Beta-blockers for preventing stroke recurrence

  • Review
  • Intervention

Authors


Abstract

Background

Stroke affects 15 million people per year worldwide. Despite recent developments in acute stroke treatment, prevention remains very important. Stroke has a high rate of recurrence; therefore secondary prevention is also important. Many clinical approaches to control risk factors have been proposed. One of these approaches is the prescription of beta-blockers that have effects beyond the reduction of blood pressure, which can reduce the recurrence of stroke.

Objectives

To evaluate the efficacy of beta-blockers for preventing stroke recurrence and for reducing death and major vascular events in people with a previous stroke or transient ischaemic attack (TIA), and to determine their safety, particularly with regard to the development of diabetes mellitus.

Search methods

We searched the Cochrane Stroke Group Trials Register (December 2011), the Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) and the Cochrane Database of Systematic Reviews (CDSR) (The Cochrane Library 2011, Issue 12), the Database of Abstracts of Reviews of Effects (DARE) (December 2011), MEDLINE (1966 to December 2011), EMBASE (1980 to December 2011), and Latin American and Caribbean Health Sciences Literature (LILACS) (1982 to December 2011). We also searched ongoing trials registers and reference lists.

Selection criteria

Randomised controlled trials (RCTs) that included participants with previous stroke or TIA due to arterial thrombosis or embolism.The intervention was any beta-blocker versus control, or beta-blocker plus other treatment versus other treatment.

Data collection and analysis

Two review authors independently screened the trials identified, appraised quality, and extracted data.

Main results

We included two RCTs involving 2193 participants in the review. Both studies randomised participants to either beta-blocker (atenolol 5 mg) or placebo. No statistical differences were noted among the groups in risks of fatal and non-fatal stroke (risk ratio (RR) 0.94, 95% confidence interval (CI) 0.75 to 1.17). For all other outcomes analysed (death from all causes, cardiac death, non-fatal myocardial infarction, major vascular events), we observed no significant differences between the groups.

Authors' conclusions

To date, no available evidence supports the routine use of beta-blockers for secondary prevention after stroke or TIA. More studies with larger samples are needed.

Résumé

Les bêta-bloquants pour la prévention de récidives d'accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Contexte

Les AVC affectent 15 millions de personnes par an à travers le monde. Malgré des progrès récents dans le traitement des AVC aigus, la prévention reste très importante. L'AVC ayant un taux élevé de récidive, la prévention secondaire est également importante. De nombreuses approches cliniques ont été proposées pour contrôler les facteurs de risque. Une de ces approches est la prescription de bêta-bloquants qui ont des effets allant au-delà de la réduction de la tension artérielle, ce qui peut réduire la récidive d'AVC.

Objectifs

Évaluer l'efficacité des bêta-bloquants pour la prévention des récidives d'AVC et la réduction de la mortalité et des accidents vasculaires majeurs chez les personnes ayant subi un AVC ou un accident ischémique transitoire (AIT), et déterminer leur innocuité, en particulier quant au développement d'un diabète sucré.

Stratégie de recherche documentaire

Nous avons effectué une recherche dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (décembre 2011), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) et la Base de données des revues systématiques Cochrane (CDSR) (The Cochrane Library 2011, numéro 12), ainsi que dans la Database of Abstracts of Reviews of Effects (DARE) (décembre 2011), MEDLINE (de 1966 à décembre 2011), EMBASE (1980 à décembre 2011) et Latin American and Caribbean Health Sciences Literature (LILACS) (de 1982 à décembre 2011). Nous avons également cherché dans des registres d'essais en cours et des références bibliographiques.

Critères de sélection

Des essais contrôlés randomisés (ECR) dont les participants avaient subi un AVC ou un AIT causé par une thrombose artérielle ou une embolie. L'intervention devait être un bêta-bloquant comparé à un contrôle, ou bien un bêta-bloquant plus un autre traitement comparé à un autre traitement.

Recueil et analyse des données

Deux auteurs de la revue ont, indépendamment, examiné les essais identifiés, évalué leur qualité et extrait les données.

Résultats Principaux

Nous avons inclus dans la revue deux ECR ayant impliqué 2193 participants. Les deux études avaient randomisé des participants à un bêta-bloquant (aténolol 5 mg) ou à un placebo. Aucune différence statistique n'a été constatée entre les groupes quant au risque d'AVC fatal ou non fatal (risque relatif (RR) 0,94 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,75 à 1,17). Pour tous les autres critères de résultat analysés (décès toutes causes, décès cardiaque, infarctus du myocarde non fatal, accidents vasculaires majeurs), nous n'avons observé aucune différence significative entre les groupes.

Conclusions des auteurs

On ne dispose pas, à ce jour, de données étayant l'utilisation systématique de bêta-bloquants pour la prévention secondaire après un AVC ou un AIT. Des études supplémentaires à plus grands effectifs sont nécessaires.

Plain language summary

Beta-blockers for preventing stroke recurrence

People who have had a stroke or a transient ischaemic attack (TIA) are at risk of having further strokes or heart attacks, or other serious circulatory problems. Beta-blockers are drugs that reduce heart rate and blood pressure, and have other effects that might also reduce the risks of stroke and heart attack. We found two trials involving 2193 participants that tested beta-blockers after stroke in people with a recent stroke or TIA. No clear evidence indicated that beta-blockers reduced the risk of stroke, heart attack, or death from vascular disease. More studies with larger samples are needed.

Résumé simplifié

Les bêta-bloquants pour la prévention de récidives d'accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Les bêta-bloquants pour la prévention de récidives d'AVC

Les personnes qui ont subi un accident vasculaire cérébral (AVC) ou un accident ischémique transitoire (AIT) risquent d'avoir d'autres AVC, crises cardiaques ou problèmes circulatoires graves. Les bêta-bloquants sont des médicaments qui abaissent le rythme cardiaque et la tension artérielle, et ont d'autres effets également susceptibles de réduire les risques d'AVC et de crise cardiaque. Nous avons trouvé deux essais impliquant 2193 participants qui avaient testé les bêta-bloquants chez les personnes ayant récemment subi un AVC ou un AIT. Il n'y avait pas de preuve claire que les bêta-bloquants aient réduit le risque d'AVC, de crise cardiaque ou de décès par maladie vasculaire. Des études supplémentaires à plus grands effectifs sont nécessaires.

Notes de traduction

Traduit par: French Cochrane Centre 3rd June, 2013
Traduction financée par: Pour la France : Minist�re de la Sant�. Pour le Canada : Instituts de recherche en sant� du Canada, minist�re de la Sant� du Qu�bec, Fonds de recherche de Qu�bec-Sant� et Institut national d'excellence en sant� et en services sociaux.

Ancillary