Intervention Review

Topical fluoride as a cause of dental fluorosis in children

  1. May CM Wong1,*,
  2. Anne-Marie Glenny2,
  3. Boyd WK Tsang1,
  4. Edward CM Lo1,
  5. Helen V Worthington2,
  6. Valeria CC Marinho3

Editorial Group: Cochrane Oral Health Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 27 AUG 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007693.pub2

How to Cite

Wong MCM, Glenny AM, Tsang BWK, Lo ECM, Worthington HV, Marinho VCC. Topical fluoride as a cause of dental fluorosis in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD007693. DOI: 10.1002/14651858.CD007693.pub2.

Author Information

  1. 1

    The University of Hong Kong, Dental Public Health, Faculty of Dentistry, Hong Kong, China

  2. 2

    School of Dentistry, The University of Manchester, Cochrane Oral Health Group, Manchester, UK

  3. 3

    Queen Mary University of London, Clinical and Diagnostic Oral Sciences, Barts and The London School of Medicine and Dentistry, London, UK

*May CM Wong, Dental Public Health, Faculty of Dentistry, The University of Hong Kong, 3B20, 3/F, Prince Philip Dental Hospital, 34 Hospital Road, Hong Kong, China. mcmwong@hkucc.hku.hk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Background

For many years, topical use of fluorides has gained greater popularity than systemic use of fluorides. A possible adverse effect associated with the use of topical fluoride is the development of dental fluorosis due to the ingestion of excessive fluoride by young children with developing teeth.

Objectives

To describe the relationship between the use of topical fluorides in young children and the risk of developing dental fluorosis.

Search methods

Electronic search of the Cochrane Oral Health Group Trials Register, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, BIOSIS, Dissertation Abstracts and LILACS/BBO. Reference lists from relevant articles were searched. Date of the most recent searches: 9th March 09.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs), quasi-RCTs, cohort studies, case-control studies and cross-sectional surveys, in which fluoride toothpastes, mouthrinses, gels, foams, paint-on solutions, and varnishes were compared to an alternative fluoride treatment, placebo or no intervention group. Children under the age of 6 years at the time topical fluorides were used.

Data collection and analysis

Data from all included studies were extracted by two review authors. Risk ratios for controlled, prospective studies and odds ratios for case-control studies or cross-sectional surveys were extracted or calculated. Where both adjusted and unadjusted risk ratios or odds ratios were presented, the adjusted value was included in the meta-analysis.

Main results

25 studies were included: 2 RCTs, 1 cohort study, 6 case-control studies and 16 cross-sectional surveys. Only one RCT was judged to be at low risk of bias. The other RCT and all observational studies were judged to be at moderate to high risk of bias. Studies were included in four intervention/exposure comparisons. A statistically significant reduction in fluorosis was found if brushing of a child's teeth with fluoride toothpaste commenced after the age of 12 months odds ratio 0.70 (random-effects: 95% confidence interval 0.57 to 0.88) (data from observational studies). Inconsistent statistically significant associations were found between starting using fluoride toothpaste/toothbrushing before or after the age of 24 months and fluorosis (data from observational studies). From the RCTs, use of higher level of fluoride was associated with an increased risk of fluorosis. No significant association between the frequency of toothbrushing or the amount of fluoride toothpaste used and fluorosis was found.

Authors' conclusions

There should be a balanced consideration between the benefits of topical fluorides in caries prevention and the risk of the development of fluorosis. Most of the available evidence focuses on mild fluorosis. There is weak unreliable evidence that starting the use of fluoride toothpaste in children under 12 months of age may be associated with an increased risk of fluorosis. The evidence for its use between the age of 12 and 24 months is equivocal. If the risk of fluorosis is of concern, the fluoride level of toothpaste for young children (under 6 years of age) is recommended to be lower than 1000 parts per million (ppm).

More evidence with low risk of bias is needed. Future trials assessing the effectiveness of different types of topical fluorides (including toothpastes, gels, varnishes and mouthrinses) or different concentrations or both should ensure that they include an adequate follow-up period in order to collect data on potential fluorosis. As it is unethical to propose RCTs to assess fluorosis itself, it is acknowledged that further observational studies will be undertaken in this area. However, attention needs to be given to the choice of study design, bearing in mind that prospective, controlled studies will be less susceptible to bias than retrospective and/or uncontrolled studies.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Is the use of fluoride toothpaste during early childhood associated with discolouration/mottling of teeth?

