Intervention Review

Interactive computer-based interventions for weight loss or weight maintenance in overweight or obese people

  1. L. Susan Wieland1,
  2. Louise Falzon2,*,
  3. Chris N Sciamanna3,
  4. Kimberlee J Trudeau4,
  5. Suzanne Brodney Folse5,
  6. Joseph E Schwartz6,
  7. Karina W Davidson7

Editorial Group: Cochrane Metabolic and Endocrine Disorders Group

Published Online: 15 AUG 2012

Assessed as up-to-date: 25 MAY 2011

DOI: 10.1002/14651858.CD007675.pub2


How to Cite

Wieland LS, Falzon L, Sciamanna CN, Trudeau KJ, Brodney Folse S, Schwartz JE, Davidson KW. Interactive computer-based interventions for weight loss or weight maintenance in overweight or obese people. Cochrane Database of Systematic Reviews 2012, Issue 8. Art. No.: CD007675. DOI: 10.1002/14651858.CD007675.pub2.

Author Information

  1. 1

    University of Maryland School of Medicine, Center for Integrative Medicine, Baltimore, Maryland, USA

  2. 2

    Columbia University Medical Center, Center for Behavioral Cardiovascular Health, New York, NY, USA

  3. 3

    Penn State College of Medicine, Chief, Division of General Internal Medicine, Hershey, USA

  4. 4

    Inflexxion, Inc., Newton, MA, USA

  5. 5

    The Health & Wellness Institute, Providence, Rhode Island, USA

  6. 6

    Stony Brook University, Psychiatry and Behavioral Sciences, Stony Brook, USA

  7. 7

    Columbia College of Physicians & Surgeons, Behavioral Cardiovascular Health & Hypertension Program, New York, New York, USA

*Louise Falzon, Center for Behavioral Cardiovascular Health, Columbia University Medical Center, PH9 Room E319, 622 West 168th St, New York, NY, 10032, USA. af2215@columbia.edu.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 15 AUG 2012

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Background

The World Health Organization (WHO) estimates that the number of obese or overweight individuals worldwide will increase to 1.5 billion by 2015. Chronic diseases associated with overweight or obesity include diabetes, heart disease, hypertension and stroke.

Objectives

To assess the effects of interactive computer-based interventions for weight loss or weight maintenance in overweight or obese people.

Search methods

We searched several electronic databases, including CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, LILACS and PsycINFO, through 25 May 2011. We also searched clinical trials registries to identify studies. We scanned reference lists of included studies and relevant systematic reviews.

Selection criteria

Studies were included if they were randomized controlled trials or quasi-randomized controlled trials that evaluated interactive computer-based weight loss or weight maintenance programs in adults with overweight or obesity. We excluded trials if the duration of the intervention was less than four weeks or the loss to follow-up was greater than 20% overall.

Data collection and analysis

Two authors independently extracted study data and assessed risk of bias. Where interventions, control conditions, outcomes and time frames were similar between studies, we combined study data using meta-analysis.

Main results

We included 14 weight loss studies with a total of 2537 participants, and four weight maintenance studies with a total of 1603 participants. Treatment duration was between four weeks and 30 months. At six months, computer-based interventions led to greater weight loss than minimal interventions (mean difference (MD) -1.5 kg; 95% confidence interval (CI) -2.1 to -0.9; two trials) but less weight loss than in-person treatment (MD 2.1 kg; 95% CI 0.8 to 3.4; one trial). At six months, computer-based interventions were superior to a minimal control intervention in limiting weight regain (MD -0.7 kg; 95% CI -1.2 to -0.2; two trials), but not superior to infrequent in-person treatment (MD 0.5 kg; 95% -0.5 to 1.6; two trials). We did not observe consistent differences in dietary or physical activity behaviors between intervention and control groups in either weight loss or weight maintenance trials. Three weight loss studies estimated the costs of computer-based interventions compared to usual care, however two of the studies were 11 and 28 years old, and recent advances in technology render these estimates unlikely to be applicable to current or future interventions, while the third study was conducted in active duty military personnel, and it is unclear whether the costs are relevant to other settings. One weight loss study reported the cost-effectiveness ratio for a weekly in-person weight loss intervention relative to a computer-based intervention as USD 7177 (EUR 5678) per life year gained (80% CI USD 3055 to USD 60,291 (EUR 2417 to EUR 47,702)). It is unclear whether this could be extrapolated to other studies. No data were identified on adverse events, morbidity, complications or health-related quality of life.

