Intervention Review

Management of drainage for malignant ascites in gynaecological cancer

  1. Alison Keen1,*,
  2. Debbie Fitzgerald2,
  3. Andrew Bryant3,
  4. Heather O Dickinson3

Editorial Group: Cochrane Gynaecological Cancer Group

Published Online: 20 JAN 2010

Assessed as up-to-date: 9 NOV 2009

DOI: 10.1002/14651858.CD007794.pub2


How to Cite

Keen A, Fitzgerald D, Bryant A, Dickinson HO. Management of drainage for malignant ascites in gynaecological cancer. Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 1. Art. No.: CD007794. DOI: 10.1002/14651858.CD007794.pub2.

Author Information

  1. 1

    Southampton General Hospital, Cancer Care, Southampton, UK

  2. 2

    South Devon Health Care Foundation Trust, Gynaecology Clinic, Torquay, UK

  3. 3

    Newcastle University, Institute of Health & Society, Newcastle upon Tyne, UK

*Alison Keen, Cancer Care, Southampton General Hospital, Tremona Road, Southampton, SO16 6YD, UK. Alison.keen@suht.swest.nhs.uk.

Publication History

  1. Publication Status: Edited (no change to conclusions)
  2. Published Online: 20 JAN 2010

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Most patients with advanced ovarian cancer and some patients with advanced endometrial cancer need repeated drainage for malignant ascites. Guidelines to advise those involved in the drainage of ascites are usually produced locally and are generally not evidence-based but mainly based on clinicians' anecdotal evidence and experience. To discover whether there are ways of managing drains that have been demonstrated to improve the efficacy and quality of the procedure is key in making recommendations which could improve the quality of life (QOL) for women at this critical period of their lives.

Objectives

To evaluate the benefit and harms of different practices in the management of drains for malignant ascites in the care of women with advanced or recurrent gynaecological cancer. The review aimed to evaluate the evidence regarding the following questions; How long should the drain stay in place? Should the volume of fluid drained be replaced intravenously? Should the drain be clamped to regulate the drainage of fluid? Should any particular vital observations be regularly recorded?

Search methods

We searched the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) Issue 1, 2009, Cochrane Gynaecological Cancer Group Trials Register, MEDLINE1950 to February Week 3 2009, Embase 1980 to 2009 Week 8 2009. We also searched registers of clinical trials, abstracts of scientific meetings, reference lists of review articles and contacted experts in the field.

Selection criteria

We searched for randomised controlled trials (RCTs), quasi-RCTs and non-randomised studies that compared a range of interventions for management of multiple paracentesis in women with malignant ascites who had a confirmed histological diagnosis of gynaecological cancer. 

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed whether potentially relevant studies met the inclusion criteria. No trials were found and therefore no data were analysed.

Main results

The search strategy identified 1664 unique references of which 1646 were excluded on the basis of title and abstract. The remaining 18 articles were retrieved in full, but none satisfied the inclusion criteria.

Authors' conclusions

Since no relevant studies were identified, we are unable to make recommendations regarding the management of drains for malignant ascites in women with gynaecological cancer. Large, multi-centre RCTs are required to evaluate the efficacy and safety of the management of ascitic drains when in situ and their impact on QOL.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Methods for the drainage of fluid containing cancer cells that collect in the abdomen in women with a gynaecological cancer

Patients with advanced ovarian cancer and some patients with advanced endometrial cancer often need repeated drainage for malignant ascites. Guidelines to advise those involved in the drainage of ascites are usually produced locally and are generally not evidence-based but mainly based on clinicians' anecdotal evidence and experience.

We searched for studies that compared different ways of managing the drainage of fluid containing cancer cells that collect in the abdomen in women with a gynaecological cancer. We checked 1664 possible articles but no relevant studies were identified. Therefore there is no evidence in favour of any specific drainage technique for a condition that can severely diminish a patient's QOL at a time when It is especially important that a patient can enjoy a comfortable life as free as possible from problems and symptoms.