There is strong evidence that the use of toothpaste containing fluoride can prevent tooth decay (caries) in both children and adults. However, a possible adverse effect associated with the use of fluoride toothpaste is the mottling of permanent teeth due to the swallowing of excessive fluoride by young children with developing teeth. This dental fluorosis can range from, typically, mild white patches on the teeth to severe mottling of the teeth with brown staining. The aim of this review was to evaluate whether the use of fluoride toothpaste by children is associated with an increased risk of developing dental fluorosis in children. The review included 25 studies of different designs; some providing stronger evidence than others. There is some evidence that brushing a child's teeth with a toothpaste containing fluoride, before the age of 12 months, may be associated with an increased risk of developing fluorosis. There is stronger evidence that higher levels of fluoride (1000 parts per million (ppm) or more) in toothpaste are associated with an increased risk of fluorosis when given to children under 5 to 6 years of age. However, for some children (those considered to be at high risk of tooth decay by their dentist), the benefit to health of preventing decay may outweigh the risk of fluorosis. In such circumstances, careful brushing by parents/adults with toothpastes containing higher levels of fluoride would be beneficial.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Fluorure topique comme cause de la fluorose dentaire chez l'enfant

Contexte

Pendant plusieurs années, l'utilisation topique des fluorures s'est peu à peu généralisée au détriment de l'utilisation systémique des fluorures. Un éventuel effet indésirable associé à l'utilisation du fluorure topique est le développement d'une fluorose dentaire an raison de l'ingestion excessive de fluorure par les jeunes enfants dont les dents sont en développement.

Objectifs

Décrire la relation entre l'utilisation de fluorures topiques par les jeunes enfants et les risques de développer une fluorose dentaire.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches électroniques dans le registre d'essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, BIOSIS, Dissertation Abstracts et LILACS/BBO. Nous avons également effectué des recherches dans les listes bibliographiques des articles pertinents. Date des recherches les plus récentes : 9 mars 2009.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR), des quasi-ECR, des études de cohorte, des études cas-témoins et des enquêtes transversales, dans lesquelles les dentifrices, les bains de bouches, les gels, la mousse, les solutions de teinture et les vernis au fluorure étaient comparés à un traitement alternatif au fluorure, un placebo ou à aucun groupe d'intervention. Des enfants âgés de moins de 6 ans au moment de l'utilisation de fluorures topiques ont été inclus.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont extrait des données issues de l'ensemble des études incluses. Les risques relatifs des études contrôlées, prospectives et les rapports des cotes des études cas-témoins ou des enquêtes transversales ont été extraits ou calculés. Dans les cas où les risques relatifs ou les rapports des cotes ajustés et non ajustés étaient présentés, la valeur ajustée était incluse dans la méta-analyse.

Résultats Principaux

Au total, 25 études ont été incluses : 2 ECR, 1 étude de cohorte, 6 études cas-témoins et 16 enquêtes transversales. Un seul ECR était considéré comme présentant de faibles risques de biais. Les risques de l'autre ECR et de l'ensemble des études observationnelles étaient considérés comme étant modérés à élevés. Ces études ont mené à l'établissement de quatre comparaisons d'intervention/exposition. Une diminution statistiquement significative de la fluorose a été identifiée lorsque le brossage des dents d'un enfant avec un dentifrice au fluorure débutait après 12 mois, avec un rapport des cotes de 0,70 (effets aléatoires : intervalle de confiance à 95 % 0,57 à 0,88) (données issues des études observationnelles). Des associations contradictoires et statistiquement significatives ont été identifiées entre le début de l'utilisation d'un dentifrice au fluorure/brossage des dents avant ou après 24 mois et la fluorose (données issues des études observationnelles). D'après les ECR, l'utilisation de niveaux élevés de fluorure était associée à une augmentation des risques de fluorose. Aucune association significative entre la fréquence du brossage des dents ou la quantité de dentifrice au fluorure utilisée et la fluorose n'a été trouvée.