Authors' conclusions

Compared to no intervention or minimal interventions (pamphlets, usual care), interactive computer-based interventions are an effective intervention for weight loss and weight maintenance. Compared to in-person interventions, interactive computer-based interventions result in smaller weight losses and lower levels of weight maintenance. The amount of additional weight loss, however, is relatively small and of brief duration, making the clinical significance of these differences unclear.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Interactive computer-based interventions for weight loss or weight maintenance in overweight or obese people

Overweight and obesity are common health problems and increase the risk of developing several serious health conditions. The standard treatment for overweight and obesity is to help patients change their diet and exercise habits. Treatment programs in which patients interact with a computer may help people make these changes, and improve their ability to lose weight and keep it off. We looked for randomized or quasi-randomized trials in which an interactive computer intervention was compared with no treatment, a limited treatment such as usual care or paper materials, or an in-person treatment to help people lose weight or keep it off. We included 14 weight loss studies with a total of 2537 participants, and four weight maintenance studies with a total of 1603 participants. The length of treatment ranged from four weeks to 30 months. At six months, computer-based interventions led to greater weight loss than minimal interventions (mean difference -1.5 kg; 95% confidence interval (CI) -2.1 to -0.9; two trials) but less than in-person treatment (mean difference 2.1 kg; 95% CI 0.8 to 3.4; one trial). At six months, computer-based interventions were superior to a minimal control intervention in limiting weight regain (mean difference -0.7 kg; 95% CI -1.2 to -0.2; two trials), but not superior to infrequent in-person treatment (mean difference 0.5 kg; 95% -0.5 to 1.6; two trials).

Three weight loss studies estimated the costs of computer-based interventions compared to usual care, however two of the studies were 11 and 28 years old, and these estimates are probably not relevant to interventions using current technology, while the third study was carried out in active duty military personnel, and it is unclear whether costs would be similar in other settings. One weight loss study reported the cost-effectiveness ratio for a weekly in-person weight loss intervention relative to a computer-based intervention as USD 7177 (EUR 5678) per life year gained (80% CI USD 3055 to USD 60,291 (EUR 2417 to EUR 47,702)). It is unclear whether this is relevant to other studies. No studies had information on health-related quality of life, morbidity, complications or adverse effects.

Compared to no intervention or minimal interventions (pamphlets, usual care), interactive computer-based interventions are an effective intervention for weight loss and weight maintenance. Compared to in-person interventions, interactive computer-based interventions result in smaller weight losses and lower levels of weight maintenance. The amount of additional weight loss, however, is relatively small and of brief duration, making the clinical significance of these differences unclear.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Interventions informatisées interactives pour la perte de poids ou le maintien du poids chez les personnes en surpoids ou obèses

Contexte

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que le nombre de personnes obèses ou en surpoids à travers le monde va atteindre 1,5 milliards en 2015. Les maladies chroniques associées au surpoids ou à l'obésité sont notamment le diabète, les maladies cardiaques, l'hypertension et l'AVC.

Objectifs

Évaluer les effets des interventions informatisées interactives pour la perte de poids ou le maintien du poids chez les personnes en surpoids ou obèses.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans plusieurs bases de données électroniques, notamment CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, CINAHL, LILACS et PsycINFO, jusqu'au 25 mai 2011. Nous avons également cherché dans des registres d'essais cliniques pour identifier des études. Nous avons passé au crible les références bibliographiques des études incluses et des revues systématiques pertinentes.