The review highlights the need for good quality studies comparing different methods of managing drains.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Gestion du drainage du liquide d'ascite maligne dans le cancer gynécologique

Contexte

La plupart des patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé et certaines femmes souffrant d'un cancer de l'endomètre avancé ont besoin de drainages répétés du liquide d'ascite maligne. Les recommandations destinées aux personnes responsables du drainage du liquide d'ascite sont habituellement élaborées localement et, d'une manière générale, se fondent non pas sur des preuves mais principalement sur l'expérience et l'opinion des cliniciens. Il est essentiel de découvrir s'il existe des techniques de drainage ayant fait leurs preuves en matière d'amélioration de l'efficacité et de la qualité de l'intervention, et cela, afin de formuler des recommandations visant à améliorer la qualité de vie des femmes à un moment critique de leur vie.

Objectifs

Évaluer les bénéfices et les effets indésirables de différentes pratiques de gestion des drains pour l'ascite maligne dans le traitement des femmes souffrant d'un cancer gynécologique avancé ou récidivant. La revue avait pour objectif d'évaluer les preuves relatives aux questions suivantes : Combien de temps le drain doit-il rester en place ? Le volume de liquide drainé doit-il être remplacé par voie intraveineuse ? Le drain doit-il être clampé afin de réguler le drainage du liquide ? Les observations vitales particulières doivent-elles être régulièrement enregistrées ?

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL, numéro 1, 2009) et le registre des essais du groupe Cochrane sur les cancers gynécologiques, ainsi que dans MEDLINE (1950 à la 3ème semaine de février 2009) et EMBASE (1980 à la 8ème semaine de 2009). Nous avons également consulté les registres des essais cliniques, les résumés de réunion scientifique et les listes bibliographiques des articles examinés, et contacté des experts dans le domaine.

Critères de sélection

Nous avons recherché des essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-ECR, ainsi que des études non randomisées, comparant une gamme d'interventions pour la gestion de paracentèse multiple chez des femmes présentant une ascite maligne et ayant reçu un diagnostic histologique confirmé de cancer gynécologique.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de revue ont, de manière indépendante, déterminé si les essais potentiellement pertinents satisfaisaient aux critères d'inclusion. Aucun essai n'a été identifié et aucune donnée n'a pu être analysée.

Résultats Principaux

La stratégie de recherche documentaire a identifié 1664 références uniques et 1646 d'entre elles ont été exclues après l'analyse de leur titre et de leur résumé. Les 18 articles restants ont été obtenus dans leur intégralité, mais aucun ne satisfaisait aux critères d'inclusion.

Conclusions des auteurs

Étant donné qu'aucune étude pertinente n'a été identifiée, il est impossible de faire des recommandations à l'égard de la gestion du drainage du liquide d'ascite maligne chez les femmes atteintes d'un cancer gynécologique. Des ECR multicentriques réalisés à grande échelle sont nécessaires afin d'évaluer l'efficacité et l'innocuité des drains pour la ponction de l'ascite, lorsqu'ils sont in situ, et leur effet sur la qualité de vie.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Gestion du drainage du liquide d'ascite maligne dans le cancer gynécologique

Méthodes de drainage du liquide contenant des cellules cancéreuses s'accumulant dans l'abdomen des femmes atteintes d'un cancer gynécologique

Les patientes atteintes d'un cancer de l'ovaire avancé et certaines femmes souffrant d'un cancer de l'endomètre avancé ont souvent besoin de drainages répétés du liquide d'ascite maligne. Les recommandations destinées aux personnes responsables du drainage du liquide d'ascite sont habituellement élaborées localement et, d'une manière générale, se fondent non pas sur des preuves mais principalement sur l'expérience et l'opinion des cliniciens.

Nous avons recherché des études comparant différentes méthodes de drainage du liquide contenant des cellules cancéreuses s'accumulant dans l'abdomen des femmes atteintes d'un cancer gynécologique. Nous avons examiné 1664 articles possibles, mais aucune étude n'a été identifiée. Il n'existe par conséquent aucune preuve favorable à une technique de drainage particulière dans le contexte d'une maladie pouvant sérieusement réduire la qualité de vie au moment où il est particulièrement important pour la patiente de jouir d'une vie confortable et d'éviter au possible tout problème ou symptôme.

Cette revue met en évidence le besoin d'études de bonne qualité qui comparent différentes méthodes de drainage.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 26th February, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Sant� du Canada, Minist�re de la Sant� et des Services Sociaux du Qu�bec, Fonds de recherche du Qu�bec-Sant� et Institut National d'Excellence en Sant� et en Services Sociaux