Patient positioning (mobilisation) and bracing for pain relief and spinal stability in metastatic spinal cord compression in adults

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Many patients with metastatic spinal cord compression (MSCC) have spinal instability but are determined, by their clinician, to be unsuitable for surgical internal fixation due to their advanced disease. Mobilisation may be hazardous in the presence of spinal instability as further vertebral collapse can occur. Current guidance on positioning (or mobilisation) and spinal bracing is contradictory.

Objectives

To investigate the correct positioning (or mobilisation) and examine the effects of spinal bracing to relieve pain or to prevent further vertebral collapse in patients with MSCC.

Search methods

The Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, CANCERLIT, NICE, SIGN, AMED, TRIP, National Guideline Clearinghouse and PEDro database were searched; the last search was run in February 2012.

Selection criteria

We selected randomised controlled trials (RCTs) of adults with MSCC of interventions on positioning or mobilisation and bracing.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed each possible study for inclusion and quality.

Main results

One thousand, six hundred and eleven potentially relevant studies were screened. No studies met the inclusion criteria. Many papers identified the importance of mobilisation but no RCTs have been undertaken. No RCTs of bracing in MSCC were identified.

Authors' conclusions

There is lack of evidence based guidance around how to correctly position and when to mobilise patients with MSCC or if spinal bracing is an effective technique for reducing pain or improving quality of life. RCTs are required in this important area.

Résumé scientifique

Positionnement (mobilisation) et corsetage du patient pour le soulagement de la douleur et la stabilisation de la colonne vertébrale dans la compression médullaire métastatique chez l'adulte

Contexte

De nombreux patients souffrant de compression médullaire métastatique (CMM) ont une instabilité vertébrale mais leur médecin les considère inaptes à une fixation chirurgicale interne en raison du stade avancé de leur maladie. En cas d'instabilité vertébrale la mobilisation peut être dangereuse car un tassement vertébral supplémentaire pourrait se produire. Les directives actuelles sur le positionnement (ou la mobilisation) et les corsets vertébraux sont contradictoires.

Objectifs

Rechercher le positionnement (ou la mobilisation) correct et examiner les effets du corsetage vertébral dans le soulagement de la douleur ou la prévention de tassements vertébraux supplémentaires chez les patients souffrant de CMM.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, CANCERLIT, NICE, SIGN, AMED, TRIP, National Guideline Clearinghouse et la base de données PEDro ; la dernière recherche a été menée en février 2012.

Critères de sélection

Nous avons sélectionné des essais contrôlés randomisés (ECR) d'interventions de positionnement ou mobilisation et corsetage sur des adultes atteints de CMM.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué de manière indépendante l'éligibilité à l'inclusion et la qualité de chaque étude possible.

Résultats principaux

Mille six cent onze études potentiellement pertinentes ont été examinées. Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion. De nombreux articles avaient noté l'importance de la mobilisation, mais aucun ECR n'a été entrepris. Aucun ECR sur le corsetage pour CMM n'a été identifié.

Conclusions des auteurs

On manque de données factuelles pour définir des directives concernant la façon de positionner et quand mobiliser les patients atteints de CMM, et pour établir si le corsetage est une technique efficace pour réduire la douleur ou améliorer la qualité de vie. Des ECR sont nécessaires sur cet important sujet.

Plain language summary

Patient positioning or mobilisation and bracing for pain relief and spinal stability in adults with metastatic spinal cord compression

People with advanced cancer may develop metastatic spinal cord compression (MSCC), a serious complication which can cause pain and mobility problems and possibly paralysis. MSCC is the spread of the cancer to the spinal column. A diagnosis of MSCC normally indicates advanced disease and for many patients the final stages of their illness. Knowing how to manage this condition is challenging for healthcare professionals who may need to decide what interventions are appropriate. Some existing guidelines suggest strategies such as bed rest, avoiding mobility and the use of braces as ways of managing this condition. However, this needs to be balanced against the wishes of the patient, ensuring their comfort and individual preferences. If life expectancy is short then a palliative care approach, which focuses on patient preferences and priorities, is appropriate. This review tried to establish what evidence exists to help healthcare professionals and patients decide what treatment (positioning or mobilisation, bracing) is best for them. Unfortunately little research exists which can tell us the best way to manage this condition. Therefore our suggestions are twofold. Firstly there needs to be more research undertaken to find out what treatment approaches can help. Secondly, in the absence of clear evidence, healthcare professionals and patients need to discuss the options and precedence be given to the expressed wishes of patients.

Résumé simplifié

Positionnement ou mobilisation et corsetage du patient pour le soulagement de la douleur et la stabilisation de la colonne vertébrale chez l'adulte souffrant de compression médullaire métastatique

Les personnes souffrant d'un cancer avancé développent parfois une compression médullaire métastatique (CMM), une complication grave pouvant entrainer douleurs et problèmes de mobilité et, éventuellement, la paralysie. La CMM résulte de la propagation du cancer à la colonne vertébrale. Un diagnostic de CMM indique habituellement une maladie avancée et, pour de nombreux patients, les derniers stades de leur maladie. La prise en charge de ce problème est difficile pour le personnel médical qui peut avoir à décider d'interventions appropriées. Pour le gérer, certaines directives recommandent des stratégies telles que le repos au lit, l'immobilité et l'utilisation de corsets. Cela doit toutefois prendre en compte les souhaits du patient, afin d'assurer leur confort et respecter les préférences individuelles. Si l'espérance de vie est courte, alors une approche de soins palliatifs, axée sur les préférences et les priorités des patients, sera la plus appropriée. Cette revue a essayé d'établir de quelles données nous disposons pour aider le personnel médical et les patients à décider du traitement (positionnement ou mobilisation, corsetage) qui convient le mieux. Malheureusement, il existe peu de recherches qui puissent nous indiquer la meilleure façon de gérer ce problème. Nos suggestions sont par conséquent de deux ordres. Tout d'abord il faudra entreprendre de nouvelles recherches pour déterminer quelles approches de traitement peuvent aider. Deuxièmement, en l'absence de données claires, le personnel médical et les patients doivent discuter des options et la priorité doit être accordée aux souhaits exprimés par les patients.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 18th May, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français