Drugs for treating giardiasis

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Giardiasis infection may be asymptomatic, or can cause diarrhoea (sometimes severe), weight loss, malabsorption, and, in children, failure to thrive. It is usually treated with metronidazole given three times daily for five to 10 days.

Objectives

To evaluate the relative effectiveness of alternative antibiotic regimens for treating adults or children with symptomatic giardiasis.

Search methods

We searched the Cochrane Infectious Disease Group Specialized Register, the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (Issue 6 2012); MEDLINE, EMBASE, LILACS and the International Clinical Trials Registry Platform Search Portal (3 July 2012).

Selection criteria

We included randomized controlled trials (RCT) comparing metronidazole administered for five to 10 days with any of the following drugs: metronidazole (single dose), tinidazole, albendazole, mebendazole, and nitazoxanide. The primary outcomes were parasitological and clinical cure.

Data collection and analysis

Two authors independently assessed studies for inclusion, performed the risk of bias assessment, and extracted data. We summarized data using risk ratios and mean differences and we presented the results in forest plots and performed meta-analyses where possible. We assessed heterogeneity using the Chi2 test, I2 statistic and visual inspection; and we explored this by using subgroup analyses.We assessed the quality of evidence by using the GRADE approach.

Main results

We included 19 trials, involving 1817 participants, of which 1441 were children. Studies were generally small, with poor methods reporting. . Most reported parasitological outcomes rather than clinical improvement.

Ten trials, from India, Mexico, Peru, Iran, Cuba, and Turkey, compared albendazole (400 mg once daily for five to 10 days) with metronidazole (250 mg to 500 mg three times daily for five to 10 days). This once-daily regimen of albendazole is probably equivalent to metronidazole at achieving parasitological cure (RR 0.99, 95% CI 0.95 to 1.03; 932 participants, 10 trials; moderate quality evidence), and improving symptoms (RR 0.98, 95% confidence interval (CI) 0.93 to 1.04; 483 participants, five trials; moderate quality evidence), but the duration of follow-up was short (two to three weeks). Albendazole probably has fewer side effects than metronidazole (gastrointestinal side effects: RR 0.29, 95% CI 0.13 to 0.63; 717 participants, eight trials; moderate quality evidence; neurological side effects: RR 0.34, 95% CI 0.18 to 0.64; 453 participants, five trials; low quality evidence).

Five trials from Turkey, Spain and the UK compared mebendazole (200 mg three times daily for five to 10 days) with metronidazole (5 mg/kg (or 250 mg) three times daily for five to 10 days). These trials were small in size, and at high risk of bias. Consequently, reliable conclusions on the relative effectiveness cannot be made (very low quality evidence).

Five further trials, from Iran, Spain and Peru, have evaluated shortened regimens of tinidazole (single dose; 179 participants, three trials), metronidazole (single dose; 55 participants, one trial), and nitazoxanide (three days; 55 participants, one trial). Again, these trials were at high risk of bias and too small to reliably detect or exclude important differences (very low quality evidence).

Authors' conclusions

Albendazole may be of similar effectiveness to metronidazole, may have fewer side effects, and has the advantage of a simplified regimen. Large, high quality trials, assessing clinical outcomes (such as diarrhoea) will help assess further alternatives.

Résumé scientifique

Médicaments pour le traitement de la giardiase

Contexte

La giardiase peut être asymptomatique ou peut provoquer des diarrhées (parfois graves), une perte de poids, une mauvaise assimilation et, chez l'enfant, un retard de croissance staturo-pondérale. L'infection est généralement traitée au métronidazole administré trois fois par jour pendant 5 à 10 jours.

Objectifs

Evaluer l'efficacité relative d'autres schémas thérapeutiques antibiotiques pour le traitement de l'adulte ou de l'enfant atteint de giardiase symptomatique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les maladies infectieuses, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (Numéro 6 2012), MEDLINE, EMBASE, LILACS et le portail de recherche du système d'enregistrement international des essais cliniques (3 juillet 2012).

Critères de sélection

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant le métronidazole administré pendant cinq à 10 jours à l'un des médicaments suivants : le métronidazole (dose unique), le tinidazole, l'albendazole, le mébendazole et le nitazoxanide. Les critères de jugement principaux étaient la guérison parasitologique et clinique.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont évalué les études identifiées pour l’inclusion, procédé à l'évaluation du risque de biais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons résumé les données avec les rapports de risques et les différences moyennes, et avons présenté les résultats sous la forme de Forest plots et procédé à des méta-analyses lorsque cela était possible. Nous avons évalué l'hétérogénéité au moyen du test du Chi2, de la statistique I2 et d'un examen visuel, et l'avons étudiée par des analyses en sous-groupes. Nous avons évalué la qualité des preuves en utilisant l'approche GRADE.

