Group: Cochrane Infectious Diseases Group

Published Online: 20 AUG 2013

Assessed as up-to-date: 13 DEC 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD007401.pub3


How to Cite

Bernaola Aponte G, Bada Mancilla CA, Carreazo NY, Rojas Galarza RA. Probiotics for treating persistent diarrhoea in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 8. Art. No.: CD007401. DOI: 10.1002/14651858.CD007401.pub3.

Author Information

  1. 1

    Suárez Angamos Hospital, Lima, Peru

  2. 2

    Emergencias Pediátricas Hospital, Lima, Peru

  3. 3

    Universidad Peruana de Ciencias Aplicadas, Escuela de Medicina, Lima, Peru

  4. 4

    Instituto Nacional de Salud del Niño (Children's Hospital of Lima), Lima, Peru

*Guillermo Bernaola Aponte, Suárez Angamos Hospital, Angamos Este Avenue 261, Miraflores, Lima, 18, Peru. guiber0307@hotmail.com. guiber37@yahoo.es.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 AUG 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Persistent diarrhoea (diarrhoea lasting more than 14 days) accounts for one third of all diarrhoea related deaths in developing countries in some studies. Probiotics may help treatment.

Objectives

To evaluate probiotics for treating persistent diarrhoea in children.

Search methods

We searched the Cochrane Infectious Diseases Group Specialized Register, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, and LILACS. We also contacted authors of included trials and organizations working in the field, and checked reference lists. The date of the most recent search was 13 December 2012

Selection criteria

Randomized controlled trials comparing a specified probiotic agent with placebo or no probiotic in children with persistent diarrhoea.

Data collection and analysis

Two review authors assessed the eligibility, risk of bias, extracted and analysed data. Differences were resolved by discussion. Statistical analysis were performed using the fixed-effect model and the results were expressed as mean difference (MD) for continuous outcomes with 95% confidence intervals (CI).

Main results

Four trials were included, with a total number of 464 participants; one trial had a low risk of bias. Meta-analysis showed that probiotics reduced the duration of persistent diarrhoea (mean difference 4.02 days, 95% CI 4.61 to 3.43 days, n = 324, two trials). Stool frequency was reduced with probiotics in two trials. One trial reported a shorter hospital stay, which was significant, but numbers were small. No adverse events were reported.

Authors' conclusions

There is limited evidence suggesting probiotics may be effective in treating persistent diarrhoea in children.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Probiotics for persistent diarrhoea in children

Persistent diarrhoea is defined as a diarrhoeal episode that starts acutely but then lasts for 14 days or more, and it is an important cause of morbidity and mortality in children under five years old in developing countries throughout the world. The cause of persistent diarrhoea is not completely understood but is likely to be complex; this in turn makes management of the condition difficult. Probiotics are bacteria and yeasts that are similar to the normal bacteria found in a healthy gut. These so called friendly bacteria have been used in several studies to treat acute infectious diarrhoea with encouraging results. This review found four trials involving children with persistent diarrhoea. Two studies with a combined total of 324, showed that probiotics shorten the duration of diarrhoea and reduce the stool frequency on day-5. One study (235 children) suggested that probiotics reduce the hospital stay. Three out of four trials reported that no adverse events occurred. However, this review is limited by few trials with small number of participants, and therefore may not represent a reliable estimate of probiotics' effect.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Probiotiques pour le traitement de la diarrhée persistante chez l'enfant

Contexte

Dans certaines études, la diarrhée persistante (plus de 14 jours) est responsable du tiers des décès liés à la diarrhée dans les pays en voie de développement. Les probiotiques pourraient permettre d'améliorer le traitement.

Objectifs

Évaluer les effets des probiotiques dans le traitement de la diarrhée persistante chez l'enfant.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE et LILACS. Nous avons également contacté les auteurs des essais inclus et des organisations travaillant dans ce domaine, et examiné les références bibliographiques. Les plus récentes recherches on été effectuées le 13 décembre 2012.

Critères de sélection

Les essais contrôlés randomisés comparant un agent probiotique à un placebo ou une absence de probiotique chez des enfants atteints de diarrhée persistante.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont évalué l'éligibilité et le risque de biais, et extrait et analysé les données. Les différences ont été résolues par discussion. Des analyses statistiques ont été effectuées à l'aide du modèle à effets fixes, et les résultats ont été exprimés sous forme de différence moyenne (DM) pour les résultats continus, avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %.

Résultats Principaux

Quatre essais portant sur un total de 464 participants ont été inclus ; un essai présentait un faible risque de biais. La méta-analyse montrait que les probiotiques réduisaient la durée de la diarrhée persistante (différence moyenne de 4,02 jours, IC à 95 %, entre 4,61 et 3,43 jours, n = 324, 2 essais). La fréquence des selles diminuait avec la prise de probiotiques dans deux essais. Un essai rapportait une réduction significative de la durée du séjour à l'hôpital, mais son effectif était réduit. Aucun événement indésirable n'a été rapporté.

Conclusions des auteurs

Des preuves limitées suggèrent que les probiotiques pourraient être efficaces dans le traitement de la diarrhée persistante chez l'enfant.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Probiotiques pour le traitement de la diarrhée persistante chez l'enfant

Probiotiques pour le traitement de la diarrhée persistante chez l'enfant

La diarrhée persistante, définie comme un épisode diarrhéique commençant de manière aiguë mais durant 14 jours ou plus, est une cause importante de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans de pays en voie de développement du monde entier. La cause de la diarrhée persistante n'est pas entièrement identifiée mais est probablement complexe, ce qui complique la prise en charge de la maladie. Les probiotiques sont des bactéries et des levures similaires aux bactéries normalement présentes dans un intestin en bonne santé. Ces bactéries inoffensives ont été utilisées dans plusieurs études pour traiter la diarrhée aiguë d'origine infectieuse avec des résultats encourageants. Cette revue a identifié quatre essais portant sur des enfants atteints de diarrhée persistante. Deux études portant sur un total combiné de 324 enfants montraient que les probiotiques réduisaient la durée de la diarrhée et la fréquence des selles au 5ème jour. Une étude (235 enfants) suggérait que les probiotiques réduisaient la durée du séjour à l'hôpital. Trois essais sur quatre ne rapportaient aucun événement indésirable. Néanmoins, cette revue est limitée par le petit nombre d'essais et l'effectif réduit, et pourrait donc ne pas fournir une estimation fiable de l'effet des probiotiques.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 1st April, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.