Critères de sélection

Les études étaient incluses s'il s'agissait d'essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés ayant évalué des programmes informatisés pour la perte de poids ou le maintien du poids chez les adultes en surpoids ou obèses. Nous avons exclu les essais dans lesquels la durée de l'intervention était de moins de quatre semaines ou si le suivi de plus de 20 % des participants avait été perdu.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données et évalué le risque de biais de manière indépendante. Lorsque les interventions, les conditions de contrôle, les critères de jugement et les calendriers de différentes études étaient similaires, nous en avons combiné les données dans une méta-analyse.

Résultats Principaux

Nous avons inclus 14 études sur la perte de poids incluant un total de 2 537 participants, et quatre études sur le maintien du poids totalisant 1 603 participants. La durée du traitement était comprise entre quatre semaines et 30 mois. Au bout de six mois, les interventions informatisées avaient conduit à une plus importante perte de poids que les interventions minimales (différence moyenne -1,5 kg ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -2,1 à -0,9 ; deux essais), mais de façon moins marquée que le traitement par une personne (différence moyenne 2,1 kg ; IC à 95 % 0,8 à 3,4 ; un essai). Au bout de six mois, les interventions informatisées étaient supérieures à une intervention minimale de contrôle pour ce qui est de limiter la reprise de poids (différence moyenne -0,7 kg ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -1,2 à -0,2 ; deux essais), mais pas supérieures à un traitement peu fréquent par une personne (différence moyenne 0,5 kg ; IC à 95 % -0,5 à 1,6 ; deux essais). Nous n'avons pas observé de différences régulières dans les comportements alimentaires ou d'activité physique entre les groupes d'intervention et de contrôle, ni dans les essais sur la perte de poids ni dans ceux sur le maintien du poids. Trois études sur la perte de poids avaient estimé les coûts des interventions informatisées comparativement aux soins habituels, mais deux de ces études étaient vieilles de 11 et 28 ans, et les progrès technologiques récents rendent ces estimations peu susceptibles d'être applicable aux interventions actuelles ou futures; la troisième étude avait été réalisée sur des militaires d'active et il est difficile de savoir si les coûts sont pertinents pour d'autres contextes. Une étude sur la perte de poids avait rapporté que le rapport coût-efficacité pour une intervention hebdomadaire par une personne en comparaison avec une intervention informatisée était de 7 177 USD (5 678 EUR) par année de vie gagnée (IC à 80 % 3 055 USD à 60 291 USD (2 417 EUR à 47 702 EUR)). Il est difficile de savoir si cela pourrait être extrapolé à d'autres études. Aucunes données n'ont été identifiées sur les événements indésirables, la morbidité, les complications ou la qualité de vie liée à la santé.

Conclusions des auteurs

Par rapport à l'absence d'intervention ou à des interventions minimales (brochures, soins habituels), les interventions informatisées interactives sont efficaces pour la perte et la non-reprise de poids. En comparaison avec les interventions par une personne, les interventions informatisées interactives aboutissent à une moindre perte de poids et à un moins bon maintien du poids. La perte de poids supplémentaire est cependant relativement faible et de courte durée, ce qui confère à ces différences une signification clinique incertaine.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

Interventions informatisées interactives pour la perte de poids ou le maintien du poids chez les personnes en surpoids ou obèses

Interventions informatisées interactives pour la perte de poids ou le maintien du poids chez les personnes en surpoids ou obèses

