Intervention Review

You have free access to this content

Maternal position during caesarean section for preventing maternal and neonatal complications

  1. Catherine Cluver1,2,*,
  2. Natalia Novikova3,
  3. G Justus Hofmeyr4,
  4. David R Hall1

Editorial Group: Cochrane Pregnancy and Childbirth Group

Published Online: 28 MAR 2013

Assessed as up-to-date: 13 DEC 2012

DOI: 10.1002/14651858.CD007623.pub3


How to Cite

Cluver C, Novikova N, Hofmeyr GJ, Hall DR. Maternal position during caesarean section for preventing maternal and neonatal complications. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013, Issue 3. Art. No.: CD007623. DOI: 10.1002/14651858.CD007623.pub3.

Author Information

  1. 1

    Stellenbosch University and Tygerberg Hospital, Department of Obstetrics and Gynaecology, Faculty of Health Sciences, Tygerberg, Western Cape, South Africa

  2. 2

    University of Melbourne, Mercy Hospital for Women, Melbourne, Victoria, Australia

  3. 3

    Walter Sisulu University, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, South Africa

  4. 4

    University of the Witwatersrand, University of Fort Hare, Eastern Cape Department of Health, Department of Obstetrics and Gynaecology, East London Hospital Complex, East London, Eastern Cape, South Africa

*Catherine Cluver, cathycluver@hotmail.com.

Publication History

  1. Publication Status: New search for studies and content updated (no change to conclusions)
  2. Published Online: 28 MAR 2013

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

During caesarean section mothers can be in different positions. Theatre tables could be tilted laterally, upwards, downwards or flexed and wedges or cushions could be used. There is no consensus on the best positioning at present.

Objectives

We assessed all available data on positioning of the mother to determine if there is an ideal position during caesarean section that would improve outcomes.

Search methods

We searched the Cochrane Pregnancy and Childbirth Group's Trials Register (20 August 2012), PubMed (1966 to 20 August 2012) and manually searched the references of retrieved articles.

Selection criteria

Randomised trials of woman undergoing caesarean section comparing different positions.

Data collection and analysis

Two review authors assessed eligibility, trial quality and extracted data.

Main results

We identified 22 studies with a total of 857 women included. We included 11 studies and excluded 11. Included trials were of variably quality with small sample sizes. Most comparisons had data from single trials. This is a shortcoming and applicability of results is limited.

The incidence of air embolism was not affected by head up versus horizontal position (average risk ratio (RR) 0.85; 95% confidence interval (CI) 0.28 to 2.57; Tau² = 0.50; I² = 74%).

We found no change in hypotensive episodes when comparing left lateral tilt (RR 0.11; 95% CI 0.01 to 1.94), right lateral tilt (RR 1.25; 95% CI 0.39 to 3.99), a right lumbar pelvic wedge (RR 0.85; CI 0.53 to1.37) and head down tilt (RR 1.07; 95% CI 0.81 to 1.42) with horizontal positions. We found no change in hypotensive episodes when comparing full lateral tilt with 15-degree tilt (RR 1.20; 95% CI 0.80 to 1.79). Hypotensive episodes were decreased with manual displacers (RR 0.11; 95% CI 0.03 to 0.45), and increased with a right lumbar wedge compared with a right pelvic wedge (RR 1.64; 95% CI 1.07 to 2.53) and increased with a right lateral tilt compared with a left lateral tilt (RR 3.30; 95% CI 1.20 to 9.08).

Position did not affect systolic blood pressure when comparing left lateral tilt (MD 2.70; 95% CI -1.47 to 6.87) or head down tilt (MD -3.00; 95% CI -8.38 to 2.38) with horizontal positions, or full lateral tilt with 15-degree tilt (MD -5.00; 95% CI -11.45 to 1.45). Manual displacers showed decreased fall in mean systolic blood pressure compared with left lateral tilt (MD -8.80; 95% CI -13.08 to -4.52).

Position did not affect diastolic blood pressures when comparing left lateral tilt versus horizontal positions (MD-1.90; 95% CI -5.28 to 1.48). The mean diastolic pressure was lower in head down tilt (MD -7.00; 95% CI -12.05 to -1.95) when compared with horizontal positions.

There were no statistically significant changes in maternal pulse rate, five-minute Apgars, maternal blood pH or cord blood pH when comparing different positions.

Authors' conclusions

There is limited evidence to support or clearly disprove the value of the use of tilting or flexing the table, the use of wedges and cushions or the use of mechanical displacers. A left lateral tilt may be better than a right lateral tilt and manual displacers may be better than a left lateral tilt but larger studies with more robust data are needed to confirm these findings.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Comparison of different positions that a mother is placed in during caesarean section to improve outcomes for both the mother and her newborn

Caesarean section is an operation that is performed on many pregnant woman to deliver the baby. During caesarean section the mother can be placed in a number of positions on the theatre table. Cushions and wedges can also be used to alter her position on the table and devices can also be used to displace the uterus laterally. This review aimed to assess the best position for the mother to be in during the surgery.

The review authors identified 11 randomised controlled trials with a total of 857 women included and found that there was little difference from the trials to support or disprove the use of different positions, cushions, wedges or displacers. No studies assessed the impact of position on the risk of surgical complications.

