Danazol for uterine fibroids

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Lin -qiu Ke,

    1. The Third People's Hospital of Chongqing, Department of Endocrinology & Metabolism, Chongqing, China
    Search for more papers by this author
  • Kun Yang,

    1. West China Hospital, Sichuan University, Department of Gastrointestinal Surgery, Chengdu, Sichuan, China
    Search for more papers by this author
  • Chun-Mei Li,

    Corresponding author
    1. West China Second University Hospital, West China Women's and Children's Hospital, Department of Obstetrics and Gynecology, Chengdu, Sichuan, China
    • Chun-Mei Li, Department of Obstetrics and Gynecology, West China Second University Hospital, West China Women's and Children's Hospital, No. 17, Section Three, Ren Min Nan Lu Avenue, Chengdu, Sichuan, 610041, China. lchwch@126.com.

    Search for more papers by this author
  • Jing Li

    1. West China Hospital, Sichuan University, Department of Nephrology, Chengdu, Sichuan, China
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Uterine fibroids (myomas, fibromyomas, leiomyomas) are the most common benign tumours of the female genital tract. Danazol, a synthetic isoxazole derivative chemically related to 17-ethinyl testosterone, has been used for many years for the treatment of women with uterine fibroids.This is an update of the review published in 2009.

Objectives

To evaluate the effectiveness and safety of danazol in women with uterine fibroids.

Search methods

We searched the Cochrane Menstrual Disorders and Subfertility Review Group Specialised Register; Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, Issue 4); MEDLINE; EMBASE; Chinese Biomedical Disc; and the China National Knowledge Infrastructure for relevant trials (to December 2010). Attempts were made to identify trials from references in published studies. We also searched for ongoing trials in the five major clinical trials registries.

Selection criteria

Randomised controlled trials of danazol versus placebo or any other medical therapy in women with uterine fibroids confirmed by medical procedures, regardless of the women's symptoms or age. Studies of women with malignancies were excluded.

Data collection and analysis

Data extraction and risk of bias assessment were not performed because there were no identified studies.

Main results

We did not identify any studies which met our full inclusion criteria.

Authors' conclusions

There is no reliable evidence available from randomised controlled trials regarding the benefits or harms of the use of danazol for treating uterine fibroids.

Résumé scientifique

Danazol pour le traitement des fibromes utérins

Contexte

Les fibromes utérins (myomes, fibromyomes, léiomyomes) sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes de l'appareil génital féminin. Le danazol, un dérivé isoxazole synthétique apparenté sur le plan chimique à la 17-éthinyl testostérone, a été utilisé pendant de nombreuses années pour le traitement des femmes présentant des fibromes utérins. La présente revue est une mise à jour de la revue publiée en 2009.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l’innocuité du danazol chez les femmes présentant des fibromes utérins.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2010, Numéro 4) ; MEDLINE ; EMBASE ; le Chinese Biomedical Disc et dans le China National Knowledge Infrastructure, afin d’identifier des essais pertinents (jusqu’à décembre 2010). Des tentatives ont été faites pour identifier des essais dans les références bibliographiques des études publiées. Nous avons aussi recherché les essais en cours dans les cinq grands registres d'essais cliniques.

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés du danazol versus placebo ou tout autre traitement médical chez les femmes présentant des fibromes utérins confirmés par des examens médicaux, indépendamment des symptômes ou de l'âge des femmes. Les études portant sur des femmes présentant des tumeurs malignes ont été exclues.

Recueil et analyse des données

Aucune extraction de données ni aucune évaluation du risque de biais n’ont été effectuées parce qu'aucune étude n’a été identifiée.

Résultats principaux

Nous n'avons pas identifié d'études qui répondaient à l’intégralité de nos critères d'inclusion.

Conclusions des auteurs

Il ne ressort des essais contrôlés randomisés aucune preuve fiable concernant les effets bénéfiques ou délétères de l'administration du danazol pour le traitement des fibromes utérins.

Plain language summary

Danazol for treatment of women with symptoms caused by uterine fibroids

There is no evidence from randomised controlled trials demonstrating that the benefits of danazol outweigh its risks in treating uterine fibroids. Danazol is a synthetic isoxazole derivative chemically related to 17-ethinyl testosterone which creates a high androgen and low estrogen environment, resulting in the wasting of endometrium and shrinkage of fibroids. Despite its benefits, various undesirable side effects have also been reported. These include acne, hirsutism (excess hair in females, with an adult male pattern of distribution), weight gain, irritability, musculoskeletal pain, hot flushes, and breast atrophy, which many women may not tolerate. The review found no evidence demonstrating that the benefits of danazol outweigh the risks in treating uterine fibroids.

Résumé simplifié

Danazol pour le traitement des femmes présentant des symptômes provoqués par des fibromes utérins

Il n'existe aucune preuve émanant d'essais contrôlés randomisés démontrant que les bénéfices de l'administration du danazol sont supérieurs aux risques dans le traitement des fibromes utérins. Le danazol est un dérivé isoxazole synthétique apparenté sur le plan chimique à la 17-éthinyl testostérone qui crée un environnement hyperandrogénique et hypoœstrogénique, ce qui entraîne une perte d'activité de l'endomètre et une diminution du volume des fibromes. Malgré ses effets bénéfiques, divers effets secondaires indésirables ont également été signalés. Il s'agit notamment des effets indésirables tels que acné, hirsutisme (pilosité excessive chez la femme dans des régions du corps où se manifeste habituellement la maturité sexuelle masculine), gain de poids, irritabilité, douleurs musculo-squelettiques, bouffées de chaleur, et atrophie des seins que beaucoup de femmes risquent de ne pas tolérer. La revue n'a trouvé aucune preuve démontrant que les bénéfices de l'administration du danazol sont supérieurs aux risques dans le traitement des fibromes utérins.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 19th February, 2013
Traduction financée par: Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux;