Methods for securing endotracheal tubes in newborn infants

  • Review
  • Intervention

Authors

  • Melissa Lai,

    1. Perinatal Research Centre, The UQ Centre for Clinical Research, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Garry DT Inglis,

    Corresponding author
    1. Department of Paediatrics & Child Health, The University of Queensland, Grantley Stable Neonatal Unit, Royal Brisbane and Women's Hospital, Brisbane, Queensland, Australia
    • Garry DT Inglis, Grantley Stable Neonatal Unit, Royal Brisbane and Women's Hospital, Department of Paediatrics & Child Health, The University of Queensland, Butterfield Street, Herston, Brisbane, Queensland, 4029, Australia. garry_inglis@health.qld.gov.au.

    Search for more papers by this author
  • Karen Hose,

    1. Royal Brisbane and Women's Hospital, Grantley Stable Neonatal Unit, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Luke A Jardine,

    1. Mater Mothers' Hospital, Mater Medical Research Institute, The University of Queensland, Department of Neonatology, South Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author
  • Mark W Davies

    1. Royal Brisbane and Women's Hospital, Grantley Stable Neonatal Unit, 5th floor, Ned Hanlon Building, Brisbane, Queensland, Australia
    Search for more papers by this author

Abstract

Background

Securing the endotracheal tube is a common procedure in the neonatal intensive care unit. Adequate fixation of the tube is essential to ensure effective ventilation of the infant whilst minimising potential complications secondary to the intervention. Methods used to secure the endotracheal tube often vary between units and sometimes even between healthcare providers in the same nursery.

Objectives

To compare the different methods of securing the endotracheal tube in the ventilated neonate and their effects on the risk of accidental extubation and other potential complications that can result from an unstable endotracheal tube.

Search methods

A literature search of MEDLINE (from 1966 to June 2013), CINAHL (from 1982 to June 2013) and CENTRAL in The Cochrane Library was conducted to identify relevant trials to be analysed.

Selection criteria

All randomised and quasi-randomised controlled trials of infants who were intubated for mechanical ventilation in a neonatal intensive care nursery where methods of stabilising the endotracheal tube were being compared.

Data collection and analysis

Data were collected from individual studies to determine the methods being compared, the methodology of the trial, and whether there were areas of bias that could significantly affect the results of the studies. In particular, studies were assessed for blinding of randomisation and allocation, blinding of the intervention, completeness of follow up, blinding of outcome assessments and selective reporting.

Main results

Five randomised controlled trials were identified and included for review. Accidental extubation was the most common outcome measured (five studies). None of the studies reported on the need for re-intubation or the rate of tube malposition, however one study did report on endotracheal tube slippage. A variety of other adverse effects were reported including mortality, incidence of perioral skin trauma and tube re-taping. All five studies were of poor methodological quality, small size, contained significant risks of bias and compared methods of securing the endotracheal tube that were too dissimilar for the data to be collated or included in a meta-analysis. We have not reported these further.

Authors' conclusions

This review highlighted the need for further well designed and completed studies to be conducted for this common neonatal procedure. Evidence is lacking to determine the most effective and safe method to stabilise the endotracheal tube in the ventilated neonate.

Résumé scientifique

Méthodes de fixation du tube endotrachéal chez le nouveau-né

Contexte

La fixation du tube endotrachéal est une procédure courante dans l'unité de soins intensifs néonatals. La fixation adéquate du tube est essentielle pour assurer une ventilation efficace de l'enfant tout en minimisant les complications potentielles secondaires à l'intervention. Les méthodes utilisées pour fixer le tube endotrachéal varient souvent d'une unité à l'autre, et différent parfois même entre les fournisseurs de soins de santé opérant dans la même nursery.

Objectifs

Comparer les différentes méthodes de fixation du tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé et leurs effets sur le risque d'extubation accidentelle et d'autres complications potentielles pouvant résulter d'un tube endotrachéal instable.

Stratégie de recherche documentaire

Une recherche de la littérature dans MEDLINE (de 1966 à juin 2013), CINAHL (de 1982 à juin 2013) et CENTRAL dans la Bibliothèque Cochrane a été réalisée pour identifier des essais pertinents à analyser.

Critères de sélection

Tous les essais randomisés et quasi randomisés portant sur des nourrissons intubés pour la ventilation mécanique dans une nursery de soins intensifs néonatals comparant des méthodes de stabilisation du tube endotrachéal.

Recueil et analyse des données

Les données des études individuelles ont été recueillies afin de déterminer les méthodes comparées, la méthodologie d'essai et l'existence éventuelle de zones de biais pouvant affecter de manière significative les résultats des études. En particulier, les études ont été évaluées pour la mise en aveugle de la randomisation, de l'allocation, de l'intervention et de l'évaluation des résultats, l'exhaustivité du suivi et le compte-rendu sélectif.