Conclusions des auteurs

Il doit y avoir une prise en compte équilibrée entre les effets bénéfiques des fluorures topiques pour la prévention des caries et les risques de développement d'une fluorose. La plupart des preuves disponibles signalent une fluorose modérée. Il existe des preuves peu fiables selon lesquelles le début de l'utilisation d'un dentifrice au fluorure par des enfants âgés de moins de 12 mois peut être associé à des risques accrus de fluorose. Les preuves concernant son utilisation entre l'âge de 12 et 24 mois sont équivoques. Si les risques de fluorose sont sources d'inquiétudes, il est recommandé que le niveau de fluorure d'un dentifrice pour jeunes enfants (âgés de moins de 6 ans) soit inférieur à 1 000 parties par million (ppm).

D'autres preuves présentant de faibles risques de biais sont nécessaires. Des essais ultérieurs évaluant l'efficacité de différents types de fluorures topiques (y compris dentifrices, gels, vernis et bains de bouche) et/ou de différentes concentrations devront veiller à inclure une période de suivi adéquate afin de collecter des données sur une éventuelle fluorose. Étant donné qu'il est contraire à l'éthique de proposer des ECR pour évaluer la fluorose même, il est convenu que d'autres études observationnelles seront réalisées dans ce domaine. Toutefois, une attention particulière doit être accordée au choix de la conception de l'étude, sans oublier que les études prospectives et contrôlées seront moins susceptibles au biais que les études rétrospectives et/ou non contrôlées.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

Fluorure topique comme cause de la fluorose dentaire chez l'enfant

L'utilisation d'un dentifrice au fluorure pendant la petite enfance est-elle associée à une décoloration/l'apparition de tâches sur les dents ?

Il existe des preuves probantes selon lesquelles l'utilisation d'un dentifrice contenant du fluorure peut prévenir la formation de caries chez l'enfant et l'adulte. Toutefois, un éventuel effet indésirable associé à l'utilisation d'un dentifrice au fluorure est l'apparition de tâches sur les dents définitives en raison de l'ingestion excessive de fluorure par les jeunes enfants dont les dents sont en développement. Cette fluorose dentaire se manifeste généralement par de légères tâches blanches, mais aussi par des tâches brunes prononcées sur les dents. L'objectif de la présente revue était d'évaluer si l'utilisation d'un dentifrice au fluorure par les enfants est associée à une augmentation des risques de développer une fluorose dentaire chez l'enfant. La revue a inclus 25 études de conceptions variées, dont certaines fournissaient des preuves plus probantes que d'autres. Il existe des preuves selon lesquelles le brossage des dents d'un enfant (âgé de moins de 12 mois) avec un dentifrice contenant du fluorure peut être associé à une augmentation des risques de développer une fluorose. Il existe des preuves probantes selon lesquelles des niveaux élevés de fluorure (1 000 parties par million (ppm) ou plus) dans un dentifrice sont associés à des risques accrus de fluorose s'il est utilisé par des enfants âgés de moins de 5 à 6 ans. Toutefois, chez certains enfants (ceux dont le dentiste considère que les risques de caries sont très élevés), les effets bénéfiques de la prévention des caries sur la santé peuvent prévaloir sur les risques de fluorose. Dans ces cas-là, un brossage soigné effectué par les parents/adultes avec des dentifrices contenant des niveaux élevés de fluorure devrait être bénéfique.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 2nd October, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français

 

摘要

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié
  6. 摘要

背景

局部氟化物為導致孩童產生齒列氟中毒的一項原因

多年來,局部使用氟化物已成為較系統性使用氟化物更為廣泛的氟化物使用方法.使用局部氟化物所可能導致的副作用是齒列氟中毒,肇因於具有成長中牙齒的年輕孩童攝取過多氟化物.

目標

探討對年輕孩童使用局部氟化物以及造成發育中齒列氟中毒的關係.

搜尋策略

對於電子資料庫的搜尋包括:Cochrane Oral Health Group Trials Register, CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, BIOSIS, Dissertation Abstracts and LILACS/BBO.在這些被選中的文獻的參考文獻也被搜尋.所搜尋到最近的文獻日期為:2009/03/09.

選擇標準

研究方式包含隨機控制試驗(Randomised controlled trials, RCTs),類隨機控制試驗(quasiRCTs),群組研究(cohort studies),情形控制研究(casecontrol studies),橫截勘測(crosssectional surveys).研究材料包含含氟牙膏(fluoride toothpastes),含氟漱口水(mouthrinses),氟膠(gels),氟泡沫(foams),漆型溶液(painton solutions)以及氟漆(varnishes),拿來與替代性氟化物治療,安慰劑組(placebo)或不介入任何治療組(no intervention group)做比較.研究對像為六歲孩童,在此時間點給予局部氟化物.