Résultats principaux

Nous avons inclus 19 essais, portant sur 1 817 participants, dont 1 441 étaient des enfants. Les études étaient généralement de petite taille et les méthodes utilisées étaient mal rapportées. . La plupart indiquaient les résultats parasitologiques plutôt que l'amélioration clinique.

Dix essais, réalisés en Inde, au Mexique, au Pérou, en Iran, à Cuba et en Turquie, comparaient l'albendazole (400 mg une fois par jour pendant cinq à 10 jours) au métronidazole (250 mg à 500 mg trois fois par jour pendant cinq à 10 jours). Cette posologie d'une dose par jour d'albendazole est vraisemblablement équivalente au métronidazole pour parvenir à une guérison parasitologique (RR 0,99, IC à 95 % 0,95 à 1,03 ; 932 participants, 10 essais ; preuves de qualité modérée) et améliorer les symptômes (RR 0,98, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,93 à 1,04 ; 483 participants, cinq trials ; preuves de qualité modérée), mais la durée du suivi était courte (deux à trois semaines). L'albendazole a vraisemblablement moins d'effets secondaires que le métronidazole (effets secondaires gastro-intestinaux : RR 0,29, IC à 95 % 0,13 à 0,63 ; 717 participants, huit essais ; preuves de qualité modérée ; effets secondaires neurologiques : RR 0,34, IC à 95 % 0,18 à 0,64 ; 453 participants, cinq essais ; preuves de qualité médiocre).

Cinq essais, réalisés en Turquie, en Espagne et au Royaume-Uni, comparaient le mébendazole (200 mg trois fois par jour pendant cinq à 10 jours) au métronidazole (5 mg/kg (ou 250 mg) trois fois par jour pendant cinq à 10 jours). Ces essais étaient de petite taille et présentaient un important risque de biais. En conséquence, il est impossible d'établir des conclusions fiables concernant l'efficacité relative (preuves de très médiocre qualité).

Cinq autres essais, réalisés en Iran, en Espagne et au Pérou, ont évalué des schémas posologiques raccourcis de tinidazole (dose unique ; 179 participants, trois essais), de métronidazole (dose unique ; 55 participants, un essai) et de nitazoxanide (trois jours ; 55 participants, un essai). Cette fois encore, ces essais présentaient un important risque de biais et étaient de trop petite taille pour détecter ou exclure de manière fiable des différences importantes (preuves de très médiocre qualité).

Conclusions des auteurs

L'albendazole pourrait avoir une efficacité semblable à celle du métronidazole, il pourrait avoir moins d'effets secondaires et présente l'avantage d'une posologie simplifiée. Des essais à grande échelle, de grande qualité, évaluant des critères d'évaluation cliniques (tels que la diarrhée), permettront d'évaluer d'autres alternatives.

Plain language summary

Drugs for treating giardiasis

Giardiasis is an infection of the small intestine caused by a microscopic organism called Giardia lamblia. The infection is passed from person to person by ingesting faecally contaminated water or food. Symptoms frequently include diarrhoea, abdominal pain, flatulence, bloating, vomiting, and weight loss. In this review, we assess alternatives to the most commonly used treatment for giardiasis; metronidazole given orally for five or more days.

We identified 19 trials involving 1817 participants, of which 1441 were children. Most trials had a small number of participants and were at high risk of bias. Albendazole is probably of similar effectiveness to metronidazole, probably has fewer side effects, and has the advantage of a simplified regimen. Large, high quality trials, assessing clinical outcomes are required to assess further alternatives.

Résumé simplifié

Médicaments pour le traitement de la giardiase

La giardiase est une infection de l'intestin grêle provoquée par un organisme microscopique appelé Giardia lamblia. L'infection est transmise de personne à personne par l'ingestion d'eau ou d'aliments contaminés par des excréments. Les symptômes comprennent fréquemment des diarrhées, des douleurs abdominales, des flatulences, des ballonnements, des vomissements et une perte de poids. Dans cette revue, nous évaluons des alternatives au traitement le plus couramment utilisé contre la giardiase, le métronidazole administré par voie orale pendant cinq jours ou plus.

Nous avons identifié 19 essais, portant sur 1 817 participants, dont 1 441 étaient des enfants. La plupart des essais avaient un petit nombre de participants et présentaient un important risque de biais. L'albendazole a une efficacité vraisemblablement semblable à celle du métronidazole ; il a vraisemblablement moins d'effets secondaires et présente l'avantage d'une posologie simplifiée. Des essais à grande échelle, de grande qualité, évaluant des critères d'évaluation cliniques, doivent être réalisés pour évaluer d'autres alternatives.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th January, 2013
Traduction financée par: Minist�re Fran�ais des Affaires sociales et de la Sant