Endoscopic or surgical intervention for painful obstructive chronic pancreatitis

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Endoscopy and surgery are the treatment modalities of choice in patients with obstructive chronic pancreatitis. Physicians face the decision between endoscopy and surgery for this group of patients, without clear consensus.

Objectives

To assess and compare the effectiveness and complications of surgical and endoscopic interventions in the management of pain for obstructive chronic pancreatitis.

Search methods

We searched The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE and the Conference Proceedings Citation Index; and performed a cross-reference search. Two review authors performed the selection of trials independently.

Selection criteria

All randomised controlled trials (RCTs) investigating endoscopic or surgical interventions for obstructive chronic pancreatitis. All trials were included irrespective of blinding, number of patients randomised and language of the article.

Data collection and analysis

Two authors independently extracted data from the articles. The methodological quality of included trials was evaluated. Authors were requested additional information in the case of missing data.

Main results

We screened 2082 publications and identified three eligible trials. Two trials compared endoscopic intervention to surgical intervention. These included a total of 111 patients, 55 in the endoscopic group and 56 in the surgical group. A higher proportion of patients with pain relief was found in the surgical group compared to the endoscopic group (partial or complete pain relief: RR 1.62, 95% confidence interval (CI) 1.11 to 2.37; complete pain relief: RR 2.45, 95% CI 1.18 to 5.09). Surgical intervention resulted in improved quality of life and improved preservation of exocrine pancreatic function in one trial. The number of patients did not allow for a reliable evaluation of morbidity and mortality between the two treatment modalities. One trial compared surgical intervention to conservative treatment. It included 32 patients: 17 in the surgical group and 15 in the conservative group. The trial showed that surgical intervention resulted in a higher percentage of patients with pain relief and better preservation of pancreatic function. The trial had methodological limitations and the number of patients was relatively small.

Authors' conclusions

For patients with obstructive chronic pancreatitis and dilated pancreatic duct, this review showed that surgery is superior to endoscopy in terms of pain control. Morbidity and mortality seemed not to differ between the two intervention modalities, but the small trials identified do not provide sufficient power to detect the small differences expected in this outcome.

Regarding the comparison of surgical intervention versus conservative treatment, this review has shown that surgical intervention in an early stage of chronic pancreatitis seems to be a promising approach in terms of pain control and pancreatic function. Confirmation of these results is needed in other trials due to the methodological limitations and limited number of patients of the present evidence.

Résumé scientifique

Intervention endoscopique ou chirurgicale dans la pancréatite chronique obstructive douloureuse

Contexte

L'endoscopie et la chirurgie sont les modalités de traitement utilisées pour les patients souffrant de pancréatite chronique obstructive. Les médecins sont amenés à choisir entre l'endoscopie et la chirurgie pour des patients de ce type, sans qu'existe un consensus clair.

Objectifs

Évaluer et comparer l'efficacité et les complications des interventions chirurgicales et endoscopiques dans la gestion de la douleur liée à la pancréatite chronique obstructive.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons recherché dans The Cochrane Library, MEDLINE, EMBASE et le Conference Proceedings Citation Index ; nous avons aussi effectué une recherche de références croisées. Deux auteurs ont effectué la sélection des essais de manière indépendante.

Critères de sélection

Tout essai randomisé contrôlé (ERC) étudiant les interventions endoscopiques ou chirurgicales pour la pancréatite chronique obstructive. Tous les essais ont été inclus sans tenir compte du masquage, du nombre de patients randomisés ou de la langue de l'article.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs ont extrait les données des articles de manière indépendante. La qualité méthodologique des essais inclus a été évaluée. Des informations supplémentaires ont été demandées aux auteurs en cas de données manquantes.

