Intervention Review

Antibiotics for preventing suppurative complications from undifferentiated acute respiratory infections in children under five years of age

  1. Márcia G Alves Galvão1,
  2. Marilene Augusta Rocha Crispino Santos1,
  3. Antonio JL Alves da Cunha2,*

Editorial Group: Cochrane Acute Respiratory Infections Group

Published Online: 18 FEB 2014

Assessed as up-to-date: 22 MAY 2013

DOI: 10.1002/14651858.CD007880.pub2


How to Cite

Alves Galvão MG, Rocha Crispino Santos MA, Alves da Cunha AJL. Antibiotics for preventing suppurative complications from undifferentiated acute respiratory infections in children under five years of age. Cochrane Database of Systematic Reviews 2014, Issue 2. Art. No.: CD007880. DOI: 10.1002/14651858.CD007880.pub2.

Author Information

  1. 1

    Municipal Secretariat of Health, Rio de Janeiro, RJ, Brazil

  2. 2

    School of Medicine, Federal University of Rio de Janeiro, Department of Pediatrics, Rio de Janeiro, Rio de Janeiro, Brazil

*Antonio JL Alves da Cunha, Department of Pediatrics, School of Medicine, Federal University of Rio de Janeiro, Av. Carlos Chagas Filho, 373, Edificio do CCS - Bloco K - 2o. andar, Sala K49, Rio de Janeiro, Rio de Janeiro, 21941-902, Brazil. acunha@hucff.ufrj.br. antonioledo@yahoo.com.br.

Publication History

  1. Publication Status: New
  2. Published Online: 18 FEB 2014

SEARCH

 

Abstract

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Background

Undifferentiated acute respiratory infections (ARIs) are a large and heterogeneous group of infections not clearly restricted to one specific part of the upper respiratory tract, which last for up to seven days. They are more common in pre-school children in low-income countries and are responsible for 75% of the total amount of prescribed antibiotics in high-income countries. One possible rationale for prescribing antibiotics is the wish to prevent bacterial complications.

Objectives

To assess the effectiveness and safety of antibiotics in preventing complications in children aged two to 59 months with undifferentiated ARIs.

Search methods

We searched CENTRAL 2013, Issue 4, MEDLINE (1950 to May week 2, 2013) and EMBASE (1974 to May 2013).

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCT) or quasi-RCTs comparing antibiotic prescriptions with placebo or non-treatment in children up to 59 months with an undifferentiated ARI for up to seven days.

Data collection and analysis

Two review authors independently assessed trial quality and extracted and analysed data using the standard Cochrane methodological procedures.

Main results

We identified four trials involving 1314 children. Three trials investigated the use of amoxicillin/clavulanic acid to prevent otitis and one investigated ampicillin to prevent pneumonia.

The use of amoxicillin/clavulanic acid compared to placebo to prevent otitis showed a risk ratio (RR) of 0.70 (95% confidence interval (CI) 0.45 to 1.11, three trials, 414 selected children, moderate-quality evidence). Methods of random sequence generation and allocation concealment were not clearly stated in two trials. Performance, detection and reporting bias could not be ruled out in three trials.

Ampicillin compared to supportive care (continuation of breastfeeding, clearing of the nose and paracetamol for fever control) to prevent pneumonia showed a RR of 1.05 (95% CI 0.74 to 1.49, one trial, 889 selected children, moderate-quality evidence). The trial was non-blinded. Random sequence generation and allocation concealment methods were not clearly stated so the possibility of reporting bias could not be ruled out.

Harm outcomes could not be analysed as they were expressed only in percentages.

No studies were found assessing mastoiditis, quinsy, abscess, meningitis, hospital admission or death.

Authors' conclusions

The quality of evidence currently available does not provide strong support for antibiotic use as a means of reducing the risk of otitis or pneumonia in children up to five years of age with undifferentiated ARIs. Further high-quality research is needed to provide more definitive evidence of the effectiveness of antibiotics in this population.

 

Plain language summary

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotics for common respiratory infections with unclear causes and undifferentiated symptoms in children up to five years of age

Undifferentiated acute respiratory infections (ARIs) are large and varied groups of infections that are not clearly restricted to one specific part of the upper respiratory tract. They last for up to seven days. Common respiratory infections have a wide variety of causes, leading to potential complications such as ear, throat and sinus infections. These infections are more common in pre-school children and are the most frequent reasons for parents to seek medical assistance. Furthermore, they are responsible for 75% of the total prescribed antibiotics in high-income countries.

This review focuses on the use of antibiotics to prevent clinical bacterial complications in children up to five years of age with undifferentiated ARIs.

We included four trials (1314 children). Three trials investigated the prevention of ear infections and one investigated the prevention of pneumonia. Just one of the included trials addressed outcomes related to adverse effects caused by antibiotics in children with undifferentiated ARI. However, the trial's data could not be analysed as it was expressed in percentages rather than absolute terms.

Our goal was to evaluate the benefits and harms of the use of antibiotics in preventing bacterial complications in children up to five years of age with undifferentiated ARIs. The quality of evidence currently available does not provide strong support for antibiotic use in preventing ear infections and pneumonia in children with undifferentiated ARIs.

The evidence is current to May 2013.