Le surpoids et l'obésité sont des problèmes de santé courants qui accroissent le risque de développer plusieurs types de maladies graves. Le traitement standard pour le surpoids et l'obésité consiste à aider les patients à modifier leurs habitudes en matière d'alimentation et d'exercice. Les programmes de traitement dans lesquels les patients interagissent avec un ordinateur pourraient aider les gens à effectuer ces changements et à améliorer leur capacité à perdre du poids et ne pas en reprendre. Nous avons cherché des essais randomisés ou quasi-randomisés dans lesquels une intervention informatisée interactive était comparée à l'absence de traitement, à un traitement limité comme les soins habituels ou la documentation sur papier, ou à un traitement par une personne pour aider à perdre du poids ou à ne pas en reprendre. Nous avons inclus 14 études sur la perte de poids incluant un total de 2 537 participants, et quatre études sur le maintien du poids totalisant 1 603 participants. La durée du traitement variait entre quatre semaines et 30 mois. Au bout de six mois, les interventions informatisées avaient conduit à une plus importante perte de poids que les interventions minimales (différence moyenne -1,5 kg ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -2,1 à -0,9 ; deux essais), mais de façon moins marquée que le traitement par une personne (différence moyenne 2,1 kg ; IC à 95 % 0,8 à 3,4 ; un essai). Au bout de six mois, les interventions informatisées étaient supérieures à une intervention minimale de contrôle pour ce qui est de limiter la reprise de poids (différence moyenne -0,7 kg ; intervalle de confiance (IC) à 95 % -1,2 à -0,2 ; deux essais), mais pas supérieures à un traitement peu fréquent par une personne (différence moyenne 0,5 kg ; IC à 95 % -0,5 à 1,6 ; deux essais).

Trois études sur la perte de poids avaient estimé les coûts des interventions informatisées comparativement aux soins habituels, mais deux de ces études étaient vieilles de 11 et 28 ans, et ces estimations ne sont probablement pas pertinentes pour les interventions utilisant la technologie actuelle ; la troisième étude avait été réalisée sur des militaires d'active et il est difficile de savoir si les coûts seraient semblables dans d'autres contextes. Une étude sur la perte de poids avait rapporté que le rapport coût-efficacité pour une intervention hebdomadaire par une personne en comparaison avec une intervention informatisée était de 7 177 USD (5 678 EUR) par année de vie gagnée (IC à 80 % 3 055 USD à 60 291 USD (2 417 EUR à 47 702 EUR)). Il est difficile de savoir si cela est pertinent pour d'autres études. Aucune étude n'avait d'informations sur la qualité de vie liée à la santé, la morbidité, les complications ou les effets indésirables.

Par rapport à l'absence d'intervention ou à des interventions minimales (brochures, soins habituels), les interventions informatisées interactives sont efficaces pour la perte et la non-reprise de poids. En comparaison avec les interventions par une personne, les interventions informatisées interactives aboutissent à une moindre perte de poids et à un moins bon maintien du poids. La perte de poids supplémentaire est cependant relativement faible et de courte durée, ce qui confère à ces différences une signification clinique incertaine.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 13th September, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

過重或肥胖民眾減重或維持體重適用的互動式電腦導向干預

背景

世界衛生組織(WHO)估計,全世界肥胖或過重人士的數量到2015年將增加到15億人。與過重或肥胖相關的慢性疾病包含糖尿病、心臟疾病、高血壓與中風。

目標

想要評估過重或肥胖民眾減重或維持體重適用的互動式電腦導向干預的效果。

搜尋策略

我們搜尋了數個電子資料庫,包含有CENTRAL、 MEDLINE、EMBASE、CINAHL, LILACS與PsycINFO,搜尋至2011年5月25日。我們也搜尋了臨床試驗註冊以找出研究。我們掃描了所包含研究的參考清單與相關的系統性審閱。

選擇標準

若試驗為隨機對照試驗或準隨機對照試驗來評估了過重或肥胖成人互動式電腦導向減重或體重維持計畫的研究被包含內。若干預期間少於四週或是失落率超過20%的試驗被我們排除。