Résultats principaux

Cinq essais contrôlés randomisés ont été identifiés et inclus pour examen. L'extubation accidentelle était le critère le plus souvent mesuré (cinq études). Aucune des études ne rendait compte de la nécessité de ré-intubation ou le taux de mauvais positionnement du tube, mais une étude rapportait sur le déplacement du tube endotrachéal. Une variété d'autres effets indésirables ont été signalés, y compris la mortalité, l'incidence des traumatismes de la peau péri-orale et la re-fixation du tube. Les cinq études étaient de mauvaise qualité méthodologique et de petite taille, comportaient des risques importants de biais et comparaient des méthodes de fixation du tube endotrachéal qui étaient trop dissemblables pour pouvoir combiner les données ou les inclure dans une méta-analyse. Nous n'en avons pas rendu compte en plus de détail.

Conclusions des auteurs

Cette revue a mis en évidence la nécessité de réaliser d'autres études bien conçues et achevées sur cette procédure néonatale courante. Les preuves manquent pour déterminer la méthode la plus efficace et sûre pour stabiliser le tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé.

Notes de traduction

Traduction réalisée par le Centre Cochrane Français

Plain language summary

Methods for securing endotracheal tubes in newborn infants

Review question

Over the years, there have been multiple different ways an endotracheal tube has been secured in the ventilated newborn. We reviewed the evidence for the most effective method to secure an endotracheal tube in infants requiring mechanical ventilation. We found five randomised controlled trials which compared different methods of securing an endotracheal tube and studied their effects on outcomes such as accidental extubation.

Background

As neonatal care and the survival rates of premature infants continues to improve, there will be an ongoing need for newborns to be intubated and ventilated. These are often the sickest babies in the nursery, so optimising practice in this area could impact outcomes. The aim of effectively securing an endotracheal tube is to provide continuous optimal ventilation whilst minimising the risk of developing complications from an unstable tube.

Search date

The evidence was current to June 2013.

Study characteristics

The five studies included in this review enrolled patients from a neonatal intensive care nursery who were intubated and ventilated. Trial durations ranged from the time required to enrol the small recruitment targets up to 10 months. Numbers of participants in the studies ranged from 30 to 203 ventilated infants.

Key results

Accidental extubation was the outcome measured in all five studies and was the outcome of interest in this review. Other secondary outcomes included skin trauma, tube slippage and rates of preventive re-taping. All five studies compared methods of securing the endotracheal tube that were too dissimilar for the data to be collated or included in a meta-analysis.

Quality of the evidence

The overall quality of the evidence was low. Limitations in design and implementation were evident to different degrees in all five studies. None of the studies indicated whether allocation was concealed. Due to the nature of the intervention the studies were unable to be blinded, however none of the studies indicated whether data were collected in a blinded fashion therefore conferring risks of bias. One study had a large group of neonates that were excluded from the analysis and publication bias. Conclusive results from well designed and conducted trials could help to optimise current practice.

Résumé simplifié

Méthodes de fixation du tube endotrachéal chez le nouveau-né

Question de la revue

Au fil des ans, plusieurs méthodes différentes ont été utilisées pour fixer le tube endotrachéal chez le nouveau-né ventilé. Nous avons examiné les éléments de preuve sur la méthode la plus efficace pour fixer un tube endotrachéal chez les nourrissons nécessitant une ventilation mécanique. Nous avons trouvé cinq essais contrôlés randomisés ayant comparé différentes méthodes de fixation du tube endotrachéal et étudié leurs effets sur les critères tels que l'extubation accidentelle.

Contexte

Comme les soins néonatals et les taux de survie de bébés prématurés continuent à s'améliorer, il y aura un besoin continu pour l'intubation et la ventilation des nouveau-nés. S'agissant souvent des bébés les plus malades de la maternité, l'optimisation des pratiques dans ce domaine pourrait influer sur les résultats. L'objectif de la fixation efficace du tube endotrachéal est de fournir une ventilation optimale en continu tout en minimisant le risque de développer des complications en raison d'un tube instable.

Date de recherche

Les preuves sont à jour jusqu'à juin 2013.

Caractéristiques des études

Les cinq études incluses dans cette revue ont recruté des patients intubés et ventilés dans une nursery de soins intensifs néonatals. La durée des essais allait du temps requis pour remplir les petites cibles de recrutement jusqu'à 10 mois. Le nombre de participants dans les études variait de 30 à 203 nouveau-nés ventilés.

Principaux résultats

L'extubation accidentelle était le critère mesuré dans les cinq études et le résultat d'intérêt de cette revue. Les autres critères secondaires comprenaient les traumatismes de la peau, le déplacement du tube et les taux de re-fixation préventive. Les cinq études ont comparé des méthodes de fixation du tube endotrachéal qui étaient trop dissemblables pour pouvoir combiner les données ou les inclure dans une méta-analyse.

Qualité des preuves

La qualité globale des preuves était faible. Des limitations dans la conception et la mise en œuvre étaient évidentes à différents degrés dans les cinq études. Aucune des études n'indiquait si l'allocation avait été dissimulée. En raison de la nature de l'intervention, la mise en aveugle n'était pas possible dans ces études, mais aucune des études n'indiquait si les données avaient été recueillies en aveugle et cela leur conférait des risques de biais. Une étude comportait un grand groupe de nouveau-nés exclus de l'analyse ainsi qu'un biais de publication. Des résultats concluants issus d'essais bien conçus et menés pourraient aider à optimiser les pratiques actuelles.

Notes de traduction

Traduction réalisée par le Centre Cochrane Français