資料收集與分析

所得的資料分別由兩位文獻回顧作者整理出.情形控制研究(casecontrol studies),橫截勘測(crosssectional surveys)的控制性,預期性的風險比例(risk ratios)以及可能性比率(odds ratios)被取出並計算出來.調整過以及未調整的風險比例及可能性比率皆有呈現,調整過的數據被包含入整合分析中(metaanalysis).

主要結論

共有25個研究被選入:2個隨機控制試驗,1個群組研究,6個情形控制研究,16個橫截勘測.而只有1個隨機控制試驗被評估是有較小偏見的.其他的隨機控制試驗以及所有觀察性研究被評估是有中等至較大偏見的.這些研究被區分至四組介入/暴露比較組中.發現藉由讓孩童使用含氟牙膏刷牙能使12個月以上孩童統計上顯著性降低氟中毒,可能性比率(odds ratio)值為0.70(randomeffects: 95%標準偏差 0.57 to 0.88)(由觀察研究中所取得的數據).前後矛盾的標準顯著關聯則被發現在使用含氟牙膏刷牙的24個月以上孩童與氟中毒之間的關係(由觀察研究中所取得的數據).從隨機控制試驗中可以發現,使用越高濃度的氟化物會隨之增加氟中毒的風險.並沒有顯著的關聯在刷牙頻率或使用含氟牙膏量與氟中毒之間.

作者結論

在使用局部氟化物來預防齲齒的好處和氟中毒的產生風險之間必須有一個平衡點的考慮.大部分所取得的證據著重在輕微的氟中毒.這是一個微弱的不可靠的證據,顯示12個月以下的幼兒開始使用含氟牙膏可能與氟中毒的風險增加有關.而在12 – 24個月的幼兒開始使用含氟牙膏與產生氟中毒的風險是否有增加觀察結果是模稜兩可的.如果將氟中毒的風險列入考慮,給年輕孩童(6歲以下)的含氟牙牙膏氟含量建議在1000ppm(parts per million)以下.更多有較小偏見的證據是需要被取得的.未來的研究針對不同形式的局部氟化物(包含含氟牙膏,氟膠,氟漆,以及含氟漱口水)的成效,或是不同濃度的比較都是需要一定期間的追蹤期以蒐集可能產生氟中毒的資料.雖然氟中毒隨機控制試驗提出本身就是不道德的,但必須承認的是,在此領域還是需要更多的觀察性研究去支持.儘管如此,必須注意實驗設計的選擇,謹記在心預期性的,控制性的研究會較回顧性的以及/或無控制性的研究不受偏見的影響.

翻譯人

本摘要由臺灣大學附設醫院王馨慧翻譯。

此翻譯計畫由臺灣國家衛生研究院(National Health Research Institutes, Taiwan)統籌。

總結

對年幼兒童使用含氟牙膏是否與牙齒變色/呈雜色有關?:有強烈的證據顯示使用含氟牙膏能預防小孩與成人齲齒(蛀牙).但是,關於使用含氟牙膏與幼童因吞入過多氟化物而使恆牙可能產生雜色斑的副作用是有關的.這樣的齒質氟中毒能被傳統性的區分為牙齒出現輕微白斑到嚴重棕色斑點.這篇文獻回顧的目的就是要去評估孩童使用含氟牙膏與否與增加孩童發育性齒質產生氟中毒的風險有關.這篇文獻回顧選取了25篇不同研究設計的研究論文,其中有一些提供了相對較強力的證據.證據顯示使用含氟牙膏清潔乳牙在年齡12個月以下的孩童,與發育中恆牙氟中毒的風險增加有關.有強力的證據顯示,牙膏內氟化物濃度越高(1000ppm或以上),則5 – 6歲孩童產生氟中毒的機率越高.儘管如此,對於某一些孩童來說(被她們的牙科醫師判定具有高齲齒機率的孩童),對於預防齲齒所造成的好處遠高於造成氟中毒的危險.在這樣的環境下,藉由家長/成人輔助小心使用較高劑量的含氟牙膏刷牙是有益的.