資料收集與分析

兩位作者獨立的摘錄研究數據並評估偏誤風險。於干預、控制條件、成果及時間架構類似的研究,我們利用統合分析結合了研究數據。

主要結論

我們納入了14個減重研究總共有2537名參與者,以及4個體重維持研究總參與人數為1603名。治療期間介於4週到30個月。在6個月時,電腦導向干預較最小干預有較大的體重減少(平均數差異(MD)-1.5公斤;95%信賴區間(CI)-2.1到-0.9;2個試驗),但體重減少較面對面治療少(MD 2.1公斤;95% CI 0.8到3.4;1個試驗)。在6個月時,電腦導向干預較最小控制干預於限制復胖上效果較好(MD-0.7公斤;95% CI-1.2到-0.2;2個試驗),但效果沒有較不頻繁的面對面治療好(MD 0.5公斤;95% -0.5到1.6;2個試驗)。我們沒辦法觀察到干預及控制組間飲食或身體活動中一致的差異,在減重或體重維持試驗中皆然。三個減重研究與一般照顧比較,估計電腦導向干預的成本,然而,其中兩個研究已有11與28年的歷史,且近來在技術採用上的進步,讓這些預估不太可能應用到目前或未來的干預中,而第三個研究於現役的軍人身上執行,且其在成本是否與其它設定有關上並不明確。一個減重研究指出,每生命年在每週面對面減重干預的成本效益比相對於電腦導向干預所賺取到的為美金7177元(歐元5678元)(80% CI 美金3055到美金60291元(歐元2417到歐元47702元))。不確定此是否可推斷到其它研究中。沒有找出不良事件、發病率、併發症或健康相關生活品質相關的數據。

作者結論

與無干預或最小干預(小冊子,一般照護)比較,互動式電腦導向干預是減重及體重維持上有效的干預方法。與面對面干預相比,互動電腦導向干預產生較少的體重減少以及較低程度的體重維持。然而,額外的體重減少量相當小且在短期間內,讓這些差異的臨床顯著性不明確。

 

一般語言總結

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要
  7. 一般語言總結

過重或肥胖民眾減重或維持體重適用的互動式電腦導向干預

過重或肥胖民眾減重或維持體重適用的互動式電腦導向干預

過重或肥胖是常見的健康問題並增加了發展出數種嚴重健康狀況的風險。過重及肥胖的標準治療是協助病患改變他們的飲食與運動習慣。在治療課程中,病患與電腦互動可能有助於民眾進行這些改變,並改善他們減重與維持的能力。我們尋找了隨機或準隨機試驗,在試驗中,互動式電腦干預與無治療、有限治療進行比較,像是一般照護或紙本資料,或是面對面治療協助民眾減重或維持體重。我們納入了14個減重研究,總共有2537名參與者,且有4個體重維持研究總參與人數為1603名。治療長度範圍由4週到30個月。在6個月時,電腦導向干預較最小干預產生較大的體重減少(平均數差異-1.5公斤;95%信賴區間(CI)-2.1到-0.9;2個試驗),但較面對面治療為少(平均數差異2.1公斤;95% CI 0.8到3.4;1個試驗)。在6個月時,電腦導向干預較最小控制干預於限制復胖上的效果較好(MD -7 95% CI-1.2到-0.2;2個試驗),但沒有較不頻繁的面對面治療效果好(平均數差異0.5公斤;95% -0.5到1.6;2個試驗)。

三個減重研究與一般照護比較,估計電腦導向干預的成本,然而,其中兩個研究有11與28年的歷史,且這些估計可能與使用目前技術的干預沒有關聯,而第三個研究於現役軍人身上執行,且其不確定成本是否與其它設定中類似。一個減重研究指出,每生命年在每週面對面減重干預的成本效益比相對於電腦導向干預賺取了美金7177元(歐元5678元)(80% CI 美金3055到美金60291元(歐元2417到歐元47702元))。不確定此是否與其它研究相關。沒有研究有提供健康相關生活品質、發病率、併發症或不良影響相關的資訊。

與無干預或最小干預(小冊子,一般照護)比較,互動式電腦導向干預是減重及體重維持上有效的干預方法。與面對面干預相比,互動電腦導向干預產生較少的體重減少以及較低程度的體重維持。然而,額外的體重減少量相當小且在短期間內,讓這些差異的臨床顯著性不明確。

譯註

East Asian Cochrane Alliance 翻譯
翻譯由 台灣衛生福利部/台北醫學大學實證醫學研究中心 資助