 

Résumé

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques pour prévenir les complications suppuratives des infections respiratoires aiguës non spécifiques chez l'enfant de moins de cinq ans

Contexte

Les infections respiratoires aiguës (IRA) non spécifiques sont un grand groupe hétérogène d'infections pas clairement limitées à une partie spécifique des voies respiratoires hautes et pouvant durer jusqu'à sept jours. Elles sont plus courantes chez les enfants d'âge préscolaire dans les pays à faible revenu et sont responsables de 75 % de la quantité totale d'antibiotiques prescrits dans les pays à revenu élevé. Une raison possible de la prescription d'antibiotiques est le souhait de prévenir les complications bactériennes.

Objectifs

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des antibiotiques dans la prévention des complications chez l'enfant âgé de deux à 59 mois atteint d'IRA non spécifique.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL 2013, numéro 4, MEDLINE (de 1950 à la 2ème semaine de mai 2013) et EMBASE (de 1974 à mai 2013).

Critères de sélection

Essais contrôlés randomisés (ECR) ou quasi randomisés comparant la prescription d'antibiotiques à un placebo ou à l'absence de traitement chez l'enfant jusqu'à 59 mois présentant une IRA non spécifique ayant duré jusqu'à sept jours.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué la qualité des essais et extrait et analysé les données en utilisant les procédures méthodologiques standard de Cochrane.

Résultats Principaux

Nous avons identifié quatre essais portant sur 1 314 enfants. Trois essais étudiaient l'utilisation de l'association amoxicilline/acide clavulanique pour prévenir l'otite et un étudiait l'ampicilline pour prévenir la pneumonie.

L'utilisation de l'amoxicilline/acide clavulanique versus placebo dans la prévention de l'otite a montré un risque relatif (RR) de 0,70 (intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,45 à 1,11, trois essais, 414 enfants sélectionnés, preuves de qualité modérée). Les méthodes de génération de séquences aléatoires et d'assignation secrète n'étaient pas clairement définies dans deux essais. Les biais de performance, de détection et de notification n'ont pas pu être exclus dans trois essais.

L'ampicilline versus soins de soutien (poursuite de l'allaitement, nettoyage du nez et paracétamol pour le contrôle de la fièvre) dans la prévention de la pneumonie a montré un RR de 1,05 (IC à 95 % 0,74 à 1,49, un essai, 889 enfants sélectionnés, preuves de qualité modérée). Cet essai n'était pas en aveugle. Les méthodes de génération de séquences aléatoires et d'assignation secrète n'étaient pas clairement rapportées, de sorte que la possibilité de biais de notification n'a pas pu être exclue.

Les résultats indésirables n'ont pas pu être analysés, car ils étaient exprimés seulement en pourcentages.

Nous n'avons trouvé aucune étude évaluant l'incidence de mastoïdite, phlegmon périamygdalien, abcès, méningite, hospitalisation ou décès.

Conclusions des auteurs

La qualité des preuves actuellement disponibles n'est pas clairement en faveur de l'utilisation d'antibiotiques comme un moyen de réduire les risques d'otite ou de pneumonie chez l'enfant de moins de cinq ans atteint d'IRA non spécifique. D'autres recherches de bonne qualité sont nécessaires pour fournir des preuves plus solides de l'efficacité des antibiotiques dans cette population.

 

Résumé simplifié

  1. Top of page
  2. Abstract
  3. Plain language summary
  4. Résumé
  5. Résumé simplifié

Antibiotiques pour prévenir les complications suppuratives des infections respiratoires aiguës non spécifiques chez l'enfant de moins de cinq ans

Les antibiotiques pour les infections respiratoires courantes sans cause claire et aux symptômes non spécifiques chez les enfants de moins de cinq ans

Les infections respiratoires aiguës (IRA) non spécifiques sont un grand groupe varié d'infections qui ne sont pas clairement limitées à une partie spécifique des voies respiratoires hautes. Elles peuvent durer jusqu'à sept jours. Les infections respiratoires courantes ont une grande variété de causes, et peuvent occasionner des complications potentielles telles que les infections des sinus, de la gorge et de l'oreille. Ces infections, plus fréquentes chez les enfants d'âge préscolaire, sont le premier motif de consultation des parents. De plus, elles sont responsables de 75 % des prescriptions d'antibiotiques dans les pays à revenu élevé.

Cette revue se penche sur l'utilisation d'antibiotiques pour prévenir les complications bactériennes cliniques chez les enfants de moins de cinq ans souffrant d'IRA non spécifique.

Nous avons inclus quatre essais (1 314 enfants). Trois de ces essais portaient sur la prévention des infections de l'oreille et un étudiait la prévention de la pneumonie. Un seul parmi les essais inclus traitait des résultats indésirables causés par les antibiotiques chez les enfants atteints d'IRA non spécifique. Cependant, les données de cet essai n'ont pas pu être analysées, car elles étaient exprimées en pourcentages plutôt qu'en termes absolus.

Notre objectif était d'évaluer les bénéfices et les inconvénients de l'utilisation d'antibiotiques dans la prévention des complications bactériennes chez les enfants de moins de cinq ans souffrant d'IRA non spécifique. La qualité des preuves actuellement disponibles n'est pas clairement en faveur de l'utilisation d'antibiotiques dans la prévention des infections de l'oreille et de la pneumonie chez les enfants souffrant d'IRA non spécifique.

Les preuves sont à jour en mai 2013.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 15th June, 2014
Traduction financée par: Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Santé du Canada, Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Fonds de recherche du Québec-Santé et Institut National d'Excellence en Santé et en Services Sociaux; pour la France : Ministère en charge de la Santé