More studies are needed on this topic.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Position de la mère pendant la césarienne pour la prévention des complications maternelles et néonatales

Contexte

Lors d'une césarienne, la mère peut être placée dans différentes positions. Les tables de bloc opératoire peuvent être inclinées dans le sens latéral, vers le bas ou semi-inclinées, et des coussins de maternité ou des oreillers peuvent être utilisés. Il n'y a pas de consensus sur la meilleure position à l'heure actuelle.

Objectifs

Nous avons évalué toutes les données disponibles sur le positionnement de la mère afin de déterminer s'il y avait une position idéale pendant la césarienne, qui permettrait d'améliorer les résultats cliniques.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (20 août 2012), PubMed (1966 au 20 août 2012) et des recherches manuelles des références bibliographies dans les articles identifiés.

Critères de sélection

Essais contrôlés comparant différentes positions des femmes accouchant par césarienne.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revues ont évalué l'éligibilité, la qualité des essais et en ont extrait des données.

Résultats Principaux

Nous avons identifié 22 études totalisant 857 femmes admises. Nous avons inclus onze études et en avons rejeté onze. Les essais inclus étaient de qualité variable, avec des échantillons de petite taille. La plupart des comparaisons comportaient des données issues d'essais uniques. Les preuves sont insuffisantes et l'applicabilité des résultats est limitée.

La position avec tête relevée par rapport à la position horizontale n'a pas eu d'influence sur l'incidence d'embolie gazeuse (risque relatif (RR) 0,85 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,28 à 2,57 ;  Tau² = 0.50; I² = 74%).

Nous n'avons identifié aucune modification des épisodes d'hypotension en omparant l'inclinaison latérale gauche (RR 0,11 ; IC à 95 % 0,01 à 1,94), l'inclinaison latérale droite (RR 1,25 ; IC à 95 % 0,39 à 3,99) et l'inclinaison de la tête vers l'avant (différence moyenne (DM) 1,07 ; IC à 95 % 0,81 à 1,42) avec les positions horizontales. Les épisodes d'hypotension ont diminué avec l'utilisation de dispositifs de déplacement manuel (RR 0,11 ; IC à 95 % 0,03 à 0,45), un coussin de maternité lombaire à droite par rapport à un coussin de maternité pelvien à droite (RR 1,64 ; IC à 95 % 1,07 à 2,53) et ont augmenté en position inclinée latéralement sur la droite (RR 3,30 ; IC à 95 % 1,20 à 9,08) par rapport à la position inclinée latéralement sur la gauche.

La position n'a pas eu d'influence sur la tension artérielle systolique dans la comparaison des positions inclinée latéralement sur la droite (DM 2,70 : IC à 95 % -1,47 à 6,87) ou tête baissée (DM -3,00  IC à 95 % -8,38 à 2,38) avec les positions horizontales, ou en inclinaison latérale complète avec inclinaison de 15 ° (DM -5,00 ; IC à 95 % -11,45 à 1,45). Les dispositifs de déplacement manuel ont montré une chute moins importante de la tension artérielle systolique par rapport à l'inclinaison latérale sur la gauche (DM -8,80 ; IC à 95 % -13,08 à -4,52).

La position n'a pas eu d'influence sur la tension artérielle diastolique, entre l'inclinaison latérale sur la gauche et les positions horizontales. (DM -1,90 ; IC à 95 % -5,28 à 1,48). La tension artérielle diastolique était plus faible en position tête baissée (DM -7,00 ; IC à 95 % -12,05 à -1,95) par rapport aux positions horizontales.

Il n'y avait pas de changements statistiquement significatifs en termes de fréquence cardiaque maternelle, de score Apgar à cinq minutes, de pH sanguin de la mère ou de pH sanguin du cordon, dans les différentes positions.

Conclusions des auteurs

Les preuves sont insuffisantes pour recommander ou clairement désapprouver le recours à l'inclinaison ou la demi-inclinaison de la table, l'utilisation de coussins de maternité ou d'oreillers ou l'utilisation de dispositifs mécaniques de déplacement. Une position latérale gauche est peut-être mieux qu'une position latérale droite et les dispositifs de déplacement manuels sont peut-être meilleurs que la position latérale gauche mais des études à plus grande échelle avec des données plus solides sont nécessaires pour confirmer cela.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Position de la mère pendant la césarienne pour la prévention des complications maternelles et néonatales

Comparaison des différentes positions dans laquelle la mère est placée lors de la césarienne pour améliorer les résultats cliniques tant de la mère que du nouveau-né

La césarienne est une intervention pratiquée sur e nombreuses femmes enceintes pour accoucher de leur bébé. Lors d'une césarienne, la mère peut être placée dans différentes position sur la table du bloc opératoire. Des oreillers et coussins de maternité peuvent également être utilisés pour modifier sa position sur la table et des dispositifs utilisés pour déplacer l'utérus dans le sens latéral. Cette revue visait à évaluer la meilleure position pour la mère au cours de l'intervention.

Les auteurs de la revue ont identifié onze essais contrôlés randomisés, soit un total de 857 femmes incluses, et ont découvert qu'il y avait peu de différence entre celles-ci pour recommander ou désapprouver l'utilisation de ces différentes positions, coussins, coussins de maternité ou dispositifs de déplacement. Aucune étude n'a évalué l'impact de la position sur le risque de complications chirurgicales.

D'autres études devront être réalisées à ce sujet.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 12th November, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français