Résultats principaux

Nous avons examiné 2 082 publications et identifié trois essais éligibles. Deux essais comparaient l'intervention endoscopique à l'intervention chirurgicale. Ils incluaient au total 111 patients, 55 dans le groupe d'endoscopie et 56 dans le groupe de chirurgie. Une proportion plus élevée de patients ont bénéficié d'un soulagement de la douleur dans le groupe chirurgical que dans le groupe endoscopique (soulagement total ou partiel de la douleur : RR 1,62, intervalle de confiance (IC) à 95 % 1,11 à 2,37 ; soulagement total de la douleur : RR 2,45, IC à 95 % 1,18 à 5,09). Dans un essai, l'intervention chirurgicale débouchait sur une meilleure qualité de vie et une meilleure conservation de la fonction pancréatique exocrine. Le nombre de patients ne permettait pas une comparaison fiable de la morbidité et de la mortalité entre les deux modalités de traitement. Un essai comparait l'intervention chirurgicale à un traitement conservateur. Il portait sur 32 patients : 17 dans le groupe chirurgical et 15 dans le groupe conservateur. Le résultat de cet essai était que l'intervention chirurgicale soulageait la douleur chez un pourcentage plus élevé de patients et préservait mieux la fonction pancréatique. L'essai souffrait de limitations méthodologiques et le nombre de patients était relativement faible.

Conclusions des auteurs

Pour les patients souffrant de pancréatite chronique obstructive et de dilatation du canal pancréatique, cette revue a montré que la chirurgie est supérieure à l'endoscopie en termes de contrôle de la douleur. La morbidité et la mortalité ne semblaient pas différer entre les deux modalités d'intervention, mais les essais identifiés étaient de trop petite taille pour fournir la puissance nécessaire à la détection des petites différences attendues dans ce domaine.

En ce qui concerne la comparaison de l'intervention chirurgicale avec le traitement conservateur, cette revue a montré que l'intervention chirurgicale à un stade précoce de la pancréatite chronique semble être une approche prometteuse en termes de contrôle de la douleur et de la fonction pancréatique. Ces résultats doivent être confirmés par d'autres essais en raison des limitations méthodologiques et du faible nombre de patients sur lesquels sont basées les preuves actuelles.

Plain language summary

Endoscopy or surgery for patients with chronic pancreatitis and dilated pancreatic duct

Endoscopy and surgery are the treatments of choice in patients with chronic pancreatitis and a dilated pancreatic duct. In this review we compared these two intervention modalities. We found that surgery achieved pain relief in a higher proportion of patients than with endoscopy. Surgery also had other advantages like improved quality of life and reduced risk of developing exocrine pancreatic insufficiency. The studies seemingly showed no difference in complications after intervention between endoscopy and surgery, but lacked the power to establish this with sufficient reliability. We also compared surgery to conservative treatment. Results of one trial suggested that surgery early in the disease achieved better pain relief and preservation of pancreatic function. The trial, however, was small, which precluded drawing reliable conclusions.

Résumé simplifié

Endoscopie ou chirurgie pour les patients souffrant de pancréatite chronique et de dilatation du canal pancréatique

L'endoscopie et la chirurgie sont les traitements pratiqués chez les patients souffrant de pancréatite chronique et de dilatation du canal pancréatique. Dans cette revue, nous avons comparé ces deux modalités d'intervention. Nous avons constaté que la chirurgie parvenait à soulager la douleur chez une proportion plus élevée de patients que l'endoscopie. La chirurgie avait aussi d'autres avantages comme une meilleure qualité de vie et un risque réduit de développer une insuffisance pancréatique exocrine. Les études n'ont apparemment montré aucune différence entre l'endoscopie et la chirurgie quant aux complications après l'intervention, mais elles manquaient de puissance pour établir ceci avec une fiabilité suffisante. Nous avons également comparé la chirurgie au traitement conservateur. Les résultats d'un essai suggéraient que la chirurgie pratiquée à un stade précoce de la maladie permettait de mieux soulager la douleur et de mieux préserver la fonction pancréatique. Cet essai était cependant petit, ce qui empêchait de tirer des conclusions fiables.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 10th April, 2012
Traduction financée par: Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé Français